Que signifient ces symboles et annotations dans les textes médiévaux et apparentés ?

Que signifient ces symboles et annotations dans les textes médiévaux et apparentés ?

Je regarde certains textes et je ne sais pas ce que signifient ces symboles dans ces quelques cas. Je me demande si l'on pourrait simplement énumérer très rapidement le but des symboles ou des motifs (comme les motifs d'espacement), et s'ils peuvent être supprimés ou modifiés en quelque chose d'autre.

  1. But de l'espacement et des lignes ici

    Verbum supernum prodiens, Nec Patris linquens dexteram, Ad opus suum exiens, Venit advitae vesperam.
  2. Sens de",", etdans ceci, et les crochets angulaires ici aussi :

    nas byrnadh næfre." Hleothrode dha heartogeong cyning: "Ne dhis ne dagadh eastan, ne her draca ne fleogedh, ne her dhisse healle hornas ne byrnadh. 5 Ac her beradh; fugelas singadh, gylledh græghama, gudhwudu hlynnedh, scyld scefte oncwydh. Nu scynedh thes mona wadhol under wolcnum. Nu arisadh weadæda dhe dhisne folces nidh fremman willadh. 10 Ac onwacnigeadh nu, wigend mine, habbadh eowre linda, hicgeath on ellen, winnadh on orde, wesadh onmode!"

  3. La signification des parenthèses[toto]ici et ici :

    … [b]et thuyhte th… [Th]o se tenait sur le vieux…

  4. Signification des équerres<et>ici:

    ni < sterro > nohheinig noh sunna ni s c ,

  5. Signification des barres et de l'espacement ici (le tiret àKyrieet connexes, et les barres):

    U nsar trohtîn hât farsalt sancte pêtre giuualt, daz he mac ginerian | ze imo dingênten homme. Kyrie Eleyson. christe eleyson. |
  6. Les barres ici (peut-être que cela signifie des demi-lignes, pas sûr) :

    De los sos ojos | bronzage fuerte mientre lorando

Pour (1), je me demande si l'espacement doit être comme ça (en plus s'il a un but). Si l'espacement n'a pas besoin d'être exactement comme ça, je me demande si je pourrais le changer pour qu'il soit comme je le souhaite (comme juste un côté gauche plat, pas d'indentation paire/impaire).

Pour les crochets comme[toto], en se demandant s'ils insèrent du texte dans le document (celui qui a téléchargé ce texte), ou s'il s'agit d'autre chose.

Je n'ai aucune idée de ce que les autres types de supports aiment<et"sont pour.


Cette question illustre un problème récurrent avec la transcription des manuscrits : il n'y a pas un seul livre de normes qui soit universellement appliqué ! Pour citer David L. Vander Meulen et G. Thomas Tanselle :

Il n'y a jamais eu une seule convention standard pour la transcription de textes manuscrits, et il est peu probable qu'il y en ait jamais une, étant donné la grande variété de complications textuelles que les manuscrits - de tous temps et de tous lieux - peuvent présenter.

En général, certaines institutions ont leurs propres normes de transcription. Nous devons juste nous y habituer. Pour tous ceux qui sont relativement nouveaux sur le sujet, je recommanderais généralement de lire tous les manuels de transcription sur lesquels ils peuvent mettre la main. Ceux-ci contiendront souvent des règles et des conseils très différents des normes qui nous ont été enseignées, et donneront un aperçu de la variété que nous rencontrons dans le «monde réel» !


  1. Ce texte est extrait d'un hymne, Verbum Supernum Prodiens de Thomas d'Aquin

L'indentation que vous avez notée :

Verbum supernum prodiens, Nec Patris linquens dexteram, Ad opus suum exiens, Venit advitae vesperam.

indique que, aux fins de la séquence, les 2e et 4e lignes sont respectivement les continuations des 1er et 3e. Ainsi, les lignes 1 & 2 forment un 'distique', les lignes 3 et 4 forment un 'distique', etc.

Ce format est encