HMS Exeter et destroyers américains, 1934, Panama

HMS Exeter et destroyers américains, 1934, Panama

HMS Exeter et destroyers américains, 1934, Panama

Cette photo montre le croiseur britannique HMS Exeter parmi un groupe de destroyers de classe Clemsen et deux de leurs navires de soutien. D'avant en arrière, nous commençons avec un groupe contenant USS Zane (DD-337), un destroyer inconnu et le destroyer de dépôt USS Melville (AR-2). Vient ensuite le navire de réparation de la flotte USS Méduse (AR-1). Juste hors ligne se trouvent deux autres destroyers de classe Clemsen, avec l'USS Litchfield (DD-336) devant. Vient ensuite le HMS Exeter (marqué d'une coche). Enfin à l'arrière-plan se trouvent deux autres destroyers, avec l'USS Truxten (DD-229) devant. La photo a été prise au port de Balboa dans la zone du canal de Panama le 24 avril 1934.

L'original porte le numéro de catalogue NH 60813 dans la collection Naval History and Heritage Command.


HMS Exeter et destroyers américains, 1934, Panama - Histoire

par Lt Cdr Geoffrey B Mason RN (Rtd) (c) 1998

HMS ENCOUNTER (H 10) - Destroyer de classe E, y compris les mouvements d'escorte de convoi

HMS Exmouth, navire jumeau ( Navy Photos/Mark Teadham, cliquez pour agrandir)

Destroyer de flotte de classe E commandé le 1er novembre 1932 à Hawthorn Leslie, Newcastle dans le cadre du programme de construction de 1931. Le navire a été mis à l'eau le 15 mars 1933, le même jour que son navire jumeau HMS ELECTRA également construit dans ce chantier naval. Il a été lancé le 29 mars 1934 en tant que cinquième navire de la RN à porter le nom introduit pour un Gun Brig en 1805 et utilisé pour la dernière fois pour 1902 Cruiser transféré à la RAN et construit en 1929. La construction a été achevée le 2 novembre 1934 pour un coût de 252 250 à l'exclusion des articles fournis par l'Amirauté tels que les armes à feu et le matériel de communication. Son service en temps de paix comprenant pas moins de 3 abordages et son service extérieur en Méditerranée. Ce destroyer a effectué des patrouilles de non-intervention pendant 'la guerre civile espagnole'. Bien que destiné à être transféré à la Réserve en 1939, il est resté en service avec un équipage de réservistes.

B a t t l e honneur

CAP DE BONNE ESPÉRANCE 1806 - ROUTES BASQUES 1809 - CHINE 1856-60 - PEI-HO FORTS 1859 - ASHANTEE 1873-74 - ATLANTIQUE 1939 - NORVEGE 1940 - SPARTIVENTO 1940 - LIBYE 1941 - MALTE CONVOYS 1941 - MÉDITERRANÉE 1941

B adge : Sur un Field Green, deux rapières croisées Silver

Acta non verba : « Des actes pas des paroles »

D é t a i l s du service de guerre

(pour plus d'informations sur le navire, accédez à la page d'accueil de l'histoire navale et saisissez le nom dans la recherche sur le site)

Août Maintenu en service au lieu d'être réaménagé.

Station de guerre affectée à la 12e flottille de destroyers basée à Portland.

28e examen assisté de la flotte de réserve par SM le roi George VI dans la baie de Weymouth.

Septembre Déployé pour l'escorte et la patrouille dans les approches sud-ouest et a pris la station de guerre.

Basé à Milford Haven pour la défense des convois.

Octobre SW Approches du déploiement en continuation.

(Pour plus de détails sur les activités navales dans les eaux territoriales entre septembre 1939 et début 1940

voir ENGAGER L'ENNEMI PLUS PROCHE par C Barnett et Naval Staff History).

Dommages causés par les intempéries et pris en main pour réparation par HM Dockyard Devonport.

Novembre Une fois les travaux du chantier naval terminés, passage à Scapa Flow pour des tâches avec Home Fleet.

Décembre Déployé à Scapa Flow pour la défense des convois et les missions anti-sous-marines en mer du Nord et au nord-ouest

Janvier Déploiement de Scapa Flow en continuation.

18e Escorte jointe du convoi HN2 avec le HM Destroyer BRAZEN à la place du HM Destroyer

DARING qui avait été torpillé et coulé par le U23.

Mars Transféré à Rosyth pour la défense du convoi de la mer du Nord.

Nominé pour soutenir l'opération de mouillage de mines au large de la Norvège.

4ème pétrolier escorté BRITISH LADY avec le destroyer HM GRENADE à Skaelfjord , Norvège

pour soutenir les navires déployés pour le mouillage des mines

(Opération WILFRED - Voir NARVIK par D Macintyre et Naval Staff History (HMSO-2001)

12e À la fin, déployé avec les unités de la Home Fleet pour soutenir les débarquements alliés en Norvège.

24e Participe au bombardement de Narvik avec le cuirassé HM WARSPITE et des croiseurs.

Groupe de porte-avions escorté engagé dans la fourniture d'un soutien aérien pour la campagne militaire norvégienne

Mai Missions de la Home Fleet au large de la Norvège, y compris l'escorte du porte-avions HM ARK ROYAL.

Pour plus de détails sur les opérations désastreuses en Norvège, voir CARRIER GLORIOUS de John Winton,

NARVIK par D Macintyre, L'EXPÉDITION MORTE par Adams et Naval Staff History.

Passage à Rosyth pour l'amarrage de routine.

Défense anti-sous-marine assurée avec le destroyer HM MASHONA pour la récupération des navires

matériel de l'épave du HM Boom Carrier ASTRONOMER perdu au large de Kinnaird Head.

À la fin déployé avec HM Destroyer ESCORT dans une recherche infructueuse d'un

U-Boat signalé par un avion de la RAF.

Dommages soutenus par échouage et passage à Sheerness.

20e Prise en main pour réparation et radoub à Sheerness.

(Remarque : un équipement de démagnétisation a été installé.)

Nominé pour le service avec la 13e Flottille de destroyers à Gibraltar.

19e Réalisé des essais après radoub.

20e Escorte des navires de troupes ss REINA DEL PACIFICO et ss CLAN FERGUSON à Gibraltar .

21e Détaché pour assister le Norvégien KOLLSKEGG qui était en feu.

24th Met HM Aircraft Carrier ARGUS et a rejoint l'escorte pour le passage à Gibraltar

30e a rejoint la flottille à Gibraltar et détaché pour le service avec la Force H

31e HMS ARGUS escorté lors de la livraison d'avions à Malte (opération HURRY).

(Remarque : Déployé dans le cadre du groupe ARGUS avec HM Destroyers GALLANT GREYHOUND

Voir LA BATAILLE POUR LA MÉDITERRANÉE par D Macintyre et l'état-major de la marine

History (HMSO-2001) pour les détails des opérations navales en Méditerranée en 1940.)

Les autres navires à l'écran étaient les destroyers HM GREYHOUND, GALLANT et VELOX.

A rejoint les navires de la Force H qui fournissaient une couverture.

1er détaché comme écran pour le cuirassé HM VALIANT et le HMS ARGUS lors de la livraison de l'avion

avec les destroyers HM HOTSPUR, GREYHOUND, GALLANT, ESCAPADE et VELOX.

2e Après le lancement d'avions du HMS ARGUS rejoints par des navires de la Force H qui couvraient

attaque aérienne sur Cagliari, Sardaigne par des avions du HMS ARK ROYAL (Opération CRUSH)

4e Retourné à Gibraltar avec des navires de la Force H.

Le 8e est retourné à Gibraltar avec le HMS ARGUS à la fin de HURRY

30e déployé avec les destroyers HM FAULKNOR, FURY, FORTUNE, FIREDRAKE, FORESIGHT

et FORESTER comme écran pour HM Battlecruiser RENOWN, HMS ARK ROYAL et HM

Cruiser SHEFFIELD fournissant une couverture pour le passage des navires de guerre de renfort pour le service à

Alexandrie (Opération HATS Voir les références ci-dessus.

Le 3e est retourné à Gibraltar avec des navires de la Force H.

5e Déployé avec écran pour HMS RENOWN lors d'une recherche infructueuse de Vichy French

navires de guerre au passage de Toulon pour entrer dans l'Atlantique.

Octobre Déploiement à Gibraltar pour patrouille anti-sous-marine et escorte de convoi en continuation.

Au cours de ce déploiement, il a percuté le sous-marin HM UTMOST au large du cap Saint-Vincent par erreur pour

(Remarque : le HMS UTMOST a pu atteindre Gibraltar et a été pris en main pour réparation.

On peut supposer que ce navire a subi des dommages, mais cela s'est terminé

avant le transfert à la Force H.)

Novembre Détaché au service de la Force H.

7e a rejoint la Force F avec les destroyers HM FAULKNOR, FORTUNE et GRIFFIN pour la projection de

Cuirassé HM BARHAM, croiseurs HM BERWICK et GLASGOW pendant le transit dans l'ouest

Méditerranée au détroit de Sicile (Opération COAT)

(Remarque : Ces navires et les destroyers HM GALLANT, GREYHOUND et GRIFFIN étaient sur

passage pour rejoindre la flotte méditerranéenne basée à Alexandrie en renfort.

Détachés de la Force F sont renvoyés à Gibraltar pour réparation.

(Remarque : une source indique que les dommages ont été causés par l'éperonnage du sous-marin HM UTMOST

pendant le contrôle avec une couverture de Force H qui couvrait COAT.

9e En réparation de dommages structurels.

A rejoint la Flottille à la fin de son service avec la Force H.

25e Déployé avec les destroyers HM FAULKNOR, FIREDRAKE, FORESTER, FURY, KELVIN,

JAGUAR et WISHART en Force B comme écran pour HM Battlecruiser RENOWN, HMS ARK

ROYAL, HM Cruisers SHEFFIELD et DESPATCH pour couvrir le passage du convoi prenant

troupes et magasins à Malte

(Opération COLLAR - Il s'agissait d'une opération majeure et couvrait le transfert des croiseurs HM

MANCHESTER et SOUTHAMPTON pour rejoindre la flotte à Alexandrie.)

27e Présent au bref engagement entre les navires de la Force H et une force italienne de deux cuirassés,

sept croiseurs et 16 destroyers qui se sont retirés après un échange de tirs.

(Bataille du Cap Spartivento).

(Remarque : Pour plus de détails, voir LA BATAILLE POUR LA MÉDITERRANÉE, DESTRUCTEUR

LEADER par P Smith et Naval Staff History)

29e Retour à Gibraltar avec des navires de la Force H.

Décembre Déployé pour des missions de défense de convoi à Gibraltar.

19e Détaché au service de la Force H.

20e a rejoint le groupe H avec les destroyers HM DUNCAN, ISIS, WISHART et JAGUAR et a pris

passage à Sicilian Narrows pour soulager l'escorte de la flotte méditerranéenne pour le passage du cuirassé HM

MALAISIE et Convoi MG1 en Méditerranée occidentale. (Opération CACHER).

21e Destroyers HM relevés HYPERION, ILEX et JERVIS.

(Remarque : HM Destroyer HYPERION, l'une des escortes d'Alexandrie a par la suite heurté une mine

lors du retour et a dû être coulé).

24e Arrivé à Gibraltar avec le HMS MALAYA et le MG1.

(Remarque : le passage était couvert par des navires de la Force H.)

Janvier Déployé avec la Flottille pour la défense du convoi.

Accompagnement du porte-avions HM FURIOUS lors du passage à Freetown et à Takoradi

pour la livraison d'avions à destination du Moyen-Orient.

Février Détaché de la Force H

6ème a rejoint le groupe 2 avec les destroyers HM FEARLESS, FOXHOUND, FORESIGHT, FURY et

MAILLOT pour la projection du HMS RENOWN, du HMS MALAYA, du HMS ARK ROYAL et du HMS

SHEFFIELD pendant le bombardement de Gênes (Opération GROG).

(Note Cette opération avait été planifiée comme RESULTAT mais annulée en janvier).

Le 9 est retourné à Gibraltar avec la Force H.

Nominé pour le transfert à la flotte méditerranéenne à Alexandrie.

24. Passage avec le destroyer HM Destroyer ISIS à Aden via le cap de Bonne-Espérance.

(Remarque : Pendant cette période, déployé dans le cadre de l'escorte de convoi)

Mars À l'arrivée à Aden déployé temporairement pour la défense du convoi à Aden.

Passage d'avril d'Aden à Suez à la sortie.

12e Flotte méditerranéenne rejoint à Alexandrie.

18e Déployé avec les destroyers HM HASTY, HAVOCK, HEREWARD, HERO, JAGUAR et

JUNO pour la projection des cuirassés HM WARSPITE, BARHAM et VALIANT. HM

Croiseurs AJAX, ORION, CALCUTTA, GLOUCESTER, PHOEBE et porte-avions HM

(Opération MD3 - Bombardement de Tripoli et couverture pour le transit du HM Supply Ship

19e Ravitaillement à Suda Bay, Crète avec des destroyers d'écran.

20e Détaché pour rejoindre le HMS BRECONSHIRE comme escorte pour le passage à Malte.

(Remarque : n'est pas resté avec la flotte pour le bombardement de Tobrouk).

21 Arrivé à Malte avec le HMS BRECONSHIRE.

Pris en main pour les réparations et l'amarrage par HM Dockyard Malta .

29e Endommagé par un quasi-accident lors d'un raid aérien alors qu'il se trouvait au quai n°2.

30e Touché par une bombe lors d'un autre raid aérien et subi d'importants dommages structurels.

Mai Sous remise en état et réparation.

16e Deuxième coup direct avec explosion interne a causé d'autres dommages importants.

(Remarque : Les trois chaufferies et les turbines de croisière ont nécessité des réparations importantes).

Juin Refit et réparation en continuation.

Juillet Achèvement des réparations prévu pour être effectué à Gibraltar.

Préparé pour le passage dans le cadre de l'escorte du convoi MG1

24e Passage à travers Sicilian Narrows.

Le 25 a rejoint le convoi M31 en tant qu'escorte pour le transit vers Gibraltar.

(Remarque : le passage de ce convoi vers l'ouest depuis Malte faisait partie de la grande opération

SUBSTANCE pour faire passer un convoi de secours vers l'est jusqu'à Malte.)

Sous attaque aérienne au SW de la Sardaigne quand un marchand a été endommagé.

26e Arrivé à Gibraltar avec cinq des navires du convoi MG1.

31e Déployé avec les destroyers HM FAULKNOR, FIREDRAKE, FORESIGHT, FORESTER,

FURY, FOXHOUND, COSSACK, MAORI, NESTOR (RAN) et ERIDGE comme écran pour

HM Battlecruiser RENOWN, HM Battleship NELSON et HM Aircraft Carrier ARK

ROYAL couvrira le passage des croiseurs HM ARETHUSA, HERMIONE et

MANXMAN emmenant du personnel et des magasins à Malte. (STYLE d'opération)

Le 3e est resté avec la Force H au large de Bone jusqu'au retour des croiseurs et des escortes de Malte.

Attribué avec H M Destroyers LIGHTNING, SIKH et FORESTER au Groupe I

comme écran pour le HMS ARK ROYAL et le HM Cruiser HERMIONE lors du retour

4e Retour à Gibraltar avec le Groupe I

Nominé pour le service à Singapour.

10e Reprise de la défense du convoi et escorte rejoint le convoi HG70 lors du passage de

Gibraltar au Royaume-Uni avec HM Destroyers FAULKNOR, AVON VALE, NESTOR (RAN)

. 13e Participe à des opérations anti-sous-marines avec escorte.

Retourné à Gibraltar pour reprendre les fonctions de la Force H.

21e Déployé avec les destroyers HM NESTOR (RAN), FURY, FORESIGHT et

FORESTER comme écran pour HM Battleship NELSON, HMS ARK ROYAL et HM

Le croiseur HERMIONE assurera la couverture du minelay du HMS MANXMAN au large de Livourne,

passage des mercantiles ss DURHAM et ss DEUCALION à Malte sans fermer

escorter et participer à une démonstration au large de Valence (Opération MINCEMEAT).

26e De retour à Gibraltar avec des navires de la Force H détachés et a pris le passage au Royaume-Uni pour rejoindre

escorte pour convoi militaire

31e Rejoindre le convoi militaire WS11 en tant qu'escorte océanique avec HM Battlecruiser REPULSE et HM

Destroyer NESTOR à Clyde pour le passage à Freetown.

4e A rejoint la section WS11 FAST lorsque le convoi s'est divisé en tant qu'escorte océanique jusqu'à Freetown.

13e Détaché de WS11 FAST à l'arrivée.

18. Rejoint le convoi militaire WS11 SLOW au départ de Freetown.

21e Détaché de WS11 SLOW

25. Passage indépendant vers Aden.

Passage d'octobre dans l'océan Indien et la mer Rouge.

16e À son arrivée à Alexandrie, il rejoint l'escadron côtier pour la défense des convois de Tobrouk.

25e Sauvetage des survivants du croiseur de mouillage de mines HM LATONA au large de Tobrouk.

(Remarque : le HMS LATONA a été incendié lors d'attaques aériennes et a explosé lorsque

les flammes ont atteint le magasin après. Voir l'historique de l'état-major de la marine (exploitation minière)

Une source rapporte que ce destroyer a coulé la carcasse du HMS LATONA.)

Novembre Défense du convoi de l'Escadron côtier en continuation.

14e transféré à la flotte de l'Est.

15e A fait le passage avec le HM Destroyer JUPITER pour rejoindre HM Battlecruiser REPULSE et HM

Cuirassé PRINCE OF WALES à Colombo.

29e Déployé avec les destroyers HM ELECTRA, EXPRESS et JUPITER comme écran pour le HMS

PRINCE DE GALLES lors du passage à Singapour en tant que Force Z.

Le 30e HM Battlecruiser REPULSE a rejoint la Force Z depuis Trincomalee

3ème Après arrivée à Singapour prise en main pour accostage pour renouvellement de buisson d'hélice.

13e Désamarré et déployé pour la défense des convois locaux.

(Remarque : n'a pas navigué le 8 décembre avec des navires de la Force Z pour attaquer les Japonais

navires d'invasion au large de la Malaisie au cours de laquelle le HMS PRINCE OF WALES et

Pour plus de détails, voir ENGAGE THE ENEMY PLUS PROCHE par C. Bamett,

OPÉRATION PACIFIQUE par E. Gray, LA CHASSE DE LA FORCE Z par R

Hough, et GUERRE AVEC LE JAPON (HMSO).

Janvier Déployé pour la défense du convoi avec les destroyers HM JUPITER et VAMPIRE (RAN).

10e Convoi rejoint DM1 sur le passage de l'atoll d'Addu pour renforcer l'escorte pendant le passage

(Remarque : L'escorte comprenait les croiseurs HM DURBAN. EXETER et HM Sloop JUMNA

13e Détaché de DM1 à l'arrivée à Singapour.

Passage à Batavia comme escorte de convoi.

Prise en main pour un nettoyage de chaudière à Batavia.

À la fin, reprise de la défense du convoi et retour à Singapour.

20e a rejoint la 7e flottille de destroyers de la Western Strike Force basée à Tangjong Priok pour

défense des approches occidentales des Indes orientales .

6e Déployé pour le remorquage du HMS ISIS vers Java, mais le fil de remorquage s'est encrassé dans l'hélice et a pris le relais

par HM Destroyer ELECTRA pendant le passage.

Lorsque les deux moteurs étaient disponibles, ils ont repris le service avec Western Striking Force pour

interception des embarcations de débarquement couverture des convois vers et pour l'évacuation de

(Remarque : la garnison s'est rendue le 11.)

25e Transféré à la Force ABDA basée à Sourabaya pour la défense des approches orientales.

Participé à la recherche de convois d'invasion.

(Remarque : ce déploiement comprenait l'escorte du rms ORCADES transportant des troupes australiennes,

Personnel de la RAF, magasins et réfugiés de Padang à Batavia.)

26e à Tanjong Prior lors d'un raid aérien et navigué avec les croiseurs HM EXETER et PERTH

(RAN) avec HMS ELECTRA ET HMS JUPITER.

27ème Partie d'escorte pour les croiseurs hollandais DE RUYTER et JAVA, H M Cruisers HOBART

(RAN), EXETER, PERTH et le croiseur américain USS HOUSTON avec HM Destroyers

ELECTRA, JUPITER et des destroyers de la marine néerlandaise et américaine.

Croiseur JINTSU de l'ONU engagé avec d'autres navires mais cible hors de portée effective.

Retiré sous le feu du destroyer HM ELECTRA pour poursuivre l'attaque.

Retourné pour rejoindre la flotte alliée après le naufrage du HMS ELECTRA alors qu'il effectuait un

(Remarque : pour plus de détails, voir OPÉRATION PACIFIQUE, BATAILLE DE LA MER DE JAVA par

D. Thomas et HMS ELECTRA par T J Cain.)

28e Retourné à Sourabaya avec les survivants du HMS JUPITER et du Dutch Destroyer

1er croiseur endommagé escorté HMS EXETER sur le passage à Colombo avec US Destroyer

POPE et pris en embuscade par quatre croiseurs et trois destroyers japonais.

Écran de fumée posé après que le HMS EXETER a été touché par des tirs d'obus de croiseurs japonais

MYOKO et ASHIGARA (Bataille de la mer de Java).

(Remarque : le HMS EXETER a coulé après avoir été touché par une torpille.)

A été attaqué et a subi des dommages importants qui ont rompu le système d'alimentation en carburant.

Navire désactivé sans alimentation électrique nécessaire pour contrôler l'armement principal.

Sabordé par l'équipage en position 04.30S 111.00E.

De nombreux membres de l'équipage ont été tués et les autres sont devenus prisonniers de guerre, 37 des


HMS Exeter et destroyers américains, 1934, Panama - Histoire

Marines britanniques et autres pendant la Seconde Guerre mondiale au jour le jour
par Don Kindell

NAVIRES DE LA MARINE ROYALE, AOT 1939

(pour plus d'informations sur le navire, accédez à la page d'accueil de l'histoire navale et saisissez le nom dans la recherche sur site)

Les commandes navales et les sous-commandes/emplacements des navires qu'elles contiennent sont répertoriés approximativement du nord au sud/de l'est à l'ouest

FLOTTE DOMESTIQUE

Adm Sir Charles M Forbes

2e Escadron de combat (Rear Adm Lancelot E Holland) - cuirassés NELSON (comp 10 Sep 27, Flag, Forbes), RAMILLIES (5 May 17), RESOLUTION (7 Dec 16, Flag, Holland), RODNEY (10 Nov 27), ROYAL OAK (1 16 mai), SOUVERAIN ROYAL (18 avril 16).

Escadron de croiseurs de bataille (Rear Adm William J Whitworth) - HOOD (comp 15 mai 20, Flag, Whitworth), REPULSE (18 août 16)

Porte-avions (Vice Adm Lionel V Wells) - ARK ROYAL (comp 16 novembre 38, Flag, Wells), FURIOUS (1er 25 septembre en tant que porte-avions), destroyers BEAGLE (15 mai 31), BOREAS (9 juin 31)

2e escadron de croiseurs (Vice Adm Sir George FB Edwards-Collins) - croiseur lourd CUMBERLAND (comp 23 février 28), croiseurs légers BELFAST (3 août 39), ÉDIMBOURG (6 juillet 39, pour soulager SOUTHAMPTON), GLASGOW (9 septembre 37), NEWCASTLE ( 5 mars 37), SHEFFIELD (25 août 37), SOUTHAMPTON (comp 6 mars 37, Flag, Edwards-Collins)

Flottille de destroyers (Adm Ronald H C Hallifax) - croiseur léger AURORA (à droite - Photos de la Marine) (Drapeau, comp 12 novembre 37)

6e flottille de destroyers (Capt RSG Nicholson) - ASHANTI (comp 21 déc 38), BEDOUIN (15 mars 39), ESKIMO (30 déc 38), MASHONA (28 mars 39), MATABELE (25 jan 39), SOMALI (12 déc 38, Leader) , TARTAR (10 mars 39), PUNJABI (29 mars 39)

7e flottille de destroyers (Capt PJ Mack) - ECHO (comp 25 oct. 34), RENCONTRE (9 nov. 34), JACKAL (13 avril 39), JAVELIN (10 juin 39), JERSEY (28 avril 39), JERVIS (12 mai 39, Leader) , JUPITER (22 juin 39)

8e flottille de destroyers (Capt CS Daniel) - FAME (comp 26 avril 35), FAULKNOR (24 mai 35, Leader), FEARLESS (22 décembre 35), FIREDRAKE (30 mai 35), FORESIGHT (15 mai 35), FORESTER (29 mars 35) , FORTUNE (27 avril 35), FOXHOUND (6 juin 35), FURY (18 mai 35)

Service de cible de flotte - navire cible CENTURION (comp 22 mai 1913 comme cuirassé), destroyer SHIKARI (24 juil), netlayer GUARDIAN (1932), remorqueurs BANDIT (blt 38), BUCCANEER (1937), ST CYRUS (1919)

Sous-marins (Adm arrière Bertram Chalmers Watson, Adm arrière S, à terre au Fort Blockhouse DOLPHIN)

2e flottille de sous-marins (Capt WD Stephens sur FORTH) - navire de dépôt FORTH (comp 14 mai 39), destroyer MACKAY (19 mai 19), sous-marins CACHALOT (7 mai 38), NARWHAL (11 mars 36), PORPOISE (15 janvier 33), SEAHORSE ( 26 juil. 33), ÉTOILES DE PÊCHE (27 oct. 33)

Les vagabonds de l'Amirauté (Tous blt 1918, sauf WHIRLPOOL en 1919) - CLOUD (accompagnateur du porte-avions ARK ROYAL ), COLDSNAP (cuirassé RODNEY ), FUMAROLE (croiseur lourd CUMBERLAND), HALO (porte-avions FURIOUS ), HARMATTAN (croiseur léger SHEFFIELD), HORIZON ( cuirassé ROYAL OAK ), LEEWARD (battlecruiser HOOD ), LUNAR BOW (croiseur léger SOUTHAMPTON), MIST (navire-dépôt FORTH), NOONTIDE (cuirassé RESOLUTION ), SEABREEZE (cuirassé ROYAL SOVEREIGN ), SHOWER (croiseur léger NEWCASTLE), SUNDOWN (battlecruiser REPULSE ) perdu en échouage le 30 août 39 à Sullom Voe, SHEEN (croiseur léger GLASGOW), WHIRLPOOL (cuirassé RODNEY)

ÉTABLISSEMENTS LOCAUX DE DÉFENSE ET DE FORMATION, FLOTTILLES DE PATROUILLE ETC

COMMANDE ROSYTH

Navire d'entraînement pour garçons - CALEDONIA (blt 1921 sous le nom de paquebot White Star MAJESTIC, acquis en 1936 par la Royal Navy)

Destructeur - SABRE (comp 9 novembre 18)

Navires de défense contre les barrages - BARBARIAN (blt 1937), BARFAIR (1938), BARFIELD (1938), BAIONNET (1939), BOWNET (1939), MARTINET (1938)

Clyde

Navire défensif - BARMOUTH (blt 38)

PAS DE COMMANDE

Attaché à École d'artillerie - Établissement à terre PEMBROKE, navire-école MARSHAL SOULT (comp 15 nov comme moniteur)

Navire-école des cadets - ancien croiseur VINDICTIVE (comp 21 sept. 18)

Rattaché à l'Etablissement de Formation Mécanique - navire-dépôt SANDHURST (blt 1905, acquis 1914)

Destroyers d'urgence - BLANCHE (comp 9 juin 31), BOADICEA (9 juin 31), BRILLIANT (9 juin 31)

Harwich

Navire défensif - DUNET (1936)

Douvres

Navire défensif - FALCONET (1938)

COMMANDE PORTSMOUTH

Attaché à École de navigation HMS DRYAD - dragueurs de mines ALRESFORD (comp 25 mai 19, appel d'offres à DRYAD), SALTBURN (17 mars 19)

Tir d'artillerie et navire d'entraînement pour garçons - IRON DUKE (comp 10 mars 14 comme cuirassé)

l'artillerie et Croiseur école de torpilles - croiseur léger CURACOA (comp 18 fév 18), à relever par le croiseur léger DAUNTLESS

Vagabond - ÉTÉ INDIEN (blt 1918)

Flottille de destroyers locaux - ANTELOPE (comp 30 mars 30), ARROW (14 avril 30), EXMOUTH (9 novembre 34), KEMPENFELT (30 mai 32, SO), SARDONYX (12 juillet 19), SCIMITAR (13 avril 18), VANOC (15 août 17 ), navire d'escorte WHITLEY (14 oct. 18 en tant que destroyer, 15 nov. 38 en tant que navire d'escorte)

Navires de défense contre les barrages - BARCOMBE (blt 1938), BARRAGE (1937)

Attaché à École d'artillerie - monitor EREBUS (comp Sep 1916), dragueur de mines TEDWORTH (26 juin 17), chalutier EXCELLENT (blt 1918), remorqueurs ST FAGAN (1919), ST MARTIN (1919)

Attaché à l'école des torpilles - destroyers ACASTA (comp 14 février 30), ACHERON (13 octobre 31), ANTHONY (14 février 30), AMAZON (9 mai 27), SKATE (17 février), poseurs de mines LINNET (18 juin 38), RINGDOVE (9 décembre 38) , PLOVER (27 sept. 37), chalutier démineur WILLOW (blt 1930), offre minière NIGHTINGALE (1931), vedettes lance-torpilles MTB.22 (comp 9 juin 39), MTB.100 (28 avril 38), MTB.102 (déc. 1937)

5e flottille de sous-marins (Capt C GB Coltart) - tender DWARF (blt '936), destroyer WINCHELSEA (comp 15 mars 18), sous-marins H.43 (25 novembre 19), L. 23 (26 août 24), L. 26 (11 octobre 26 ), SEAL (28 janv. 39), SEAWOLF (11 janv. 36), STERLET (18 déc. 37), SUNFISH (13 mars 37), CHARDON (6 mai 39), TRITON (20 août 38), TRIUMPH (4 mars 39) , UNDINE (23 avril 38)

Réserve Flottille Sous-Marine

Groupe A - OBERON (comp 24 sept. 26), OTWAY (15 juin 27), OXLEY (1er avril 27)

Groupe B - OSIRIS (11 déc 28), OSWALD (1 mars 29)

Groupe D - H.34 (10 sept. 19), H.44 (15 avril 20), H.49 (25 oct. 19)

Portland

Flottille de défense des pêches (Capt EA Aylmer) - sloops HASTINGS (comp 27 nov. 30, Captain Fishery Protection and Minesweeping), PELICAN (1er avril 39), dragueurs de mines GOSSAMER (31 mars 38), LEDA (17 mai 38), chalutiers démineurs BOYNE (blt 1918) , COLNE (1918), DOON (1917), LILAS (1930), MASTIFF (1938)

1ère flottille de déminage (Capt RO FitzRoy) - dragueurs de mines BRAMBLE (comp 20 juin 39), HAZARD (23 nov 37), HEBE (2 oct 37, SO), HUSSAR (15 juil 39), NIGER (4 juin 36), SALAMANDRE (18 juil 36 ), SEAGULL (19 juillet 38), SHARPSHOOTER (20 janvier 38), SPEEDY (7 avril 39), SPHINX (27 juillet 39)

6e flottille de déminage - dragueurs de mines CEDAR (blt 1933), CYPRESS (1930), HOLLY (1930), LAUREL (1930), MAGNOLIA (1930), SYCOMORE (1930) SYRINGA (1930, SO)

1ère flottille anti-sous-marine (Cdr GF Stevens-Guille) - sloop BITTERN (comp 15 mars 38, SO), destroyers VANQUISHER (2 oct 17), WALKER (12 fév 18), WALPOLE (7 août 18), sloops de patrouille KINGFISHER (18 juin 35), KITTIWAKE (29 avril 37), MALLARD (15 juillet 36), PUFFIN (1 septembre 36), SHELDRAKE (5 avril 38), WIDGEON (10 juin 38), chalutiers anti-sous-marins BASSET (blt 1935), SAPPHIRE (1935), TOPAZE (1935), TOURMALINE (1935), TURQUOISE (1935)

6e flottille de sous-marins (Cdr JS Bethell) - tender ELFIN (blt 1933), destroyer ACHATES (comp 27 mars 30), sous-marins H.32 (4 juin 19), H.33 (22 mai 19), L.27 (24 mars 26), SPEARFISH (5 sept. 36), STURGEON (15 déc. 32), SWORDFISH (16 sept. 32), UNITY (13 août 38), URSULA (29 oct. 38)

Réserve Flottille Sous-Marine - navire-dépôt ALECTO (1911), sous-marins H.28 (comp 5 juil 18), H.31 (21 fév 19), H.50 (3 fév 20)

1ère flottille de bateaux anti-sous-marins à moteur (Lt Cdr HW Falcon-Steward) MA/SB.1 (comp 13 avril 38), MA/SB.2 (15 mai 39), MA/SB.3 (13 juin 39), MA/SB.4 (30 Juil 39), MA/SB.5 (21 juil 39)

Navire de défense contre la flèche - chalutier CORONET (blt 1917)

COMMANDEMENT DE DEVONPORT

Attaché à École de torpilles - poseur de mines MELPOMENE (ex-moniteur M.31, 1915)

Porte-avions - HERMES (comp 19 fév 24)

Attaché au Collège d'ingénieurs RN - destroyer CODRINGTON (comp 4 juin 30)

Destroyers d'urgence - ARDENT (comp 23 avril 30), BASILISK (15 mai 31), BRAZEN (10 juin 31)

NAVIRES EN REPARATION, REFIT/MODIFICATIONS DANS LES PORTS D'ORIGINE

Non

Offre d'hydravion - PEGASUS (comp as appel d'offres pour hydravions juillet 1917) envoyé à Rosyth puis à Scapa Flow avant fin septembre

Destructeurs - VIVIEN (comp 25 mai 18) à terminer en tant que navire d'escorte le 25 octobre 39, WOOLSTON (28 juin 18) à terminer en tant que navire d'escorte le 9 octobre 39, WORCESTER (20 sept. 22) à terminer le 4 mai 40

Chalutiers dragueurs de mines - MÉLÈZE (blt 1928), MYRTE (28), CHÊNE (28)

Chatham

Croiseur lourd - LONDRES (comp 31 janvier 29) pour terminer le 10 février 41,

Destructeur - VETERAN (comp 13 nov. 19) pour terminer 6 nov. 39

Sloop - ROCHESTER (comp 24 mars 32) en état de marche après carénage avant transfert en Chine.

Chalutier dragueur - TAMARISK (blt 1929)

Portsmouth

Bataille navale - QUEEN ELIZABETH (comp. 19 janv. 15) pour terminer le 31 janv. 41,

Croiseur de bataille - RENOWN (comp 20 sept. 16) pour terminer le 28 août 39

Croiseur lourd - SUFFOLK (c31 28 mai) pour terminer le 23 septembre 39

Croiseur - FROBISHER (comp 20 sept 24) pour terminer le 13 février 42

Navire anti-aérien - COVENTRY (comp 21 fév 18) en tant que navire anti-aérien le 15 novembre 35, pour terminer le carénage le 20 août 39

Destructeurs - AMBUSCADE (comp 19 avril 27) à terminer le 27 mai 40, WINCHESTER (29 avril 18) à terminer comme navire d'escorte le 9 avril 40

Sloop - WESTON (21 fév 33) réaménagement pour terminer le 12 septembre 39

Yachts - VICTORIA & ALBERT (blt 1899) converti en navire d'hébergement, ENCHANTRESS (comp 4 mars 36) réaménagé dans le rôle original de sloop, pour terminer en août 1939

Devonport

Cuirassés - REVENGE (comp 1 fév 16) pour terminer le 5 août 39, VALIANT (19 février 16) pour terminer le 11 décembre 39

Croiseur lourd - NORFOLK (comp 30 avril 30) pour terminer début septembre 39

Croiseur léger - CARLISLE (comp 16 novembre 18) pour terminer la conversion en navire anti-aérien 12 janvier 40

Destructeurs - WESTMINSTER (comp 18 avril 18) à terminer en tant que navire d'escorte 8 janvier 40, VALENTINE (27 juin 17) à terminer en tant que navire d'escorte 28 mars 40, VEGA (4 décembre 17) à terminer en tant que navire d'escorte 27 novembre 39

Sloop - CIGOGNE (comp 10 sept. 36) remontage pour terminer le 9 sept. 39

Sous-marin - THAMES (comp 14 sept. 32) réaménagement pour terminer le 15 juin 40

Liverpool

Navire d'escorte - WALLACE (comp 29 jan 19) comme navire d'escorte le 14 juin 39, pour terminer le 27 août 39

RESERVE D'ENTRETIEN A ROSYTH

Navires de dépôt - COCHRANE (acquis en 1915 sous le nom d'AMBROSE, Capt P K Kekewich, SO), GREENWICH (acquis en 1915)

Croiseur léger - CAPETOWN (comp 10 avril 22)

Destructeurs - MALCOLM (comp 14 déc 19), VANESSA (24 avril 18), VANITY (21 juin 18), VANSITTART (5 nov 19), VENOMOUS (28 avril 19), VERDUN (3 nov 17), VIVACIOUS (17 déc), WITHERINGTON (10 octobre 19), WIVERN (23 décembre 19)

Chalutiers anti-sous-marins - AMETHYSTE (blt 1934), AGATE (1934), CORNELIAN (1933), JASPE (1932), PERLE (1934), RUBIS (1933)

FLOTTE DE RÉSERVE

Vice-amiral Sir Max K Horton à Portsmouth

Non

Croiseurs légers - CALEDON (comp 6 mars 17, SORF, Capt C P Clark), DELHI (7 juin 19), DRAGON (16 août 18), EMERAUDE (14 janvier 26)

Navires anti-aériens - CALCUTTA (comp 21 août 19) en tant que navire anti-aérien Jul 39, CURLEW (20 décembre 17), en tant que navire anti-aérien 18 Jan 36

Destructeurs - CAMPBELL (comp 21 déc 18), ELECTRA (17 sept. 34), ENCOUNTER (9 nov. 34) lorsqu'il est relevé par un nouveau destroyer de la 7e flottille de destroyers, ESCORT (30 oct. 34), KEITH (9 juin 31), KEPPEL (15 avril 25), VALOROUS (21 août 17) en 1 juin 39 conversion en navire d'escorte), VELOX (1 avril 18), VERSATILE (11 février 18), VESPER (20 février 18), VOLUNTEER (7 novembre 19), WAKEFUL (20 17 novembre), WANDERER (18 septembre 19), WHIRLWIND (28 mars 18), WOLFHOUND (27 avril 18)

Sloop d'escorte - LUPIN (comp 9 juin 16)

Sloop de patrouille - PC.74 (comp 2 déc 19)

Démineurs - HALCYON (comp 17 avril 34), HARRIER (9 novembre 34), SELKIRK (17 mars 19), SKIPJACK (3 mai 34), SPEEDWELL (4 octobre 35)

Chalutier dragueur - FOYLE (blt 1918)

Navires d'enquête - KELLET (comp comme dragueur de mines 13 juin 19), FITZROY (comme dragueur de mines 7 juillet 19). Le FITZROY a été déployé en tant que navire-école pour garçons à Chatham jusqu'au 39 novembre. Du 39 décembre au 40 février, le KELLET et le FITZROY ont tous deux été réaménagés en tant que dragueurs de mines à Chatham.

Portsmouth

Croiseur - EFFINGHAM (comp 9 juillet 25, Flag, Horton)

Porte-avions - ARGUS (comp 14 sept 18)

Croiseur lourd - HAWKINS (comp 23 juillet 19)

Croiseurs légers - DANAE (comp 22 juin 18), DAUNTLESS (26 novembre 18) devait remplacer le croiseur léger CURACOA en tant que Gunnery and Torpedo School Cruiser lorsque CURACOA se rendit à Chatham pour être converti en navire anti-aérien, DESPATCH (30 juin 22), DUNEDIN (13 19 sept.), DURBAN (31 oct. 21), ENTERPRISE (31 mars 26)

Navire anti-aérien - LE CAIRE (comp 14 oct. 19) comme navire anti-aérien le 39 mai

Destructeurs - ESK (comp 2 oct. 34), EXPRESS (3 nov. 34), SALADIN (11 avr. 19), STURDY (15 oct. 19), VERITY (17 sept. 19), VICEROY (8 janv. 18), VIMIERA (19 sept. 17) , VIMY (9 mars 18), VORTIGERN (25 janvier 18), WESSEX (11 mai 18), WHITEHALL (9 juillet 24), WHITSHED (11 juillet 19), WILD SWAN (14 novembre 19), WINDSOR (28 août 18) , WOLVERINE (27 juil. 20), WREN (27 janv. 23)

Escorter des sloops - ROMARIN (comp 16 janvier 16), FOXGLOVE (5 mai 15)

Chalutiers dragueurs de mines - BLACKWATER (blt 1918), DEE (1916), GARRY (1916), JAMES LUDFORD (1919), KENNET (1916), LIFFEY (1916)

vagabond - EBBTIDE (blt 1917)

Destructeur - BRUCE (comp 29 mai 18) désarmé pour être utilisé comme cible, placé sous le contrôle du chantier naval de Portsmouth le 8 septembre 37

Devonport

Porte-avions - COURAGEOUS (comp 5 28 mai en tant que porte-avions)

Croiseurs légers - CALYPSO (comp 21 juin 17), CARADOC (15 juin 17), CARDIFF (25 juin 17, Flag, Vice Adm, Destroyers, Reserve Fleet, Vice Adm RHT Raikes), CERES (1 juin 17), COLOMBO (18 juin 19 , SORF, Capt RJR Scott), DIOMÈDE (7 22 octobre)

Croiseur mouilleur de mines - AVENTURE (comp 6 27 mai)

Porte-hydravions - ALBATROS (comp 23 janvier 29)

Destructeurs - BROKE (comp 20 janv. 25), ECLIPSE (1er déc. 34), ESCAPADE (3 sept. 34), MONTROSE (14 sept. 18), STRONGHOLD (2 juil. 19), VENETIA (27 déc. 17), VIDETTE (27 avril 18) , VISCOUNT (4 mars 18), WARWICK (20 mars 18), WATCHMAN (26 janvier 18), WITCH (24 mars)

Chalutier dragueur de mines - EDEN (blt 1918)

2 . STATIONS ÉTRANGÈRES

FLOTTE MÉDITERRANÉENNE

Adm Sir Andrew Cunningham

1er Escadron de combat (Vice Adm Geoffrey Layton) - Cuirassés BARHAM (comp 4 octobre 15, Flag, Layton), MALAISIE (19 février 16), RAMILLIES (5 mai 17) à Portsmouth du 21 juillet au 8 août, puis à Invergordon via Rosyth arrivant le 13 Août, WARSPITE (19 mars 15, Flag, Cunningham)

Porte-avions - GLORIOUS (comp 10 mars 30 en tant que porte-avions), destroyer accompagnateur BULLDOG (comp 9 juin 31)

1er escadron de croiseurs (Vice Adm John H D Cunningham) - croiseurs lourds DEVONSHIRE (comp 18 mars 29, Flag, Cunningham), SUSSEX (19 mars 29), SHROPSHIRE (12 septembre 29)

3e escadron de croiseurs (Rear Adm Henry R Moore) - croiseurs légers ARETHUSA (comp 23 mai 35, Flag, Moore), PENELOPE (13 novembre 36, carénage à Portsmouth)

Flottille de destroyers (Adm arrière John C Tovey) - croiseur léger GALATEA (comp 14 août 35, pavillon, Tovey), navire-dépôt WOOLWICH (blt 1934)

1ère flottille de destroyers (Capt GE Creasy) - GALLANT (comp 25 fév 36), GARLAND (3 mars 36), GIPSY (22 fév 36), GLOWWORM (22 jan 36), GRAFTON (20 mars 36), GRENADE (28 mars 36), GRENVILLE (1 juil. 36, chef), GREYHOUND (31 janv. 36), GRIFFIN (6 mars 36)

2e flottille de destroyers (Capt BAW Warburton-Lee) - HARDY (comp 10 déc 36, Leader), HASTY (11 nov 36), HEREWARD (9 déc 36), HERO (23 oct 36), HOSTILE (10 sept 36), tous en route de Royaume-Uni après remontage. HAVOCK (16 janvier 37), HOTSPUR (29 décembre 36), HUNTER (30 septembre 36), HYPERION (3 décembre 36) s'étaient tous rendus au Royaume-Uni pour radoub à la mi-août

3e flottille de destroyers (Capt AG Talbot) - ICARUS (comp 3 mai 37), ILEX (7 juil 37), IMOGEN (2 juin 37), IMPERIAL (30 juin 37), IMPULSIVE (29 jan 38), INGLEFIELD (25 juin 37, Leader) , INTREPID (29 juil. 37), ISIS (2 juin 37), IVANHOE (24 août 37)

4e flottille de destroyers (Capt GH Creswell) - AFRIDI (comp 3 mai 38, Leader), COSSACK (14 juin 38), GURKHA (21 oct 38), MAORI (5 déc 38), MOHAWK (9 sept 38), NUBIAN (6 déc 38) , SIKH (12 oct. 38), ZULU (7 sept. 38)

1ère flottille de sous-marins (Capt Philip Ruck-Keene) - navire de dépôt MAIDSTONE (comp 5 mai 38, Flag, Ruck-Keene), destroyer DOUGLAS (30 août 18), sous-marins CLYDE (9 février 35), SEVERN (24 juin 34), SALMON (5 Jan 35), SEALION (22 sept. 34), SHARK (5 oct. 34), SNAPPER (19 mars 35)

Navires d'escorte - sloops ABERDEEN (comp 15 sept. 36), WESTON (départ de Gibraltar le 22 juin pour réaménagement à Portsmouth)

1ère flottille de vedettes lance-torpilles - chalutier VULCAN (blt 1933), vedettes lance-torpilles MTB.1 (comp 5 avril 37), MTB.2 (13 août 36), MTB.3 (24 août 36), MTB.4 (22 sept. 36), MTB.5 (12 oct. 36), MTB.6 (17 nov. 36), MTB.14 (25 oct. 38), MTB.15 (17 févr. 39), MTB.16 (3 mars 39), MTB.17 (13 mars 39) , MTB.18 (24 mars 39), MTB.19 (17 mai 36)

Netlayer - PROTECTEUR (comp 30 déc 36)

poseur de mines - MEDUSA (comp 1915 comme moniteur M.29)

Service de cible de flotte - chalutiers MOY (blt 1917), OUSE (1917)

Remorqueur - BRIGAND (blt 1937)

Navire-hôpital - MAINE (acquis en 1920)

Réserve de Malte - destroyers WOLSEY (comp 14 mai 18), WRESTLER (15 mai 18), dragueurs de mines ALBURY (17 février 19), DUNOON (19 juin 19, SO, dragueurs de mines), DUNDALK (2 mai 19), dragueurs de mines à moteur MMS.1 (comp 1938 ), MMS.2 (1938), navire-dépôt CYCLOPS (blt 1905), navire de réparation RESOURCE (1928), chalutiers anti-sous-marins AMBER (1934), BERYL (1935), CORAL (1935), JADE (1933), MOONSTONE ( 1934), dériveurs CRESCENT MOON (1918), EDDY (1918), LANDFALL (1918), SUNSET (1918), remorqueur ST ISSEY (1918), navire de défense contre le barrage MAGNET (1938)

Alexandrie Réserve - dragueurs de mines ELGIN (comp 17 mars 19), FERMOY (23 juillet 19, SO, dragueurs de mines, Egypte), LYDD (18 décembre 19), PANGBOURNE (8 mai 18, SO), ROSS (27 août 19), SALTASH (31 octobre 18 ), SUTTON (23 août 18)

Gibraltar réserve - navire-dépôt CORMORANT (Flag, Rear Adm N A Wodehouse), destroyers ACTIVE (comp 9 fév 30), WISHART (28 mai 20), WRYNECK (9 nov 18), remorqueurs ST DAY (blt 1918), ST OMAR (1919)

STATION ATLANTIQUE SUD/AFRIQUE

Vice Adm G H D'Oyly Lyon basé à Simonstown

6e escadron de croiseurs (Vice Adm d'Oyly Lyon) - croiseur léger NEPTUNE (comp 12 fév 34, Pavillon)

Escorte sloops - AUCKLAND (comp 16 novembre 38), BRIDGEWATER (13 mars 29), LONDONDERRY (17 septembre 35), MILFORD (20 décembre 32),

Chalutiers dragueurs de mines - ÉRABLE (blt 1929), REDWOOD (1928)

Navires de défense contre les barrages à Freetown - BARBROOK (blt 1938), BARCASTLE (1938)

AMÉRIQUE & AMP GARE ANTILLES

Vice-amiral Sir Sidney Meyrick

8e escadron de croiseurs (Vice Adm Sir Sidney Meyrick) - croiseurs lourds BERWICK (comp 15 février 28, drapeau), YORK (1er 30 mai), croiseurs légers ORION (18 janvier 34), AJAX (12 avril 35)

Croiseur lourd - EXETER (comp 23 juil 31, Flag, Capt Henry Harwood, Cdre South America Station)

Sloops d'escorte - DUNDEE (comp 31 mars 33), PENZANCE (15 janvier 31)

GARE DES INDES ORIENTALES

Adm arrière Ralph Leatham

4e escadron de croiseurs (Rear Adm R Leatham) - croiseurs légers GLOUCESTER (comp 31 janv. 39, drapeau, Leatham), LIVERPOOL (2 nov. 38), MANCHESTER (4 août 38)

Navire de dépôt - LUCIA (blt 1907)

Escorter des sloops (Division de la mer Rouge, Capt J C Annesley DSO) - EGRET (SNO, comp 10 nov 38), FLEETWOOD (17 nov 36)

Escorter des sloops (Division du golfe Persique, Capt C M Graham) - DEPTFORD (14 août 35), FOWEY (9 septembre 31), SHOREHAM (SNO, comp 27 octobre 31)

Navire défensif (à Trincomalee) - BARBETTE (blt 1937)

Navire défensif - chalutier BARNET (blt 1919)

GARE DE CHINE

Adm Sir Percy Noble

5e escadron de croiseurs (Rear Adm A J L Murray) - croiseurs lourds CORNWALL (comp 8 mai 28, Flag, Murray), DORSETSHIRE (30 septembre 30), KENT (25 juin 28, Flag, Noble), croiseur léger BIRMINGHAM (18 novembre 37)

Porte-avions - EAGLE (comp 13 avril 20, mais pas pour les opérations jusqu'au 20 février 24)

21e flottille de destroyers (Capt GRB Back) - DAINTY (comp 3 jan 33), DARING (25 nov 32), DECOY (17 jan 33), DEFENDER (31 oct 32), DELIGHT (31 jan 33), DIAMOND (3 nov 32), DIANA (20 déc. 32), duchesse (27 janv. 33), DUNCAN (5 avr. 33, chef). DUNCAN a été endommagé lors d'une collision avec une cible d'entraînement au combat au large de Wei-hai-wei le 11 juillet. Des réparations temporaires ont été effectuées en quatre jours aux côtés du navire de dépôt sous-marin MEDWAY à Wei-hai-wei et DUNCAN est arrivé à Hong Kong le 19 juillet pour des réparations terminées le 7 août.

4e flottille de sous-marins (Capt GMK Keble-White) - navire de dépôt MEDWAY (comp 3 juillet 29, Flag, Keble-White), destroyer WESTCOTT (12 avril 18), sous-marin ODIN (comp 8 juillet 29), OLYMPUS (25 septembre 29), ORPHEUS ( 2 avril 30), OTUS (5 juin 29), PANDORA (23 mai 30), PARTHIAN (6 octobre 30), PERSEUS (8 mars 30), PHOENIX (29 novembre 30), PROTEUS (28 avril 30), RAINBOW (27 31 oct.), REGENT (20 sept. 30), REGULUS (1er nov. 30), ROVER (13 déc. 30), poseurs de mines GRAMPUS (7 nov. 36), RORQUAL (21 nov. 36)

Sloops d'escorte - BIDEFORD (comp 25 novembre 31, sur la station en juin pour soulager GRIMSBY>, FALMOUTH (25 octobre 32), FOLKESTONE (1er juillet 30), GRIMSBY (17 mai 34, a quitté la gare de Chine en juillet après avoir été relevé par BIDEFORD, attaché à l'Est Indies Command lors du passage en Angleterre), LOWESTOFT (20 novembre 34), SANDWICH (22 mars 29)

2e flottille de vedettes lance-torpilles - vedettes lance-torpilles MTB.7 (comp 31 août 38, SO), MTB.8 (3 sept 37), MTB.9 (8 oct 37), MTB.10 (11 juil 38), MTB.11 (26 juil 38) , MTB.12 (3 août 38)

Yangtze (Chine) Canonnières LIBELLULE (comp 5 juin 39), FAUCON (30 sept. 31), GANNET (6 mars 28), SAUTERELLE (13 juin 39), PETEREL (29 nov. 27), SANDPIPER (30 août 33), SCORPION (14 déc. 38, Flag, Rear Adm RV Holt, SNO, Yangtze), TERN (15 27 novembre), vieilles canonnières APHIS (11 novembre 15), COCKCHAFER (16 avril), CRICKET (16 février), GNAT (24 avril 16), LADYBIRD (mai 16), MANTIS (5 déc 15, pour élimination), SCARAB (1916)

Ouest River (Chine) Canonnières (Capt F C Flynn) - CICALA (comp 16 fév), MOTH (5 jan 16), ROBIN (23 juil 34), SEAMEW (1 28 avril), TARANTULA (SNO, West River, comp 1 juin 16)

Hong Kong - destroyers SCOUT (comp 15 juin 18), TENEDOS (11 juin 19), THANET (30 août 19), THRACIAN (1er 22 avril), poseur de mines REDSTART (1 novembre 38), remorqueur ST BREOCK (blt 1919), navires de défense contre le barrage BARLANE (1938), BARLIGHT (1938)

Singapour - monitor TERROR (comp 2 août 16, utilisé comme navire de base), navire d'enquête ENDEAVOR (blt 1912, utilisé comme navire de dépôt de défense de barrage à Singapour), navires de défense de barrage BARRICADE (1938), BARRIER (1938), remorqueur ST JUST (1918)

2e flottille de déminage (en réserve à Singapour) - dragueurs de mines ABERDARE (comp 3 oct. 18), ABINGDON (6 nov. 18, SO), BAGSHOT (1er mai 19), DERBY (21 oct. 18), FAREHAM (1 sept. 18), HARROW (23 oct. 18), HUNTLEY (22 mai 19), STOKE (30 octobre 18), WIDNES (17 septembre 18)

Chalutier - FASTNET (blt 1919)

3. MARINES DU DOMINION

MARINE ROYALE AUSTRALIENNE

Adm arrière Wilfred N Custance RN

Escadron de croiseurs (Rear Adm Custance) - croiseur lourd CANBERRA (comp 10 juillet 28, drapeau), croiseurs légers SYDNEY (commencé comme HMS PHAETON et acquis par RAN en 1935 pendant sa construction, comp 24 Sep 35), HOBART (comp 13 Jan 36 comme HMS APOLLO, à RAN le 28 sept. 38), PERTH (comp le 6 juillet 36 sous le nom de HMS AMPHION, à RAN le 29 juin 39)

Destructeurs - VAMPIRE (comp 22 sept. 17), VENDETTA 17 oct. 17, Leader), VOYAGER (24 juin 18),

Sloops d'escorte - SWAN (comp 21 janvier 37), YARRA (21 janvier 36)

Navire de dépôt - PINGOUIN (blt 1916)

Navire d'enquête - MORESBY (comp comme sloop 14 mai 18)

Repose - croiseur lourd AUSTRALIE (comp 24 avril 28)

En réserve - croiseur léger ADELAIDE (comp 5 août 22), destroyers STUART (21 déc 18), WATERHEN (17 juil 18)

MARINE ROYALE CANADIENNE

Sous le contrôle du ministère canadien de la Défense nationale

Chef d'état-major Adm arrière P W Nelles MRC

Commandant Côte Est

Établissement à terre STADACONA (Capt H E Reid MRC)

Destructeurs (à Halifax) - SAGUENAY (comp 22 mai 31), SKEENA (10 juin 31)

Chalutiers dragueurs de mines (à Halifax) - GASPE (comp 21 oct 38), FUNDY (1 sept 38)

Chalutiers - YPRES (blt 1917), FESTUBERT (1917)

Bateau d'entrainement - VENTURE (blt 1905)

Commandant de la côte ouest

Établissement à terre NADEN (Capt V G Brodeur MRC)

Destructeurs (à Esquimalt) - FRASER (comp comme HMS CRESCENT 21 avril 32, transféré à RCN 17 février 37), OTTAWA (comp comme HMS CRUSADER 2 mai 32, transféré 15 juin 38), RESTIGOUCHE (comp comme HMS COMET 2 juin 32, transféré 15 juin 38), ST LAURENT (comp as HMS CYGNET 5 avril 32, transféré le 17 février 37),

Chalutiers dragueurs de mines (à Esquimalt) - ARMENTIERES (blt 1917), COMOX (comp 23 nov 38), NOOTKA (6 déc 38)

Bateau d'entrainement - chalutier SKIDEGATE (blt 1899)

DIVISION NOUVELLE-ZÉLANDE de la MARINE ROYALE

Sous le contrôle du New Zealand Navy Board

Capt J W Rivett-Carnac, DSC, Cdre 2/c RN sur LEANDER

Croiseurs légers - ACHILLE (comp 10 oct 33), LEANDER (24 mars 33)

Sloops d'escorte - LEITH (comp 10 juillet 34), WELLINGTON (22 janvier 35)

Chalutier - WAKAKURA (blt 1917)

Ketch VIKING, voilier école de garçon, longueur 67 pieds, comm. juin 1937, soumission à PHILOMEL


USS Paul Jones (DD 230)


USS Paul Jones tel que modifié pour les fonctions d'escorte

Reclassé en Auxiliaire AG-120 le 30 juin 1945
Désarmé le 5 novembre 1945
Frappé le 28 novembre 1945
Vendu le 5 octobre 1947 et démoli.

Commandes répertoriées pour l'USS Paul Jones (DD 230)

Veuillez noter que nous travaillons toujours sur cette section.

Le commandantDeÀ
1Arthur Delancy Aryault, USN10 janvier 19393 sept. 1939
2Elmer Frank Helmkamp, ​​USN3 sept. 193928 juin 1940
3Lt.Cdr. Guillaume George Lalor, USN28 juin 194020 décembre 1940
4Lt.Cdr. Rupert Meyrick Zimmerli, USN20 décembre 194015 septembre 1941
5Lt.Cdr. Jean-Joseph Hourihan, USN15 septembre 1941mars 1942
6Lt. Charles Richard Herms, USNmars 19426 novembre 1943
7T/Lt.Cdr. Georges Paul Unmacht, USN6 novembre 19434 octobre 1944
8Howard Martin Payne, USNR4 octobre 19445 novembre 1945

Vous pouvez aider à améliorer notre section de commandes
Cliquez ici pour soumettre des événements/commentaires/mises à jour pour ce navire.
Veuillez l'utiliser si vous repérez des erreurs ou si vous souhaitez améliorer cette page de navires.

Les événements notables impliquant Paul Jones incluent :

27 février 1942

Bataille de la mer de Java.

Prélude à la bataille.

Le Japon avait ouvert la guerre en Extrême-Orient le 7 décembre 1941 avec son attaque surprise contre la base navale américaine de Pearl Harbour. En même temps, ils ont lancé des attaques contre les Philippines et la Malaisie. Ces attaques ont été suivies d'attaques contre les Indes néerlandaises.

Fin décembre 1941, les Américains décidèrent d'abandonner les Philippines en tant que base navale et le 30 janvier 1942, le chantier naval de Singapour fut fermé par les Britanniques. Cela a été suivi par l'armée britannique qui s'est retirée de la péninsule malaise vers cette base.

Le 3 février 1942, Surabaya et Malang sur la principale île néerlandaise de Java ont été bombardés pour la première fois. À la mi-février, les Japonais avaient conquis Bornéo britannique et néerlandais et les îles néerlandaises de Célèbes, Ceram et Ambon. Ces conquêtes leur ont donné le contrôle maritime et aérien du détroit de Makassar et du passage des Moluques.

Les Alliés se sont vite rendu compte que les forces à leur disposition n'étaient pas en mesure d'arrêter l'avance japonaise. La seule chose qu'ils pouvaient faire était de retarder l'avance japonaise aussi longtemps que possible.

Singapour et sa base navale sont tombés aux mains des Japonais le 15 février 1942. Ce jour-là, les Japonais ont débarqué à Sumatra et ils ont rapidement contrôlé également le canal de Karimata et le détroit de Gaspar. Plus tard, ils avaient également plus ou moins le contrôle de l'important détroit de la Sonde, le principal canal d'entrée dans la mer de Java.

Le 25 février 1942, les Japonais s'emparèrent de l'île de Bali, à l'est de Java, ce qui leur donna également le contrôle des sorties orientales de la mer de Java vers l'océan Indien. Ce jour-là, des rapports ont également été reçus concernant des mouvements maritimes japonais massifs dans la mer de Célèbes avec l'objectif apparent d'envahir Java. Le 25 également, les Japonais débarquèrent sur l'île de Bawean, à seulement 85 milles au nord de Surabaya.

Formation de la Force de frappe combinée.

Compte tenu des informations faisant état des mouvements de navires japonais et de leur arrivée prévue au large de Java le 27 février, le vice-amiral néerlandais Helfrich a ordonné que la Force de frappe orientale à Surabaya soit renforcée par tous les croiseurs et destroyers disponibles qui se trouvaient alors à Tandjong Priok (Batavia ).

À ce moment-là, l'Eastern Strike Force était composée de croiseurs légers néerlandais Sr Mme De Ruyter (Cdr. E.E.B. Lacomblé, RNN et vaisseau amiral du Contre-amiral K.W.F.M. Doorman, RNN) et HrMs Java (Capt. P.B.M van Straelen, RNN), les destroyers hollandais Sr Mme Witte de With (Lt.Cdr. P. Schotel, RNN), Mme Kortenaer (Lt.Cdr. A. Kroese, RNN) et les destroyers américains USS John D. Edwards (Lt.Cdr. S.E. Eccles, USN), USS Parrot (Lt.Cdr. J.N. Hughes, USN) et USS Pillsbury (Lt.Cdr. H.C. Pound, USN). La force avait été renforcée le 24 par le croiseur lourd américain USS Houston (Capt. A.H. Rooks, USN) et les destroyers américains USS Paul Jones (Lt.Cdr. J.J. Hourihan, USN), USS Alden (Lt.Cdr. L.E. Coley, USN), USS John D. Ford (Lt.Cdr. J.E. Cooper, USN) et USS Pape (Lt.Cdr. W.C. Blinn, USN) qui venait de Tjilatjap sur la côte sud de Java.

Les navires suivants sont arrivés à Surabaya en provenance de Tandjong Priok (Batavia) le 26. Le croiseur lourd britannique HMS Exeter (Capt. O.L. Gordon, MVO, RN), le croiseur léger australien HMAS Perth (Capt. H.M.L. Waller, DSO et Bar, RAN) et les destroyers britanniques HMS Electra (Cdr C.W. May, IA), Rencontre HMS (Lt.Cdr. E.V.St J. Morgan, RN) et HMS Jupiter (Lt.Cdr. N.V.J.P. Thew, RN). À partir de cette date, la Force de frappe de l'Est s'appelait désormais la Force de frappe combinée.

Formation de la Force de frappe occidentale.

Certains navires sont restés à Batavia et ceux-ci ont été regroupés dans la Western Striking Force qui comprenait le croiseur léger australien HMAS Hobart (Capt. H.L. Howden, CBE, RAN), les croiseurs légers britanniques HMS Dragon (Capitaine R.J. Shaw, MBE, RN) et HMS Danaé (Capt. F.J. Butler, MBE, RN) ainsi que les destroyers britanniques HMS Scout (Lt.Cdr. (Ret.) H. Lambton, IA) et HMS Ténédos (Lt R. Dyer, IA).

HMAS Hobart avait été initialement destiné à rejoindre la Force de frappe combinée, mais son ravitaillement a été retardé car le pétrolier a été endommagé lors d'une attaque aérienne et il n'a pas pu naviguer avec HMS Exeter et les destroyers à temps et a été laissé pour compte.

Ordres pour la Force d'attaque combinée

Tard dans l'après-midi du 26, le contre-amiral portier était dans la salle des opérations de la base navale de Surabaya lorsqu'un signal a été reçu du vice-amiral Helfrich qui a signalé 30 transports ennemis en position 04°50'S, 114°20'E , c'était à environ 18 miles au nord-est de Surabaya. La route ennemie était de 245°, vitesse 10 nœuds. Deux croiseurs et quatre destroyers escortaient ces transports. La Force de frappe combinée reçut l'ordre de prendre la mer pour attaquer l'ennemi après la tombée de la nuit.

Le contre-amiral Doorman réfléchit alors aux voies possibles pour entrer en contact avec le convoi ennemi 1) Par un balayage à l'est, le long de la côte nord de Madura, suivi d'un balayage à l'ouest, jusqu'à Toeban. 2) Par un balayage vers le nord, à l'ouest de Bawean, en continuant vers le nord-est en direction des îles Arends.

Plus tard dans l'après-midi du 26 février, le contre-amiral Doorman convoqua une conférence de tous ses commandants, où les décisions suivantes furent prises 1) La Combined Strike Force devait empêcher, à tout prix, un débarquement japonais sur Java ou Madura. 2) Les transports japonais devaient être attaqués, de préférence de nuit. 3) Après l'attaque, la Combined Trask Force devait se rendre à Tandjong Priok (Batavia). 4) Une formation pour la nuit a été ordonnée comme suit Un écran de destroyers britanniques et hollandais en avant, les cinq croiseurs en ligne et quatre destroyers américains à l'arrière.

Un plan d'attaque de nuit a également été élaboré 1) Les destroyers britanniques et néerlandais devaient effectuer une attaque à la torpille dès que l'ennemi était aperçu et devaient poursuivre leur attaque à la torpille par une tentative de foncer directement sur le convoi ennemi et de causer le plus de dégâts possible. Les croiseurs devaient rester en dehors du convoi et tirer dessus. Enfin les destroyers américains devaient alors aussi faire une attaque à la torpille. 2) Si le contact était établi près de la côte, des précautions particulières devaient être prises car des mines hollandaises avaient été posées au large de la côte nord de Madura ainsi que dans la baie de Toeban. Après une attaque dans les eaux côtières, les navires alliés doivent donc virer vers le nord. 3) Après une éventuelle action de nuit, la formation serait démantelée et il n'a pas été considéré comme possible de faire des plans précis pour toute action ultérieure.

Départ de Surabaya.

La Force de frappe combinée a pris la mer de Surabaya à 18 h 30. Il avait été décidé de balayer vers l'est le long de la côte de Madura jusqu'au détroit de Sapoedi et, si l'ennemi n'était pas aperçu, de balayer vers l'ouest et de fouiller la baie de Toeban. La Force a navigué à travers le canal ouest vers la mer de Java. Les navires de la force étaient disposés en ligne comme suit 1) Deux destroyers hollandais, Sr Mme Witte de With et Sr Mme Kortenaer. Ce dernier navire avait une limitation de vitesse de 25 nœuds, en raison d'une chaudière hors service. 2) Trois destroyers britanniques HMS Electra, Rencontre HMS et HMS Jupiter. 3) Les cinq croiseurs alliés, HrMS de Ruyter, HMS Exeter, USS Houston, HMAS Perth et HrMs Java. 4) Quatre destroyers américains, USS John D. Edwards, USS Alden, USS John D. Ford et USS Paul Jones.

À peu près au moment où la Force opérationnelle combinée a quitté Surabaya, les bombardiers de l'armée américaine ont trouvé et attaqué le convoi ennemi à la position 05°30'S, 113°00'E, à environ 25 milles au nord-est de l'île de Bawean. Aucun rapport n'a cependant été fait au contre-amiral Doorman jusqu'à près de quatre heures plus tard. Et quatre heures plus tard, un autre rapport a été envoyé concernant ce convoi. On ne sait pas si le contre-amiral Doorman a effectivement reçu ces rapports.

Vers 22h00/26, l'ensemble de la Force d'attaque combinée était dégagée des champs de mines néerlandais aux abords de Surabaya et après avoir parcouru 8 milles marins vers le nord, sa trajectoire a été modifiée vers l'est. Ils étaient maintenant en formation de nuit et avançaient à 20 nœuds. Ils ont continué vers l'est comme prévu vers le détroit de Sapoedi, comme prévu, qu'ils ont atteint peu après 0100/27. Le contre-amiral Doorman a ensuite modifié sa route à 284° et maintenu sa route vers l'ouest pendant le reste de la nuit.

Attaque aérienne japonaise contre la Force opérationnelle combinée.

À l'aube du 27 février 1942, la Combined Task Force se trouvait à environ 10 milles marins au nord-ouest de Surabaya. Ils n'avaient pas aperçu l'ennemi pendant la nuit, donc la formation de jour était supposée.

A 07h00, HMS Exeter, a signalé un contact RDF sur un groupe d'avions dans une direction sud-ouest. Le contre-amiral Doorman espérait qu'il s'agissait d'avions alliés, mais vers 8 h 00, il a dû signaler aux navires de sa force que la couverture de chasse promise ne serait pas disponible. À 08 h 55/27, des aéronefs ont été entendus au-dessus de leur tête et peu de temps après, trois bombes de 100 livres sont tombées près de HMS Jupiter. Cinq minutes plus tard, un bâton de quatre bombes est tombé à environ trois câbles sur sa hanche tribord. Toutes ces bombes tombaient et au moins trois n'ont pas explosé. USS Houston ont ouvert le feu sur ces avions qui se sont repliés derrière les nuages. A partir de ce moment, les avions ennemis ont continué à faire de l'ombre aux forces alliées mais ils sont restés hors de portée.

Le contre-amiral Doorman a signalé cet incident au vice-amiral Helfrich et, à 9 h 30, il a changé de cap de 270° à 115°. À 10 heures, le vice-amiral Helfrich a signalé que le contre-amiral Doorman devait se diriger vers l'est pour rechercher et attaquer l'ennemi auquel le contre-amiral Doorman a répondu à 12 heures en « procédant vers l'est après des recherches de Sapoedi à Rembang ». Le succès de l'action dépend absolument de la réception à temps de bonnes informations de reconnaissance qui m'ont fait défaut la nuit dernière. Les destroyers devront faire le plein demain.

Une force japonaise localisée.

À 14h00/27, la force alliée se dirigeait vers le Westervaarwater (entrée nord de Surabaya). La force a traversé le canal balayé dans les champs de mines dans l'ordre suivant les destroyers hollandais, les destroyers britanniques, les destroyers américains et ensuite les croiseurs. À 14 h 27, la force entrait dans le port lorsque le contre-amiral Doorman a reçu les renseignements importants suivants du vice-amiral Helfrich. 1) A 1340/27 (GH), vingt navires avec un nombre inconnu de destroyers étaient en position 04.45'S, 112.15'E (environ 65 milles au nord-ouest de Bawean), cap 180°. 2) A 1345/27 (GH), un croiseur a été signalé à la position 04°40'S, 111°07'E (environ 135 milles au nord-ouest de Bawean), cap 220°. 3) A 1350/27 (GH), deux croiseurs, six destroyers et vingt-cinq transports ont été signalés à 20 milles à l'ouest de Bawean, cap au sud. De cette force, un croiseur et quatre destroyers se dirigent vers le sud à pleine vitesse. Les transports, un croiseur et deux destroyers restent en arrière.

La force de frappe combinée a procédé à l'interception.

Le contre-amiral Doorman a immédiatement repris la mer avec l'intention d'intercepter la force ennemie signalée à 20 milles à l'ouest de Bawean. Après avoir quitté le champ de mines, les destroyers britanniques reçurent l'ordre d'avancer à pleine vitesse. Les destroyers hollandais étaient sur le quart bâbord de la ligne des croiseurs. Les destroyers américains étaient à l'arrière. Le cap a été fixé à 315°, la vitesse de 20 nœuds, mais elle a ensuite été augmentée à 25 nœuds, la vitesse maximale de Sr Mme Kortenaer.

A 15 h 29, des avions ennemis sont apparus, ils ont largué quelques bombes au hasard. USS Houston tiré sur les avions. Pendant ce temps, les forces alliées se sont dispersées. À 15 h 50, la force s'était reformée et était de nouveau sur la route 315°, la vitesse était maintenant de 24 nœuds.

À 16 heures, le contre-amiral Doorman a demandé la protection d'un chasseur, mais le commandant de la défense aérienne de Surabaya n'a pas obtempéré car il avait besoin de ses huit chasseurs Brewster Buffalo restants pour protéger les quatre bombardiers en piqué lors d'une attaque en piqué projetée contre les transports japonais.

Contact avec l'ennemi.

Peu après 1600/27, trois hydravions ont été aperçus vers le nord. Quelques minutes plus tard, on aperçoit de la fumée au cap 358°.A 16h12, à environ 06°28'S, 112°26'E. La Force d'Attaque Combinée était toujours sur la route 315°. Le premier rapport, qui provenait de HMS Electra était « un croiseur, nombre inconnu de gros destroyers, cap 330°, vitesse 18 nœuds, cap ennemi 220°. A 16 h 14, la flotte alliée, alors à environ 30 milles au nord-ouest de Surabaya, passe à 26 nœuds et HMAS Perth a signalé avoir vu un croiseur sur la proue tribord. A 1616 heures, HMS Exeter a signalé un croiseur et quatre destroyers à 330 °, portée 14 milles marins.

A 16 h 16, les croiseurs lourds japonais Nachi et Haguro a ouvert le feu à 30 000 mètres. Leurs cibles principales étaient HMS Exeter et USS Houston. Vers la même époque, le croiseur léger japonais Naka a ouvert le feu sur le destroyer britannique HMS Electra qui a été immédiatement chevauchée. Plus tard, les salves tombaient à l'arrière, courtes et longues. Elle n'a pas été touchée. HMS Electra et HMS Jupiter ont tiré des salves de distance sur la force ennemie de l'ouest (de tête) à une portée maximale de 15 700 mètres, mais toutes ont échoué.

La force alliée était toujours sur la route 315° et fermait l'ennemi lorsque Sr Mme De Ruyter cap modifié de 20° à bâbord (à 295°) pour amener les bordées tribord à porter. Cela a amené la flotte alliée sur une trajectoire presque parallèle avec les croiseurs lourds ennemis. Les croiseurs alliés étaient toujours en avance sur HMS Electra et HMS Jupiter cap 280°, à quatre milles marins de Sr Mme De Ruyter. Les destroyers américains étaient à l'arrière de la ligne des croiseurs et les deux destroyers néerlandais étaient à environ deux milles marins du port de la ligne des croiseurs. La position de Rencontre HMS à ce moment-là n'est mentionné dans aucun des rapports, mais elle semblait avoir été en avance sur les destoyers néerlandais et par le travers de HMAS Perth.

HMS Exeter a ouvert le feu à 16 h 17, suivi de USS Houston une minute plus tard. La portée était de 26 000 à 28 000 mètres. Cette portée a été maintenue pendant un certain temps, de sorte que l'ennemi n'était sous le feu que des deux croiseurs lourds de la ligne de croiseurs alliés. Peu de temps après le début de l'action, les destroyers américains ont pris position à environ 3000 mètres du côté désengagé de HrMs Java et a maintenu cette position relative pendant la majeure partie de l'action. Les salves ennemies enjambées presque continuellement Sr Mme De Ruyter et HMS Exeter. Pendant tout ce temps, trois hydravions repéraient l'ennemi.

Première attaque à la torpille japonaise, 1633 à 1652 heures.

Vers 16 h 25, la flottille de destroyers ennemie arrière est apparue de la ligne alliée pour se préparer à attaquer. HMAS Perth a ouvert le feu sur le destroyer de droite (c'était le Asagumo. Elle a été touchée par la deuxième salve juste avant de lancer des torpilles. Sa direction a été affectée et elle n'a pu tirer que trois torpilles.

La première attaque de torpilles ennemies était une attaque coordonnée menée par les deux croiseurs lourds, deux chefs de flottille (croiseur léger) et les six destroyers de la 4e flottille de destroyers. Alors que l'attaque se développait, la flotte alliée, à 16 h 29, change de cap de 295° à 248°, vitesse 25 nœuds et à 16 h 31, Sr Mme De Ruyter a été touché dans la salle des moteurs auxiliaires à tribord par un obus de 8 pouces. Un feu d'essence s'est déclenché mais il a été rapidement éteint. L'un des membres d'équipage a été tué et six autres ont été blessés.

Le récit ennemi de l'attaque à la torpille est le suivant Environ 18 minutes après le début de l'engagement du canon, le Naka suivi de la Jintsu ont tiré des torpilles. Les 9e et 2e flottilles de destroyers tirent alors successivement. Environ 40 minutes après le début de l'engagement, le Haguro ont tiré des torpilles. Les Nachi également destiné à tirer des torpilles, mais en raison d'un échec dans l'exercice ne l'a pas fait. En 19 minutes, 43 torpilles ont été tirées sur les navires alliés mais aucune n'a touché.

La 4e flottille de destroyers japonais a fait de la fumée immédiatement après l'attaque à la torpille, et après le Perth deuxième salve touchée, se retire derrière la fumée, qui dissimule également les croiseurs lourds ennemis à la vue. Les Perth a tiré plusieurs salves de suivi dans l'écran de fumée qui est devenu si dense que les Japonais ont temporairement perdu de vue la flotte alliée. Les Électre et Jupiter avait à ce moment-là fermé les destroyers américains et pris position par le travers de la ligne des croiseurs du côté désengagé.

A 16h35, Sr Mme De Ruyter conduit à nouveau vers l'ennemi sur le cap 267°. Vers cette époque également, le croiseur lourd ennemi arrière, le Haguro a été touchée, apparemment dans la chaufferie, alors qu'elle émettait des nuages ​​de fumée noire, tout en continuant à tirer.

Alors que l'écran de fumée ennemi se dissipait, un destroyer japonais était en feu. Cela a peut-être été le Minegumo. D'ici là le Nachi tirait sur HMS Exeter et le Haguro au Minazuki, Fumizuki, Nagatsuki (22e division de destroyers) et la 3e flottille de destroyers japonais composée du croiseur léger japonais Sendai (chef de flottille) et les destroyers Fubuki, Hatsuyuki et Shirayuki (11e division de destroyers), Murakumo et Shirakumo (12e division de destroyers). Les navires furter qui faisaient partie de la force d'escorte étaient le croiseur léger Yura, le mouilleur de mines Shirataka, démineurs W-1, W-2, W-3 et W-4 et plusieurs chasseurs de sous-marins.

La couverture de la force d'invasion occidentale était assurée par le 7e escadron de croiseurs (contre-amiral Kurita) qui était composé des croiseurs lourds Kumano, Mikuma, Mogami, Suzuya et les destructeurs Isonami, Shikinami et Uranami (19e division de destroyers). La couverture aérienne a été fournie par le porte-avions Ryûjo, offre d'hydravion Chiyoda, annexe pour hydravion Kamikawa Maru et les destructeurs Amagiri, Asagiri et Yugiri (20e division de destroyers).

La force d'invasion orientale était composée de 41 transports. Ces navires étaient escortés par la 4e flottille japonaise Desroyer. Celui-ci était composé du croiseur léger Naka (chef de flottille) et les destroyers Asagumo, Minegumo, Natsugumo (9e division de destroyers), Murasame, Harusame, Samidare, Yudachi (2e division de destroyers) et le Umikaze. Le croiseur léger Jintsu (chef de flottille), destroyers Yukikaze, Tokitsukaze, Amatsukaze et Hatsukaze (16e division de destroyers). D'autres navires qui faisaient partie de la force d'escorte étaient le croiseur léger Kinu, poseur de mines Wakataka, dragueurs de mines L15 et L16, chasseurs de sous-marins Ch-4, Ch-5, Ch-6, Ch-16, Ch-17 et Ch-18.

La couverture de la force d'invasion orientale a été fournie par le 5e escadron de croiseurs (contre-amiral Takagi) avec les croiseurs lourds Nachi et Haguro et les destructeurs Sazanami, Ushio, Kawakaze et Yamakaze. Le 16th Cruiser Squadron avec les croiseurs lourds Ashigara et Myoko et les destructeurs Akebono et Inazuma. La couverture aérienne a été assurée par des avions basés à terre et l'offre d'hydravions Mizuho et l'annexe d'hydravion auxiliaire Sanyo Maru.

Au sud de Java opérait la flotte japonaise du 1er porte-avions qui avait quitté Kendari (Célèbes) et s'était dirigée vers le sud par Stait Sape. Cette force se composait des porte-avions Akagi, Kaga, Hiryu, Soryu, croiseurs de bataille Kongo, Haruna, Hiei, Kirishima, croiseurs lourds Chikuma, Ton, Atago, Maya, Takao, croiseur léger Abukuma, destructeurs Tanikaze, Isokaze, Hamakaze, Urakaze (17e division de destroyers), Shiranuhi, Kasumi, Airake, Yugure (18e division de destroyers), Arashi, Hayashio et Nowaki (4e division de destroyers). ( 1 )

16 déc. 1944
L'USS Brill (Cdr. H.B. Dodge, USN) a effectué des exercices dans la baie de Panama avec l'USS Paul Jones (Lt.Cdr. H.M. Payne, USNR) et l'USS Barker (Lt. H. Smith, USNR).

17 décembre 1944
USS Brill (Cdr. HB Dodge, USN) a mené des exercices dans la baie de Panama avec le USS Paul Jones (Lt.Cdr. HM Payne, USNR), USS Barker (Lt. H. Smith, USNR) et USS MacLeish (Lt. DS Cramer , USNR).

18 déc. 1944
USS Brill (Cdr. HB Dodge, USN) a effectué des exercices dans la baie de Panama avec le USS Paul Jones (Lt.Cdr. HM Payne, USNR), USS Barker (Lt. H. Smith, USNR) et USS MacLeish (Lt. DS Cramer , USNR).

1 janvier 1945
L'USS Chub (Cdr. C.D. Rhymes, Jr., USN) a effectué des exercices dans la baie de Panama avec l'USS Paul Jones (Lt.Cdr. H.M. Payne, USNR) et l'USS Barker (Lt. H. Smith, USNR).

5 février 1945
L'USS Bullhead (Cdr. W.T. Griffith, USN) a effectué des exercices dans la baie de Panama avec l'USS Paul Jones (Lt.Cdr. H.M. Payne, USNR) et l'USS Bulmer (Lt. T.C. Farrell, USNR).

6 février 1945
USS Bullhead (Cdr. WT Griffith, USN) a mené des exercices dans la baie de Panama avec le USS Paul Jones (Lt.Cdr. HM Payne, USNR), USS Bulmer (Lt. TC Farrell, USNR), USS SC-684, USS SC- 986, USS SC-996 et USS SC-1017.

7 février 1945
USS Bullhead (Cdr. WT Griffith, USN) a mené des exercices dans la baie de Panama avec le USS Paul Jones (Lt.Cdr. HM Payne, USNR), USS Bulmer (Lt. TC Farrell, USNR), USS SC-684, USS SC- 986, USS SC-996 et USS SC-1017.

8 février 1945
USS Bullhead (Cdr. WT Griffith, USN) a mené des exercices dans la baie de Panama avec le USS Paul Jones (Lt.Cdr. HM Payne, USNR), USS Bulmer (Lt. TC Farrell, USNR), USS SC-684, USS SC- 986, USS SC-996 et USS SC-1017.

6 mars 1945
USS Bumper (Cdr. JW Williams, Jr., USN) a effectué des exercices dans la baie de Panama avec le USS Paul Jones (Lt.Cdr. HM Payne, USNR), USS PC-592, USS PC-1191 (Lt. JW Garnant, USNR ) et USS USS SC-1299.

7 mars 1945
L'USS Bumper (Cdr. JW Williams, Jr., USN) a effectué des exercices dans la baie de Panama avec l'USS Paul Jones (Lt.Cdr. HM Payne, USNR), l'USS Bulmer (Lt. TC Farrell, USNR), l'USS MacLeish (Lt. DS Cramer, USNR), USS PC-1191 (Lt. JW Garnant, USNR) et USS USS SC-1299.

8 mars 1945
L'USS Bumper (Cdr. JW Williams, Jr., USN) a effectué des exercices dans la baie de Panama avec l'USS Paul Jones (Lt.Cdr. HM Payne, USNR), l'USS Bulmer (Lt. TC Farrell, USNR), l'USS MacLeish (Lt. DS Cramer, USNR), USS PC-592, USS PC-1191 (Lt JW Garnant, USNR) et USS USS SC-1299.

9 mars 1945
L'USS Bumper (Cdr. JW Williams, Jr., USN) a effectué des exercices dans la baie de Panama avec l'USS Paul Jones (Lt.Cdr. HM Payne, USNR), l'USS Bulmer (Lt. TC Farrell, USNR), l'USS MacLeish (Lt. DS Cramer, USNR), USS PC-592, USS PC-1191 (Lt JW Garnant, USNR) et USS USS SC-1299.

11 mars 1945
L'USS Bumper (Cdr. J.W. Williams, Jr., USN) a effectué des exercices dans la baie de Panama avec l'USS Paul Jones (Lt.Cdr. H.M. Payne, USNR), l'USS MacLeish (Lt. D.S. Cramer, USNR) et l'USS PC-592.

20 mars 1945
L'USS Capitaine (Lt.Cdr. ES Friedrick, USN) a effectué des exercices dans la baie de Panama avec l'USS Paul Jones (Lt.Cdr. HM Payne, USNR), USS Bulmer (Lt. TC Farrell, USNR), USS MacLeish (Lt. DS Cramer, USNR), USS PC-1221 et USS USS SC-980.

21 mars 1945
USS Capitaine (Lt.Cdr. ES Friedrick, USN) a mené des exercices dans la baie de Panama avec le USS Paul Jones (Lt.Cdr. HM Payne, USNR), USS Bulmer (Lt. TC Farrell, USNR), USS MacLeish (Lt. DS Cramer, USNR) USS PC-1215 et USS USS SC-1299.

22 mars 1945
USS Cabezon (Cdr. GW Lautrup, USN) a effectué des exercices dans la baie de Panama avec le USS Paul Jones (Lt.Cdr. HM Payne, USNR), USS Bulmer (Lt. TC Farrell, USNR) et USS MacLeish (Lt. DS Cramer, USNR).

22 mars 1945
USS Capitaine (Lt.Cdr. ES Friedrick, USN) a effectué des exercices dans la baie de Panama avec le USS Paul Jones (Lt.Cdr. HM Payne, USNR), USS Bulmer (Lt. TC Farrell, USNR) USS MacLeish (Lt. DS Cramer , USNR), USS PC-1215 et USS PC-1221.

23 mars 1945
L'USS Capitaine (Lt.Cdr. E.S. Friedrick, USN) a effectué des exercices dans la baie de Panama avec l'USS Paul Jones (Lt.Cdr. H.M. Payne, USNR) et l'USS USS SC-1299.

23 mars 1945
USS Cabezon (Cdr. GW Lautrup, USN) a effectué des exercices dans la baie de Panama avec l'USS Paul Jones (Lt.Cdr. HM Payne, USNR), USS Bulmer (Lt. TC Farrell, USNR), USS MacLeish (Lt. DS Cramer, USNR) et USS USS SC-1299.

24 mars 1945
L'USS Capitaine (Lt.Cdr. E.S. Friedrick, USN) a effectué des exercices dans la baie de Panama avec l'USS Paul Jones (Lt.Cdr. H.M. Payne, USNR) et l'USS USS SC-1299.

24 mars 1945
USS Cabezon (Cdr. GW Lautrup, USN) a effectué des exercices dans la baie de Panama avec l'USS Paul Jones (Lt.Cdr. HM Payne, USNR), USS Bulmer (Lt. TC Farrell, USNR), USS MacLeish (Lt. DS Cramer, USNR) et USS USS SC-1299.

25 mars 1945
USS Cabezon (Cdr. GW Lautrup, USN) a effectué des exercices dans la baie de Panama avec l'USS Paul Jones (Lt.Cdr. HM Payne, USNR), USS Bulmer (Lt. TC Farrell, USNR), USS MacLeish (Lt. DS Cramer, USNR), USS PC-1215, USS PC-1221 et USS SC-1299.

26 mars 1945
USS Cabezon (Cdr. GW Lautrup, USN) a mené des exercices dans la baie de Panama avec le USS Paul Jones (Lt.Cdr. HM Payne, USNR), USS MacLeish (Lt. DS Cramer, USNR), USS PC-1215, USS PC- 1221 et USS SC-1299.

Liens médias


Base de données de la Seconde Guerre mondiale

Avez-vous apprécié cette photographie ou trouvé cette photographie utile? Si tel est le cas, pensez à nous soutenir sur Patreon. Même 1 $ par mois ira loin ! Merci.

Partagez cette photo avec vos amis :

  • » 1 102 biographies
  • » 334 événements
  • » 38 825 entrées de chronologie
  • » 1 144 navires
  • » 339 modèles d'avions
  • » 191 modèles de véhicules
  • » 354 modèles d'armes
  • » 120 documents historiques
  • » 227 installations
  • » 464 critiques de livres
  • » 27 606 photos
  • » 359 cartes

"Puisque la paix est maintenant au-delà de tout espoir, nous ne pouvons que nous battre jusqu'au bout."

Chiang Kaishek, 31 juillet 1937

La base de données de la Seconde Guerre mondiale est fondée et gérée par C. Peter Chen de Lava Development, LLC. Le but de ce site est double. Premièrement, il vise à offrir des informations intéressantes et utiles sur la Seconde Guerre mondiale. Deuxièmement, il s'agit de présenter les capacités techniques de Lava.


Le jour où le HMS Exeter a fait la fierté de la marine allemande - et a gagné

En décembre 1939, le HMS Exeter, avec le HMS Ajax et le HMS Achilles, mena un combat féroce contre l'amiral allemand Graf Spee. Il a produit l'une des fins les plus célèbres - et les plus bizarres - d'une bataille navale jamais vue

Il y a près de 81 ans jour pour jour, un officier de marine allemand du nom du capitaine Hans Langsdorff a enfilé son uniforme, s'est enveloppé dans un drapeau allemand et s'est tiré une balle dans la tête.

À peine trois jours plus tôt, Langsdorff avait navigué calmement sur le célèbre cuirassé de poche allemand Amiral Graf Spee à l'embouchure de la rivière Plate en Uruguay avant de planter des explosifs dans tout le navire et de le saborder.

Amiral Graf Spee avait été la fierté de la marine allemande, le joyau de la couronne des plans d'Hitler et d'Apos pour la suprématie navale.

Alors, quelle curieuse chaîne d'événements avait conduit Langsdorff, un officier de marine de plus de 20 ans, à couler l'un de ses propres atouts de prix de la marine et de l'Apos au fond de l'Amérique du Sud à des milliers de kilomètres de chez lui ?

Et pourquoi s'est-il suicidé par la suite ?

Cuirassés de poche

Les graines de l'histoire ont été semées en juin 1919 avec la signature du traité de Versailles - l'accord qui a officiellement mis fin à la Première Guerre mondiale.

En plus d'admettre la responsabilité du déclenchement de la guerre et d'être obligé de verser d'énormes réparations, les forces armées allemandes devaient être strictement limitées, y compris la Kriegsmarine - la marine allemande.

Il était autorisé à avoir un maximum de 15 000 hommes, aucun sous-marin et seulement 24 cuirassés, croiseurs et destroyers - une fraction de la taille de la puissante Royal Navy.

Tous les nouveaux cuirassés construits ne devaient être que des remplacements et devaient être limités à un poids maximal de 10 000 tonnes.

Pour contourner cette limite, la marine a construit le « Panzerschiffe » - littéralement « navire blindé », mais connu comme un cuirassé de poche pour les Britanniques.

Il s'agissait de navires rapides dotés d'armes lourdes et de la dernière technologie, ce qui en fait plus qu'un concurrent des navires de guerre plus anciens malgré leur taille inférieure.

Les Amiral Graf Spee

Avec sa quille posée à Wilhelmshaven le 1er octobre 1932, le Amiral Graf Spee a été lancé le 30 juin 1934. 18 mois plus tard, la construction était enfin terminée.

L'analyse a montré plus tard que les Allemands avaient été libéraux avec la limite de poids de 10 000 tonnes. Les Amiral Graf Spee, qui mesurait 186 m (610 pi) de long - pesait 14 890 tonnes, soit un peu plus de 16 000 tonnes à pleine charge.

Avec huit moteurs diesel et six canons de 11 pouces, les Allemands prétendaient qu'il était trop rapide pour tout navire capable de le surpasser et trop puissant pour tout navire capable de l'attraper.

Ce n'étaient pas non plus des fanfaronnades - elle pouvait atteindre 28,5 nœuds (32,8 mph) et parcourir 16 300 milles marins avec son équipage de 1 070.

Son pont était hérissé d'armes. Les canons de 11 pouces étaient montés dans deux grandes tourelles, tandis qu'il avait également huit canons plus petits de 5,9 pouces ainsi que 20 canons anti-aériens.

Une paire de tubes lance-torpilles quadruples montés sur le pont lui a donné une puissance supplémentaire, alors qu'elle avait même deux hydravions qui pouvaient être lancés à partir d'un système de catapulte.

L'armure sur le Amiral Graf Spee avait 140 mm (5,5 pouces) d'épaisseur par endroits alors qu'il était également doté de la dernière technologie, devenant le premier navire allemand à être équipé d'un équipement radar.

La guerre arrive

Au début de la Seconde Guerre mondiale, Amiral Graf Spee a navigué vers l'océan Atlantique pour commencer les raids commerciaux - le naufrage de navires marchands plutôt que le combat contre d'autres navires de guerre.

Il s'est également détourné dans l'océan Indien pendant cette période pour tenter d'attirer les navires de guerre alliés loin de l'Atlantique.

Après avoir coulé un certain nombre de navires marchands et parcouru plus de 30 000 milles marins, le navire avait besoin d'une révision. manière.

Sa présence avait causé de sérieuses inquiétudes à l'Amirauté à Londres, à tel point que les marines britannique et française ont formé huit groupes de combat - pas moins de 23 navires - pour la traquer.

HMS Exeter s'est retrouvée dans la Force G, qui était affectée à la côte est de l'Amérique du Sud. Elle a patrouillé la côte avec HMS Ajax et HMS Achille, tandis que HMS Cumberland rôdait autour des îles Falkland.

Le chasseur devient le chassé

Le 2 décembre, un cargo britannique Étoile dorique a été repéré par l'un des Amiral Graf Spee&aposs avions de reconnaissance aérienne.

Le cuirassé de poche l'a rapidement traqué et a emmené l'équipage à bord avant de le couler, mais pas avant qu'un membre ait réussi à envoyer un signal de détresse.

Le commodore Henry Harwood, commandant de la Force G, a été alerté et a rapidement envoyé ses navires à l'embouchure de la River Plate, prédisant correctement que les navires quittant le port seraient la prochaine cible de Langsdorff&aposs.

A 5h30 le matin du 13 décembre 1939, des mâts ont été repérés à l'horizon. Langsdorff - un vétéran de la Première Guerre mondiale et qui n'a eu qu'un engagement naval majeur au Jutland en 1916 - a décidé de mettre de côté ses plans de radoub.

Estimant que les mâts appartenaient à des navires d'escorte protégeant un convoi transatlantique riche en cibles, il ordonna au Amiral Graf Spee fermer rapidement.

Bataille

Ce qu'il ne savait pas, c'était que les mâts appartenaient à HMS Exeter, HMS Ajax et HMS Achille.

Ils ont été rapidement identifiés mais, dans un geste inhabituellement agressif pour le Langsdorff mesuré, il a choisi de poursuivre sa charge.

Peut-être pensait-il que sa vitesse et sa puissance de feu supérieures pourraient l'emporter, ou peut-être qu'il était tout simplement trop tard pour changer de cap - mais c'était une décision qui allait avoir des conséquences dévastatrices.

Vers 6h08, les navires britanniques ont repéré de la fumée provenant de leur carrière allemande. HMS Exeter a reçu l'ordre d'enquêter.

"Je pense qu'il s'agit d'un cuirassé de poche", signala-t-elle bientôt, et son commandant - le capitaine Frederick Bell - ordonna de hisser le drapeau N au bras de triage. Son message était d'une simplicité effrayante : ennemi en vue.

Les trois navires britanniques se séparent, avec HMS Exeter aller un était et HMS Ajax et HMS Achille l'autre dans le but de répandre le feu des navires allemands.

À peine 10 minutes après avoir été repéré par les Britanniques, le Amiral Graf Spee ouvert le feu.

HMS Exeter a répondu deux minutes plus tard à 6h20, HMSAchille à 6h21, et HMS Ajax à 6h23.

Capitaine de corvette Richard Jennings, officier d'artillerie à bord HMS Exeter, a rappelé plus tard: "Alors que je traversais la plate-forme de la boussole, le capitaine m'a salué, non pas avec le rigmarole habituel de &aposenemy en vue, relèvement, etc&apos, mais avec &aposthere&aposs the putain de Scheer! Ouvrez le feu sur elle !&apos

"Tout au long de la bataille, l'équipage du Exeter pensaient qu'ils combattaient le l'amiral von Scheer (navire jumeau du amiral Graf Spee). Mais le nom du navire ennemi était bien sûr le Graf Spee."

Il reste une rencontre brutale et sanglante d'un peu plus d'une heure HMSExeter estropié et HMS Ajax endommagé.

Les bombardements allemands se sont avérés précis tout au long - quelque chose qui a surpris les officiers de marine britanniques. A 6h23, des éclats d'obus tués HMS Exeter&aposs équipages de tubes lance-torpilles, ont détruit ses communications et mis son avion hors de combat juste au moment où il était sur le point d'être lancé pour le repérage d'artillerie.

Trois minutes plus tard, un coup direct a mis l'une de ses tourelles hors de combat, tandis que des éclats d'obus balayaient le pont, tuant ou blessant toutes les personnes présentes à l'exception du capitaine et de deux autres.

Les communications étant hors service, le Capt Bell doit compter sur une chaîne de messagers pour le reste de la bataille relayant les messages à travers le navire.

Elle n'avait qu'une seule tourelle encore opérationnelle et avait fait 61 morts et 23 blessés.

Bien qu'elle ait subi un terrible coup de poing - elle a été touchée sept fois et n'a réussi que trois de ses coups - HMS Exeter avait réussi à faire face à ce qui allait s'avérer être un coup décisif. Un obus avait pénétré profondément à l'intérieur du Amiral Graf Spee et détruit son usine de traitement de combustible brut.

Cela lui a laissé assez de carburant pour seulement 16 heures en mer - loin d'être assez pour retourner en Allemagne.

En plus de ça, l'amiral Graf Spee avait été touché près de 70 fois au total, avec 36 membres d'équipage tués et 60 autres blessés, dont Langsdorff lui-même qui a perdu connaissance pendant plusieurs minutes.

Il avait également perdu son système de production d'eau douce, qui ne pouvait être réparé en mer.

Battre en retraite

Avec des munitions à court de munitions, son navire ayant un besoin urgent de réparations et les Britanniques surveillant chacun de ses mouvements tout en appelant des renforts, Langsdorff a décidé de se diriger vers le port de Montevideo.

Ici, il espérait réparer son navire avant de tenter une évasion et de s'échapper en Allemagne, potentiellement avec l'aide de sous-marins.

Cependant, selon la Convention de La Haye, Langsdorff n'a obtenu que suffisamment de temps pour rendre le navire en état de naviguer - dans ce cas, 72 heures. C'était bien en deçà des deux semaines nécessaires pour réparer son navire sinistré.

Avec plus de navires britanniques arrivant chaque jour pour encercler Montevideo, Langsdorff s'est retrouvé dans une situation impossible.

Il craignait que les Uruguayens ne livrent le navire aux Alliés s'il laissait son navire interné, ce qui pourrait entraver l'ensemble de l'effort de guerre allemand.

Mais Langsdorff était un homme consciencieux qui prenait soin de son équipage, et il refusa de les voir massacrés en essayant de s'échapper dans un geste de défi finalement futile.

Il est intéressant de noter que très peu de navires britanniques avaient réussi à atteindre l'Uruguay à ce moment-là, les Britanniques ont donc maintenu un flux de faux messages radio et ont navigué avec le peu de navires de guerre qu'ils avaient dans la région pour embrouiller les renseignements allemands et donner l'impression d'un force beaucoup plus grande.

Le sort de la Amiral Graf Spee

Ainsi, le 17 décembre et alors que l'échéance du gouvernement uruguayen touche à sa fin, des dizaines de milliers de personnes se sont alignées sur les murs du port de Montevideo dans l'espoir d'assister à une bataille navale.

Au lieu de cela, Langsdorff et 40 autres membres d'équipage l'ont fait naviguer à l'extérieur du port et, à la déception de la foule aboyante, l'ont sabordé avec des explosifs.

La honte pour Langsdorff de perdre son navire était tout simplement trop grande à supporter.

Trois jours plus tard, à Buenos Aires, il écrit à l'ambassadeur d'Allemagne en Argentine avant de se suicider dans sa chambre d'hôtel à Buenos Aires.

Le reste de son équipage a été interné en Argentine pour le reste de la guerre.

Ce fut une énorme victoire de propagande pour les Britanniques et un épisode humiliant pour l'Allemagne qui mit Hitler en colère.

Intrigué par sa technologie, le gouvernement britannique a utilisé une société d'ingénierie uruguayenne comme façade pour lui acheter les droits de récupération.

Ils ont trouvé son télémètre radar, qui a été ramené en Grande-Bretagne et utilisé pour développer des contre-mesures pendant que la guerre se poursuivait.

Diverses parties du Graf Spee ont depuis été élevés par une équipe soutenue par le gouvernement uruguayen, dont un aigle impérial en bronze perché sur une croix gammée en 2006.

Interférer avec l'épave a suscité la controverse, bien qu'il ne soit pas officiellement classé comme une tombe de guerre car aucun membre d'équipage n'est mort lorsque le navire a coulé.

HMS Exeter

Après avoir été mutilée par les Amiral Graf Spee, HMS Exeter fait pour Port Stanley dans les îles Falkland pour les réparations.

Elle a ensuite navigué vers Devonport pour une mise à niveau. Son nouveau commandant, le capitaine W Beckett, est décédé à l'hôpital de Saltash des suites de complications le jour où elle devait être remise en service en 1940.

HMS Exeter passa le reste de la guerre en Extrême-Orient.

Il a été paralysé lors de la deuxième bataille de la mer de Java en 1942 et, ironiquement, a dû être sabordé lui-même pour l'empêcher de tomber entre les mains des Japonais.

"Je n'oublierai jamais la vue de Exeter va », a déclaré le lieutenant-commandant George Cooper un an après la fin de la guerre. "Cela ne semblait pas réel.

« Nous avions vécu dans ce navire pendant un an. Nous y avions nos cabines et nos messdecks, tous nos effets personnels et trésors, souvenirs de la maison, livres, photographies. Je me souviens avoir jeté mes grandes jumelles Barr et Stroud sur le pont avant de passer par-dessus. Quel gâchis, pensais-je, pourtant une bagatelle comparée à la perte d'un beau croiseur de 8 pouces avec un score qui comprenait le Graf Spee au large de River Plate.

"De toute façon, nous lui avons tous donné trois acclamations au fur et à mesure qu'elle partait. On pouvait entendre les faibles acclamations onduler sur l'eau.

Les Japonais ont sauvé 652 hommes de son équipage, dont son capitaine, qui sont tous devenus prisonniers de guerre. Parmi ces hommes, 152 seraient morts en captivité japonaise.

L'épave a été localisée en 2007 à une profondeur de 61 m (200 pieds).

Des techniques d'imagerie 3D avancées ont montré que là où se trouvait autrefois l'épave, il n'y a plus qu'un &aposhole&apos dans le fond marin.


HMS Exeter et destroyers américains, 1934, Panama - Histoire

En 1941, la flotte asiatique était une marine à part entière. Tous ses treize destroyers avaient été stationnés en Extrême-Orient à partir de 1922. Au cours des 19 années suivantes, ils avaient mené des missions de secours en cas de catastrophe au Japon à la suite des tremblements de terre de 1923 et &rsquo25 ainsi que des missions diplomatiques et de sauvetage résultant d'une situation politique instable en Asie. Pendant ce temps, aucun d'entre eux n'était revenu aux Etats-Unis ni modifié en station : à l'exception du sonar gréé en jury, ils étaient équipés comme première mise en service.

Les hommes aussi étaient une race inhabituelle. La plupart avaient servi avec les flottes de l'Atlantique ou du Pacifique pour des tournées standard de 2 et 12 ans. Beaucoup étaient célibataires, sans liens familiaux forts. Choisis à la main dans de nombreux cas pour être transférés à la flotte asiatique, où on pouvait s'attendre à ce qu'ils représentent à tout moment les États-Unis loin de chez eux, ils étaient bien entraînés, disciplinés et par nécessité et pleins de ressources.

Depuis l'invasion japonaise de la Chine en 1937, ils étaient sur le pied de guerre virtuelle. Ils se sont déployés le 24 novembre 1941 en tant que divisions :

  • DesDiv 57&mdashWhipple (DD 217, vaisseau amiral), Alden (DD 211), JOhn D. Edwards (DD 216) et Edsall (DD 219)&mdashwith destroyer tender Faucon noir (AD 9) à Balikpapan, Bornéo.
  • DesDiv 58&mdashStewart (DD 224, vaisseau amiral), Aboyeur (DD 213), Parrot (DD 218) et Bulmer (DD 222)&mdashavec le vaisseau amiral de l'escadron Paul Jones (DD 230) et Omaha-classe croiseur Tête de marbre à Tarakan.

Lodwick H. Alford & rsquos Playing for Time est le point de vue d'un officier du vaisseau amiral DesDiv 58 Stewart d'avant la guerre jusqu'à son abandon en cale sèche à Java en février 1942 et sa capture et remise en service ultérieure par les Japonais, avec des informations générales sur DesRon 29.

Un autre Six-Cents ressemblant à DesRon 29 à Tennyson & rsquos La charge de la brigade légère & mdashby J. Daniel Mullin, le coordinateur de la réunion de la flotte asiatique et d'autres qui étaient là, est l'histoire de l'emploi du Destroyer Division 59 et d'autres destroyers de l'Escadron 29 au cours des 85 premiers jours de la guerre.

W. G. Winslow&rsquos The Fleet the Gods Forgot offre une vue plus large et non spécifique au destroyer du même sujet.

La nouvelle de l'attaque japonaise sur Pearl Harbor leur est parvenue le matin du même jour&mdashnow le 8 décembre&mdasha quelques fuseaux horaires à l'ouest. John D. Ford et le pape a immédiatement quitté la baie de Manille en escortant des pétroliers Pécos (AO 6) et Trinité (AO 13) et annexe hydravion Langley (AV3). Quelques heures plus tard, des avions japonais ont attaqué Cavite, frappant Peary.

BATTRE EN RETRAITE

Peary&rsquos retraite&mdashto Darwin, Australie plutôt que Soerabaja&mdashwas dramatique. S'arrêtant deux fois pour se camoufler, elle fut attaquée par des avions japonais et australiens. Malgré un puits désactivé, il a fait Darwin le 3 janvier 1943, seulement pour découvrir que 28 membres de son équipage avaient contracté le paludisme en cours de route.

LA DÉFENSE

Plaque murale commémorative
Musée national de la guerre du Pacifique,
Fredericksburg, Texas.

  • Le 20 janvier, Edsall a coulé le sous-marin I-124 tandis qu'elle et Alden escortaient un pétrolier Trinité (AO 13) près de Darwin.
  • Le 23, DesDiv 59 (John D. Ford, Parrot, Paul Jones et le pape) a attaqué la force d'invasion japonaise au large de Balikpapan, coulant quatre cargos ancrés et un patrouilleur seulement Gué a été endommagé.

En février, cependant, le vent a tourné :

  • Le 4, DesDiv 58 (Stewart, Edwards, Aboyeur et Bulmer) ont été attachés à une force multinationale sous le commandement néerlandais Adm. Doorman, qui est sorti pour attaquer les transports dans le détroit de Makassar, mais a fait demi-tour lorsque des bombardiers ont attaqué la formation, endommageant les croiseurs Houston (CA 30) et Tête de marbre (CL 21).
  • Le 12 dans le brouillard, Whipple est entré en collision avec le croiseur néerlandais De Ruyter. Le lendemain, elle a causé des dommages mineurs à Tjilatjap.
  • Le 15, Adm. Doorman est de nouveau sorti pour attaquer une force d'invasion au large de Sumatra, mais a abandonné la mission après avoir été bombardé pendant six heures. Stewart, Aboyeur, Bulmer, Edwards, Pillsbury et Parrot faisait partie de l'écran endommagé par des quasi-accidents, Aboyeur et Bulmer a pris sa retraite à Exmouth Bay, en Australie et n'a pas figuré par la suite dans la campagne.
  • Le 19, Gué, le pape, Parrot, Edwards, Stewart et Pillsbury avec des croiseurs et des destroyers néerlandais, toujours sous les ordres opérationnels de l'amiral Doorman, sorti de Soerabaja à 100 milles à l'est, dans l'espoir de briser les débarquements à Bali. Lors de la bataille du détroit de Badoeng (Badung), Stewart et croiseur hollandais Trompette ont été endommagés et destroyer hollandais Piet Hein a été coulé. Stewart a pris sa retraite et est entré en cale sèche à Soerabaja.

RETRAITE

  • Tandis qu'à fort tirant d'eau Houston et Perth ont tenté de s'échapper vers l'ouest par le détroit de Soenda (Sunda), où ils ont été perdus, Division 58&mdashnow Edwards, Alden,Gué et Paul Jones&mdash s'est faufilé de Soerabaja à l'est et a tourné vers le sud à travers le détroit de Bali peu profond. Détectés mais non poursuivis alors qu'ils faisaient irruption dans l'océan Indien, ils sont arrivés à Fremantle, en Australie, le 4 mars.
  • Au départ de Tjilatjap, Whipple et Parrot ont également réussi leur course vers le sud jusqu'en Australie.

Pour les autres destroyers DesRon 29, la fin est vite venue :

  • le pape, le seul destroyer à Soerabaja avec des torpilles restantes, sortie vers le nord le 28 avec le croiseur HMS Exeter et destroyer HMS Rencontrer. Seul et encerclé dans la mer de Java le 1er mars après avoir repoussé les forces de surface japonaises qui ont coulé les deux navires britanniques, le pape a finalement succombé aux bombardiers. Aucun membre de son équipage n'a été perdu dans cette action et 124 de ses 151 officiers et hommes sont revenus des camps de prisonniers japonais après la guerre.
  • Ce même jour, Edsall, Pillsbury et canonnière Asheville disparu en courant au sud de Java : Edsall a été bombardé puis coulé par des tirs d'un croiseur Chikuma ce soir-là avec seulement quelques survivants (dont les corps décapités ont été découverts après-guerre sur le site d'un camp de prisonniers japonais) Pillsbury a été coulé le lendemain soir par des croiseurs Takao et Atago, qui n'a recueilli aucun survivant Asheville survécu jusqu'au 3 mars.
  • Stewart était encore en cale sèche lorsque Soerabaja a été évacué le 2 mars. (Restaurée par les Japonais, elle a servi pendant la guerre comme patrouilleur avant son rapatriement.)

Ainsi se termina la campagne de la mer de Java.

DÉCORATIONS

Par rapport à la pratique ultérieure, relativement peu de prix unitaires et individuels ont été décernés. Parmi eux figuraient la Presidential Unit Citation for John D. Ford et le pape et une médaille d'honneur pour le pape&rsquos le lieutenant Richard Antrim qui, alors qu'il était prisonnier de guerre à Makassar, Célèbes, s'est porté volontaire pour prendre le reste d'un matelot inconscient&rsquos battant&mdashone de quatre médailles d'honneur décernées aux destroyers de la Seconde Guerre mondiale.

APRÈS

Plus tard au cours de la Seconde Guerre mondiale, la Division de destroyers 60 (Dallas, Ellis, Bernadou, Du Pont et Cole) a pris la désignation DesDiv 59 lorsqu'il opérait du côté pacifique du canal de Panama.

Les huit destroyers DesRon 29 survivants ont servi dans l'Atlantique et ont été démolis après la guerre.


HMS Exeter et destroyers américains, 1934, Panama - Histoire

La Première Guerre mondiale en mer - Témoignages contemporains

LA NAVY RECORDS SOCIETY et LA NAVAL REVIEW

HMS Canopus (CyberHeritage/Terry Phillips, cliquez pour agrandir)

Les visiteurs des ajouts les plus récents à Naval-History.Net ont peut-être remarqué que l'un de nos objectifs est de rendre plus facilement accessibles les récits contemporains de la Grande Guerre en mer. Cela a été un privilège, car cela a nécessité de travailler en détail avec un certain nombre de sources.

Il s'agit notamment de la Navy Records Society, qui publie des articles sur la Royal Navy depuis de nombreuses années, et de la Naval Review, produite par la Naval Society. Commencées en 1913 pour une circulation privée uniquement, les archives de cette dernière comprennent une multitude de sujets liés à la Première Guerre mondiale.

On espère que ces listes de matériel auront la même valeur pour les autres. Ils méritent certainement de l'être.

Toutes les erreurs de transcription et de relecture sont les miennes.

Gordon Smith, Naval-History.Net

Publications et archives relatives à la Première Guerre mondiale


HM Submarine D.1 (Photos Marine)

Relations navales anglo-américaines, 1917-1919
NRS Vol 130, 1991 (Ed M Simpson)

Relations navales anglo-américaines, 1919-1939
NRS Vol 156, 2010 (Ed Michael Simpson)

Blocus maritime de l'Allemagne pendant la Grande Guerre : les patrouilles du Nord, 1914-1918
NRS Vol 145, 2003 (Ed J Grainger)

Méditerranée, 1912-1914, Politique et opérations dans le
NRS Vol 115, 1970 (Ed E W R Lumby)

Méditerranée, 1915-18, La Royal Navy dans le
NRS Vol 126, 1987 (Ed Prof P G Halpern)

Flotte méditerranéenne, 1919-1929
NRS Vol 158, 2011 (Ed Halpern, Paul)

Défense navale de l'Empire, 1900-1940, Documents relatifs au collectif
NRS Vol 136, 1997 (Ed Dr N Tracy)

Renseignements navals d'Allemagne : les rapports des attachés navals britanniques à Berlin, 1906-1914
NRS Vol 152, 2007 (Ed M Seligman)

Royal Naval Air Service, Documents relatifs à la
NRS Vol 113, 1969 (Ed Capt S W Roskill)

La puissance maritime et le contrôle du commerce : les droits des belligérants de la guerre de Russie à la patrouille de la Beira, 1854-1970
NRS Vol 149, 2005 (Ed Prof N Tracy)

Service sous-marin, 1900-1918
NRS Vol 142, 2001 (Ed Dr N Lambert)

Papiers Beatty, Le
Volume 1, NRS Vol 128, 1989 (Ed Prof B McL Ranft)
Volume 2, NRS Vol 132, 1993 (Ed Prof B McL Ranft)

Papiers Jellicoe, Le
Volume 1, NRS Vol 108, 1966 (Ed A Temple Patterson)
Volume 2, NRS Vol 111, 1968 (Ed A Temple Patterson)

Papiers Keyes. Les
Volume 1, NRS Vol 117, 1972 (Ed Dr P G Halpern)
Volume 2, NRS Vol 121, 1980 (Ed Dr P G Halpern)
Volume 3, NRS Vol 122, 1981 (Ed Dr P G Halpern)

Laughton, professeur Sir John Knox (historien naval), 1830-1915, lettres et papiers de
NRS Vol 143, 2002 (Ed Prof A D Lambert)

Pas un arrangement approfondi et nécessairement précis. Des en-têtes ont été ajoutés pour aider les chercheurs à trouver des articles d'intérêt



Amiral Sir Reginald Bacon

Amiral Sir Reginald Bacon - I (père du service sous-marin. "L'officier le plus intelligent de la Marine - Lord Fisher") , 2002-2
Amiral Sir Reginald Bacon - II (Coventry Ordnance, Dover Patrol) , 2002-3
Amiral Sir Reginald Bacon - II (à la retraite) , 2002-4

Amiral de la flotte le très hon.Earl Beatty (hommages à sa mort) , 1936-2

Vie de Lord Fisher de Kilverstone. par l'amiral Sir Reginald Bacon, 1930-1
Seigneur Fisher. par l'amiral Sir Douglas Nicholson, 1930-2
Les critiques de Lord Fisher dans le numéro de février. par le vice-amiral F. C. Dreyer, 1930-2
Politiques de Lord Fisher - II. par Lord Sydenham de Combe, 1930-3
Politiques de Lord Fisher. par Lord Sydenham de Combe, 1930-2

Amiral de la flotte Earl Jellicoe (hommages à sa mort) , 1936-1
J. R. J. (Amiral Jellicoe, y compris WW1), 1936-1
Gelée. par le capitaine E. Altham, R.N, 1938-4
Gelée. la vie de John Rushworth, comte Jellicoe. par l'amiral Sir R. H. Bacon, 1936-4

Mémoires navales de l'amiral de la flotte Sir Roger Keyes, 1916-1918, 1935-4
Mémoires navales de l'amiral de la flotte Sir Roger Keyes, 1934-4

L'amiral Von Hipper. par Hugo Von Waldeyer Hartz, 1933-3

Mes Mémoires. par le Grand Amiral Von Tirpitz. Certains commentaires. Partie 1, 1920-1
Mes Mémoires : par le Grand Amiral Von Tirpitz. Certains commentaires. Partie II, 1920-2

300 000 milles marins. une autobiographie. par l'amiral Sir Henry Pelly, K.C.V.O., C.B. (y compris WW1) , 1938-4
Explosion et contre-explosion. Par le vice-amiral C. V. Usborne (WW1) , 1935-4
En gros par l'amiral Sir Barry Domvile (y compris WW1) , 1936-2
Charlie B' : la vie de l'amiral Lord Charles Beresford par Geoffrey Bennett (principalement avant la Première Guerre mondiale), 1968-2
Cinquante ans dans la Royal Navy. par l'amiral Sir Percy Scott, Bart (de la renommée de l'artillerie navale) , 1921-2
Vie et lettres de Lord Wester Wemyss, G. C. B., amiral de la flotte. par Lady Wester Wemyss (y compris WW1) , 1935-3
le prince Louis de Battenberg. par l'amiral Mark Kerr (amiral avant la Première Guerre mondiale), 1934-4
Trente-six ans à l'Amirauté. Par Sir Charles Walker (y compris la Première Guerre mondiale), 1934-4
Trois amiraux Contre-amiral Sir Christopher G. F. M. Cradock (perdu à Coronel) , 1935-1
Trois amiraux Contre-amiral Sir Robert K. Arbuthnot (perdu au Jutland) , 1935-1
Trois amiraux Contre-amiral l'hon. Sir Horace L. A. Hood (perdu au Jutland) , 1935-1
Esprit invaincu (hommage à l'amiral William Fisher, y compris WW1) , 1937-3

Amiral commandant, les devoirs d'un. Traduit de la Revista Marittima, 1914-4
Trinity of Efficiency, les (qualités personnelles, tactiques et stratégiques d'un commandant de flotte) , 1914-1

Administration d'un service de combat (par le secrétaire de l'Amirauté de 1917-36) , 1937-2
Amiral de la flotte, Sir Arthur Knyvet Wilson (le personnel de l'Amirauté ), 1924-2
Bibliothèque de l'Amirauté (historique intéressant) , 1938-1
Conseil de l'Amirauté (tel qu'établi en 1923) , 1932-4
État-major de guerre navale, 1912-14, 1924-3
La guerre navale, le commandement exécutif et le personnel en. I, 1913-1
La guerre navale, l'Executive Command and Staff in. II, 1913-3
La guerre navale, le commandement exécutif et le personnel en. III, 1914-1
Organisation, la science de (y compris l'Amirauté) , 1914-4
Réorganisation de l'état-major de la marine, 1917-19. par le capitaine Alfred C. Dewar, R.N. (Retraité), 1921-2
Royal Naval Staff College (y compris l'histoire d'avant la Première Guerre mondiale), 1932-1
Quelques observations sur le système et l'organisation de l'état-major de la marine (y compris la Première Guerre mondiale), 1924-3
Collège d'état-major (Collège de l'armée et application au service naval) , 1915-1
La formation du personnel et la Royal Navy, la Première Guerre mondiale et ses conséquences, 1976-1
Winston Churchill à l'Amirauté. par le capitaine Alfred Dewar, O.B.E, R.N. (Retraité), 1923-3

Histoire de S.M. Ecole de navigation. 1926. par le lieutenant R. K. Dickson, R.N. (y compris WW1) , 1926-4
Histoire du service des garde-côtes (y compris la Première Guerre mondiale), 1972-2
HM Navigation School, 1903-1968 (y compris la Première Guerre mondiale), 1968-3
HMS Vernon - History Project (historique de Vernon) , 1986-4
Service hydrographique - les 200 prochaines années (y compris un peu d'histoire) , 1995-2

Backwater. Lac Victoria Nyanza pendant la campagne contre l'Afrique orientale allemande, 1921-2
Équipage du Moewe sur le lac Tanganyika (WW1) , 1922-4

Armée en guerre et paix. par le brigadier-général F. G. Stone, C.M.G (historique utile WW1) , 1922-1
Impressions du front occidental. Par un officier de marine, 1919-2

Bacon en tant que tuteur militaire (sur Francis Bacon, écrit 1910) , 1919-4
Mieux vaut tard que jamais (art de la guerre), 1915-1
Point décisif (« Sur la guerre » de Clausewitz), 1915-1
La grandeur de Nelson, la source de, 1914-4
Place de la doctrine dans la guerre (écrit en janvier 1912) , 1919-4
Préparation (pour la guerre) , 1913-2

Patrouille auxiliaire et R.N.V.R (contexte général), 1928-2

Attaque aérienne sur Friedrichshafen. Mémorandum du Directeur du Département de l'Air, 1915-1
Puissance aérienne, 1913-2
Service aérien, Météorologie dans le, 1914-4
Dirigeables non rigides de la marine britannique, 1914-1918, 1958-1
Early Carrier Operation (par Furious sur Tondern, juillet 1918) , 1961-1
Introduction des porte-avions dans la Royal Navy (y compris pendant la Première Guerre mondiale), 1994-3
Naval Air Requirements (résumés de l'aéronavale en temps de guerre) , 1919-3
Naval Flying, Eastchurch 1911-12 (le début ), 1968-1
Naval Flying, 1913-1914 (RNAS pre-WW1) , 1968-2
Stratégie navale, effet des aéronefs sur, 1913-4
La Marine et l'Air, Partie I (développements avant et pendant la Première Guerre mondiale), 1934-4
Progression de l'avion I, 1903-1918 (y compris les avions navals et les dirigeables) , 1920-3
Torpedo Aircraft (comprend un bref résumé de la Première Guerre mondiale) , 1926-1
Guerre dans les airs. par H. A. Jones (WW1, y compris les opérations aéronavales) , 1934-2


HMS Caradoc (CyberHeritage/Terry Phillips)

Aventure en Estonie (RN en Baltique, 1918-19) , 2003-4
Extrait de la Baltique (sauvant les navires marchands britanniques piégés dans la Baltique pendant la Première Guerre mondiale), 1935-1
Intervention navale britannique dans la Baltique 1919, 2000-4
Récit du HMS Caradoc, 1917-1920, Partie I (croiseur léger, Grande Flotte, Baltique, Mer Noire) , 1921-4
Notes sur les opérations baltes, 1919 (y compris les attaques CMB), 1926-2
Royal Navy Remembered in the Baltic (Guerre d'indépendance estonienne 1918-20) , 2002-1
Avec le HMS Danae dans la Baltique (1922) , 1923-2

Quarante ans de changement au chantier naval de Portsmouth (y compris la Première Guerre mondiale), 1955-3
Histoire de Singapour en tant que base navale jusqu'en 1941 (touche à la Première Guerre mondiale), 1967-3
Scapa Flow : son origine en tant que base de flotte, 1958-3
Scapa Flow : La base de la flotte (WW1) , 1958-4

Coronel - Traductions d'extraits de la lettre du vice-amiral Count Spee et de son fils, le lieutenant-comte Otto Spee, 1915-3
Coronel (bataille de, stratégie et tactique) , 1919-4
Coronel et après. par le commandant payeur Lloyd Hirst, 1934-3
Coronel et Malouines, 1963-3
Campagne Coronel (opérations contre l'escadron allemand d'Asie orientale) , 1955-2
Coronel, 1er novembre 1914. Dépêche du vice-amiral Count Spee, 1915-3
HMS Canopus, août 1914 à mars 1916 - II (Coronel) , 1923-2
Récit de l'action au large du Chili. Par un officier du Glasgow, 1915-1
Travaux du Glasgow, et de l'Action of Coronel. Partie I, 1915-3

Dogger Bank (Bataille de janvier 1915) , 1917-1
Informations obtenues des survivants du Blucher (Dogger Bank) , 1917-1

Remarques de l'artillerie sur l'escarmouche au large de Helgoland, 1917-1
Engagement Helgoland. Par un officier dans un destroyer, 1915-1

Action au large du Jutland, 31 mai 1916, lettre d'un destroyer, 1917-1
Bataille du Jutland - Leçons et causes fondamentales, 1960-2
Bataille du Jutland, par feu le commandant Holloway H, Frost, U.S.N, 1936-3
Bataille du Jutland, I, 1959-4
Bataille du Jutland, II, 1960-1
Personnel de la salle des machines dans la bataille de Skagerrack. par l'ingénieur-commandant Otto Looks (à la retraite), ingénieur en chef décédé du S.M.S. Seydlitz, 1922-2
Extraits de Die Zwel Weissen Volker, par Georg Von Hase, commandant d'artillerie du Derfflinger (Jutland), 1920-2
Témoin oculaire à la bataille du Jutland (Lt anglais, HMS Sparrowhawk), 1984-2
Il y a cinquante ans (HMS Tiger au Jutland), 1966-2
Histoire de l'état-major allemand sur la bataille du Jutland - I, 1926-2
Histoire de l'état-major allemand sur la bataille du Jutland - II, 1926-3
Histoire de l'état-major allemand sur la bataille du Jutland - III, 1926-4
Histoire de l'état-major allemand sur la bataille du Jutland - IV, 1927-1
Sous-marins allemands pendant la bataille du Jutland, 1925-4
HMS Moorsom au Jutland (destroyer) , 1977-4
Tactiques imaginaires et bataille du Jutland, 1924-4
Jutland - Avant et après, 1930-4
Jutland et le service, 1925-3
Lettres du Jutland (du commodore, 4e LCS à sa femme) , 1999-4
Mythe du Jutland, 1930-3
Jutland ou Trafalgar ?, 1925-2
Scandale du Jutland (le livre de l'amiral Bacon) , 1925-2
Jutland : le récit d'un signaleur, 1997-4
Jutland : quelques leçons suggérées, 1931-3
Opérations navales de guerre, Vol. III. la bataille du Jutland (l'histoire officielle) , 1924-2
Devinette du Jutland. par Langhorne Gibson et le vice-amiral J. E. T. Harper, 1934-4
Something Wrong With Our Bloody Ships (les croiseurs de bataille perdus au Jutland) , 1976-1
Dixième anniversaire du Skagerrack (Jutland, par l'attaché russe de l'époque) , 1927-2
Troisième escadron de croiseurs de bataille au Jutland, 1919-1
Vérité et critique dans l'histoire - et Jutland, 1957-2
Warspite au Jutland (Capt RMLI, commandant de tourelle) , 1985-2

Action au large des îles Falkland. Par un Officier de l'Inflexible, 1915-1
Action au large des îles Falkland. (I) la part de Cornwall, 1915-2
Action au large des îles Falkland. (2) Une lettre de l'invincible, 1915-2
Action au large des îles Falkland. (3) la partie de la Macédoine, 1915-2
Action au large des îles Falkland. (4) la croisière du HMS Canopus, 1915-2
Action au large des îles Falkland. (5) Lumières de côté sur la bataille, 1915-2
Action au large des îles Falkland. la poursuite de l'escadron allemand et l'action du Kent avec le Nurnberg, 1915-1
Commandant R. H. D. Townsend Royal Navy (1879-1916) (HMS Invincible, y compris la bataille des Malouines) , 1984-3
Coronel et Malouines, 1963-3
Îles Falkland, Action au large de la. 8 décembre 1914, 1916-1
Escadron du Pacifique allemand. Une lettre de l'un des membres de l'équipage du Scharnhorst, 1915-1
Glasgow, Travail de la, et l'action au large des îles Falkland. Partie II, 1916-1
HMS Canopus. Août 1914 à mars 1916 III (Bataille des Malouines) , 1923-3
Dans l'Atlantique Sud (menace de l'amiral von Spee) , 1915-3
Naufrage du Nuremberg. Extraits d'une lettre du capitaine J. D. Allen, HMS Kent, 1915-1
Traduction d'un journal de poche trouvé sur un officier survivant du Gneisenau, 1915-3

Réminiscences du croiseur de bataille (HMS Lion, 1915-16) , 1930-4
Battle Cruisers (Dreyer fire control) , 2002-1
Battle Cruisers (leur développement) , 1919-4
Croiseurs de bataille (utilisation en temps de guerre) , 1919-3
Croiseurs de bataille : la controverse dans la revue navale après 1918, 2001-4
Exploding Myths : Battle-Cruisers (WW1 et WW2), 1999-1
HMS Hood and After (y compris son design WW1) , 1920-2
'Battle Cruiser Orders' de Lord Beatty (tel qu'il a été délivré à sa flotte) , 1953-3
Statistiques mensuelles (divers croiseurs de bataille) , 1917-1
Something Wrong With Our Bloody Ships (les croiseurs de bataille perdus au Jutland) , 1976-1

L'avenir du cuirassé (y compris les leçons de la Première Guerre mondiale), 1920-2
HMS Canopus. Août 1914 à mars 1916. I (y compris Channel Fleet, South Atlantic, Malouines), 1923-1
HMS Canopus, août 1914 à mars 1916. II (Coronel) , 1923-2
HMS Canopus. Août 1914 à mars 1916 III (Bataille des Malouines) , 1923-3
HMS Canopus. Août 1914 à mars 1916. IV (Dardanelles) , 1923-4
HMS Canopus. Août 1914 à mars 1916. V (Gallipoli) , 1924-1
HMS Canopus. Août 1914 à mars 1916. VI (Gallipoli) , 1924-2
HMS Canopus, août 1914 à mars 1916 VII (Dardanelles et Egée) , 1924-3

Incident au large des côtes belges (moniteur M.27, mai 1917) , 1996-4
Travail des moniteurs sur la côte belge (Severn, Mersey et Humber) , 1915-4

Mission militaire (mer Noire et Russie du Sud 1919) , 1939-4
Récit du HMS Caradoc, 1917-1920. Partie II (croiseur léger, mer Noire) , 1922-1
Récit du HMS Caradoc, 1917-1920 - III. par le chirurgien capitaine de corvette E. L. Markham, O.B.E, M.B., R.N. (Mer Noire) , 1922-2
Opérations en Crimée, 1919, 1921-3
Ring Round Bolchevisme : Russie du Sud 1919-20 (Mer Noire et HMS Tobago), 1949-2
Quelques expériences du H.M.S. Tomahawk dans la glace de la mer d'Azov pendant l'hiver 1919-1920, 1921-1

1807-1917. a Comparaison (de la stratégie de blocus naval, France, puis Allemagne) , 1920-1
Gros blocus. par E. Keble Chatterton (10e CS, patrouille du Nord) , 1933-1
Droit international et puissance maritime (écrit en 1915, Déclaration de Londres et contrôle de la contrebande) , 1919-1
La loi internationale. - VI (y compris le contrôle du blocus WW1) , 1928-1
Droits maritimes des puissances belligérantes (y compris le développement du blocus britannique pendant la Première Guerre mondiale) , 1923-1
Méthodes de blocus et d'observation employées pendant les guerres révolutionnaires et napoléoniennes, 1916-1
Blocus naval, 1914-18. par le lieutenant Louis Guichard, 1930-3
Observation et blocus des flottes françaises pendant les guerres napoléoniennes, 1916-1
Blocus d'après-guerre de l'Allemagne (1918-19) , 1939-1
Sea-power ou Sea - Avocats ? (Blocage naval - la Déclaration de Londres) , 1915-3
Triomphe des forces désarmées, 1914-1918 (blocus de l'Allemagne) , 1923-3
Commerce de guerre et puissance maritime (y compris le blocus de l'Allemagne) , 1920-1


HMS Cumberland (photo des navires)

Le HMS Cumberland et les opérations au Cameroun, partie I, 1915-2
Le HMS Cumberland et les opérations au Cameroun. Partie II. (comprend les mouvements des navires du gouvernement nigérian) , 1915-3
Travaux navals au Cameroun. I, 1915-1
Travaux navals au Cameroun. Partie II, 1915-2

Actes de l'escadron du Cap de Bonne-Espérance (août 1914-janvier 1915) , 1915-4

Leçon simple de censure (quelques détails d'action intéressants) , 1919-1

Tunnel sous la Manche dans la stratégie d'avant la Première Guerre mondiale, 1960-3

Action entre croiseurs chinois au large de Woosung (1927), 1927-4
Escadron de Chine alliée (en guerre) , 1915-2
Récit sous forme de journal du passage de la quatrième flottille de sous-marins à Hong Kong, 1930 (historique intéressant) , 1931-1
Notes d'un journal du Yangtsé. Partie II. Février à octobre 1929, 1930-3
Fils d'avant 1914 (souvenirs de China Station, Argentine) , 1968-4
T.B.037 - I (bateau lance-torpilles, China Station, époque WW1) , 1977-3
T.B.037 - II, 1977-4
Troisième flottille de destroyers en Chine, 1926-1928 (vie dans une flottille) , 1930-1
Incident de Wanhsien (Chine, 1927) , 1927-4
Weihaiwei dans les années 30 (Chine Station), 1972-4
Canonnières du Yangtsé au début des années vingt, 1968-1

Canal Clyde-Forth, Principes stratégiques et le, 1913-4
Canal Clyde-Forth, le, 1913-3

Attaques côtières de bateaux à moteur (WW1) , 1927-1
M. A. S. (les VTT italiens de la Première Guerre mondiale) , 1938-1
Avec des bateaux à moteur côtiers dans le nord de la Russie, 1919. par le regretté capitaine de corvette Cecil C. Dickinson, D.S.O, R.N, 1928-3

Fortification et défense côtière, 1914-1
Fortification et défense côtière, 1914-2
Fortification et défense côtière. III, 1914-3

Attaques contre les colonies (écrit en 1916) , 1939-1
Campagnes coloniales et importance navale de Thelr (y compris l'allemand pendant la Première Guerre mondiale), 1939-1
Expéditions coloniales (les colonies allemandes) , 1914-4

Examen de la fourniture de littérature confidentielle à la flotte (y compris la Première Guerre mondiale), 1920-4

Convoi (y compris WW1) , 1987-1
Défense du commerce, 1914-18 (comprend les campagnes de sous-marins et l'introduction du convoi) , 1966-2
HMS Roxburgh (croiseur, escorte de convoi) , 1917-1
Introduction du système de convoi (dans WW1) , 1935-2
Jellicoe et Convoy (son rôle dans leur introduction) , 1997-3
Convois méditerranéens, 1918 (souvenirs personnels) , 1965-3
Défense du commerce avant le convoi (dans la Première Guerre mondiale), 1934-3
Science de l'Amirauté (comprend l'analyse des convois de la Première Guerre mondiale) , 1963-4
Convois lents (HMS Sachem et autres, navires d'escorte commandés) , 1917-1
Système de convois pour la marine marchande en 1917 et 1918, 1917-1
Défense tactique d'un convoi (historique de la Première Guerre mondiale) , 1922-1
Pourquoi l'Amirauté était-elle réticente à introduire le convoi comme stratégie de lutte contre les sous-marins pendant la Première Guerre mondiale ?, 1993-4

Attaque des croiseurs de bataille allemands sur les Hartlepools. Par un officier du HMS Patrol, 1919-2
Good Hope Days, 1907-8 (perdu plus tard à Coronel) , 1966-1
HMS Cornwall, août à novembre 1914, 1917-1

Le navire-jumeau HMS Glowworm HMS Aphis (Maritime Quest)

Exil de feu l'ancien empereur Karl d'Autriche-Hongrie (flottille du Danube 1921) , 1923-1
Glow-Worm sur le Danube, 1921 - I (canonnière fluviale) , 1969-4
Ver luisant sur le Danube, 1921 - II, 1970-1
Ver luisant sur le Danube, 1921 - III, 1970-2
Glace : et les expériences de la flottille du Danube pendant l'hiver 1921-22, 1922-4
Impressions du Danube (1921-22) , 1922-4
Sur le Danube rouge (Commission navale du Danube, 1919) , 1968-4

ANZAC. Impressions du débarquement et 14 semaines de travail sur la plage, 1916-2
Churchill et l'assaut naval des Dardanelles - I, 1998-1
Churchill et l'assaut naval des Dardanelles - II, 1998-2
Croisière du Canopus (cuirassé, aux Dardanelles) , 1918-1
Notes de Dardanelle. HMS. Prince George, 1916-2
Campagne des Dardanelles, I, 1957-2
Campagne des Dardanelles, II, 1957-3
Campagne des Dardanelles, III, 1957-4
Jours et Nuits des Dardanelles (souvenirs de destructeurs) , 1958-3
Détails des Dardanelles (HMS Vengeance) , 1936-1
Détails des Dardanelles - II (HMS Vengeance) , 1936-2
Détails des Dardanelles - III (HMS Vengeance) , 1936-3
Dilemme des Dardanelles. par E. Keble Chatterton, 1935-4
Dardanelles en 1915. Notes du HMS. Prince de Galles, 1916-2
Opérations des Dardanelles. Récit des événements de HMS. Lord Nelson, 1916-2
Dardanelles, récit du chalutier dragueur de mines 448, piloté par la reine Elizabeth, 1916-2
Dardanelles, ou Petit à Petit (et Gallipoli) , 1954-3
Dardanelles, Actes du HMS. Améthyste à la, 1916-1
Expériences sur la plage ANZAC (Beach Master, Captain RN), 1921-4
Gallipoli : la vision qui s'estompe. par John North, 1936-2
HMS Canopus. Août 1914 à mars 1916 IV (Dardanelles) , 1923-4
HMS Canopus. Août 1914 à mars 1916. V (Gallipoli) , 1924-1
HMS Canopus. Août 1914 à mars 1916. VI (Gallipoli) , 1924-2
HMS Canopus, août 1914 à mars 1916 VII (Dardanelles et Egée) , 1924-3
HMS Infatigable. Avec l'Escadron d'observation au large des Dardanelles, 1915-3
Débarquement des Australiens à Gaba Tepe, 1915-4
Leçon des Dardanelles, 1917-1
Embrouillement méditerranéen. la Marine dans la campagne des Dardanelles. par l'amiral de la flotte Lord Wester Wemyss, G.C.B, C.M.G, M.V.O, 1924-3
Opérations militaires au Maroc espagnol et comparaison avec la campagne des Dardanelles. (Campagne du Rif 1925), 1934-1
Marine dans la campagne des Dardanelles, 1975-3
Les périls de la stratégie amateur (l'attaque des forteresses des Dardanelles), 1926-3
Naufrage du Majestic (Dardanelles, mai 1915) , 1994-2
Passage sous-marin des Dardanelles, 1915, I, 1956-3
Passage sous-marin des Dardanelles, 1915, II, 1956-4
SUVLA et ANZAC, Quelques notes sur l'évacuation de, 1916-2
Le torpillage du sous-marin HM E.15 (Dardanelles, 1915) , 1956-4
Winston Churchill et les Dardanelles. par le capitaine A. C. Dewar, O.B.E, R.N, 1924-1
Travail d'un chalutier en mer Egée (Dardanelles à évacuation, puis Egée 1916-17, opérations grecques) , 1918-1

Action le 17 octobre 1914, entre les Indomptables, Legion, Loyal, Lance et Lennox et quatre Allemands T.b.d. de classe S., 1917-1
Destroyer britannique - Quelques aspects de son développement (comparaisons intéressantes entre l'ère de la Première Guerre mondiale et les classes ultérieures) , 1988-1
Histoire sans fin. par Taffrail (destroyers de la Première Guerre mondiale) , 1932-1
Flottille de destroyers méditerranéens (court compte rendu des mouvements du HMS Grasshopper) , 1915-2
Flottilles de patrouille, le : leur emploi actuel est-il stratégiquement sain ?, 1914-3

Historique de la loi sur la discipline navale (y compris les développements de l'ère WW1) , 1968-2
À l'intérieur de la Coupe, la (routine et discipline navales) , 1914-1
Discipline navale et véritable éducation (écrit en juillet 1915) , 1919-1
La discipline navale, une contribution à l'étude de, 1913-3
Ordres et instructions (obéissance) , 1913-3
Ordres et instructions, Notes sur, 1913-4
Propositions de dévolution de pouvoirs à bord des navires (écrites avant la Première Guerre mondiale), 1920-4

Patrouille de Douvres, 1915-1917. par l'amiral Sir Reginald Bacon, 1920-3

Attaque de bateau à Dar-es-salaam le 28 novembre 1914, et bombardement du 30 novembre 1914, 1919-2
Côte est de l'Afrique, opérations navales sur le, après la destruction du Königsberg, 1916-2
Expéditions sur la rivière Rufiji, 1917 (Afrique de l'Est) , 1920-4
Incident à Zanzibar (récit personnel de la perte du HMS Pegasus, 1914), 1967-2
Avant-poste de l'Empire. Autres actes du Weymouth (Afrique orientale allemande) , 1916-2
Avant-poste de l'Empire. les Actes du Weymouth (Med. et Afrique de l'Est) , 1915-4

Âges d'entrée dans la marine, Résumé historique de, 1676 à 1914, 1914-2
Les cadets de la marine, une formation suggérée pour, 1913-2
Éducation navale (des officiers) , 1915-4
Éducation navale, 1914-4
Éducation navale, moderne. Traduit de la Revue Militaire Générale, 1913-3
Éducation navale : son effet sur le caractère et l'intelligence, 1913-1
Officiers de marine, la formation de, 1913-3
Principes et méthodes du Naval War College appliqués à flot (écrit en avril 1915 par Adm Sims USN) , 1919-3
Marine à Cambridge : 1919 (formation continue des jeunes officiers de la Première Guerre mondiale) , 1967-3
Notes sur les débuts du Royal Naval War College (avant la Première Guerre mondiale), 1931-2
Osborne Days (RN College, 1903-1921) , 1998-4
Remarques sur la formation, la promotion et la retraite des cadres supérieurs. (juin 1902) , 1919-1
Souvenirs des cours de guerre du War College et des premiers officiers supérieurs (avant la Première Guerre mondiale), 1931-2
Centenaire du Royal Naval College de Greenwich 1873-1973, 1973-4
Collège naval royal, Osborne : 1903-1921, 1985-2
La spécialisation et ses inconvénients en matière de formation des officiers de haut commandement. (problèmes de spécialisation) , 1914-2
La formation des officiers de marine : une question impériale (écrit en avril 1914) , 1919-2
Formation de spécialistes, le

Esprit De Corps et Moral (expériences WW1) , 1920-2


Cuirassé français FS Jean Bart (Photo Navires)

Finances et guerre navale, 1915-2

Fleet Tenders (le rôle des vagabonds), 1920-2

Flotte française en Méditerranée, du 1er au 7 août 1914, 1919-4
Manoeuvres navales françaises, 1914 (première phase). Traduit du Moniteur De La Flotte, 1914-4


Cuirassé allemand SMS Konig (Photo Navires)

Mort d'une flotte, 1917-1919. par Paul Schubert et Langhorne Gibson (la flotte allemande ), 1933-2
Der Tag - Il y a cinquante ans (remise de la flotte allemande - Mémorandum de l'Adm Beatty) , 1968-4
Fin de la flotte de guerre allemande (la capitulation) , 1918-1
Fin de la flotte de haute mer - Un prélude, 1961-3
Les coolies du Kaiser. par Theodor Plivier (la vie dans la flotte allemande) , 1932-2
Mutineries dans la flotte allemande en 1917 et 1918, 1938-2
Naufrages de Scapa (contexte du sabordage allemand) , 1953-3
Sabordage de la flotte allemande à Scapa Flow, 1919, 1960-3

Considérations de la politique navale de l'Allemagne, 1915-2
Empire colonial allemand, 1884-1918 (contexte utile), 1935-4
Stratégie allemande dans les mers lointaines. - I (bases d'outre-mer et opérations de croiseurs) , 1926-3
Stratégie allemande dans les mers lointaines. - II (opérations des croiseurs) , 1926-4
Stratégie allemande dans les mers lointaines. - III (opérations de croiseur) , 1927-1

Grande-Bretagne et la marine allemande. par E. L. Woodward (jusqu'à la Première Guerre mondiale), 1936-1
Intelligence dans la guerre des croiseurs (opérations des croiseurs allemands, WW1) , 1927-4
Lauterbach de la mer de Chine. par Lowell Thomas (service inclus croiseur Emden, Q-ship allemand), 1932-1

Grande flotte après le Jutland, 1959-2
Grande Flotte, 1917-18, 1959-3
Grande Flotte, Avec le. (10/10/14), 1914-4
Balayage du 18 au 20 août 1916 (HMS Tiger en mer du Nord), 1921-1
Week-end en mer du Nord (Grand Fleet 1917) , 1924-2
Avec la Grande Flotte (4 janvier 1915), 1915-1
Avec la Grande Flotte (4 avril 1915), 1915-2
Avec la Grande Flotte (1er juillet 1915), 1915-3
Avec la Grande Flotte (4 octobre 1915), 1915-4

Développement précoce du contrôle des tirs navals (y compris la Première Guerre mondiale), 1986-3
L'artillerie, la spécialité de. une traduction du Moniteur De La Flotte, 1914-3
Notes des tourelles sur l'action du 24 janvier 1915 (HMS New Zealand à Dogger Bank) , 1917-1
Infraction et non défense (artillerie navale) , 1913-4
Ordnance Board (1414 à nos jours) (y compris la Première Guerre mondiale) , 1956-3
Tir à la cible d'avant-guerre (avant la Première Guerre mondiale), 1920-3

HMS Highflyer, présent lors de l'explosion d'Halifax (Photo Navires)

Explosion d'Halifax (1917) , 1920-3

Avec les forces navales de Harwich, 1914-1915. par le commandant Claude L.A. Woollard, R.N, 1931-1941

Tentative d'invasion de 1745, 1915-1
Côte ennemie, l'erreur de la. une critique, 1914-1943
Défense nationale, 1914-3
Défense nationale, quelques aspects historiques de, 1914-2


Croiseur cuirassé italien Amalfi (Photo Navires)

Remarques sur l'information dans la guerre, 1915-2

Croisière du Libau en lien avec la Révolution en Irlande. Traduit par le lieutenant-commandant G.C. Steele, V.C, R.N (navire allemand, 1916, également connu sous le nom d'Aud) , 1925-4

Guerre d'Italie (v Autriche, y compris guerre navale) , 1915-4

Fondateur de Fighting Ships (Fred T Jane) , 1939-3

Langues étrangères dans la marine, 1914-1944

Apprenti monteur 1915 (industrie de l'armement) , 1976-3
Aye Aye monsieur. par Clinker Knocker (Stoker en action en mer pendant la Première Guerre mondiale) , 1938-3
Autres aventures de Thomas Neill, intendant des officiers (jusqu'en 1913) , 1936-1
Pont inférieur et salle de garde (critique du marin WW1) , 1920-2
Personnalité du Bluejacket (début 1914) , 1919-2
Bien-être du personnel (exigences du pont inférieur - écrites avant la guerre) , 1915-4

HMS Grafton à Esquimalt, Colombie-Britannique, Canada (Photo des navires)

Expériences en Macédoine (à bord du HMS Grafton, 1916) , 1919-3

Territoires sous mandat (sort des ex-territoires turcs et allemands après la Première Guerre mondiale) , 1934-3

Position de la profession médicale à l'égard d'un programme d'éducation physique nationale (y compris la Première Guerre mondiale et le service avec la Grande Flotte) , 1920-2

Action du 15 mai 1917 dans l'Adriatique et torpillage du Dartmouth, 1919-3
Adriatique, quatre mois dans le HMS. Weymouth, 1916-2
Agamemnon, un récit du HMS, en Méditerranée (janvier 1915-mars 1917) , 1916-1
Mers de l'aventure. par E. Keble Chatterton (méd. dans WW1) , 1936-4
Fumée à l'horizon. par le vice-amiral C. V. Usborne (méd. dans WW1) , 1933-2
Trois mois sur la côte syrienne (croiseur Doris), 1915-4
Guerre dans l'Adriatique, 1914-1918. par le capitaine Nicholas Stankovic, Marine royale yougoslave, 1923-3

Marchands armés : Discours de l'hon. Henry Cabot Lodge (discours de 1916) , 1931-1
Commerce dans la guerre, l'influence de, 1914-1943
Contrôle du transport maritime (y compris WW1) , 1925-1
Contrôle de la navigation pendant la guerre, 1919-2
Navires marchands armés de manière défensive (y compris WW1) , 1940-1
Acheminement indépendant des navires marchands (procédures WW1) , 1934-2
Influence du commerce outre-mer sur la stratégie navale britannique dans le passé et à l'heure actuelle, 1915-1915
Merchant Service et son association avec la Royal Navy (en WW1) , 1921-3
Guerres passées, protection du commerce, 1914-4
Commerce maritime pendant la guerre (WW1) , 1925-2
Guerre contre la navigation, 1914-1918, 1959-1

Opérations du Golfe Persique. La prise de Kurnah. Par un officier de marine, 1915-1
Golfe Persique - les opérations navales dans le Chatt-al-Arab (avec des cartes détaillées), 1915-3
Golfe Persique. Partie II. les opérations navales en Mésopotamie, 1915-4
Golfe Persique. Partie II. Opérations navales en Mésopotamie (Bataille de Ctésiphon et retraite), 1916-2
Tigre au-dessus de Bagdad. par le Lieut-Comm. A. S. Elwell-sutton, R.N. (canonnières, 1918) , 1923-1
Canonnières Tigris. par le vice-amiral Wilfrid Nunn (campagne de Mésopotamie) , 1932-1932

Dévoilement du Proche-Orient (fin de la guerre navale), 1920-4

Destruction du Konigen Louise et naufrage de l'Amphion, 1917-1
En savoir plus sur ce barrage de mines (les mines Antenna de la Seconde Guerre mondiale), 1966-4
Barrage de la mine du Nord et sa progéniture illégitime (ancienne WW1, dernière WW2) , 1966-2
Canaux balayés. par Taffrail (démineurs pendant la Première Guerre mondiale), 1935-4

Incident au large des côtes belges (moniteur M.27, mai 1917) , 1996-4
La saga de Severn. par E. Keble Chatterton (le moniteur WW1) , 1938-2
Travail des moniteurs sur la côte belge (Severn, Mersey et Humber) , 1915-4

Mutinerie navale en 1914 (cuirassé Zealandia) , 1972-3

HMS Goliath (Quête maritime)

Changements dans la construction navale et les tactiques qui se suggèrent comme le résultat de l'expérience de la guerre, et le développement futur de l'activité sous-marine et aérienne. par le lieutenant-commandant R. G. Studd, R.N, 1921-3
Coopération ministérielle, insuffisance et influence sur la construction (liaison construction navale) , 1914-2

Two Old Naval Customs That Died Hard (Stern-walks de l'amiral et torpilles submergées) , 1988-2

Formation des branches électrique et TAS (y compris l'histoire des débuts), 1996-4

Essai à pleine puissance du HMS Goliath en 1908 (journal de cuirassé du sous-lieutenant anglais) , 1996-4
Souvenirs d'un ancien ingénieur naval - I (années 1870-80), 1966-4
Souvenirs d'un premier ingénieur naval - II (suite des années 1880) , 1967-1
Souvenirs d'un ancien ingénieur naval - III (1890-1900), 1967-2
Souvenirs d'un premier ingénieur naval - IV (années 1900), 1967-3

Importance de l'étude de l'histoire navale, 1939-2
Histoire navale et historien (y compris l'importance de la Navy Records Society) , 1938-4
Histoire navale : un tableau comparatif (résumé précieux des changements administratifs et opérationnels de la marine du XIIe siècle aux années 1900) , 1922-4
Histoire navale : pourquoi, comment et par qui - I, 1995-3
Histoire navale : pourquoi, comment et par qui - II, 1995-4
Place de l'histoire dans l'enseignement naval, 1920-1
Étude de l'histoire navale - Comment commencer, 1960-1
Étude de l'histoire navale (écrit 1896), 1919-3

40 O.B. ou Comment la guerre a été gagnée. par Hugh Cleland Hoy (salle 40, renseignement naval) , 1932-4
Hall et Godfrey - Doyens du renseignement naval (Hall of WW1) , 1973-2
Salle 40 (les codebreakers de l'Amirauté de la Première Guerre mondiale), 1966-1
Intelligence étrange. par Hector Bywater et H. C. Ferraby (renseignements navals, y compris WW1) , 1932-1

Matériel (versus personnel cours de guerre) , 1920-3

Société des archives de la Marine, 1920-3

Patrouille auxiliaire et R.N.V.R (contexte général), 1928-2
Royal Naval Volunteer Reserve (histoire incluant WW1) , 1932-1

Deux premières années (de la revue navale) , 1988-0
Les fondateurs et les premiers jours (de The Naval Review, à partir de 1913 également en arrière-plan WW1) , 1988-0

Opérations de croisière dans la mer du Japon. (Guerre russo-japonaise) , 1915-1
Cruiser Travailler dans la Grande Guerre (guerres napoléoniennes) , 1913-3
Instruction de combat, 1915-2
L'engagement naval, le plus récent (Vera Cruz, Mexique, début 1914) , 1914-4
Guerre navale, quelques remarques sur l'évolution de, 1913-1
Pensée de guerre et guerre navale, 1913-1

Atrophie du Lieutenant, le (problèmes de spécialisation) , 1914-1
Informer les subordonnés (écrit en juillet 1916) , 1919-3
Cinquante dernières années (y compris la vie dans la marine pendant la Première Guerre mondiale), 1966-3
Ma jeunesse mal dépensée. par Henry Fitch (un payeur pendant la Première Guerre mondiale) , 1937-3
Débuts dans la marine : 'the Wobbly Eight', 1917 (service de l'aspirant dans le cuirassé Dominion) , 1975-3
Solde des officiers de marine depuis 1913, avec une note sur les abonnements (à la revue navale) , 1988-0
Morveux, 1922 - I (souvenirs) , 1969-4
Morveux, 1922 - II (souvenirs) , 1970-1
Quelques impressions d'un officier temporaire (sur la marine en guerre) , 1920-3
Officier spécialiste, un plaidoyer pour le, 1914-2
Transition to War - 1914 (journal du sous-lieutenant du HMS Lancaster) , 2002-1

Critique allemande de l'histoire officielle (navale) de la guerre, 1922-1
Histoire officielle allemande de la guerre en mer, 1920-4
Histoire de la Grande Guerre. Opérations navales, Vol. I, deuxième édition par Sir Julian Corbett, 1938-4
Opérations navales menant à Coronel et aux îles Falkland, 1920-1
Opérations navales, Vol. IV par Sir Henry Newbolt (Part I), 1929-3
Opérations navales, Vol. IV par Sir Henry Newbolt. (Partie II.), 1929-4
Opérations navales : Histoire de la Grande Guerre. Vol. V. par Henry Newbolt, 1931-3
Histoire officielle de la guerre. Vol. II. Des opérations militaires. par le brigadier-général J. E. Edmonds (un rappel de la valeur des histoires officielles du HMSO) , 1925-2

Pétrole (son introduction et son impact avant la Première Guerre mondiale), 1931-1

HMS Cyclamen, sloop de dragage de mines de la flotte (Photo Navires)

La loi de Parkinson (y compris quelques références à la Première Guerre mondiale - cela vaut la peine d'être lu de toute façon), 1958-2

Mémoires de guerre de David Lloyd George - vol. V, 1936-4
Crise mondiale, 1916-1918. par le très hon. Winston Churchill, C.H, député (y compris les chapitres navals) , 1927-2

Après la guerre (spéculation d'après-guerre, écrite en novembre 1915) , 1919-1
Marine après la guerre (fin 1918, organisation navale) , 1919-4
La marine en tant que force de police (résumé précieux des incidents mondiaux, 1907-1929) , 1930-4
Marine dans les années vingt (après la Première Guerre mondiale), 1990-4

Répartition de la flotte, le stratégique, 1914-3

Importance relative des forces morales, mentales et matérielles dans une guerre navale moderne, 1918-1
Le secret et la discussion pendant la paix comme aides à la préparation de la guerre (écrit en avril 1913) , 1919-3
Guerre, préparation individuelle pour, 1913-1

Routines (exigences de guerre) , 1913-3
Puissance de la mer en 1913, 1913-2
Shibboleths of Peace (changement aux conditions de guerre dans la marine) , 1915-4

Psychologie de la guerre, la, 1913-2
Psychologie : la science de la raison du comportement, 1913-4

Akaba, le bombardement de, 1916-1
Opérations navales en mer Rouge, 1916-17, 1925-4
Opérations navales en mer Rouge, 1917-19, 1926-1
Opérations contre Sheikh Seyd, Arabie du Sud, 1915-2

Landships (RNAS Armored Car Squadrons) , 1919-3

L'Australie et sa marine, 1914-1943
Histoire officielle de l'Australie dans la guerre de 1914-1918, Vol IX, la Marine royale australienne, 1929-1
Problème du Pacifique, la (défense de l'Australie, du Canada, de la Nouvelle-Zélande) , 1914-2
Marine royale australienne (en guerre dans le Pacifique, y compris la croisière du HMAS Australia d'août 1914 à janvier 1915) , 1915-1
Vice-amiral Sir William Creswell, Marine royale australienne (et son développement avant la Première Guerre mondiale) , 1933-3

Le Canada et la Marine, 1913-2
Esquimalt - Cinquante ans en tant que municipalité (informations utiles sur la Première Guerre mondiale) , 1963-3
L'avenir de la Marine royale canadienne, 1915-3
Cache-cache dans le Pacifique (évasion du HMS Algerine vers Esquimalt) , 1915-4
Problème du Pacifique, la (défense de l'Australie, du Canada, de la Nouvelle-Zélande) , 1914-2

Contributions, dons ou marines fédérales, 1913-2

Marine royale indienne (y compris la Première Guerre mondiale), 1938-2
Marine royale indienne. par le commandant R. H. Garstin, O.B.E, R.I.M. (y compris une histoire) , 1928-3
Marine royale indienne. par le directeur de la Royal Indian Marine (fond RIM) , 1927-4

Les soldats de la mer britanniques. Compilé par le général Sir H. E. Blumberg, K.C.B, R.M (Marines in WW1) , 1927-3
Artillerie royale de la marine, 1804-1923 (y compris la Première Guerre mondiale), 1967-3

Avec la Royal Naval Division à Anvers et son évacuation et évasion (1914), 1924-3

Nouvelle-Zélande et ses forces navales (y compris WW1) , 1933-4
Problème du Pacifique, la (défense de l'Australie, du Canada, de la Nouvelle-Zélande) , 1914-2

Marine allemande dans la guerre contre la Russie, 1914-18, 1936-4
Adieu la Russie. par le capitaine Evan Cameron (transport Rio Negro en 1919) , 1934-3
Koltchak. Explorateur de l'Arctique, amiral russe et dictateur sibérien - I (y compris WW1) , 1936-3
Koltchak. Explorateur de l'Arctique, amiral russe et dictateur sibérien - II (WW1) , 1936-4
Koltchak. Explorateur de l'Arctique, amiral russe et dictateur sibérien (fin de la Première Guerre mondiale) , 1937-2
Royal Navy pendant la révolution russe 1918-19, 1974-3
Expériences russes, 1915-16 - I (Russie du Nord) , 1935-2
Expériences russes, 1915-16 - II (y compris Baltique) , 1935-3
Expériences russes, 1915-16 - III, 1935-4
Expériences russes, 1915-16 - IV (y compris la mer Noire) , 1936-1
Expériences russes, 1915-16 - V, 1936-2
Expériences russes, 1915-16 - VI (par l'amiral R.F.P. ?) , 1936-3
Expériences russes, 1915-16 - VII, 1936-4
Expériences russes, 1915-16 - VIII, 1937-1
Expériences russes, 1915-16 - IX (y compris la mer Noire) , 1937-2
Expériences russes, 1915-16 - X, 1937-3

Bakou pendant la campagne navale britannique sur la Caspienne en 1919, 1920-2
Récit de la mer Caspienne - (a) Reconnaissance du fort Alexandrovsk (1919), 1919-4
Récit de la mer Caspienne - (b) Spécimens de propagande bolchevique, 1919-4
Royal Navy sur le Caspian I, 1918-1919, 1920-1
Royal Navy sur le Caspian II, 1918-1919, 1920-2

Voyage en traîneau dans l'Arctique pendant la guerre (Russie du nord, 1916), 1935-1
HMS Cochrane sur la côte de Murman (1918) , 1919-1
Souvenirs d'un officier de marine russe (Russie du Nord, 1919) , 1926-1
Quelques travaux navals dans le nord de la Russie, 1918-1919, 1921-1

Per Terram I - 1919 (intervention russe - canons du HMS Kent à travers la Sibérie) , 1969-2
Per Terram II (1919, poursuite de l'intervention sibérienne), 1969-3
Per Terram III (1919, poursuite de l'intervention sibérienne), 1969-4


Croiseur blindé allemand SMS Scharnhorst (Photo Ships)

Opérations de sauvetage sur le HMS Hastings (1936 - contexte utile) , 1936-3
Épave du Raleigh (croiseur, Canada, 1922) , 1923-2
Épave du HMS Raleigh, 1982-3

Commissions continues, un plaidoyer pour, 1913-4
Nucleus Crew System 1904-1914 (souvenirs dans le Nore) , 1963-2
Commissions permanentes (pour les navires), 1914-3

Sécurisation des navires les uns à côté des autres, 1915-3

Bateaux (bateaux de navire, propulsés et tirés) , 1919-4
Bateaux de piquetage à vapeur (souvenirs de la Première Guerre mondiale) , 1993-1
Bateaux de piquetage à vapeur : quelques souvenirs (HMS Hood's, 1923-24) , 1985-3

New Scheme Lieutenant (S), le (Signal Branch) , 1914-3

Utilisation tactique de la fumée dans les actions de la flotte (historique de la Première Guerre mondiale), 1922-1
Utilisation d'écrans de fumée dans la guerre navale (expérience de la Première Guerre mondiale), 1920-4

Dresde, la recherche et la destruction ultime de la, 1916-1
Extraits du journal de bord de Dresde, avec commentaires sur sa carrière, 1915-3
Naufrage du Dresde, 1915-3

'Ayesha', une grande aventure. par Hellmuth Von Mucke (évasion d'une partie de l'équipage d'Emden) , 1933-3
Aventures de l'Emden et de son équipage (y compris l'évasion dans le voilier Ayesha) , 1918-1
Échos de l'Emden (naufrage du destroyer français Mousquet, 1914) , 1973-3
Emden par l'Oberleutnant Franz Joseph, prince de Hohenzollern, 1933-2
Évasion de l'Emden de Tsingtau, 1919-2
HMAS Sydney et action avec l'Emden. Partie II, 1915-3
Rapport officiel d'action avec l'Emden. Par le capitaine J.C.T. Glossop, R.N, HMAS Sydney, 1915-1
Actes du HMAS Sydney. Partie I, 1915-1
Blessé dans l'action entre le Sydney et l'Emden, 1917-1

Percée du Goeben et du Breslau de Messine aux Dardanelles. par l'amiral Wilhelm Souchon, 1922-3
Goeben et Breslau (Méditerranée et Mer Noire) , 1917-1
Récit d'un destroyer pendant la chasse de Goeben et Breslau, 1919-4
Récit de l'Indomptable, l'évasion du Goeben, 1919-1
Deux navires solitaires par Georg Kopp (Goeben et Breslau) , 1931-4

Croisières de guerre de H.I.M.S. Karlsruhe. Extraits de Mon journal de guerre (1914), 1917-1

Attaques sur le Königsberg (sa destruction par des moniteurs) , 1915-4
HMS Chatham au large de la côte est de l'Afrique à la recherche du Königsberg (avec des cartes détaillées) , 1915-3
Aventure de Königsberg. par E. Keble Chatterton (1914-15) , 1932-2
Königsberg, Récit des événements lors des attaques contre le croiseur allemand, 6 et 11 juillet 1915, 1916-2
Pretorius et le Konigsberg (le croiseur allemand en 1914) , 1952-1
La saga de Severn. par E. Keble Chatterton (le moniteur WW1) , 1938-2

Croisière du Raider 'Wolf' par Roy Alexander, 1939-2

Smyrne et après - I (1922), 1923-3
Smyrne et après - II (1922), 1923-4
Smyrne et après- - III (1922), 1924-1
Smyrne et après- IV et V (1922), 1924-2
Smyrne et les Dardanelles, 1922, 1935-3

Smashing the Mullah the Navy's Part. - I (Somaliland, 1920) , 1921-3
Smashing the Mullah the Navy's Part - II, 1921-4

Guerre hispano-américaine de 1898 (des leçons pour la Première Guerre mondiale ?) , 1924-3

100 ans de sport dans la Royal Navy (y compris les développements de la Première Guerre mondiale), 1988-4

Yarns About Stores (historique intéressant, apparemment principalement avant la Première Guerre mondiale), 1939-1

Apprécier une situation, Notes sur. I (stratégie et tactique) , 1914-2
Apprécier une situation, Notes sur. II (stratégie et tactique) , 1914-3
La politique navale dans un avenir proche, quelques considérations sur, 1913-4
Stratégie navale en 1909, 1915-2
Stratégie navale, l'influence d'une armée de défense intérieure efficace sur, 1914-1
Tactiques navales, études sur la théorie de. Moi, 1913-1
Tactiques navales, études sur la théorie de. II, 1913-2
Tactiques navales, études sur la théorie de. III, 1913-4
Tactiques navales, études sur la théorie de. IV, 1914-2
Notes sur les tactiques de flotte (leçons de la Première Guerre mondiale) , 1920-1
Ramblings on Strategic Thought (y compris une grande partie de l'ère de la Première Guerre mondiale), 1967-2
Science de l'Amirauté, III (y compris certaines analyses de la Première Guerre mondiale) , 1964-1
Stratégie et tactique, un manuel de. Traduit de la Marine Rundschau, 1914-2
Stratégie et tactique, Commentaires sur, 1914-4

ASW : les 40 premières années (y compris WW1 et ASDIC), 1986-2
Analogie curieuse (guerre des Boers contre guerre sous-marine) , 1915-4
Zone dangereuse. par E. Keble Chatterton (Amiral Bayly, Q-ships et Queenstown) , 1934-4
Défense du commerce, 1914-18 (comprend les campagnes de sous-marins et l'introduction du convoi) , 1966-2
Guerre des sous-marins allemands, 1914-1918. par R. H. Gibson et Maurice Prendergast, 1931-3
Chasse sous-marine en 1918, 1950-1
Menace sous-marine, le, 1914-3
Passage sous-marin des Dardanelles, 1915, I, 1956-3
Passage sous-marin des Dardanelles, 1915, II, 1956-4
Péril sous-marin. la politique de l'Amirauté en 1917. par l'amiral de la flotte le très hon. Comte Jellicoe, 1934-4
Guerre sous-marine et politique étrangère. par le vice-amiral Michelson. (1914-18) , 1929-3
Le torpillage du sous-marin HM E.15 (Dardanelles, 1915) , 1956-4
U-Boat de Scapa Flow (dernière tentative pendant la Première Guerre mondiale), 1967-3
Pourquoi n'apprenons-nous pas de l'histoire ? (y compris les cours de sous-marins de la Première Guerre mondiale), 1958-1

Développement et emploi des sous-marins (dans WW1) , 1920-3
L'emploi des sous-marins et leur développement futur (utilisation pendant la Première Guerre mondiale), 1920-3
Cent ans de service silencieux (service sous-marin depuis sa création) , 2001-1
Sous-marins K, 1919-2
Politique navale, l'influence du sous-marin sur. Moi, 1913-3
Politique navale, l'influence du sous-marin sur. II, 1913-4
Politique navale, l'influence du sous-marin sur. III, 1914-1
Quelques premiers sous-mariniers, III (RN - pré-WW1) , 1963-2
Sous-marin et navire de surface. le, 1914-3
Sous-marins (y compris WW1), 1933-1

Canal de Suez (attaque turque, janvier 1915) , 1915-4


Croiseur de bataille japonais HIJMS Tsukuba (Photo Navires)

Actions futures de la flotte, tir de torpilles, 1914-1
Influence de la torpille à longue portée sur la tactique, 1915-1
Officier des torpilles ? Qu'est-ce qu'un, 1914-3

Journal ramassé à la station d'observation, Fort Bismarck, Tsingtau, le 9 novembre 1914, 1918-1
Opérations à Tsingtau et l'Oeuvre du Triomphe. Partie I. (illustré) , 1915-2
Tsingtau et l'itinéraire du HMS Triumph, 1915-4

Quelques opérations navales britanniques contre les nationalistes turcs en 1920, 1924-3
La Turquie et la guerre (entrée en guerre) , 1915-1
Armistice turc de 1918 (à bord du HMS Agamemnon) , 1951-1

HMS Vindictive, navire d'assaut Zeebrugge Raid (Photos de la marine)

Changements d'uniformes (histoire de l'uniforme naval, y compris la Première Guerre mondiale) , 1997-1

Chemin de guerre. Amérique : 1914-1917. par Walter Millis, 1936-1

Hankey, Man of Secrets par le capitaine S. W. Roskill (secrétaire du Cabinet de guerre, WW1) , 1970-3

Les premiers jours de la télégraphie sans fil en mer (ses premiers développements, avant la Première Guerre mondiale), 1985-1
Jackson, le père de la radio maritime (ses premiers développements, avant la Première Guerre mondiale), 1984-2
Téléphonie sans fil (y compris les développements de la Première Guerre mondiale) , 1921-1

Considérations de la guerre en mer, 1917-1
Flotte en action, le, 1914-1
Leçons de la guerre (ce n'était pas une guerre navale !) , 1920-1
Leçons de la guerre mondiale, vol. I. à V. par le capitaine Otto Groos (principalement naval) , 1929-3
Mobilisation - 1914 (événements de juillet 1914) , 1969-3
Naval Expert and the War, A (critique d'après-guerre d'Archibald Hurd) , 1919-3
Réflexions sur la guerre de 1914-191 ?, 1915-4
Royal Navy pendant la Première Guerre mondiale, 1975-1974
Stratégie maritime de la guerre mondiale par le vice-amiral A.D. von Wolfgang Wegener, 1929-4
Supposons (développements navals possibles pendant la Première Guerre mondiale), 1920-4
Année de la guerre navale, 1915-4

Deux fois un Troglodyte (service WW1 et 2) , 1977-1

Blocage de Zeebrugge le jour de la Saint-Georges 1918 (journal du Lt-Cdr Eng à bord du HMS Thetis) , 1993-3

Pensée guerrière et guerre navale
Tactiques navales, études sur la théorie de. je
Éducation navale : son effet sur le caractère et l'intelligence.
La guerre navale, le commandement exécutif et l'état-major en. I.
Guerre, Préparation individuelle pour
Guerre navale, quelques remarques sur l'évolution de

Puissance aérienne
Cadets de la Marine, une formation suggérée pour
Tactiques navales, études sur la théorie de. II
Le Canada et la Marine.
Psychologie de la guerre, le.
Puissance de la mer en 1913
Préparation (pour la guerre)
Contributions, dons ou marines fédérales

La guerre navale, le commandement exécutif et l'état-major en. II.
Canal Clyde-Forth, le
Politique navale, l'influence du sous-marin sur. je
Routines (exigences de guerre)
La discipline navale, une contribution à l'étude de
Ordres et instructions (obéissance)
Cruiser Work dans la Grande Guerre (guerres napoléoniennes)
Officiers de marine, la formation des
Éducation navale, moderne. Traduit de la Revue Militaire Générale
Formation de spécialistes, le

Tactiques navales, études sur la théorie de. III
Infraction et non Défense (artillerie navale)
Canal Clyde-Forth, Principes stratégiques et le.
Politique navale, l'influence du sous-marin sur. II
Psychologie : la science de la raison du comportement
Commandes et instructions, Notes sur.
Stratégie navale, effet des aéronefs sur
Commissions continues, un plaidoyer pour
Politique navale dans un avenir proche, quelques considérations sur

La guerre navale, le commandement exécutif et l'état-major en. III.
À l'intérieur de la Coupe, la (routine et discipline navales)
Stratégie navale, l'influence d'une armée de défense efficace sur.
Atrophie du Lieutenant, le (problèmes de spécialisation)
Politique navale, l'influence du sous-marin sur. III
Flotte en action, le
Actions futures de la flotte, tirs de torpilles
Fortification et défense côtière
Trinity of Efficiency, les (qualités personnelles, tactiques, stratégiques d'un commandant)

Tactiques navales, études sur la théorie de. IV
Défense nationale, quelques aspects historiques de
Problème du Pacifique, la (défense de l'Australie, du Canada, de la Nouvelle-Zélande)
Fortification et défense côtière
Apprécier une situation, Notes sur. I (stratégie et tactique)
Coopération ministérielle, insuffisance et influence sur la construction (liaison construction navale)
Stratégie et tactique, un manuel de. Traduit de la Marine Rundschau
La spécialisation et ses inconvénients en matière de formation des officiers de haut commandement. (problèmes de spécialisation)
Officier spécialiste, un plaidoyer pour la
Âges d'entrée dans la marine, Résumé historique de, 1676 à 1914

Commerce dans la guerre, l'influence de
Défense à domicile
Sous-marin et navire de surface. les
Menace sous-marine, le
Fortification et défense côtière. III
Flottilles de patrouille, le : leur emploi actuel est-il stratégiquement sain ?
Côte ennemie, l'erreur de la. une critique
Apprécier une situation, Notes sur. II (stratégie et tactique)
L'Australie et sa marine
Répartition de la flotte, la stratégie
Commissions permanentes (pour les navires)
L'artillerie, la spécialité de. une traduction de Le Monitedr De La Flotte
Officier des torpilles ? Qu'est-ce qu'un
Nouveau Scheme Lieutenant (S), le (Signal Branch)

Stratégie et tactique, Commentaires sur
Expéditions coloniales (les colonies allemandes)
Guerres passées, protection du commerce des
Organisation, la Science de (y compris l'Amirauté)
Service aérien, Météorologie dans le
Éducation navale
Langues étrangères dans la marine
Défense impériale
La grandeur de Nelson, la source de
L'engagement naval, le plus récent (Vera Cruz, Mexique, début 1914)
Amiral commandant, les devoirs d'un. Traduit de la Revista Marittima
Manoeuvres navales françaises, 1914 (première phase). Traduit de Le Moniteur De La Flotte
Grande Flotte, Avec le. (10/10/14)

Avec la Grande Flotte (4 janvier 1915)
Actes du H.M.A.S. Sydney. Partie I
Travaux navals au Cameroun. je
Mieux vaut tard que jamais (art de la guerre)
Le point décisif (« Sur la guerre » de Clausewitz)
Opérations de croisière dans la mer du Japon. (Guerre russo-japonaise)
L'influence de la torpille à longue portée sur la tactique
La Turquie et la guerre (entrée en guerre)
La tentative d'invasion de 1745
The Staff College (Army's College et application au service naval)
L'influence du commerce outre-mer sur la stratégie navale britannique dans le passé et à l'heure actuelle
Marine royale australienne (en guerre dans le Pacifique, y compris la croisière du HMAS Australia d'août 1914 à janvier 1915)
Action au large des îles Falkland. la poursuite de l'escadron allemand et l'action du Kent avec le Nurnberg
Naufrage du Nuremberg. Extraits d'une lettre du capitaine J. D. Allen, H.M.S. Kent
Engagement Helgoland. Par un officier dans un destroyer.
Récit de l'action au large du Chili. Par un officier du Glasgow.
Rapport officiel d'action avec l'Emden. Par le capitaine J. C. T. Glossop, R.N., H.M.A.S. Sydney.
Escadron du Pacifique allemand. Une lettre de l'un des membres d'équipage du Scharnhorst.
Attaque aérienne sur Friedrichshafen. Note du Directeur du Département de l'Air
Action au large des îles Falkland. Par un Officier de l'Inflexible.
Opérations du Golfe Persique. La prise de Kurnah. Par un officier de marine.

Avec la Grande Flotte (4 avril 1915)
Une instruction de combat
Remarques sur l'information en temps de guerre
Finances et guerre navale
Stratégie navale en 1909
Quelques considérations sur la politique navale de l'Allemagne
Action au large des îles Falkland. (I) la part de Cornwall
Action au large des îles Falkland. (2) Une lettre de l'Invincible.
Action au large des îles Falkland. (3) la partie de la Macédoine
Action au large des îles Falkland. (4) la croisière du H.M.S. Canope
Action au large des îles Falkland. (5) Sidelights sur la bataille
Travaux navals au Cameroun. Partie II.
H.M.S. Cumberland et les opérations au Cameroun Partie I.
Escadron de Chine alliée (en guerre)
Opérations à Tsingtau et uvre du Triomphe. Partie I. (illustré)
Opérations contre Sheikh Seyd, Arabie du Sud
Flottille de destroyers méditerranéens (court compte rendu des mouvements du HMS Grasshopper)

Avec la Grande Flotte (1er juillet 1915)
Sea-power ou Sea - Avocats ? (Blocage naval - la Déclaration de Londres)
L'avenir de la Marine royale canadienne
Travaux du Glasgow, et de l'Action of Coronel. Partie I.
Coronel, 1er novembre 1914. Dépêche du vice-amiral Count Spee
Coronel - Traductions d'extraits de la lettre du vice-amiral comte Spee et de son fils, le lieutenant comte Otto Spee
Traduction d'un journal de poche trouvé sur un officier survivant du Gneisenau
Extraits du journal de bord du Dresde, avec des commentaires sur sa carrière
Le naufrage du Dresde
Dans l'Atlantique Sud (menace de l'amiral von Spee)
H.M.A.S. Sydney et action avec l'Emden. Partie II.
H.M.S. Infatigable. Avec l'Escadron d'Observation au large des Dardanelles
H.M.S. Chatham au large de la côte est de l'Afrique à la recherche du Königsberg (avec des cartes détaillées)
Le golfe Persique - les opérations navales dans le Chatt-al-Arab (avec des cartes détaillées)
H.M.S. Cumberland et les opérations au Cameroun. Partie II. (comprend les mouvements des navires du gouvernement nigérian)
Sur la sécurisation des navires les uns à côté des autres

Une année de guerre navale
Avec la Grande Flotte (4 octobre 1915)
Les Shibboleths of Peace (changement des conditions de guerre dans la Marine)
Bien-être du personnel (exigences du pont inférieur - écrites avant la guerre)
Éducation navale (des officiers de marine)
Quelques réflexions sur la guerre de 1914-191 ?.
Une curieuse analogie (guerre des Boers contre guerre sous-marine)
La guerre d'Italie (v Autriche, y compris la guerre navale)
Cache-cache dans le Pacifique (évasion du HMS Algerine vers Esquimalt)
Un avant-poste de l'Empire. les Actes du Weymouth (Med et Afrique de l'Est)
Le travail des moniteurs sur la côte belge (Severn, Mersey et Humber)
Trois mois sur la côte syrienne (croiseur Doris)
Les actes de l'escadron du Cap de Bonne-Espérance (août 1914-janvier 1915)
Tsingtau et l'itinéraire du H.M.S. Triomphe
Le canal de Suez (attaque turque, janvier 1915)
Débarquement des Australiens à Gaba Tepe
Le golfe Persique. Partie II. les opérations navales en Mésopotamie
Les Attaques du Königsberg (sa destruction par des moniteurs)

Observation et blocus des flottes françaises pendant les guerres napoléoniennes
Méthodes de blocus et d'observation employées pendant les guerres révolutionnaires et napoléoniennes
Glasgow, Travail de la, et l'action au large des îles Falkland. Partie II
Îles Falkland, Action au large de la. 8 décembre 1914
Dresde, la recherche et la destruction ultime de la
Dardanelles, Actes du HMS. Améthyste au
Akaba, le bombardement de
Agamemnon, un récit du HMS, en Méditerranée (janvier 1915-mars 1917)

Dardanelles, récit du chalutier dragueur de mines 448, piloté par la reine Elizabeth.
Notes de Dardanelle. HMS. Prince George
Dardanelles en 1915. Notes du HMS. Prince de Galles
Opérations des Dardanelles. Récit des événements de HMS. Seigneur Nelson
ANZAC. Impressions du débarquement et 14 semaines de travail sur la plage
Suvla et ANZAC, Quelques notes sur l'évacuation de
Golfe Persique. Partie II. Opérations navales en Mésopotamie (Bataille de Ctésiphon et retraite)
Avant-poste de l'Empire. Autres actes du Weymouth (Afrique orientale allemande)
Königsberg, Récit des événements lors des attaques contre le croiseur allemand, 6 et 11 juillet 1915
Côte Est de l'Afrique, Opérations navales sur le, Après la destruction du Königsberg
Adriatique, quatre mois dans le HMS. Weymouth

Jusqu'à présent, principalement Helgoland, Tsingtau, Coronel, îles Falkland, côte syrienne, Suez, mer Rouge, golfe Persique, Mésopotamie, Afrique de l'Est, Dardanelles, Gallipoli, Adriatique, naufrage du SMS Dresden et Konigsberg.

Les articles sont de plus en plus longs et souvent très détaillés, y compris les journaux quotidiens du navire. S'étendant également à d'autres batailles et aspects de la guerre :

Considérations de la guerre en mer
Le système des convois pour la marine marchande en 1917 et 1918
HMS. Roxburgh (croiseur, escorte de convoi)
Convois lents (HMS Sachem et autres, navires d'escorte commissionnés)
Destruction du Konigen Louise et naufrage de l'Amphion
Action du 17 octobre 1914, entre les Undaunted, Legion, Loyal, Lance et Lennox et quatre Allemands T.b.d. de classe S.
Remarques de l'artillerie sur l'escarmouche au large de Helgoland
Le Dogger Bank (Bataille de janvier 1915)
Notes des tourelles sur l'action du 24 janvier 1915 (HMS New Zealand à Dogger Bank)
Informations obtenues auprès des survivants du Blucher (Dogger Bank)
Statistiques mensuelles (divers croiseurs de bataille)
Action au large du Jutland, 31 mai 1916, lettre d'un destroyer
HMS Cornwall, août à novembre 1914
Les croisières de guerre de H.I.M.S. Karlsruhe. Extraits de Mon journal de guerre (1914)
Goeben et Breslau (Méditerranée et Mer Noire)
Les blessés dans l'action entre le Sydney et l'Emden
Une leçon des Dardanelles

Importance relative des forces morales, mentales et matérielles dans une guerre navale moderne
Travail d'un chalutier en mer Egée (Dardanelles à évacuation, puis Egée 1916-17, opérations grecques)
Croisière du Canopus (cuirassé, aux Dardanelles)
Aventures de l'Emden et de son équipage (y compris l'évasion dans le voilier Ayesha)
La fin de la flotte de guerre allemande (la capitulation)
Journal ramassé à la station d'observation, Fort Bismarck, Tsingtau, le 9 novembre 1914

Discipline navale et véritable éducation (écrit en juillet 1915)
Remarques sur la formation, la promotion et la retraite des cadres supérieurs. (juin 1902)
Droit international et puissance maritime (écrit en 1915, Déclaration de Londres et contrôle de la contrebande)
Après la guerre (écrit en novembre 1915)
Une leçon simple de censure (quelques détails d'action intéressants)
Récit de l'Indomptable, l'évasion du Goeben
Troisième escadron de croiseurs de bataille au Jutland
HMS Cochrane sur la côte de Murman (1918)

Le contrôle de la navigation pendant la guerre
Quelques impressions du front occidental. Par un officier de marine
La personnalité du Bluejacket (début 1914)
La formation des officiers de marine : une question impériale (écrit en avril 1914)
Les sous-marins K
Évasion de l'Emden de Tsingtau
Attaque des croiseurs de bataille allemands sur les Hartlepools. Par un officier du HMS Patrol
Attaque de bateau à Dar-es-salaam le 28 novembre 1914 et bombardement du 30 novembre 1914

Croiseurs de bataille (utilisation en temps de guerre)
Principes et méthodes du Naval War College appliqués à flot (écrit en avril 1915 par le SMA Sims USN)
Naval Air Requirements (résumés de l'aéronavale en temps de guerre)
Landships (RNAS Armored Car Squadrons)
Sur l'information des subordonnés (écrit en juillet 1916)
L'étude de l'histoire navale (écrit 1896)
Le secret et la discussion pendant la paix comme aides à la préparation à la guerre (écrit en avril 1913)
Un expert naval et la guerre (critique d'après-guerre d'Archibald Hurd)
Quelques expériences en Macédoine (à bord du HMS Grafton, 1916)
Action du 15 mai 1917 dans l'Adriatique et torpillage du Dartmouth

Battle Cruisers (leur développement)
Coronel (bataille de, stratégie et tactique)
La Marine après la guerre (fin 1918, organisation navale)
Bateaux (bateaux de bord, propulsés et tirés)
Flotte française en Méditerranée, du 1er au 7 août 1914
Récit d'un destroyer pendant la chasse au Goeben et au Breslau
Récit de la mer Caspienne - (a) Reconnaissance du fort Alexandrovsk (1919)
Un récit de la mer Caspienne - (b) Spécimens de propagande bolchevique
Bacon en tant que tuteur militaire (sur Francis Bacon, écrit 1910)
La place de la doctrine dans la guerre (écrit en janvier 1912)

La place de l'histoire dans l'enseignement naval
1807-1917. a Comparaison (de la stratégie de blocus naval, France, puis Allemagne)
Commerce de guerre et puissance maritime (y compris le blocus de l'Allemagne)
Les leçons de la guerre (pas une guerre navale !)
Notes sur les tactiques de flotte (leçons WW1)
Opérations navales menant à Coronel et aux îles Falkland
La Royal Navy sur le Caspian I, 1918-1919.
Mes Mémoires. par le Grand Amiral Von Tirpitz. Certains commentaires? Partie 1.

Esprit De Corps et Moral (expériences WW1)
Pont inférieur et salle de garde (critique d'un marin de la Première Guerre mondiale)
L'avenir du cuirassé (y compris les leçons de la Première Guerre mondiale)
HMS. Hood and After (y compris son design WW1)
La position de la profession médicale à l'égard d'un programme d'éducation physique nationale (y compris la Première Guerre mondiale et le service avec la Grande Flotte)
Fleet Tenders (le rôle des dériveurs)
La Royal Navy sur le Caspian II, 1918-1919
Bakou pendant la campagne navale britannique sur la Caspienne en 1919
Mes Mémoires : par le Grand Amiral Von Tirpitz. Certains commentaires. Partie II
Extraits de Die Zwel Weissen Volker, de Georg Von Hase, Commandant d'artillerie du Derfflinger (Jutland)

Matériel (versus personnel cours de guerre)
Quelques impressions d'un officier temporaire (sur la marine en guerre)
Le développement et l'emploi des sous-marins (dans WW1)
L'emploi des sous-marins et leur développement futur (utilisation pendant la Première Guerre mondiale)
Tir à la cible d'avant-guerre (avant la Première Guerre mondiale)
La Société des archives de la Marine
The Progress of Aircraft I, 1903-1918 (y compris les aéronefs de la marine et les dirigeables)
La patrouille de Douvres, 1915-1917. par l'amiral sir Reginald Bacon
Explosion d'Halifax (1917)

Propositions de dévolution de pouvoirs à bord des navires (écrites avant la Première Guerre mondiale)
L'utilisation d'écrans de fumée dans la guerre navale (expérience WW1)
Supposons (développements navals possibles pendant la Première Guerre mondiale)
Un examen de la fourniture de littérature confidentielle à la flotte (y compris WW1)
Expéditions sur la rivière Rufiji, 1917 (Afrique de l'Est)
Le dévoilement du Proche-Orient (la fin de la guerre navale)
L'histoire officielle allemande de la guerre maritime

Balayage du 18 au 20 août 1916 (HMS Tiger en mer du Nord)
Quelques expériences du H.M.S. Tomahawk dans la glace de la mer d'Azov pendant l'hiver 1919-1920
Quelques travaux navals dans le nord de la Russie, 1918-1919
Téléphonie sans fil (y compris les développements WW1)

La réorganisation de l'état-major de la marine, 1917-19. par le capitaine Alfred C. Dewar, R.N. (Retraité)
Un remous. Lac Victoria Nyanza pendant la campagne contre l'Afrique orientale allemande
Cinquante ans dans la Royal Navy. par l'amiral Sir Percy Scott, Bart (de la renommée de l'artillerie navale)

Le service marchand et son association avec la Royal Navy (en WW1)
Changements dans la construction navale et les tactiques qui se suggèrent comme le résultat de l'expérience de la guerre, et le développement futur de l'activité sous-marine et aérienne. par le lieutenant-commandant R. G. Studd, R.N.
Opérations en Crimée, 1919
Smashing the Mullah the Navy's Part. - I (Somaliland, 1920)
Livre - Motor Launch Patrol par Lt Gordon Maxwell

Smashing the Mullah the Navy's Part - II (Somaliland, 1920)
Récit de HMS. Caradoc, 1917-1920, Partie I (croiseur léger, Grande Flotte, Baltique, Mer Noire)
Expériences sur ANZAC Beach (Beach Master, Captain RN)

Défense tactique d'un convoi (historique de la Première Guerre mondiale)
L'utilisation tactique de la fumée dans les actions de flotte (historique de la Première Guerre mondiale)
Récit de HMS. Caradoc, 1917-1920. Partie II (croiseur léger, mer Noire)
L'armée dans la guerre et la paix. par le brigadier-général F. G. Stone, C.M.G (historique utile de la Première Guerre mondiale)
Une critique allemande de l'histoire officielle de la guerre

Récit de HMS. Caradoc, 1917-1920- III. par le chirurgien capitaine de corvette E. L. Markham, O.B.E., M.B., R.N. (Mer Noire)
Le personnel de la salle des machines dans la bataille de Skagerrack. par l'ingénieur-commandant Otto Looks (à la retraite), ingénieur en chef décédé du S.M.S. Seydlitz.

La percée du Goeben et du Breslau de Messine aux Dardanelles. par l'amiral Wilhelm Souchon

Histoire navale : un tableau comparatif (résumé précieux des changements administratifs et opérationnels navals du XIIe siècle aux années 1900)
Impressions du Danube (1921-22)
Glace : et les expériences de la flottille du Danube pendant l'hiver 1921-22
L'équipage du Moewe sur le lac Tanganyika (WW1)

Les droits maritimes des puissances belligérantes (comprend le développement du blocus britannique pendant la Première Guerre mondiale)
L'exil de feu l'ancien empereur Karl d'Autriche-Hongrie (Flotille du Danube 1921)
HMS Canopus. Août 1914 à mars 1916-1 (y compris Channel Fleet, South Atlantic, Falklands)
Le Tigre au dessus de Bagdad. par le Lieut-Comm. A. S. Elwell-sutton, R.N. (canonnières, 1918)

L'épave du Raleigh (croiseur, Canada, 1922)
HMS. Canopus, août 1914, à mars 1916- II (Coronel)
Avec le HMS Danae dans la Baltique (1922)

Le triomphe des forces désarmées, 1914-1918 (blocus de l'Allemagne)
La guerre dans l'Adriatique, 1914-1918. par le capitaine Nicholas Stankovic, Marine royale yougoslave
Winston Churchill à l'Amirauté. par le capitaine Alfred Dewar, O.B.E., R.N. (Retraité)
H.M.S. Canope. Août 1914 à mars 1916 III (Bataille des Malouines)
Smyrne et après - I (1922)

HMS. Canope. Août 1914 à mars 1916 IV (Dardanelles)
Smyrne et après - II (1922)

Winston Churchill et les Dardanelles. par le capitaine A. C. Dewar, O.B.E., R.N.
HMS. Canope. Août 1914 à mars 1916. V (Gallipoli)
Smyrne et après - III (1922)

Opérations navales de guerre, Vol. III. la bataille du Jutland (l'histoire officielle)
Amiral de la flotte, Sir Arthur Knyvet Wilson (l'état-major de l'Amirauté)
Un week-end en mer du Nord (Grand Fleet 1917)
Smyrne et après- IV et V (1922)
HMS Canopus. Août 1914 à mars 1916. - VI (Gallipoli)

La guerre hispano-américaine de 1898 (des leçons pour la Première Guerre mondiale ?)
Avec la Royal Naval Division à Anvers et son évacuation et évasion (1914)
L'embrouillement méditerranéen. la Marine dans la campagne des Dardanelles. par l'amiral de la flotte Lord Wester Wemyss, G.C.B., C.M.G., M.V.O.
L'état-major de guerre navale, 1912-14
HMS. Canope, août 1914 à mars 1916 VII (Dardanelles et Egée)

Tactiques imaginaires et bataille du Jutland
Quelques opérations navales britanniques contre les nationalistes turcs en 1920
Quelques observations sur le système et l'organisation de l'état-major de la marine (y compris la Première Guerre mondiale)

Contrôle du transport maritime (y compris WW1)
A1 chez Lloyd's. par C. Ernest Fayle (contexte utile)

Le scandale du Jutland (le livre de l'amiral Bacon)
Jutland ou Trafalgar ?
Commerce maritime pendant la guerre (WW1)
Histoire officielle de la guerre. Vol. II. Des opérations militaires. par le brigadier-général J. E. Edmonds (rappel de la valeur des histoires officielles)

Jutland et le service
Fonds patriotique du Lloyd's. par C. Ernest Fayle (y compris WW1)

Opérations navales en mer Rouge, 1916-17
La Croisière du Libau en lien avec la Révolution en Irlande. Traduit par le lieutenant-commandant G.C. Steele, V.C., R.N (navire allemand, 1916, également connu sous le nom d'Aud)
Livre - L'histoire navale américaine de la guerre mondiale
Les sous-marins allemands pendant la bataille du Jutland

Opérations navales en mer Rouge, 1917-19
Souvenirs d'un officier de marine russe (Russie du Nord, 1919)
Torpedo Aircraft (comprend un bref résumé de la Première Guerre mondiale)

L'histoire de l'état-major allemand sur la bataille du Jutland - I
Notes sur les opérations baltes, 1919 (y compris les attaques CMB)

La stratégie allemande dans les mers lointaines. - II (opérations de croisière)
L'histoire de l'état-major allemand sur la bataille du Jutland. - III
L'histoire de S.M. Ecole de navigation. 1926. par le lieutenant R. K. Dickson, R.N (y compris WW1)

La stratégie allemande dans les mers lointaines. - III (opérations de croisière)
L'histoire de l'état-major allemand sur la bataille du Jutland. - IV
Attaques de bateaux à moteur côtiers (WW1)
Livre - L'histoire navale de la guerre mondiale. par T. G. Frothingham, capitaine U.S.N

Le dixième anniversaire du Skagerrack (Jutland, par l'attaché russe de l'époque)
La crise mondiale, 1916-1918. par le très hon. Winston Churchill, C.H., député (y compris les chapitres navals)

Les soldats de la mer britanniques. Compilé par le général Sir H. E. Blumberg, K.C.B., R.M (Marines in WW1)

L'incident de Wanhsien (Chine, 1927)
Action entre croiseurs chinois au large de Woosung (1927)
La Marine royale indienne. par le directeur de la Royal Indian Marine (fond RIM)
Intelligence dans la guerre des croiseurs (opérations des croiseurs allemands, WW1)

La loi internationale. - VI (y compris le contrôle du blocus WW1)

La Patrouille Auxiliaire et la R.N.V.R (contexte général)

La Marine royale indienne. par le commandant R. H. Garstin, O.B.E., R.I.M (y compris un historique)
Avec des bateaux à moteur côtiers dans le nord de la Russie, 1919. par le regretté capitaine de corvette Cecil C. Dickinson, D.S.O., R.N.

Opérations navales, Vol. IV de Sir Henry Newbolt (Partie I)
Leçons de la guerre mondiale, vol. I. à V. par le capitaine Otto Groos (principalement naval)
La guerre sous-marine et la politique étrangère. par le vice-amiral Michelson. (1914-18)

Opérations navales, Vol. IV par Sir Henry Newbolt. (Partie II.)
Stratégie maritime de la guerre mondiale par le vice-amiral A.D. von Wolfgang Wegener.

La troisième flottille de destroyers en Chine, 1926-1928 (vie dans une flottille)
La vie de Lord Fisher de Kilverstone. par l'amiral sir Reginald Bacon

Les critiques de Lord Fisher dans le numéro de février. par le vice-amiral F.C. Dreyer
Politiques de Lord Fisher. par Lord Sydenham de Combe
Seigneur Fisher. par l'amiral Sir Douglas Nicholson
Livre - Earl Beatty - Amiral de la flotte. par le lieutenant-commandant Geoffrey Rawson, R.N.

Politiques de Lord Fisher - II. par Lord Sydenham de Combe
Un mythe du Jutland
Notes d'un journal du Yangtsé. Partie II. Février à octobre 1929
Le blocus naval, 1914-18. par le lieutenant Louis Guichard

Réminiscences du croiseur de bataille (HMS Lion, 1915-16)
Jutland - Avant et Après
La marine en tant que force de police (résumé précieux des incidents mondiaux, 1907-1929)
Livre - HMS. Excellent, 1830-1930 (île de la Baleine)

Marchands armés : Discours de l'hon. Henry Cabot Lodge (discours de 1916)
Récit sous forme de journal du passage de la quatrième flottille de sous-marins à Hong Kong, 1930 (contexte intéressant)
Pétrole (son introduction et son impact avant la Première Guerre mondiale)

Quelques notes sur les débuts du Royal Naval War College (avant la Première Guerre mondiale)
Souvenirs des cours de guerre du War College et des premiers officiers supérieurs (avant la Première Guerre mondiale)

Jutland : quelques leçons suggérées
Opérations navales : Histoire de la Grande Guerre. Vol. V. par Henry Newbolt
La guerre des sous-marins allemands, 1914-1918. par R. H. Gibson et Maurice Prendergast
Livre - Devinez et par Dieu. par William Guy Carr (opérations sous-marines britanniques de la Première Guerre mondiale)
Livre - Histoires de U-Boat. Edité par le commandant Karl Neureuther et Claus Bergen
Livre - Un coup d'oeil à Gallipoli. par le lieutenant-colonel C. O. Head

Livre - Les aventuriers de la mer. par E. Keble Chatterton (pillards allemands de la Première Guerre mondiale)
Avec les forces navales de Harwich, 1914-1915. par le commandant Claude L.A. Woollard, R.N.
Livre - Avant le Jutland. par le capitaine Hans Pockhammer (batailles de surface allemandes)
Deux navires solitaires de Georg Kopp (Goeben et Breslau)
Livre - Messieurs galants. par E. Keble Chatterton (y compris Coronel et Falklands)

Le Royal Naval Staff College (y compris l'histoire d'avant la Première Guerre mondiale)
La Royal Naval Volunteer Reserve (histoire incluant la Première Guerre mondiale)
Histoire sans fin. par Taffrail (destroyers de la Première Guerre mondiale)
Intelligence étrange. par Hector Bywater et H. C. Ferraby (renseignement naval, y compris WW1)
Lauterbach de la mer de Chine. par Lowell Thomas (service inclus croiseur Emden, navire Q allemand)
Livre - Opérations militaires, Togoland et Cameroun, 1914-16. par le général de brigade F. J. Moberley (y compris les opérations navales)

Livre - Derniers jours de la flotte allemande. par Ludwig Freiwald

Le Conseil de l'Amirauté (tel qu'établi en 1923)
Maison de la Trinité (contexte utile)
Canonnières Tigris. par le vice-amiral Wilfrid Nunn (campagne de Mésopotamie)
Livre - L'histoire officielle de la campagne Gallipoll. Tome II. par le brigadier-général C. F. Aspinall Oglander
40 O.B. ou Comment la guerre a été gagnée. par Hugh Cleland Hoy (salle 40, renseignement naval)

Sous-marins (y compris WW1)
Le grand blocus. par E. Keble Chatterton (10e CS, patrouille du Nord)

Fumée à l'horizon. par le vice-amiral C. V. Usborne (Med in WW1)
Livre - Flotilles du Capitaine Lionel Dawson (dont WW1 en destroyers)
Emden par l'Oberleutnant Franz Joseph, prince de Hohenzollern
Mort d'une flotte, 1917-1919. par Paul Schubert et Langhorne Gibson (la flotte allemande)
Critique de livre-Une brève histoire de l'industrie maritime mondiale. par C. Ernest Fayle

Vice-amiral Sir William Creswell, Marine royale australienne (et son développement avant la Première Guerre mondiale)
L'amiral Von Hipper. par Hugo Von Waldeyer Hartz
Le 'Ayesha', une grande aventure. par Hellmuth Von Mucke (évasion d'une partie de l'équipage d'Emden)

Nouvelle-Zélande et ses forces navales (y compris WW1)
Livre - Mémoires de guerre de David Lloyd George. Vol. 1

Opérations militaires au Maroc espagnol et comparaison avec la campagne des Dardanelles. (Campagne du Rif 1925)

Acheminement indépendant des navires marchands (procédures WW1)
Livre - Nouvelle lumière sur le Jutland. par le révérend J. L. Prestfield
La guerre dans les airs. par H. A. Jones (WW1, y compris les opérations aéronavales)

La défense du commerce avant le convoi (dans la Première Guerre mondiale)
Territoires sous mandat (sort des ex-territoires turcs et allemands après la Première Guerre mondiale)
Coronel et après. par le commandant payeur Lloyd Hirst
Adieu la Russie. par le capitaine Evan Cameron (transport Rio Negro en 1919)
Livre - Un atlas des affaires courantes. par J. F. Horrabin (changements territoriaux post-WW1)

La Marine et l'Air, Partie I (développements avant et pendant la Première Guerre mondiale)
Le péril sous-marin. la politique de l'Amirauté en 1917. par l'amiral de la flotte le très hon. Earl Jellicoe
Les mémoires navales de l'amiral de la flotte Sir Roger Keyes
L'énigme du Jutland. par Langhorne Gibson et le vice-amiral J. E. T. Harper
Livre - La bataille du Jutland. par Epicarrnio Corbino
le prince Louis de Battenberg. par l'amiral Mark Kerr (amiral d'avant la Première Guerre mondiale)
Zone dangereuse. par E. Keble Chatterton (Amiral Bayly, Q-ships et Queenstown)
Trente-six ans à l'Amirauté. Bv Sir Charles Walker (y compris WW1)

Extrait de la Baltique (sauvant les navires marchands britanniques piégés dans la Baltique pendant la Première Guerre mondiale)
Un voyage en traîneau dans l'Arctique pendant la guerre (Russie du nord, 1916)
Trois amiraux Contre-amiral Sir Christopher G. F. M. Cradock (perdu à Coronel)
Trois amiraux Contre-amiral Sir Robert K. Arbuthnot (perdu au Jutland)
Trois amiraux Contre-amiral l'hon. Sir Horace L. A. Hood (perdu au Jutland)

Smyrne et les Dardanelles, 1922
Quelques expériences russes, 1915-16 - II (y compris Baltique)
La vie et les lettres de Lord Wester Wemyss, G. C. B., amiral de la flotte. par Lady Wester Wemyss (y compris WW1)

L'Empire colonial allemand, 1884-1918 (contexte utile)
Les mémoires navales de l'amiral de la flotte Sir Roger Keyes, 1916-1918
Canaux balayés. par Taffrail (démineurs pendant la Première Guerre mondiale)
Explosion et contre-explosion. Par le vice-amiral C. V. Usborne (WW1)
Dilemme des Dardanelles. par E. Keble Chatterton

Amiral de la flotte Earl Jellicoe (hommages après sa mort)
J. R. J. (Amiral Jellicoe, y compris WW1)
Détails des Dardanelles (HMS Vengeance)
Quelques expériences russes, 1915-16 - IV (y compris la mer Noire)
Les autres aventures de Thomas Neill, intendant des officiers (jusqu'en 1913)
Grande-Bretagne et la marine allemande. par E. L. Woodward (jusqu'à la Première Guerre mondiale)
Chemin de guerre. Amérique : 1914-1917. par Walter Millis

Amiral de la flotte le très hon. Earl Beatty (hommages après sa mort)
Détails des Dardanelles - II (HMS Vengeance)
Quelques expériences russes, 1915-16 - V
En gros par l'amiral Sir Barry Domvile (y compris la Première Guerre mondiale)
Gallipoli : la vision qui s'estompe. par John North

Koltchak. Explorateur de l'Arctique, amiral russe et dictateur sibérien - I (y compris WW1)
Détails des Dardanelles - III (HMS Vengeance)
Quelques expériences russes, 1915-16 - VI (par l'amiral R.F.P. ?)
Opérations de sauvetage sur HMS. Hastings (1936 - contexte utile)
La bataille du Jutland, par feu le commandant Holloway H, Frost, U.S.N

Koltchak. Explorateur de l'Arctique, amiral russe et dictateur sibérien - II (WW1)
La marine allemande dans la guerre contre la Russie, 1914-18
Quelques expériences russes, 1915-16 - VII
Gelée. la vie de John Rushworth, comte Jellicoe. par l'amiral Sir R. H. Bacon
Mémoires de guerre de David Lloyd George - vol. V
Mers de l'aventure. par E. Keble Chatterton (Med in WW1)

L'administration d'un service de combat (par le secrétaire de l'Amirauté de 1917-36)
Quelques expériences russes, 1915-16 - IX (y compris la mer Noire)
Koltchak. Explorateur de l'Arctique, amiral russe et dictateur sibérien (fin de la Première Guerre mondiale)

The Undefeated Spirit (hommage à l'amiral William Fisher, y compris WW1)
Quelques expériences russes, 1915-1916 - X
Ma jeunesse mal dépensée. par Henry Fitch (un payeur pendant la Première Guerre mondiale)

M. A. S. (les VTT italiens de la Première Guerre mondiale)
La bibliothèque de l'Amirauté (historique intéressant)

La Marine royale indienne (y compris la Première Guerre mondiale)
Les mutineries de la flotte allemande en 1917 et 1918
La saga de Severn. par E. Keble Chatterton (le moniteur WW1)

Aye Aye monsieur. par Clinker Knocker (Stoker en action en mer pendant la Première Guerre mondiale)

Histoire navale et historien (y compris l'importance de la Navy Records Society)
Gelée. par le capitaine E. Altham, R.N.
Histoire de la Grande Guerre. Opérations navales, Vol. I, deuxième édition par Sir Julian Corbett
300 000 milles marins. une autobiographie. par l'amiral Sir Henry Pelly, K.C.V.O. , C.B. (y compris WW1)

Attaques contre les colonies (écrit en 1916)
Les campagnes coloniales et l'importance navale de Thelr (y compris l'allemand pendant la Première Guerre mondiale)
Le blocus allemand d'après-guerre (1918-19)
Yarns About Stores (historique intéressant, apparemment principalement avant la Première Guerre mondiale)

L'importance de l'étude de l'histoire navale
Livre - Rassemblez-vous ! les Mémoires de feu l'amiral Sir Lewis Bayly
Livre - Nous plongeons à l'aube. par le capitaine de corvette K. Edwards, R.N (WW1)
La Croisière du Raider 'Wolf' de Roy Alexander
Livre - La flotte dissidente du barrage d'Otrante. par Ray Millholland (sous-chasseurs de l'USN pendant la Première Guerre mondiale)

Le fondateur de Fighting Ships (Fred T Jane)
Livre - La montée de la puissance navale américaine, 1776-1918. par Harold et Margaret Sprout

Une mission militaire (Mer Noire et Russie du Sud 1919)
Livre - L'histoire d'une vie navale. par l'amiral Sir Hugh Tweedie (y compris le service WW1)
Livre - Croiseurs en bataille. par Hector C. Bywater (actions des croiseurs légers pendant la Première Guerre mondiale)
Livre -La stratégie maritime de la guerre mondiale (1914-18). par le vice-amiral Wolfgang Wegener (écrit en 1929)

Navires marchands armés de manière défensive (y compris WW1)
Livre - Le Blocus, 1914-1919 par W. Arnold-forster

Livre - À partir de 1900 par l'amiral Sir Reginald Bacon (y compris Dover Patrol)

Livres - Mine et contremine par le professeur A. M. Low (y compris les opérations navales de la Première Guerre mondiale). Vol. III (WW1, édition révisée. Comprend le Jutland)

Livre - Histoire de la Grande Guerre. Opérations navales, Vol. III de Corbett, deuxième édition

Livre - Ma vie navale, 1886-1941, par l'amiral de la flotte le comte de Cork et Orrery

Livre - Amiral Sir William Fisher. par l'amiral Sir William James (y compris WW1)

Livre - A Shipbuilder's Yarn par Sir Eustace H. W. Tennyson d'Eyncourt (Directeur de la construction navale 1912-24)

Ring Round Bolchevisme : Russie du Sud 1919-20 (Mer Noire et HMS Tobago)
Critique de livre - Ma carrière navale par l'amiral Sir Sydney R. Fremantle (y compris la Première Guerre mondiale)

Chasse sous-marine en 1918

Livre - The Royal Naval College, Dartmouth par E. A. Hughes (y compris WW1)

L'armistice turc de 1918 (à bord du HMS Agamemnon)

Livres - La vie et les lettres de David Beatty, amiral de la flotte par le contre-amiral W. S. Chalmers Roger Keyes par le brigadier C. Aspinall-Oglander (des Dardanelles et Zeebrugge)

Pretorius et le Konigsberg (le croiseur allemand en 1914)
Livre - Happy Adventure par l'amiral Lord Mountevans (y compris l'Antarctique et la patrouille de Douvres)

Livre - Portrait d'un amiral par Arthur J. Marder (amiral Sir Herbert Richmond, y compris WW1)

Livre - Craignez Dieu et redoutez le néant par Arthur J. Marder (lettres de Lord Fisher)

Les naufrages de Scapa (contexte du sabordage allemand)
« Ordres des croiseurs de bataille » de Lord Beatty (tels qu'ils ont été transmis à sa flotte)

Les Dardanelles, ou Petit à Petit (et Gallipoli)

La campagne Coronel (la campagne contre l'escadron allemand d'Asie orientale)

Quarante ans de changement au chantier naval de Portsmouth (y compris la Première Guerre mondiale)

Le passage sous-marin des Dardanelles, 1915, I
L'Ordnance Board (1414 à nos jours) (y compris la Première Guerre mondiale)

Le passage sous-marin des Dardanelles, 1915, II
Torpiller le sous-marin HM E.15 (Dardanelles, 1915)
Livre - Gallipoli par Alan Moorehead

La campagne des Dardanelles, II

La campagne des Dardanelles, III

Pourquoi n'apprenons-nous pas de l'histoire ? (y compris les cours de sous-marin de la Première Guerre mondiale)
Dirigeables non rigides de la marine britannique, 1914-1918

La loi de Parkinson (y compris quelques références à la Première Guerre mondiale - cela vaut la peine d'être lu de toute façon)
Livre - Jutland par le capitaine Donald MacIntyre DSO, DSC, RN

Scapa Flow : son origine comme base de flotte
Jours - et Nuits des Dardanelles (souvenirs de destructeurs)
Livres - Bless Our Ship par le capitaine Eric Bush DSO**, DSC, RN (y compris le service WW1) Zeebrugge par Barrie Pitt

Scapa Flow : La base de la flotte (WW1)

La Grande Flotte après le Jutland

La Grande Flotte, 1917-18
Livres - Craignez Dieu et Dreadnought, Vol. III par le professeur A. J. Marder (lettres de Lord Fisher) Le mystère de la mort de Lord Kitchener par Donald McCormick (naufrage du HMS Hampshire 1916)

Bataille du Jutland, II
L'étude de l'histoire navale - Comment commencer
Livre - Empreintes de pas dans la mer par le capitaine Augustus Agar VC RN (commandant CMB)

Bataille du Jutland - Leçons et causes fondamentales

Le sabordage de la flotte allemande à Scapa Flow, 1919
Le tunnel sous la Manche dans la stratégie d'avant la Première Guerre mondiale

Une première opération de porte-avions (par Furious sur Tondern, juillet 1918)

La fin de la flotte de haute mer - Un prélude
Livre - Les papiers de l'amiral Sir John Fisher, Vol. I (Ed) par Lt-Cdr P. K. Kemp

Livre - Du Dreadnought à Scapa Flow. Vol. I : La route de la guerre 1904-1914, par le professeur A. Marder

Livres - La flotte que Jack a construite par le contre-amiral Sir William Jameson (Adm Fisher et certains des amiraux) La mer est forte par Somerset De Chair (sur Adm de Chair du 10th Cruiser Squadron, Northern Patrol)

Livre - Coronel et les îles Falkland par le capitaine G. Bennett

Le Nucleus Crew System 1904-1914 (souvenirs dans le Nore)
Quelques premiers sous-mariniers, III (RN - pré-WW1)
Livre - Les K Boats de Don Everitt

Coronel et Malouines
Esquimalt - Cinquante ans en tant que municipalité (informations utiles sur la Première Guerre mondiale)

La science de l'Amirauté (comprend l'analyse des convois de la Première Guerre mondiale)
La destruction et le sauvetage du Zeppelin L70 (1918)

La science de l'Amirauté, III (y compris une analyse de la Première Guerre mondiale)
Livre - Evans of the 'Broke' de Reginald Pound (y compris l'Antarctique et la patrouille de Douvres) The Sea Raiders du capitaine Kenneth Langmaid (y compris la Première Guerre mondiale)

Livre - Cowan's War de Captain Geoffrey Bennett (Baltic, 1919-20) Dardanelles Patrol de Peter Shankland et Anthony Hunter (les sous-marins)

Livres - La bataille du Jutland par le capitaine Geoffrey Bennett L'homme qui a acheté une marine par Gerald Bowman (sauvetage de la flotte allemande) Cent ans de construction navale et d'ingénierie spécialisées, par K. C. Barnaby (Thornycroft's, y compris la Première Guerre mondiale)

Convois méditerranéens, 1918 (souvenirs personnels)
Livres - Gallipoli de Robert Rhodes James

Salle 40 (les codebreakers de l'Amirauté de la Première Guerre mondiale)
Good Hope Days, 1907-8 (perdu plus tard à Coronel)
Livre - From Dreadnought to Scapa Flow, Vol II, to the Eve of Jutland par Arthur J. Marder

Le barrage de la mine du Nord et sa progéniture illégitime (ancienne Première Guerre mondiale, dernière Seconde Guerre mondiale)
Il y a cinquante ans (HMS Tiger au Jutland)
La défense du commerce, 1914-18 (comprend les campagnes de sous-marins et l'introduction du convoi)

Les cinquante dernières années (y compris la vie dans la marine pendant la Première Guerre mondiale)
Livres - De Dreadnought à Scapa Flow, Vol III, Jutland and After, par Arthur J. Marder L'écran de fumée du Jutland par Cdr. John Irving

En savoir plus sur ce barrage de mines (les mines d'antenne de la Seconde Guerre mondiale)
Souvenirs d'un ancien ingénieur naval (années 1870-80)

Souvenirs d'un premier ingénieur naval - II (suite des années 1880)
Livre - Aim Straight de Peter Padfield (Adm Percy Scott, y compris le contrôle de tir de la Première Guerre mondiale)

Ramblings on Strategic Thought (y compris une grande partie de l'ère de la Première Guerre mondiale)
Incident à Zanzibar (récit personnel de la perte du HMS Pegasus, 1914)
Souvenirs d'un ancien ingénieur naval - III (1890-1900)

Le U-Boat de Scapa Flow (dernière tentative en WW1)
Artillerie royale de la marine, 1804-1923 (y compris la Première Guerre mondiale)
La Marine à Cambridge : 1919 (formation continue des jeunes officiers de la Première Guerre mondiale)
L'histoire de Singapour en tant que base navale jusqu'en 1941 (touche à la Première Guerre mondiale)
Souvenirs d'un premier ingénieur naval - IV (années 1900)
Livres - Sailor in the Air par le vice-amiral Richard Bell Davies VC (WW1 air VC) Send a Gunboat par A. Preston et J. Major (pre-WW1)

Canonnières du Yangtsé au début des années vingt
Naval Flying, Eastchurch 1911-12 (le début)

Vol naval, 1913-1914 (RNAS avant la Première Guerre mondiale)
Une brève histoire de la loi sur la discipline navale (y compris les développements de la Première Guerre mondiale)
Livres - Le service hydrographique de l'Amirauté 1795-1919 par le vice-amiral Sir Archibald Day
Charlie B' : la vie de l'amiral Lord Charles Beresford par Geoffrey Bennett (principalement avant la Première Guerre mondiale)

École de navigation H. M., 1903-1968 (y compris la Première Guerre mondiale)
Livre - L'Amirauté britannique par Leslie Gardiner

'Der Tag' - Il y a cinquante ans (remise de la flotte allemande - Mémorandum de l'Adm Beatty)
Sur le Danube rouge (Commission navale du Danube, 1919)
Fils d'avant 1914 (souvenirs de China Station, Argentine)

Livre - Batailles navales de la Première Guerre mondiale par Geoffrey Bennett

Per Terram I - 1919 (intervention russe - canons du HMS Kent à travers la Sibérie)
Livres - The Jellicoe Papers (Ed) par le professeur A. Temple Patterson pour la Navy Records Society La poursuite de l'amiral Von Spee par Richard Hough

Mobilisation - 1914 (événements de juillet 1914)
Per Terram - II (suite de l'intervention sibérienne de 1919)
Critique de livre - Jellicoe par A. Temple Patterson

Glow-Worm sur le Danube, 1921 - I (canonnière fluviale)
Per Terram - III (suite de l'intervention sibérienne de 1919)
Morveux, 1922 - I (souvenirs)
Livre - Jane's Fighting Ships 1914 et Jane's All the World's Fighting Ships 1898 (Ed) par Fred T. Jane

Glow-Worm sur le Danube, 1921 - II (canonnière fluviale)
Morveux, 1922 - II (souvenirs)
Livres - First Sea Lord, Lord Fisher de Richard Hough From Dreadnought to Scapa Flow, Vol. IV, 1917, Année de crise par A. J. Marder

Glow-Worm sur le Danube, 1921 - III (canonnière fluviale)
Livre - Naval Air Service, Vol. I (1908-1918) par le capitaine S. R. Roskill

Livres - De Dreadnought à Scapa Flow, Vol V par le professeur A. J. Marder Hankey, Man of Secrets par le capitaine S. W. Roskill (Secrétaire du Cabinet de guerre, WW1)

Livre - Jane's Fighting Ships 1906-7 et Naval Annual 1913

Livre - Destroyers de classe V et W par Anthony Preston

Une brève histoire du service des garde-côtes (y compris la Première Guerre mondiale)

Mutinerie navale en 1914 (cuirassé Zealandia)

Weihaiwei dans les années 30 (Chine Station)

Livre - The Killing Time (les U-Boats allemands 1914-1918) par Edwyn A. Gray

Hall et Godfrey - Doyens du renseignement naval (Hall of WW1)

Echoes of the Emden (naufrage du destroyer français Mousquet, 1914)

Centenaire du Royal Naval College de Greenwich 1873-1973

Livre - Tyrwhitt de la force de Harwich par A. Temple Patterson

La Royal Navy pendant la révolution russe 1918-1919
Livre - Un autre regard sur Lord Fisher (certaines biographies)

La Marine dans la campagne des Dardanelles
A Naval Debut: 'the Wobbly Eight', 1917 (service de l'aspirant sur le cuirassé Dominion)
Livres - Gallipoli par Captain Eric Bush The Keyes Papers: Volume I, 1914-18 (Ed) Paul G. Halpern

La Royal Navy pendant la Première Guerre mondiale

La formation du personnel et la Royal Navy, la Première Guerre mondiale et ses conséquences
Quelque chose ne va pas avec nos Bloody Ships (les croiseurs de bataille perdus au Jutland)

Livre - The Devil's Device d'Edwyn Gray (développement de la torpille)

Apprenti monteur 1915 (industrie de l'armement)

Deux fois un troglodyte (service WW1 et 2)
Livres - Hommes de Gallipoli par Peter Liddle Jutland 1916 par John Costello et Terry Hughes

T.B.037 - I (bateau lance-torpilles, China Station, époque WW1)

T.B.037 - II
HMS Moorsom au Jutland (destroyer)

Livres - Les Wrens 1917-77 par Ursula Stuart Mason Recherche opérationnelle pendant la Seconde Guerre mondiale 2 : Recherche opérationnelle contre le U-Boat par C. H. Waddington Analyse des opérations navales par le Naval Science Dept., US Naval Academy

Livre - Du Dreadnought à Scapa Flow, Tome 3 par Arthur Marder

Livre - Big Gun Monitors par Ian Buxton (y compris WW1)

Livre - Au diable les Dardanelles : l'histoire de Gallipoli de John Laffin

Livres - Jellicoe par John Winton Le pont inférieur de la Royal Navy 1900-39 par Anthony Carew

L'épave du HMS Raleigh (croiseur, 1922)

Livre - Salle 40 : British Naval Intelligence, 1914-18 par Patrick Beesley

Livre - Convoi: The Defense of Sea Trade 1890-1990 par John Winton (y compris WW1)

Un témoin oculaire à la bataille du Jutland (Lt Eng, HMS Sparrowhawk)
Jackson, le père de la radio maritime (ses premiers développements, avant la Première Guerre mondiale)

Commandant R. H. D. Townsend Royal Navy (1879-1916) (HMS Invincible, y compris la bataille des Malouines)

Les premiers jours de la télégraphie sans fil en mer (ses premiers développements, avant la Première Guerre mondiale)
Livre - DOC, 100 Year History of the Sick Berth Branch par G. Clark

A Warspite au Jutland (Capt RMLI, commandant de tourelle)
Le Royal Naval College, Osborne : 1903-1921.

Bateaux à vapeur : quelques souvenirs (HMS Hood's, 1923-24)

ASW : les 40 premières années (y compris WW1 et ASDIC)

Développement précoce du contrôle de tir naval (y compris WW1)

HMS Vernon - Projet d'histoire (contexte à Vernon)

Les fondateurs et les premiers jours (de The Naval Review, à partir de 1913 également en arrière-plan WW1)
Les deux premières années (de la revue navale)
Salaire des officiers de marine depuis 1913, avec une note sur les abonnements (à la revue navale)

Le destroyer britannique - Quelques aspects de son développement (comparaisons intéressantes entre l'ère de la Première Guerre mondiale et les classes ultérieures)

Deux vieilles coutumes navales qui sont mortes durement (les marches arrière de l'amiral et les plates-formes de torpilles submergées)

100 ans de sport dans la Royal Navy (y compris les développements de la Première Guerre mondiale)

La Marine dans les années vingt (après la Première Guerre mondiale)

Bateaux de piquetage à vapeur (souvenirs de la Première Guerre mondiale)

Le blocage de Zeebrugge le jour de la Saint-Georges 1918 (journal du Lt-Cdr Eng à bord du HMS Thetis)

Pourquoi l'Amirauté était-elle réticente à introduire le convoi comme stratégie de lutte contre les sous-marins pendant la Première Guerre mondiale ?

Le Naufrage du Majestic (Dardanelles, mai 1915)

Introduction de porte-avions dans la Royal Navy (y compris la Première Guerre mondiale)

Le Service hydrographique - les 200 prochaines années (y compris un peu d'histoire)

Histoire navale : pourquoi, comment et par qui - I

Histoire navale : pourquoi, comment et par qui - II

Formation des branches électrique et TAS (y compris l'histoire ancienne)
Incident au large des côtes belges (moniteur M.27, mai 1917)
Essai à pleine puissance du HMS Goliath en 1908 (journal de cuirassé du sous-lieutenant anglais)

Changements d'uniformes (histoire de l'uniforme naval, y compris la Première Guerre mondiale)

Jellicoe et Convoy (son rôle dans leur introduction)

Jutland : le compte d'un signaleur

Churchill et l'assaut naval des Dardanelles - I

Churchill et l'assaut naval des Dardanelles - II

Osborne Days (RN College, 1903-1921)

Exploding Myths : Battle-Cruisers (WW1 et WW2)

Post Jutland Letters (du Commodore, 4e LCS à sa femme)

Intervention navale britannique dans la Baltique 1919

Cent ans de service silencieux (service sous-marin depuis sa création)

Croiseurs de bataille : la controverse dans la revue navale après 1918

Rappel de la Royal Navy dans la Baltique (Guerre d'indépendance estonienne 1918-20)
Transition vers la guerre - 1914 (journal du sous-lieutenant du HMS Lancaster)
Battle Cruisers (contrôle de tir Dreyer)

Amiral Sir Reginald Bacon - I (père du service sous-marin. "L'officier le plus intelligent de la Marine - Lord Fisher")

Amiral Sir Reginald Bacon - I (Coventry Ordnance, Dover Patrol)

Amiral Sir Reginald Bacon - I (à la retraite)

Aventure en Estonie (RN en Baltique, 1918-19)

Les articles définis et indéfinis ont été supprimés du début des titres

100 ans de sport dans la Royal Navy (y compris les développements de la Première Guerre mondiale), 1988-4
1807-1917. a Comparaison (de la stratégie de blocus naval, France, puis Allemagne) , 1920-1
300 000 milles marins. une autobiographie. par l'amiral Sir Henry Pelly, K.C.V.O., C.B. (y compris WW1) , 1938-4
40 O.B. ou Comment la guerre a été gagnée. par Hugh Cleland Hoy (salle 40, renseignement naval) , 1932-4

A1 chez Lloyd's. par C. Ernest Fayle (contexte utile) , 1925-1
Action entre croiseurs chinois au large de Woosung (1927) , 1927-4
Action du 15 mai 1917 dans l'Adriatique et torpillage du Dartmouth, 1919-3
Action au large des îles Falkland. Par un Officier de l'Inflexible, 1915-1
Action au large du Jutland, 31 mai 1916, lettre d'un destroyer, 1917-1
Action au large des îles Falkland. (2) Une lettre de l'invincible, 1915-2
Action au large des îles Falkland. (3) la partie de la Macédoine, 1915-2
Action au large des îles Falkland. (4) la croisière du HMS Canopus, 1915-2
Action au large des îles Falkland. (5) Lumières de côté sur la bataille, 1915-2
Action au large des îles Falkland. (I) la part de Cornwall, 1915-2
Action au large des îles Falkland. la poursuite de l'escadron allemand et l'action du Kent avec le Nurnberg, 1915-1
Action le 17 octobre 1914, entre les Indomptables, Legion, Loyal, Lance et Lennox et quatre Allemands T.b.d. de classe S., 1917-1
Administration d'un service de combat (par le secrétaire de l'Amirauté de 1917-36) , 1937-2
Amiral commandant, les devoirs d'un. Traduit de la Revista Marittima, 1914-4
Amiral de la flotte Earl Jellicoe (hommages à sa mort) , 1936-1
Amiral de la flotte le très hon. Earl Beatty (hommages à sa mort) , 1936-2
Amiral de la flotte, Sir Arthur Knyvet Wilson (l'état-major de l'Amirauté) , 1924-2
Amiral Sir Reginald Bacon - I (père du service sous-marin. "L'officier le plus intelligent de la Marine - Lord Fisher") , 2002-2
Amiral Sir Reginald Bacon - II (Coventry Ordnance, Dover Patrol) , 2002-3
Amiral Sir Reginald Bacon - III (à la retraite) , 2002-4
L'amiral Von Hipper. par Hugo Von Waldeyer Hartz, 1933-3
Bibliothèque de l'Amirauté (historique intéressant) , 1938-1
Adriatique, quatre mois dans le HMS. Weymouth, 1916-2
Aventure en Estonie (RN en Baltique, 1918-19) , 2003-4
Aventures de l'Emden et de son équipage (y compris l'évasion dans le voilier Ayesha) , 1918-1
Attaque aérienne sur Friedrichshafen. Mémorandum du Directeur du Département de l'Air, 1915-1
Après la guerre (écrit en novembre 1915) , 1919-1
Agamemnon, un récit du HMS, en Méditerranée (janvier 1915-mars 1917) , 1916-1
Âges d'entrée dans la marine, Résumé historique de, 1676 à 1914, 1914-2
Puissance aérienne, 1913-2
Service aérien, Météorologie dans le, 1914-4
Akaba, le bombardement de, 1916-1
Escadron de Chine alliée (en guerre) , 1915-2
ANZAC. Impressions du débarquement et 14 semaines de travail sur la plage, 1916-2
Apprécier une situation, Notes sur. I (stratégie et tactique) , 1914-2
Apprécier une situation, Notes sur. II (stratégie et tactique) , 1914-3
Apprenti monteur 1915 (industrie de l'armement) , 1976-3
Voyage en traîneau dans l'Arctique pendant la guerre (Russie du nord, 1916) , 1935-1
Marchands armés : Discours de l'hon. Henry Cabot Lodge (discours de 1916) , 1931-1
Armée en guerre et paix. par le brigadier-général F. G. Stone, C.M.G (historique utile WW1) , 1922-1
ASW : les 40 premières années (y compris WW1 et ASDIC), 1986-2
Atrophie du Lieutenant, le (problèmes de spécialisation) , 1914-1
Attaques sur le Königsberg (sa destruction par des moniteurs) , 1915-4
Attaques contre les colonies (écrit en 1916), 1939-1
Tentative d'invasion de 1745, 1915-1
L'Australie et sa marine, 1914-1943
Patrouille auxiliaire et R.N.V.R (contexte général) , 1928-2
Aye Aye monsieur. par Clinker Knocker (Stoker en action en mer pendant la Première Guerre mondiale) , 1938-3
'Ayesha', une grande aventure. par Hellmuth Von Mucke (évasion d'une partie de l'équipage d'Emden) , 1933-3

Backwater. Lac Victoria Nyanza pendant la campagne contre l'Afrique orientale allemande, 1921-2
Bacon en tant que tuteur militaire (sur Francis Bacon, écrit 1910) , 1919-4
Bakou pendant la campagne navale britannique sur la Caspienne en 1919, 1920-2
Extrait de la Baltique (sauvant les navires marchands britanniques piégés dans la Baltique pendant la Première Guerre mondiale), 1935-1
Battle Cruiser Reminiscences (HMS Lion, 1915-16), 1930-4
Battle Cruisers (Dreyer fire control) , 2002-1
Battle Cruisers (leur développement) , 1919-4
Croiseurs de bataille (utilisation en temps de guerre) , 1919-3
Bataille du Jutland - Leçons et causes fondamentales, 1960-2
Bataille du Jutland, par feu le commandant Holloway H, Frost, U.S.N, 1936-3
Bataille du Jutland, I, 1959-4
Bataille du Jutland, II, 1960-1
Croiseurs de bataille : la controverse dans la revue navale après 1918, 2001-4
Mieux vaut tard que jamais (art de la guerre), 1915-1
Gros blocus. par E. Keble Chatterton (10e CS, patrouille du Nord) , 1933-1
Explosion et contre-explosion. 'Bv Vice-amiral C. V. Usborne (WW1) , 1935-4
Blocage de Zeebrugge le jour de la Saint-Georges 1918 (journal du Lt-Cdr Eng à bord du HMS Thetis) , 1993-3
Conseil de l'Amirauté (tel qu'établi en 1923) , 1932-4
Attaque de bateau à Dar-es-salaam le 28 novembre 1914, et bombardement du 30 novembre 1914, 1919-2
Bateaux (bateaux de navire, propulsés et tirés) , 1919-4
Percée du Goeben et du Breslau de Messine aux Dardanelles. par l'amiral Wilhelm Souchon, 1922-3
Les soldats de la mer britanniques. Compilé par le général Sir H. E. Blumberg, K.C.B, R.M (Marines in WW1 ), 1927-3
Destroyer britannique - Quelques aspects de son développement (comparaisons intéressantes entre l'ère de la Première Guerre mondiale et les classes ultérieures) , 1988-1
Intervention navale britannique dans la Baltique 1919, 2000-4
Dirigeables non rigides de la marine britannique, 1914-1918, 1958-1
En gros par l'amiral Sir Barry Domvile (y compris WW1) , 1936-2

Le Canada et la Marine, 1913-2
Changements dans la construction navale et les tactiques qui se suggèrent comme le résultat de l'expérience de la guerre, et le développement futur de l'activité sous-marine et aérienne. par le lieutenant-commandant R. G. Studd, R.N, 1921-3
Tunnel sous la Manche dans la stratégie d'avant la Première Guerre mondiale, 1960-3
Charlie B' : la vie de l'amiral Lord Charles Beresford par Geoffrey Bennett (principalement avant la Première Guerre mondiale), 1968-2
Churchill et l'assaut naval des Dardanelles - I, 1998-1
Churchill et l'assaut naval des Dardanelles - II, 1998-2
Canal Clyde-Forth, Principes stratégiques et le, 1913-4
Canal Clyde-Forth, le, 1913-3
Attaques côtières de bateaux à moteur (WW1) , 1927-1
Campagnes coloniales et importance navale de Thelr (y compris l'allemand pendant la Première Guerre mondiale), 1939-1
Expéditions coloniales (les colonies allemandes) , 1914-4
Commandant R. H. D. Townsend Royal Navy (1879-1916) (HMS Invincible, y compris la bataille des Malouines) , 1984-3
Commerce dans la guerre, l'influence de, 1914-1943
Examen de la fourniture de littérature confidentielle à la flotte (y compris la Première Guerre mondiale), 1920-4
Considérations de la politique navale de l'Allemagne, 1915-2
Considérations de la guerre en mer, 1917-1
Commissions continues, un plaidoyer pour, 1913-4
Contributions, dons ou marines fédérales, 1913-2
Contrôle du transport maritime (y compris WW1) , 1925-1
Contrôle de la navigation pendant la guerre, 1919-2
Convoi (y compris WW1) , 1987-1
Coronel - Traductions d'extraits de la lettre du vice-amiral Count Spee et de son fils, le lieutenant-comte Otto Spee, 1915-3
Coronel (bataille de, stratégie et tactique) , 1919-4
Coronel et après. par le commandant payeur Lloyd Hirst, 1934-3
Coronel et Malouines, 1963-3
Campagne Coronel (opérations contre l'escadron allemand d'Asie orientale) , 1955-2
Coronel, 1er novembre 1914. Dépêche du vice-amiral Count Spee, 1915-3
Équipage du Moewe sur le lac Tanganyika (WW1) , 1922-4
Croisière du Canopus (cuirassé, aux Dardanelles) , 1918-1
Croisière du Libau en lien avec la Révolution en Irlande. Traduit par le lieutenant-commandant G.C. Steele, V.C, R.N (navire allemand, 1916, également connu sous le nom d'Aud), 1925-4
Croisière du Raider 'Wolf' par Roy Alexander, 1939-2
Opérations de croisière dans la mer du Japon. (Guerre russo-japonaise) , 1915-1
Cruiser Travailler dans la Grande Guerre (guerres napoléoniennes) , 1913-3
Analogie curieuse (guerre des Boers contre guerre sous-marine), 1915-4

Zone dangereuse. par E. Keble Chatterton (Amiral Bayly, Q-ships et Queenstown) , 1934-4
Notes de Dardanelle. HMS. Prince George, 1916-2
Campagne des Dardanelles, I, 1957-2
Campagne des Dardanelles, II, 1957-3
Campagne des Dardanelles, III, 1957-4
Jours et Nuits des Dardanelles (souvenirs de destructeurs) , 1958-3
Détails des Dardanelles (HMS Vengeance) , 1936-1
Détails des Dardanelles - II (HMS Vengeance), 1936-2
Détails des Dardanelles - III (HMS Vengeance) , 1936-
Dilemme des Dardanelles. par E. Keble Chatterton, 1935-4
Dardanelles en 1915. Notes du HMS. Prince de Galles, 1916-2
Opérations des Dardanelles. Récit des événements de HMS. Lord Nelson, 1916-2
Dardanelles, récit du chalutier dragueur de mines 448, piloté par la reine Elizabeth, 1916-2
Dardanelles, ou Petit à Petit (et Gallipoli) , 1954-3
Dardanelles, Actes du HMS. Améthyste à la, 1916-1
Mort d'une flotte, 1917-1919. par Paul Schubert et Langhorne Gibson (la flotte allemande) , 1933-2
Point décisif (« Sur la guerre » de Clausewitz), 1915-1
Défense du commerce, 1914-18 (comprend les campagnes de sous-marins et l'introduction de convois) , 1966-2
Navires marchands armés de manière défensive (y compris WW1) , 1940-1
Coopération ministérielle, insuffisance et influence sur la construction (liaison construction navale) , 1914-2
Der Tag - Il y a cinquante ans (remise de la flotte allemande - Mémorandum de l'Adm Beatty) , 1968-4
Destruction et sauvetage du Zeppelin L70 (1918), 1963-4
Destruction du Konigen Louise et naufrage de l'Amphion, 1917-1
Développement et emploi des sous-marins (dans WW1) , 1920-3
Journal ramassé à la station d'observation, Fort Bismarck, Tsingtau, le 9 novembre 1914, 1918-1
Répartition de la flotte, le stratégique, 1914-3
Dogger Bank (Bataille de janvier 1915) , 1917-1
Actes de l'escadron du Cap de Bonne-Espérance (août 1914-janvier 1915) , 1915-4
Patrouille de Douvres, 1915-1917. par l'amiral Sir Reginald Bacon, 1920-3
Dresde, la recherche et la destruction ultime de la, 1916-1

Early Carrier Operation (par Furious sur Tondern, juillet 1918) , 1961-1
Les premiers jours de la télégraphie sans fil en mer (ses premiers développements, avant la Première Guerre mondiale), 1985-1
Développement précoce du contrôle des tirs navals (y compris la Première Guerre mondiale), 1986-3
Côte est de l'Afrique, opérations navales sur le, après la destruction du Königsberg, 1916-2
Échos de l'Emden (naufrage du destroyer français Mousquet, 1914) , 1973-3
Emden par l'Oberleutnant Franz Joseph, prince de Hohenzollern, 1933-2
L'emploi des sous-marins et leur développement futur (utilisation pendant la Première Guerre mondiale), 1920-3
Fin de la flotte de guerre allemande (la capitulation) , 1918-1
Fin de la flotte de haute mer - Un prélude, 1961-3
Histoire sans fin. par Taffrail (destroyers de la Première Guerre mondiale) , 1932-1
Côte ennemie, l'erreur de la. une critique, 1914-1943
Personnel de la salle des machines dans la bataille de Skagerrack. par l'ingénieur-commandant Otto Looks (à la retraite), ingénieur en chef décédé du S.M.S. Seydlitz, 1922-2
Évasion de l'Emden de Tsingtau, 1919-2
Esprit De Corps et Moral (expériences WW1) , 1920-2
Esquimalt - Cinquante ans en tant que municipalité (informations utiles sur la Première Guerre mondiale) , 1963-3
Exil de feu l'ancien empereur Karl d'Autriche-Hongrie (flottille du Danube 1921) , 1923-1
Expéditions sur la rivière Rufiji, 1917 (Afrique de l'Est) , 1920-4
Expériences en Macédoine (à bord du HMS Grafton, 1916), 1919-3
Expériences sur la plage ANZAC (Beach Master, Captain RN), 1921-4
Exploding Myths: Battle-Cruisers (WW1 et WW2), 1999-1
Extraits de Die Zwel Weissen Volker, par Georg Von Hase, commandant d'artillerie du Derfflinger (Jutland) , 1920-2
Extraits du journal de bord de Dresde, avec commentaires sur sa carrière, 1915-3
Témoin oculaire à la bataille du Jutland (Lt anglais, HMS Sparrowhawk) , 1984-2

Îles Falkland, Action au large de la. 8 décembre 1914, 1916-1
Il y a cinquante ans (HMS Tiger au Jutland), 1966-2
Cinquante ans dans la Royal Navy. par l'amiral Sir Percy Scott, Bart (de la renommée de l'artillerie navale) , 1921-2
Instruction de combat, 1915-2
Finances et guerre navale, 1915-2
Deux premières années (de la revue navale) , 1988-0
Flotte en action, le, 1914-1
Fleet Tenders (le rôle des vagabonds) , 1920-2
Langues étrangères dans la marine, 1914-1944
Formation des branches électrique et TAS (y compris l'histoire des débuts), 1996-4
Fortification et défense côtière, 1914-1
Fortification et défense côtière, 1914-2
Fortification et défense côtière. III, 1914-3
Quarante ans de changement au chantier naval de Portsmouth (y compris la Première Guerre mondiale), 1955-3
Fondateur de Fighting Ships (Fred T Jane) , 1939-3
Les fondateurs et les premiers jours (de The Naval Review, à partir de 1913 également en arrière-plan WW1) , 1988-0
Flotte française en Méditerranée, du 1er au 7 août 1914, 1919-4
Manoeuvres navales françaises, 1914 (première phase). Traduit du Moniteur De La Flotte, 1914-4
Autres aventures de Thomas Neill, intendant des officiers (jusqu'en 1913 ), 1936-1
Actions futures de la flotte, tir de torpilles, 1914-1
L'avenir du cuirassé (y compris les leçons de la Première Guerre mondiale), 1920-2
L'avenir de la Marine royale canadienne, 1915-3

Gallipoli : la vision qui s'estompe. par John North, 1936-2
Attaque des croiseurs de bataille allemands sur les Hartlepools. Par un officier du HMS Patrol, 1919-2
Empire colonial allemand, 1884-1918 (contexte utile) , 1935-4
Critique allemande de l'histoire officielle (navale) de la guerre, 1922-1
Marine allemande dans la guerre contre la Russie, 1914-18, 1936-4
Histoire officielle allemande de la guerre en mer, 1920-4
Escadron du Pacifique allemand. Une lettre de l'un des membres de l'équipage du Scharnhorst, 1915-1
Histoire de l'état-major allemand sur la bataille du Jutland- I, 1926-2
Histoire de l'état-major allemand sur la bataille du Jutland.- II, 1926-3
Histoire de l'état-major allemand sur la bataille du Jutland. - III, 1926-4
Histoire de l'état-major allemand sur la bataille du Jutland. - IV, 1927-1
Stratégie allemande dans les mers lointaines. - I (bases d'outre-mer et opérations de croiseurs) , 1926-3
Stratégie allemande dans les mers lointaines. - II (opérations des croiseurs) , 1926-4
Stratégie allemande dans les mers lointaines. - III (opérations de croiseur) , 1927-1
Guerre des sous-marins allemands, 1914-1918. par R. H. Gibson et Maurice Prendergast, 1931-3
Sous-marins allemands pendant la bataille du Jutland, 1925-4
Glasgow, Travail de la, et l'action au large des îles Falkland. Partie II, 1916-1
Glow-Worm sur le Danube, 1921 - I (canonnière fluviale) , 1969-4
Glow-Worm sur le Danube, 1921 - II (canonnière fluviale) , 1970-1
Glow-Worm sur le Danube, 1921 - III (canonnière fluviale), 1970-2
Goeben et Breslau (Méditerranée et mer Noire), 1917-1
Good Hope Days, 1907-8 (perdu plus tard à Coronel) , 1966-1
Adieu la Russie. par le capitaine Evan Cameron (transport Rio Negro en 1919) , 1934-3
Grande flotte après le Jutland, 1959-2
Grande Flotte, 1917-18, 1959-3
Grande Flotte, Avec le. (10/10/14) , 1914-4
Grande-Bretagne et la marine allemande. par E. L. Woodward (jusqu'à la Première Guerre mondiale), 1936-1
Remarques de l'artillerie sur l'escarmouche au large de Helgoland, 1917-1
L'artillerie, la spécialité de. une traduction du Moniteur De La Flotte, 1914-3

Explosion d'Halifax (1917) , 1920-3
Hall et Godfrey - Doyens du renseignement naval (Hall of WW1) , 1973-2
Engagement Helgoland. Par un officier dans un destroyer, 1915-1
Cache-cache dans le Pacifique (évasion du HMS Algerine vers Esquimalt) , 1915-4
Histoire de S.M. Ecole de navigation. 1926. par le lieutenant R. K. Dickson, R.N (y compris WW1) , 1926-4
Histoire de Singapour en tant que base navale jusqu'en 1941 (touche à la Première Guerre mondiale), 1967-3
Histoire du service des garde-côtes (y compris la Première Guerre mondiale), 1972-2
Histoire de la Grande Guerre. Opérations navales, Vol. I, deuxième édition par Sir Julian Corbett, 1938-4
Historique de la loi sur la discipline navale (y compris les développements de l'ère WW1) , 1968-2
HM Navigation School, 1903-1968 (y compris la Première Guerre mondiale), 1968-3
HMAS Sydney et action avec l'Emden. Partie II, 1915-3
HMS Canopus. Août 1914 à mars 1916-1 (y compris Channel Fleet, South Atlantic, Malouines) , 1923-1
HMS Canopus, août 1914 à mars 1916- II (Coronel) , 1923-2
HMS Canopus. Août 1914 à mars 1916 - III (Bataille des Malouines) , 1923-3
HMS Canopus. Août 1914 à mars 1916 - IV (Dardanelles ), 1923-4
HMS Canopus. Août 1914 à mars 1916 - V (Gallipoli) , 1924-1
HMS Canopus. Août 1914 à mars 1916 - VI (Gallipoli) , 1924-2
HMS Canopus, août 1914 à mars 1916 - VII (Dardanelles et Egée) , 1924-3
HMS Chatham au large de la côte est de l'Afrique à la recherche du Königsberg (avec des cartes détaillées) , 1915-3
HMS Cochrane sur la côte de Murman (1918) , 1919-1
HMS Cornwall, août à novembre 1914, 1917-1
Le HMS Cumberland et les opérations au Cameroun, partie I, 1915-2
Le HMS Cumberland et les opérations au Cameroun. Partie II. (comprend les mouvements des navires du gouvernement nigérian) , 1915-3
Essai à pleine puissance du HMS Goliath en 1908 (journal de cuirassé du sous-lieutenant anglais) , 1996-4
HMS Hood and After (y compris son design WW1) , 1920-2
HMS Infatigable. Avec l'Escadron d'observation au large des Dardanelles, 1915-3
HMS Moorsom au Jutland (destroyer) , 1977-4
HMS Roxburgh (croiseur, escorte de convoi) , 1917-1
HMS Vernon - History Project (historique de Vernon) , 1986-4
Défense nationale, 1914-3
Défense nationale, quelques aspects historiques de, 1914-2
Cent ans de service silencieux (service sous-marin depuis sa création) , 2001-1
Service hydrographique - les 200 prochaines années (y compris un peu d'histoire) , 1995-2

Glace : et les expériences de la flottille du Danube pendant l'hiver 1921-22, 1922-4
Tactiques imaginaires et bataille du Jutland, 1924-4
Défense impériale, 1914-4
Importance de l'étude de l'histoire navale, 1939-2
Impressions du Danube (1921-22) , 1922-4
Impressions du front occidental. Par un officier de marine, 1919-2
Dans l'Atlantique Sud (menace de l'amiral von Spee) , 1915-3
Incident à Zanzibar (récit personnel de la perte du HMS Pegasus, 1914) , 1967-2
Incident au large des côtes belges (moniteur M.27, mai 1917) , 1996-4
Acheminement indépendant des navires marchands (procédures WW1) , 1934-2
Influence du commerce outre-mer sur la stratégie navale britannique dans le passé et à l'heure actuelle, 1915-1915
Influence de la torpille à longue portée sur la tactique, 1915-1
Informations obtenues des survivants du Blucher (Dogger Bank) , 1917-1
Informer les subordonnés (écrit en juillet 1916) , 1919-3
À l'intérieur de la Coupe, la (routine et discipline navales) , 1914-1
Intelligence dans la guerre des croiseurs (opérations des croiseurs allemands, WW1) , 1927-4
Droit international et puissance maritime (écrit en 1915, Déclaration de Londres et contrôle de la contrebande) , 1919-1
La loi internationale. - VI (y compris le contrôle du blocus de la Première Guerre mondiale), 1928-1
Introduction des porte-avions dans la Royal Navy (y compris pendant la Première Guerre mondiale), 1994-3
Introduction du système de convoi (dans WW1), 1935-2
Guerre d'Italie (v Autriche, y compris guerre navale) , 1915-4

J. R. J. (Amiral Jellicoe, y compris WW1) , 1936-1
Jackson, le père de la radio maritime (ses premiers développements, avant la Première Guerre mondiale), 1984-2
Jellicoe et Convoy (son rôle dans leur introduction) , 1997-3
Gelée. par le capitaine E. Altham, R.N, 1938-4
Gelée. la vie de John Rushworth, comte Jellicoe. par l'amiral Sir R. H. Bacon, 1936-4
Jutland - Avant et après, 1930-4
Jutland et le service, 1925-3
Lettres du Jutland (du commodore, 4e LCS à sa femme) , 1999-4
Mythe du Jutland, 1930-3
Jutland ou Trafalgar ?, 1925-2
Scandale du Jutland (le livre de l'amiral Bacon) , 1925-2
Jutland : le récit d'un signaleur, 1997-4
Jutland : quelques leçons suggérées, 1931-3

Sous-marins K, 1919-2
Les coolies du Kaiser. par Theodor Plivier (la vie dans la flotte allemande) , 1932-2
Koltchak. Explorateur de l'Arctique, amiral russe et dictateur sibérien - I (y compris WW1) , 1936-3
Koltchak. Explorateur de l'Arctique, amiral russe et dictateur sibérien - II (WW1) , 1936-4
Koltchak. Explorateur de l'Arctique, amiral russe et dictateur sibérien (fin de la Première Guerre mondiale) , 1937-2
Aventure de Königsberg. par E. Keble Chatterton (1914-15) , 1932-2
Königsberg, Récit des événements lors des attaques contre le croiseur allemand, 6 et 11 juillet 1915, 1916-2

Débarquement des Australiens à Gaba Tepe, 1915-4
Landships (RNAS Armored Car Squadrons) , 1919-3
Cinquante dernières années (y compris la vie dans la marine pendant la Première Guerre mondiale), 1966-3
Lauterbach de la mer de Chine. par Lowell Thomas (service inclus croiseur Emden, navire Q allemand) , 1932-1
Leçon des Dardanelles, 1917-1
Leçons de la guerre (ce n'était pas une guerre navale !) , 1920-1
Leçons de la guerre mondiale, vol. I. à V. par le capitaine Otto Groos (principalement naval) , 1929-3
Vie et lettres de Lord Wester Wemyss, G. C. B., amiral de la flotte. par Lady Wester Wemyss (y compris WW1) , 1935-3
Vie de Lord Fisher de Kilverstone. par l'amiral Sir Reginald Bacon, 1930-1
Fonds patriotique du Lloyd's. par C. Ernest Fayle (y compris WW1) , 1925-3
'Battle Cruiser Orders' de Lord Beatty (tel qu'il a été délivré à sa flotte) , 1953-3
Seigneur Fisher. par l'amiral Sir Douglas Nicholson, 1930-2
Les critiques de Lord Fisher dans le numéro de février. par le vice-amiral F. C. Dreyer, 1930-2
Politiques de Lord Fisher. par Lord Sydenham de Combe, 1930-2
Politiques de Lord Fisher - II. par Lord Sydenham de Combe, 1930-3
Pont inférieur et salle de garde (critique du marin WW1) , 1920-2

M. A. S. (les VTT italiens de la Première Guerre mondiale) , 1938-1
Man of Secrets par le capitaine S. W. Roskill (secrétaire du Cabinet de guerre, WW1) , 1970-3
Territoires sous mandat (sort des ex-territoires turcs et allemands après la Première Guerre mondiale) , 1934-3
Droits maritimes des puissances belligérantes (y compris le développement du blocus britannique pendant la Première Guerre mondiale) , 1923-1
Matériel (versus personnel cours de guerre) , 1920-3
Convois méditerranéens, 1918 (souvenirs personnels) , 1965-3
Flottille de destroyers méditerranéens (court compte rendu des mouvements du HMS Grasshopper) , 1915-2
Embrouillement méditerranéen. la Marine dans la campagne des Dardanelles. par l'amiral de la flotte Lord Wester Wemyss, G.C.B, C.M.G, M.V.O, 1924-3
Merchant Service et son association avec la Royal Navy (en WW1) , 1921-3
Méthodes de blocus et d'observation employées pendant les guerres révolutionnaires et napoléoniennes, 1916-1
Mission militaire (mer Noire et Russie du Sud 1919) , 1939-4
Opérations militaires au Maroc espagnol et comparaison avec la campagne des Dardanelles. (Campagne du Rif 1925) , 1934-1
Mobilisation - 1914 (événements de juillet 1914) , 1969-3
Statistiques mensuelles (divers croiseurs de bataille) , 1917-1
En savoir plus sur ce barrage de mines (les mines Antenna de la Seconde Guerre mondiale), 1966-4
Mutineries dans la flotte allemande en 1917 et 1918, 1938-2
Mes Mémoires : par le Grand Amiral Von Tirpitz. Certains commentaires. Partie II, 1920-2
Mes Mémoires. par le Grand Amiral Von Tirpitz. Certains commentaires? Partie 1, 1920-1
Ma jeunesse mal dépensée. par Henry Fitch (un payeur pendant la Première Guerre mondiale) , 1937-3

Récit d'un destroyer pendant la chasse de Goeben et Breslau, 1919-4
Récit de la mer Caspienne - (a) Reconnaissance du fort Alexandrovsk (1919), 1919-4
Récit de la mer Caspienne - (b) Spécimens de propagande bolchevique, 1919-4
Récit de l'Indomptable, l'évasion du Goeben, 1919-1
Récit sous forme de journal du passage de la quatrième flottille de sous-marins à Hong Kong, 1930 (historique intéressant) , 1931-1
Récit de HMS. Caradoc, 1917-1920- III. par le chirurgien capitaine de corvette E. L. Markham, O.B.E, M.B, R.N (Mer Noire) , 1922-2
Récit de HMS. Caradoc, 1917-1920, Partie I (croiseur léger, Grande Flotte, Baltique, Mer Noire), 1921-4
Récit de HMS. Caradoc, 1917-1920. Partie II (croiseur léger, mer Noire) , 1922-1
Récit de l'action au large du Chili. Par un officier du Glasgow, 1915-1
Naval Air Requirements (résumés de l'aéronavale en temps de guerre) , 1919-3
Blocus naval, 1914-18. par le lieutenant Louis Guichard, 1930-3
Les cadets de la marine, une formation suggérée pour, 1913-2
Débuts dans la marine : 'the Wobbly Eight', 1917 (service de l'aspirant sur le cuirassé Dominion) , 1975-3
Discipline navale et véritable éducation (écrit en juillet 1915) , 1919-1
La discipline navale, une contribution à l'étude de, 1913-3
Éducation navale (des officiers de marine) , 1915-4
Éducation navale, 1914-4
Éducation navale, moderne. Traduit de la Revue Militaire Générale, 1913-3
Éducation navale : son effet sur le caractère et l'intelligence, 1913-1
L'engagement naval, le plus récent (Vera Cruz, Mexique, début 1914) , 1914-4
Naval Expert and the War (critique d'après-guerre d'Archibald Hurd) , 1919-3
Naval Flying, 1913-1914 (RNAS pre-WW1) , 1968-2
Naval Flying, Eastchurch 1911-12 (le début) , 1968-1
Histoire navale et historien (y compris l'importance de la Navy Records Society) , 1938-4
Histoire navale : un tableau comparatif (résumé précieux des changements administratifs et opérationnels de la marine du XIIe siècle aux années 1900) , 1922-4
Histoire navale : pourquoi, comment et par qui - I, 1995-3
Histoire navale : pourquoi, comment et par qui - II, 1995-4
Mémoires navales de l'amiral de la flotte Sir Roger Keyes, 1916-1918, 1935-4
Mémoires navales de l'amiral de la flotte Sir Roger Keyes, 1934-4
Mutinerie navale en 1914 (cuirassé Zealandia) , 1972-3
Officiers de marine, la formation de, 1913-3
Solde des officiers de marine depuis 1913, avec une note sur les abonnements (à la revue navale) , 1988-0
Opérations navales en mer Rouge, 1916-17, 1925-4
Opérations navales en mer Rouge, 1917-19, 1926-1
Opérations navales menant à Coronel et aux îles Falkland, 1920-1
Opérations navales de guerre, Vol. III. la bataille du Jutland (l'histoire officielle) , 1924-2
Opérations navales, Vol. IV par Sir Henry Newbolt (Part I), 1929-3
Opérations navales, Vol. IV par Sir Henry Newbolt. (Partie II.), 1929-4
Opérations navales : Histoire de la Grande Guerre. Vol. V. par Henry Newbolt, 1931-3
La politique navale dans un avenir proche, quelques considérations sur, 1913-4
Politique navale, l'influence du sous-marin sur. Moi, 1913-3
Politique navale, l'influence du sous-marin sur. II, 1913-4
Politique navale, l'influence du sous-marin sur. III, 1914-1
Stratégie navale en 1909, 1915-2
Stratégie navale, effet des aéronefs sur, 1913-4
Stratégie navale, l'influence d'une armée de défense intérieure efficace sur, 1914-1
Tactiques navales, études sur la théorie de. Moi, 1913-1
Tactiques navales, études sur la théorie de. II, 1913-2
Tactiques navales, études sur la théorie de. III, 1913-4
Tactiques navales, études sur la théorie de. IV, 1914-2
Principes et méthodes du Naval War College appliqués à flot (écrit en avril 1915 par Adm Sims USN) , 1919-3
État-major de guerre navale, 1912-14, 1924-3
Guerre navale, quelques remarques sur l'évolution de, 1913-1
La guerre navale, le commandement exécutif et le personnel en. I, 1913-1
La guerre navale, l'Executive Command and Staff in. II, 1913-3
La guerre navale, le commandement exécutif et le personnel en. III, 1914-1
Travaux navals au Cameroun. I, 1915-1
Travaux navals au Cameroun. Partie II, 1915-2
Marine après la guerre (fin 1918, organisation navale) , 1919-4
La Marine et l'Air, Partie I (développements avant et pendant la Première Guerre mondiale), 1934-4
La marine en tant que force de police (résumé précieux des incidents mondiaux, 1907-1929) , 1930-4
Marine à Cambridge : 1919 (formation continue des jeunes officiers de la Première Guerre mondiale) , 1967-3
Marine dans la campagne des Dardanelles, 1975-3
Marine dans les années vingt (après la Première Guerre mondiale), 1990-4
Société des archives de la Marine, 1920-3
La grandeur de Nelson, la source de, 1914-4
New Scheme Lieutenant (S), le (Signal Branch) , 1914-3
Nouvelle-Zélande et ses forces navales (y compris WW1) , 1933-4
Barrage de la mine du Nord et sa progéniture illégitime (ancien WW, dernier dans WW2) , 1966-2
Notes d'un journal du Yangtsé. Partie II. Février à octobre 1929, 1930-3
Notes des tourelles sur l'action du 24 janvier 1915 (HMS New Zealand à Dogger Bank) , 1917-1
Notes sur les opérations baltes, 1919 (y compris les attaques CMB), 1926-2
Notes sur les tactiques de flotte (leçons de la Première Guerre mondiale) , 1920-1
Notes sur les débuts du Royal Naval War College (avant la Première Guerre mondiale), 1931-2
Nucleus Crew System 1904-1914 (souvenirs dans le Nore) , 1963-2

Observation et blocus des flottes françaises pendant les guerres napoléoniennes, 1916-1
Infraction et non défense (artillerie navale) , 1913-4
Histoire officielle de l'Australie dans la guerre de 1914-1918, Vol IX, la Marine royale australienne, 1929-1
Histoire officielle de la guerre. Vol. II. Des opérations militaires. par le brigadier-général J. E. Edmonds (rappel de la valeur des histoires officielles) , 1925-2
Rapport officiel d'action avec l'Emden. Par le capitaine J.C.T. Glossop, R.N, HMAS Sydney, 1915-1
Pétrole (son introduction et son impact avant la Première Guerre mondiale), 1931-1
Sur le Danube rouge (Commission navale du Danube, 1919) , 1968-4
Opérations contre Sheikh Seyd, Arabie du Sud, 1915-2
Opérations à Tsingtau et uvre du Triomphe. Partie I. (illustré) , 1915-2
Opérations en Crimée, 1919, 1921-3
Ordres et instructions (obéissance) , 1913-3
Ordres et instructions, Notes sur, 1913-4
Ordnance Board (1414 à nos jours) (y compris la Première Guerre mondiale) , 1956-3
Organisation, la science de (y compris l'Amirauté) , 1914-4
Osborne Days (RN College, 1903-1921) , 1998-4
Avant-poste de l'Empire. Autres actes du Weymouth (Afrique orientale allemande) , 1916-2
Avant-poste de l'Empire. les Actes du Weymouth (Med et Afrique de l'Est) , 1915-4

Problème du Pacifique, la (défense de l'Australie, du Canada, de la Nouvelle-Zélande), 1914-2
La loi de Parkinson (y compris quelques références à la Première Guerre mondiale - cela vaut la peine d'être lu de toute façon), 1958-2
Guerres passées, protection du commerce, 1914-4
Flottilles de patrouille, le : leur emploi actuel est-il stratégiquement sain ?, 1914-3
Per Terram I - 1919 (intervention russe - canons du HMS Kent à travers la Sibérie) , 1969-2
Per Terram II (1919, poursuite de l'intervention sibérienne), 1969-3
Per Terram III (1919, poursuite de l'intervention sibérienne), 1969-4
Les périls de la stratégie amateur (l'attaque des forteresses des Dardanelles), 1926-3
Commissions permanentes (pour les navires) , 1914-3
Golfe Persique - les opérations navales dans le Chatt-al-Arab (avec des cartes détaillées) , 1915-3
Opérations du Golfe Persique. La prise de Kurnah. Par un officier de marine, 1915-1
Golfe Persique. Partie II. Opérations navales en Mésopotamie (Bataille de Ctésiphon et retraite) , 1916-2
Golfe Persique. Partie II. les opérations navales en Mésopotamie, 1915-4
Personnalité du Bluejacket (début 1914), 1919-2
Place de la doctrine dans la guerre (écrit en janvier 1912) , 1919-4
Place de l'histoire dans l'enseignement naval, 1920-1
Position de la profession médicale à l'égard d'un programme d'éducation physique nationale (y compris la Première Guerre mondiale et le service avec la Grande Flotte) , 1920-2
Blocus d'après-guerre de l'Allemagne (1918-19) , 1939-1
Fils d'avant 1914 (souvenirs de China Station, Argentine) , 1968-4
Défense du commerce avant le convoi (dans la Première Guerre mondiale), 1934-3
Tir à la cible d'avant-guerre (avant la Première Guerre mondiale), 1920-3
Pretorius et le Konigsberg (le croiseur allemand en 1914) , 1952-1
le prince Louis de Battenberg. par l'amiral Mark Kerr (amiral avant la Première Guerre mondiale), 1934-4
Actes du HMAS Sydney. Partie I, 1915-1
Progression de l'avion I, 1903-1918 (y compris les avions navals et les dirigeables) , 1920-3
Propositions de dévolution de pouvoirs à bord des navires (écrites avant la Première Guerre mondiale), 1920-4
Psychologie de la guerre, la, 1913-2
Psychologie : la science de la raison du comportement, 1913-4

Ramblings on Strategic Thought (y compris une grande partie de l'ère de la Première Guerre mondiale), 1967-2
Préparation (pour la guerre) , 1913-2
Réflexions sur la guerre de 1914-191 ?, 1915-4
Importance relative des forces morales, mentales et matérielles dans une guerre navale moderne, 1918-1
Remarques sur l'information dans la guerre, 1915-2
Remarques sur la formation, la promotion et la retraite des cadres supérieurs. (juin 1902) , 1919-1
Souvenirs d'un officier de marine russe (Russie du Nord, 1919) , 1926-1
Souvenirs d'un ancien ingénieur naval - I (années 1870-80) , 1966-4
Souvenirs d'un premier ingénieur naval - II (suite des années 1880), 1967-1
Souvenirs d'un ancien ingénieur naval - III (1890-1900) , 1967-2
Souvenirs d'un ancien ingénieur naval - IV (années 1900) , 1967-3
Souvenirs des cours de guerre du War College et des premiers officiers supérieurs (avant la Première Guerre mondiale), 1931-2
Réorganisation de l'état-major de la marine, 1917-19. par le capitaine Alfred C. Dewar, R.N. (Retraité), 1921-2
Devinette du Jutland. par Langhorne Gibson et le vice-amiral J. E. T. Harper, 1934-4
Ring Round Bolchevisme : Russie du Sud 1919-20 (Mer Noire et HMS Tobago), 1949-2
Chemin de guerre. Amérique : 1914-1917. par Walter Millis, 1936-1
Salle 40 (les codebreakers de l'Amirauté de la Première Guerre mondiale), 1966-1
Routines (exigences de guerre) , 1913-3
Marine royale australienne (en guerre dans le Pacifique, y compris la croisière du HMAS Australia d'août 1914 à janvier 1915) , 1915-1
Marine royale indienne (y compris la Première Guerre mondiale), 1938-2
Marine royale indienne. par le commandant R. H. Garstin, O.B.E, R.I.M (y compris un historique) , 1928-3
Marine royale indienne. par le directeur de la Royal Indian Marine (fond RIM) , 1927-4
Artillerie royale de la marine, 1804-1923 (y compris la Première Guerre mondiale), 1967-3
Centenaire du Royal Naval College de Greenwich 1873-1973, 1973-4
Collège naval royal, Osborne : 1903-1921, 1985-2
Royal Naval Staff College (y compris l'histoire d'avant la Première Guerre mondiale), 1932-1
Royal Naval Volunteer Reserve (histoire incluant WW1) , 1932-1
Royal Navy pendant la révolution russe 1918-19, 1974-3
Royal Navy pendant la Première Guerre mondiale, 1975-1974
Royal Navy sur le Caspian I, 1918-1919, 1920-1
Royal Navy sur le Caspian II, 1918-1919, 1920-2
Royal Navy Remembered in the Baltic (Guerre d'indépendance estonienne 1918-20) , 2002-1
Expériences russes, 1915-16 - 1 (Russie du Nord) , 1935-2
Expériences russes, 1915-16 - II (y compris Baltique) , 1935-3
Expériences russes, 1915-16 - III, 1935-4
Expériences russes, 1915-16 - IV (y compris la mer Noire), 1936-1
Expériences russes, 1915-16 - V, 1936-2
Expériences russes, 1915-16 - VI (par l'amiral R.F.P. ?) , 1936-3
Expériences russes, 1915-16 - VII, 1936-4
Expériences russes, 1915-16 - VIII, 1937-1
Expériences russes, 1915-16 - IX (y compris la mer Noire) , 1937-2
Expériences russes, 1915-16 - X, 1937-3

Opérations de sauvetage sur HMS. Hastings (1936 - contexte utile) , 1936-3
Scapa Flow : son origine en tant que base de flotte, 1958-3
Scapa Flow : La base de la flotte (WW1), 1958-4
Naufrages de Scapa (contexte du sabordage allemand) , 1953-3
Science of Admiralty (comprend l'analyse des convois de la Première Guerre mondiale), 1963-4
Science de l'Amirauté, III (y compris certaines analyses de la Première Guerre mondiale) , 1964-1
Sabordage de la flotte allemande à Scapa Flow, 1919, 1960-3
Puissance de la mer en 1913, 1913-2
Stratégie maritime de la guerre mondiale par le vice-amiral A.D. von Wolfgang Wegener, 1929-4
Sea-power ou Sea - Avocats ? (Blocage naval - la Déclaration de Londres) , 1915-3
Commerce maritime pendant la guerre (WW1) , 1925-2
Mers de l'aventure. par E. Keble Chatterton (méd. dans WW1) , 1936-4
Le secret et la discussion pendant la paix comme aides à la préparation de la guerre (écrit en avril 1913) , 1919-3
Sécurisation des navires les uns à côté des autres, 1915-3
La saga de Severn. par E. Keble Chatterton (le moniteur WW1), 1938-2
Shibboleths of Peace (changement aux conditions de guerre dans la marine) , 1915-4
Leçon simple de censure (quelques détails d'action intéressants) , 1919-1
Naufrage du Dresde, 1915-3
Naufrage du Majestic (Dardanelles, mai 1915) , 1994-2
Naufrage du Nuremberg. Extraits d'une lettre du capitaine J. D. Allen, HMS Kent, 1915-1
Convois lents (HMS Sachem et autres, navires d'escorte commandés) , 1917-1
Smashing the Mullah the Navy's Part. - I (Somaliland, 1920) , 1921-3
Smashing the Mullah the Navy's Part - II (Somaliland, 1920) , 1921-4
Fumée à l'horizon. par le vice-amiral C. V. Usborne (Med in WW1) , 1933-2
Smyrne et après - I (1922) , 1923-3
Smyrne et après - II (1922) , 1923-4
Smyrne et après - III (1922) , 1924-1
Smyrne et après - IV et V (1922 ), 1924-2
Smyrne et les Dardanelles, 1922, 1935-3
Morveux, 1922 - I (souvenirs) , 1969-4
Morveux, 1922 - II (souvenirs) , 1970-1
Quelques opérations navales britanniques contre les nationalistes turcs en 1920, 1924-3
Quelques premiers sous-mariniers, III (RN - pré-WW1) , 1963-2
Quelques expériences du H.M.S. Tomahawk dans la glace de la mer d'Azov pendant l'hiver 1919-1920, 1921-1
Quelques impressions d'un officier temporaire (sur la marine en guerre) , 1920-3
Quelques travaux navals dans le nord de la Russie, 1918-1919, 1921-1
Quelques observations sur le système et l'organisation de l'état-major de la marine (y compris la Première Guerre mondiale), 1924-3
Something Wrong With Our Bloody Ships (les croiseurs de bataille perdus au Jutland) , 1976-1
Guerre hispano-américaine de 1898 (des leçons pour la Première Guerre mondiale ?) , 1924-3
La spécialisation et ses inconvénients en matière de formation des officiers de haut commandement. (problèmes de spécialisation) , 1914-2
Officier spécialiste, un plaidoyer pour le, 1914-2
Collège d'état-major (Collège de l'armée et application au service naval) , 1915-1
La formation du personnel et la Royal Navy, la Première Guerre mondiale et ses conséquences, 1976-1
Bateaux de piquetage à vapeur (souvenirs de la Première Guerre mondiale) , 1993-1
Bateaux de piquetage à vapeur : quelques souvenirs (HMS Hood's, 1923-24) , 1985-3
Intelligence étrange. par Hector Bywater et H. C. Ferraby (renseignements navals, y compris WW1) , 1932-1
Stratégie et tactique, un manuel de. Traduit de la Marine Rundschau, 1914-2
Stratégie et tactique, Commentaires sur, 1914-4
Étude de l'histoire navale - Comment commencer, 1960-1
Étude de l'histoire navale (écrit 1896) , 1919-3
Sous-marin et navire de surface. le, 1914-3
Chasse sous-marine en 1918, 1950-1
Menace sous-marine, le, 1914-3
Passage sous-marin des Dardanelles, 1915, I, 1956-3
Passage sous-marin des Dardanelles, 1915, II, 1956-4
Péril sous-marin. la politique de l'Amirauté en 1917. par l'amiral de la flotte le très hon. Comte Jellicoe, 1934-4
Guerre sous-marine et politique étrangère. par le vice-amiral Michelson. (1914-18) , 1929-3
Sous-marins (y compris WW1), 1933-1
Canal de Suez (attaque turque, janvier 1915) , 1915-4
Supposons (développements navals possibles pendant la Première Guerre mondiale), 1920-4
Suvla et ANZAC, Quelques notes sur l'évacuation de, 1916-2
Balayage du 18 au 20 août 1916 (HMS Tiger en mer du Nord) , 1921-1
Canaux balayés. par Taffrail (démineurs pendant la Première Guerre mondiale), 1935-4
Système de convois pour la marine marchande en 1917 et 1918, 1917-1

T.B.037 - I (bateau lance-torpilles, China Station, époque WW1) , 1977-3
T.B.037 - II, 1977-4
Défense tactique d'un convoi (historique de la Première Guerre mondiale) , 1922-1
Utilisation tactique de la fumée dans les actions de la flotte (historique de la Première Guerre mondiale), 1922-1
Dixième anniversaire du Skagerrack (Jutland, par l'attaché russe de l'époque) , 1927-2
Troisième escadron de croiseurs de bataille au Jutland, 1919-1
Troisième flottille de destroyers en Chine, 1926-1928 (vie dans une flottille) , 1930-1
Trente-six ans à l'Amirauté. Bv Sir Charles Walker (y compris WW1) , 1934-4
Trois amiraux Contre-amiral Sir Christopher G. F. M. Cradock (perdu à Coronel) , 1935-1
Trois amiraux Contre-amiral Sir Robert K. Arbuthnot (perdu au Jutland) , 1935-1
Trois amiraux Contre-amiral l'hon. Sir Horace L. A. Hood (perdu au Jutland) , 1935-1
Trois mois sur la côte syrienne (croiseur Doris) , 1915-4
Tigre au-dessus de Bagdad. par le Lieut-Comm. A. S. Elwell-sutton, R.N. (canonnières, 1918) , 1923-1
Canonnières Tigris. par le vice-amiral Wilfrid Nunn (campagne de Mésopotamie) , 1932-1932
Torpedo Aircraft (comprend un bref résumé de la Première Guerre mondiale) , 1926-1
Officier des torpilles ? Qu'est-ce qu'un, 1914-3
Le torpillage du sous-marin HM E.15 (Dardanelles, 1915) , 1956-4
La formation des officiers de marine : une question impériale (écrit en avril 1914) , 1919-2
Formation de spécialistes, le
Transition to War - 1914 (journal du sous-lieutenant du HMS Lancaster) , 2002-1
Traduction d'un journal de poche trouvé sur un officier survivant du Gneisenau, 1915-3
Maison de la Trinité (contexte utile) , 1932-4
Trinity of Efficiency, les (qualités personnelles, tactiques, stratégiques d'un commandant) , 1914-1
Triomphe des forces désarmées, 1914-1918 (blocus de l'Allemagne) , 1923-3
Vérité et critique dans l'histoire - et Jutland, 1957-2
Tsingtau et l'itinéraire du HMS Triumph, 1915-4
La Turquie et la guerre (entrée en guerre) , 1915-1
Armistice turc de 1918 (à bord du HMS Agamemnon) , 1951-1
Deux fois un Troglodyte (service WW1 et 2) , 1977-1
Deux navires solitaires par Georg Kopp (Goeben et Breslau) , 1931-4
Two Old Naval Customs That Died Hard (Stern-walks de l'amiral et torpilles submergées) , 1988-2

U-Boat de Scapa Flow (dernière tentative pendant la Première Guerre mondiale), 1967-3
Esprit invaincu (hommage à l'amiral William Fisher, y compris WW1) , 1937-3
Changements d'uniformes (histoire de l'uniforme naval, y compris la Première Guerre mondiale), 1997-1
Dévoilement du Proche-Orient (fin de la guerre navale), 1920-4
Utilisation d'écrans de fumée dans la guerre navale (expérience de la Première Guerre mondiale), 1920-4

Vice-amiral Sir William Creswell, Marine royale australienne (et son développement avant la Première Guerre mondiale) , 1933-3

Incident de Wanhsien (Chine, 1927) , 1927-4
Croisières de guerre de H.I.M.S. Karlsruhe. Extraits de Mon journal de guerre (1914), 1917-1
Guerre dans l'Adriatique, 1914-1918. par le capitaine Nicholas Stankovic, Marine royale yougoslave, 1923-3
Guerre dans les airs. par H.A.Jones (WW1, y compris les opérations aéronavales) , 1934-2
Mémoires de guerre de David Lloyd George - vol. V, 1936-4
Guerre contre la navigation, 1914-1918, 1959-1
Pensée de guerre et guerre navale, 1913-1
Commerce de guerre et puissance maritime (y compris le blocus de l'Allemagne) , 1920-1
Guerre, préparation individuelle pour, 1913-1
Warspite au Jutland (Capt RMLI, commandant de tourelle) , 1985-2
Week-end en mer du Nord (Grand Fleet 1917) , 1924-2
Weihaiwei dans les années 30 (Chine Station), 1972-4
Bien-être du personnel (exigences du pont inférieur - écrites avant la guerre) , 1915-4
Pourquoi n'apprenons-nous pas de l'histoire ? (y compris les cours de sous-marins de la Première Guerre mondiale), 1958-1
Pourquoi l'Amirauté était-elle réticente à introduire le convoi comme stratégie de lutte contre les sous-marins pendant la Première Guerre mondiale ?, 1993-4
Winston Churchill et les Dardanelles. par le capitaine A. C. Dewar, O.B.E, R.N, 1924-1
Winston Churchill à l'Amirauté. par le capitaine Alfred Dewar, O.B.E, R.N. (Retraité), 1923-3
Téléphonie sans fil (y compris les développements de la Première Guerre mondiale) , 1921-1
Avec des bateaux à moteur côtiers dans le nord de la Russie, 1919. par le regretté capitaine de corvette Cecil C. Dickinson, D.S.O, R.N, 1928-3
Avec le HMS Danae dans la Baltique (1922), 1923-2
Avec la Grande Flotte (4 janvier 1915), 1915-1
Avec la Grande Flotte (4 avril 1915), 1915-2
Avec la Grande Flotte (1er juillet 1915), 1915-3
Avec la Grande Flotte (4 octobre 1915), 1915-4
Avec les forces navales de Harwich, 1914-1915. par le commandant Claude L.A. Woollard, R.N, 1931-1941
Avec la Royal Naval Division à Anvers et son évacuation et évasion (1914), 1924-3
Travail d'un chalutier en mer Egée (Dardanelles à évacuation, puis Egée 1916-17, opérations grecques) , 1918-1
Travaux du Glasgow, et de l'Action of Coronel. Partie I, 1915-3
Travail des moniteurs sur la côte belge (Severn, Mersey et Humber) , 1915-4
Crise mondiale, 1916-1918. par le très hon. Winston Churchill, C.H, député (y compris les chapitres navals) , 1927-2
Blessé dans l'action entre le Sydney et l'Emden, 1917-1
Épave du HMS Raleigh (croiseur, Canada, 1922) , 1982-3
Épave du Raleigh (croiseur, Canada, 1922) , 1923-2

Canonnières du Yangtsé au début des années vingt, 1968-1
Yarns About Stores (historique intéressant, apparemment principalement avant la Première Guerre mondiale), 1939-1
Année de la guerre navale, 1915-4

Cela n'inclut que les critiques de livres répertoriées dans le contenu. Certaines critiques de livres sont si complètes qu'elles ont été répertoriées comme des articles. De nombreux autres livres sont répertoriés, en particulier dans les éditions ultérieures

Amiral Sir William Fisher par l'amiral Sir William James (y compris WW1) , 1943-4
Service hydrographique de l'Amirauté 1795-1919 par le vice-amiral Sir Archibald Day
Aim Straight par Peter Padfield (Adm Percy Scott, y compris le contrôle de tir de l'ère WW1) , 1967-1
Histoire navale américaine de la guerre mondiale, 1925-4
Un autre regard sur Lord Fisher (certaines biographies) , 1974-3
Atlas des affaires courantes. par J. F. Horrabin (changements territoriaux post-WW1) , 1934-3

Bataille du Jutland par le capitaine Geoffrey Bennett, 1964-4
Bataille du Jutland. par Epicarrnio Corbino, 1934-4
Avant le Jutland. par le capitaine Hans Pockhammer (batailles de surface allemandes) , 1931-4
Moniteurs Big Gun par Ian Buxton (y compris WW1) , 1979-2
Bless Our Ship par le capitaine Eric Bush DSO**, DSC, RN (y compris le service WW1) , 1958-3
Blocus, 1914-1919 par W. Arnold-forster, 1940-1
Amirauté britannique par Leslie Gardiner, 1968-3
Par Devinette et par Dieu. par William Guy Carr (opérations sous-marines britanniques de la Première Guerre mondiale), 1931-3

Convoi : La défense du commerce maritime 1890-1990 par John Winton (y compris WW1) , 1984-1
Coronel et les îles Falkland par le capitaine G. Bennett, 1962-4
La guerre de Cowan par le capitaine Geoffrey Bennett (Baltique, 1919-20) , 1964-2
Croiseurs en bataille. par Hector C. Bywater (actions des croiseurs légers pendant la Première Guerre mondiale), 1939-4

Au diable les Dardanelles : l'histoire de Gallipoli de John Laffin, 1981-3
Patrouille des Dardanelles de Peter Shankland et Anthony Hunter (les sous-marins) , 1964-2
Der Handelskrieg Mit U-Booten. par le contre-amiral Arno Spindler (la guerre des sous-marins), 1932-2
Devil's Device d'Edwyn Gray (développement de la torpille) , 1976-2
DOC, 100 ans d'histoire de la branche Sick Berth par G. Clark, 1985-1

Earl Beatty - Amiral de la flotte. par le lieutenant-commandant Geoffrey Rawson, R.N, 1930-2
Evans of the 'Broke' de Reginald Pound (y compris l'Antarctique et la patrouille de Douvres) , 1964-1

Craignez Dieu et redoutez le néant par Arthur J. Marder (lettres de Lord Fisher) , 1952-4
Fear God and Dread Nought, Vol II, (Ed) A. J. Marder (lettres de Lord Fisher) , 1957-2
Craignez Dieu et Dread Nought, Vol. III par le professeur A. J. Marder (lettres de Lord Fisher) , 1959-3
Premier seigneur de la mer, Lord Fisher par Richard Hough, 1970-1
Flotte que Jack a construite par le contre-amiral Sir William Jameson (amiral Fisher et certains des amiraux) , 1962-2
Flottilles par le capitaine Lionel Dawson (y compris WW1 en destroyers) , 1933-2
Empreintes de pas dans la mer par le capitaine Augustus Agar VC RN (commandant du CMB) , 1960-1
Forlorn Hope, 1915 par le contre-amiral C. G. Brodie (commandant du sous-marin Dardanelles) , 1957-2
À partir de 1900 par l'amiral Sir Reginald Bacon (y compris la patrouille de Douvres) , 1940-2
De Dreadnought à Scapa Flow, Vol II, à la veille du Jutland par Arthur J. Marder, 1966-1
De Dreadnought à Scapa Flow, Vol III, Jutland and After, par Arthur J. Marder, 1966-3
De Dreadnought à Scapa Flow, Vol IV, 1917, Année de crise par A. J. Marder, 1970-1
De Dreadnought à Scapa Flow, Vol V du professeur A. J. Marder Hankey,
Du Dreadnought à Scapa Flow, Volume 3 d'Arthur Marder, 1979-1
Du Dreadnought à Scapa Flow. Vol. I : La route de la guerre 1904-1914, par le professeur A. Marder, 1961-4

Messieurs galants. par E. Keble Chatterton (y compris Coronel et Falklands) , 1931-4
Gallipoli par Alan Moorehead, 1956-4
Gallipoli par le capitaine Eric Bush, 1975-3
Gallipoli de Robert Rhodes James, 1965-3
Regard sur Gallipoli. par le lieutenant-colonel C. O. Head, 1931-3

Happy Adventure par l'amiral Lord Mountevans (y compris l'Antarctique et la patrouille de Douvres) , 1952-1
Histoire de la Grande Guerre. Opérations navales, Vol. III par Corbett, deuxième édition, 1941-1
HMS Excellent, 1830-1930 (Whale Island) , 1930-4
Cent ans de construction navale et d'ingénierie spécialisées, par K. C. Barnaby (Thornycroft's, y compris la Première Guerre mondiale), 1964-4

Jane's Fighting Ships 1906-7 et Naval Annual 1913, 1970-4
Jane's Fighting Ships 1914 et Jane's All the World's Fighting Ships 1898 (Ed) de Fred T. Jane, 1969-4
Jellicoe par A. Temple Patterson, 1969-3
Gelée de John Winton, 1982-1
Jellicoe Papers (Ed) par le professeur A. Temple Patterson pour la Navy Records Society La poursuite de l'amiral Von Spee par Richard Hough, 1969-2
Jutland 1916 par John Costello et Terry Hughes, 1977-1
Jutland par le capitaine Donald MacIntyre DSO, DSC, RN, 1958-2

K Boats de Don Everitt, 1963-2
Keyes Papers : Volume I, 1914-18 (Ed) Paul G. Halpern, 1975-3
Killing Time (les sous-marins allemands 1914-1918) par Edwyn A. Gray, 1973-1

Derniers jours de la flotte allemande. par Ludwig Freiwald, 1932-3
Vie et lettres de David Beatty, amiral de la flotte par le contre-amiral W. S. Chalmers, 1951-4
Pont inférieur de la Royal Navy 1900-39 par Anthony Carew, 1982-1

L'homme qui acheta une marine par Gerald Bowman (récupération de la flotte allemande) , 1964-4
Stratégie maritime de la guerre mondiale (1914-18). par le vice-amiral Wolfgang Wegener (écrit en 1929) , 1939-4
Les hommes de Gallipoli par Peter Liddle, 1977-1
Opérations militaires, Togoland et Cameroun, 1914-16. par le général de brigade F. J. Moberley (y compris les opérations navales) , 1932-1
Mine et contremine par le professeur A. M. Low (y compris la Première Guerre mondiale), 1940-4
Patrouille de lancement de moteur par le lieutenant Gordon Maxwell, 1921-3
Mes navires mystères. par le contre-amiral Gordon Campbell (navires Q) , 1929-1
Ma carrière navale par l'amiral Sir Sydney R. Fremantle (y compris la Première Guerre mondiale), 1949-2
Ma vie navale, 1886-1941, par l'amiral de la flotte le comte de Cork et Orrery, 1942-4
Mystère de la mort de Lord Kitchener par Donald McCormick (naufrage du HMS Hampshire 1916) , 1959-3

Naval Air Service, Vol. I (1908-1918) par le capitaine S. R. Roskill, 1970-2
Batailles navales de la Première Guerre mondiale par Geoffrey Bennett, 1969-1
Histoire navale de la guerre mondiale. par T. G. Frothingham, capitaine U.S.N, 1927-1
Analyse des opérations navales par le Naval Science Dept., US Naval Academy, 1978-2
Opérations navales. Vol. III (WW1, édition révisée. Comprend le Jutland) , 1940-4
Nouvelle lumière sur le Jutland. par le révérend J. L. Prestfield, 1934-2

Histoire officielle de la campagne Gallipoll. Tome II. par le brigadier-général C. F. Aspinall Oglander, 1932-1932
Recherche opérationnelle dans la Seconde Guerre mondiale 2 : Recherche opérationnelle contre le U-Boat par C. H. Waddington, 1978-2

Documents de l'amiral Sir John Fisher, vol. I (éd) par le Lt-Cdr P. K. Kemp, 1961-3
Portrait d'un amiral par Arthur J. Marder (amiral Sir Herbert Richmond, y compris WW1) , 1952-3
Rassembler! les Mémoires de feu l'amiral Sir Lewis Bayly, 1939-2
Montée de la puissance navale américaine, 1776-1918. par Harold et Margaret Sprout, 1939-3

Roger Keyes par le brigadier C. Aspinall-Oglander (des Dardanelles et Zeebrugge) , 1951-4
Salle 40 : Renseignements navals britanniques, 1914-18 par Patrick Beesley, 1983-2
Royal Naval College, Dartmouth par E. A. Hughes (y compris WW1) , 1950-3

Sailor in the Air par le vice-amiral Richard Bell Davies VC (WW1 air VC) , 1967-3
Sea is Strong par Somerset De Chair (sur Adm de Chair of the10th Cruiser Squadron, Northern Patrol) , 1962-2
Sea Raiders par le capitaine Kenneth Langmaid (y compris WW1) , 1964-1
Les aventuriers des mers. par E. Keble Chatterton (pillards allemands de la Première Guerre mondiale) , 1931-4
Send a Gunboat de A. Preston et J. Major (avant la Première Guerre mondiale), 1967-3
Shipbuilder's Yarn par Sir Eustace H. W. Tennyson d'Eyncourt (directeur de la construction navale 1912-24), 1949-1
Brève histoire de l'industrie maritime mondiale. par C. Ernest Fayle, 1933-2
Écran de fumée du Jutland par le Cdr. John Irving, 1966-3
Flotte dissidente du barrage d'Otrante. par Ray Millholland (sous-chasseurs de l'USN pendant la Première Guerre mondiale), 1939-2
Histoire d'une vie navale. par l'amiral Sir Hugh Tweedie (y compris le service WW1) , 1939-4

Tyrwhitt de la force Harwich par A. Temple Patterson, 1974-2

Histoires de U-Boat. Edité par le commandant Karl Neureuther et Claus Bergen, 1931-3

Destroyers de classe V et W par Anthony Preston, 1972-1

Mémoires de guerre de David Lloyd George. Vol. 1, 1933-4
Nous plongeons à l'aube. par le Capitaine de corvette K. Edwards, R.N (WW1) , 1939-2
Troglodytes 1917-77 par Ursula Stuart Mason, 1978-2


HMS Exeter et destroyers américains, 1934, Panama - Histoire

(AP-23 : dp. 35 400,1. 723', b. 93'3", dr. 32'9", s. 17,5 k. cpl. 969 trp. 7 678 a. 4 5", 4 3", 8 .50-voiture mg.cl. West Point)

L'Amérique a été posée en vertu d'un contrat de la Commission maritime (coque MC 1) le 22 août 1938, à Newport News, en Virginie, par la Newport News Shipbuilding and Drydock Co., lancé le 31 août 1939, parrainé par Mme Franklin Delano Roosevelt, épouse du président des États-Unis et est entré en service comme navire amiral des United States Lines le 22 août 1940, date à laquelle il a commencé son voyage inaugural.

Bien qu'initialement prévu pour le commerce de l'Atlantique Nord, l'Amérique a été déployée à la place sur les routes de croisière de New York aux Antilles, car la guerre en Europe avait entraîné l'invocation de la loi sur la neutralité interdisant aux navires américains de commercer dans les zones de guerre. Il a effectué plusieurs voyages aux Antilles et deux en Californie au printemps 1941. Rappelé à la hâte d'une croisière de plaisance fin mai 1941, l'America a amarré à Norfolk et a été acquis par la Marine le 1er juin 1941 pour être converti en transport de troupes. Rebaptisé WestPoint et désigné AP-23, l'ancien navire de croisière qui était autrefois le "dernier mot" dans les voyages de luxe en mer, est entré dans les chantiers de son constructeur le 6 juin pour y être converti. Le 15 juin, "au cours d'une brève et simple cérémonie sur le pont arrière", West Point a été commissionné à Newport News, sous le commandement du capitaine Frank H. Kelley, Jr..

West Point s'est rapidement rendu à New York et, alors qu'il était ancré au large de la station de quarantaine de Staten Island le 16 juillet, a embarqué 137 citoyens italiens et 327 Allemands des consulats de ces nations aux États-Unis qui avaient été fermés. West Point a commencé à 14 h 55 le 16, à destination du Portugal, et est arrivé à Lisbonne le 23. Pendant son séjour, le navire a reçu la visite de dignitaires de la marine et de la diplomatie portugaise et a transféré des fournitures au garde-côte Ingham, le "navire de station" à Lisbonne. Après le débarquement de son dernier passager italien le 23 et du dernier Allemand le 24, WestPoint a commencé à affronter 321 Américains et 67 Chinois (personnels consulaires et leurs familles) le 26.

De retour à New York le 1er août, West Point a déchargé ses passagers et s'est dirigé vers le sud pour une révision à Portsmouth, en Virginie. Elle a ensuite participé à des exercices tactiques au large des caps de Virginie du 26 au 29 août en compagnie de Wakefield (AP-21) et du mont Vernon (AP-22).

Le 3 novembre, il quitte les eaux de la Caroline et arrive à Halifax, en Nouvelle-Écosse, le 5 novembre. Là, les 8 et 9 novembre, elle a embarqué 241 officiers et 5 202 hommes de la 55e brigade, des bataillons Hertfordshire et Bedfordshire, et 100 hommes d'une compagnie de service sur le terrain de l'armée américaine. Le 10, WestPoint—en compagnie de cinq autres transports : Wakefield, Mount Vernon, Orizaba (AP-24), Leonard Wood (AP-25) et Joseph T. Dickman (AP-25)—s'est mis en route pour l'Inde en tant que convoi HS-124. En route, ils ont été rejoints par Ranger (CV-4), Vincennes (CA 44), Quincy (CA-39) et une division de destroyers.

Atteignant Capetown le 9 décembre, WestPoint et Wakefield ont été détachés le 23 décembre pour former le groupe opérationnel (TG) 14.1, tandis que Leonard Wood et Joseph T. Dickman formaient le TG 14.2. Escorté par le croiseur lourd britannique HMS Dorsetshire, le convoi se dirigea sans incident vers l'Inde jusqu'à 07h00 le 27, lorsque le TG 14.1 fut détaché pour accélérer et arriver à Bombay avant les autres navires.

Wakefield a commencé à décharger ses troupes embarquées à 19 h 00 aux quais de Ballard, a terminé son déchargement et a changé de couchette le lendemain matin. WestPoint a pris l'ancien poste d'amarrage de Wakefield tandis que Joseph T Dickman a amarré pour décharger son équipement et ses troupes. Kelley de West Point, si son navire et Wakefield pouvaient être amenés à moins de 30 pieds de tirant d'eau pour se rendre à Singapour. Kelley a répondu que cela pouvait être fait, mais cela impliquerait de décharger du ballast et d'augmenter une partie de l'approvisionnement en eau douce du navire, mettant ainsi en danger la stabilité du navire.

En raison des basses eaux qui prévalaient à Bombay à ce stade, ni West Point ni Wakefield ne pouvaient longer les quais du port pour charger du matériel ou des troupes. Ainsi, les procédures d'embarquement et de chargement devaient être effectuées par le processus fastidieux d'embarquement des troupes et de chargement de fournitures à partir de navires plus petits et de briquets amenés à quai. Wakefield embarqua — presque à un homme — les troupes qu'elle avait amenées d'Halifax, un total de 4 506, tandis que West Point embarquait les deux tiers des troupes qu'elle avait transportées, en plus de certaines qui étaient sorties sur d'autres navires. Au total, elle transportait quelque 5 272 hommes.

West Point a navigué pour Singapour à 13h00 le 9 janvier, dans un convoi de "15 nœuds", avec le capitaine Kelley comme commodore du convoi. En plus des deux navires américains, trois transports britanniques – Duchess of Bedford, Empress of Japan et Empire Star – composaient le reste de la camionnette. Escorté par le croiseur léger britannique HMS Caledon jusqu'à ce que ce navire soit relevé par le croiseur léger HMS Glasgow à 16 h 30 le 22, l'escorte du convoi s'élargit bientôt à trois croiseurs et quatre destroyers alors que le convoi approchait de Java. Les activités sous-marines japonaises près de l'archipel indonésien ont suscité des inquiétudes quant à l'arrivée en toute sécurité des précieux navires, d'où un détour de 200 milles par le détroit de la Sonde peu profond et parsemé de coraux.

Menés par le croiseur britannique HMS Exeter, les navires ont ralenti à 10 nœuds et, en train de paravane, ont commencé le passage. Un destroyer d'escorte a fumé entre chaque transport, comme ils ont fumé dans l'ordre d'une seule colonne. C'était une affaire délicate, car la moindre divergence par rapport à la route tracée pouvait signifier un ancrage désastreux.

Pendant le passage, le Dutch Consolidated PBY Catalinas patrouillait au-dessus. Aucun avion ennemi n'a été repéré jusqu'en 1152, lorsqu'un seul avion japonais est passé à une altitude de six à huit mille pieds. Il a largué un bâton de bombes qui chevauchait les navires à l'arrière de la colonne. Bien que les navires aient ouvert le feu, le champ de tir s'était rapidement ouvert suffisamment pour rendre ce tir de retour inefficace.

Le commandant de l'écran, le capitaine Oliver L. Gordon, RN, commandant Exeter, souhaitait arriver à Singapour avec autant de navires que possible avant l'aube du 29 janvier, et ainsi diviser le convoi, envoyant les navires les plus rapides-WestPoint, Wakefield, et Empress of Ja pan—avance à grande vitesse sous escorte des croiseurs HMS Exeter, Durban, Dragon et des destroyers Express et Electra. Se rendant à Singapour via le détroit de Berhala, le détroit de Durian et le canal Philips, le groupe a traversé ces plans d'eau au clair de lune, ce qui a rendu inutiles les aides à la navigation. À leur arrivée au large de Singapour, les navires se trouvaient dans une position exposée, au-delà de la portée des canons antiaériens basés à terre, jusqu'à ce que des pilotes puissent être obtenus pour amener les navires. Étant donné que la base navale faisait l'objet de raids aériens intensifs quotidiens, les transports de là se rendit à Keppel Harbour, le bassin commercial, où ils purent décharger leurs troupes et leur cargaison.

En sécurisant les dépôts de front (entrepôts) 52, 53 et 64, le West Point a commencé à décharger l'équipement et à débarquer ses troupes. Tous les soldats du génie, à l'exception de 670, qui avaient reçu l'ordre de rester à bord, étaient à terre avant la tombée de la nuit. Pendant ce temps, les raids aériens se sont poursuivis jusqu'à minuit alors que les Japonais pilonnaient régulièrement Singapour depuis les airs. A chaque alerte, les coolies qui travaillaient à quai disparaissaient, rejoignaient les abris et laissaient la cargaison vitale encore déchargée. En conséquence, le déchargement a été effectué par l'équipage du West Point, ses troupes embarquées, et 22 coolies qui ont été amenés à bord pour aider.

Vers 9 h 40 le 30 janvier, sept bombardiers japonais sont apparus au-dessus de la ville et ont été engagés par des chasseurs britanniques Brewster Buffalo. Alors que l'alerte continuait, 30 autres avions japonais sont apparus au-dessus de la tête, en route au-dessus du port de Keppel. Plusieurs bombes sont tombées sur le rivage, à l'est des amarres de WestPoint, tandis qu'un autre bâton est tombé dans l'eau au sud. Dans l'intervalle, des bombes ont touché d'autres cibles. Un petit pétrolier amarré près de Wakefield a été coulé à quai. Des bombes sont tombées au même niveau que l'EmprcsS du Japon et Wakefield a reçu un coup direct en avant qui a détruit son infirmerie, tué cinq hommes et en a blessé neuf. Les dernières bombes de ce bâton chevauchaient West Point et l'avaient inondée d'éclats d'obus.Lorsque le raid a pris fin, West Point a envoyé deux médecins et 11 hommes du corps à bord de Wakefield, à la demande de ce dernier, pour fournir une assistance médicale.

Plus tard dans la matinée, le capitaine Kelley a assisté à une conférence avec les autorités britanniques, qui l'ont informé que son navire devait être utilisé pour transporter un contingent de troupes australiennes de Suez à Singapour et pour transporter des réfugiés et des évacués à Ceylan. Avec l'urgence "aiguë", Kelley a accepté d'embarquer jusqu'à un millier de femmes et d'enfants et d'autres hommes que les Britanniques souhaitaient envoyer. Avec l'abandon du chantier naval, intenable face aux bombardements japonais de plus en plus intenses de l'artillerie et des avions, plusieurs membres du personnel naval et civil du chantier naval et leurs familles ont été affectés à WestPoint pour évacuation. La plupart ne transportaient que des bagages à main, avaient peu ou pas d'argent, mais ont tous eu la chance d'échapper à la ville condamnée avant sa chute face aux troupes japonaises du général Yamashita. Au total, quelque 1 276 officiers de marine, leurs familles, des civils évacués des chantiers navals, un contingent de 16 hommes de la Royal Air Force (RAF) et 226 marins constituaient les 1 276 personnes embarquées vers 1800 le 30.

Après avoir franchi Singapour, West Point et Wakefield se dirigent plein ouest, escortés par le HMS Durban. Le temps couvert et les grains ont couvert leur départ et leur ont permis de traverser le détroit de Banka sans être inquiétés par les avions japonais apparemment omniprésents. En route vers Batavia, Java, pour embarquer davantage de réfugiés, WestPoint a conduit Wakefield et Durban à travers les champs de mines et a jeté l'ancre à Batavia Roads à 0305 le 31 janvier. Le HMS Electra, qui sera perdu dans la bataille de la mer de Java à la fin du mois, est arrivé huit heures plus tard et a transféré 20 membres du personnel naval, trois femmes, cinq épouses d'officiers de marine, un officier français libre et un RAF. officier à West Point pour le passage à Ceylan.

À 12 h 40 le 1er février, Weet Point, en compagnie de Wakefield et sous escorte d'Exeter, de l'Encounter et du HMAS Vampire, se met en route. Les destroyers sont finalement partis pour effectuer d'autres tâches, et l'Exeter s'est également rapidement retiré pour escorter un autre convoi, laissant les deux gros transports de troupes seuls. Pendant qu'ils étaient en route, des nouvelles déconcertantes arrivèrent à la radio. Des I-boats japonais (identifiés après la guerre comme 1-162 et I-158) avaient été actifs à proximité, coulant six navires entre eux.

D'autre part, une mer forte et des rafales de pluie ont aidé les navires. West Point a acquis un passager supplémentaire en route car, à 13 h 25 le 4 février, un petit garçon est né à bord.

Le port de Colombo, à Ceylan, où ils arrivèrent le 6, était tellement encombré que les autorités britanniques ne purent permettre à Wakefield de réparer ses dégâts. Les passagers, à leur tour, ont éprouvé beaucoup de difficultés à organiser un transport approprié à terre. De plus, ni l'un ni l'autre des transports n'a pu s'approvisionner entièrement.

Les autorités britanniques demandent aux navires américains d'évacuer du personnel vers Bombay. En conséquence, WestPoint a embarqué huit hommes, 55 femmes et 53 enfants, ainsi que 670 soldats, pour le passage en Inde. Wakefield, malgré son affaiblissement causé par le coup direct du 29 janvier, embarqua deux matelots navals, six membres du personnel de la RAF et 25 hommes et un officier d'un détachement britannique de canons Bofors. Les deux navires quittent Colombo le 8 février et, escortés par le destroyer grec Queen Olga, avancent à 20 nœuds. Le capitaine Kelley a ensuite fait l'éloge des opérations de cette seule escorte. Bien qu'un mauvais temps ait été rencontré en route, le vieux destroyer grec s'en est bien sorti, continuant à patrouiller sa station "à tout moment à grande vitesse devant notre zig-zag".

Après avoir déchargé ses évacués à Bombay, le West Point s'est séparé de Wakefield et s'est rendu à Suez où il a récupéré les troupes australiennes qui se retiraient du front nord-africain pour combattre les Japonais en Asie du Sud-Est. Pendant ce temps, une catastrophe après l'autre avait tourmenté les forces alliées. Singapour est tombé le 15 février, Java le 4 mars. West Point a transporté ses troupes embarquées en Australie et les a débarquées à Adélaïde et Melbourne avant de traverser le Pacifique en direction de San Francisco.

Alors que les Alliés se préparaient pour le long chemin du retour, WestPoint a participé à l'effort visant à aider les alliés des États-Unis dans le sud-ouest du Pacifique avec d'énormes contingents de troupes. En conséquence, le transport a transporté des hommes à Wellington, en Nouvelle-Zélande, et est arrivé le 30 mai. Là, elle a reçu des ordres pour revenir à New York et elle est devenue en route de Melbourne le 8 juin, attachée pour le Canal de Panama. Elle est entrée dans l'Atlantique le 26 juin et est arrivée à New York le 2 juillet

Après deux voyages vers le Royaume-Uni, le West Point a navigué vers l'Inde, via la route de l'Atlantique Sud, et est arrivé à Bombay le 29 novembre, avant de poursuivre sa route vers Auckland, en Nouvelle-Zélande, le mois suivant. Le transport est revenu via Nouméa, en Nouvelle-Calédonie, à San Francisco le 31 janvier 1943. Il est resté sur la côte ouest jusqu'au 16 février, date à laquelle il est parti pour le Pacifique Sud et a retracé sa route vers Wellington, en Nouvelle-Zélande et les ports australiens. Elle a ensuite continué vers l'ouest – faisant escale à Bombay, Massawa, Aden et Suez – et s'est arrêtée brièvement à Capetown en route vers Rio de Janeiro, au Brésil. Arrivant finalement à New York le 4 mai, le navire a ensuite effectué deux voyages à Casablanca, au Maroc français, avant de se diriger vers Bombay via la route de l'Atlantique sud. Faisant escale à Rio de Janeiro et au Cap en route, le grand transport a continué, via Bombay et Melbourne, en direction de la côte ouest des États-Unis.

Peu de temps après, West Point a commencé à transporter des troupes en Australie et a continué à faire des voyages là-bas et vers les bases alliées dans le Pacifique central et sud jusqu'à la fin de 1943.

En 1944, le transport a continué ses fonctions vitales de cheval de bataille, en partant de San Francisco le 12 janvier, à destination de Nouméa et Guadalcanal et de San Pedro, Californie, le 22 février, à destination de Nouméa et de Milne Bay. Elle a navigué de ce dernier port et a fumé via le Canal de Panama à Boston, Mass., où elle est arrivée le 12 juin. Elle a effectué cinq voyages successifs au Royaume-Uni avant de quitter Boston le 6 décembre 1944 pour Oran, Algérie, Casablanca, Maroc français et Marseille, France. Le transport a quitté la Méditerranée un jour après Noël et s'est rendu à Norfolk, en Virginie.

En 1945, West Point a voyagé vers les ports italiens et français, via Oran ou Gibraltar, en partant de Hampton Roads, en Virginie, de Boston ou de New York. Après la capitulation de l'Allemagne, il a participé à certains des premiers voyages du « Tapis magique », ramenant les troupes américaines des champs de bataille européens. À la suite de son dernier voyage européen au Havre, en France, le WestPoint a été transféré à la flotte du Pacifique. Elle a quitté Boston le 10 décembre 1945, a transité le Canal de Panama et a procédé à Manille, Philippines, via Pearl Harbor. Retraeing le même itinéraire, elle est revenue à New York le 7 février 1946 et est devenue bientôt en route pour Hampton Roads, où elle a été libérée du service de transport de troupes le 22 février, l'Anniversaire de Washington. Six jours plus tard, le navire a été désarmé et transféré à la War Shipping Administration de la Commission maritime. WestPoint a été rayé de la liste de la Navy le 12 mars 1946.

Transportant un total de plus de 350 000 soldats pendant son service naval, le West Point avait la plus grande capacité de tous les transports de troupes de la Marine en service pendant la Seconde Guerre mondiale. Lors d'un voyage en août 1944, il a transporté, y compris l'équipage du navire, un total de 9 305 personnes. En plus des troupes, elle avait transporté des travailleurs de la Croix-Rouge, des fonctionnaires des Nations Unies, des enfants, des civils prisonniers de guerre et des U.S.O. animateurs.

De retour dans le chantier de son constructeur à Newport News, West Point a retrouvé son ancien nom, l'Amérique, et a immédiatement commencé à se reconvertir dans sa configuration de transport de passagers d'origine. Elle a été rendue aux lignes des États-Unis le 31 octobre 1946 et a quitté New York le 10 novembre pour commencer sa première traversée d'après-guerre de l'Atlantique. Le paquebot a continué à transporter des passagers entre New York et Southhampton, en Angleterre, jusqu'en 1964.

Avec l'avènement d'une concurrence internationale plus vive dans le secteur du transport maritime transocéanique et le lancement du nouveau navire amiral de United States Lines, le plus grand et le plus luxueux des États-Unis, l'Amérique a été vendue à la Chandris Shipping Line, une entreprise grecque, en octobre 1964. Australia, l'ancien transport et navire amiral de la United States Lines a fonctionné comme un paquebot de ligne jusqu'en 1977 lors de croisières vers l'Extrême-Orient et le Pacifique Sud. Racheté par une entreprise américaine de bateaux de croisière au début de 1978, le voyage inaugural du navire pour ses nouveaux propriétaires s'est soldé par un échec financier et le navire a commencé une importante remise en état peu de temps après.


Voir la vidéo: La Armada encarga a Expal munición para los cañones de las fragatas F-100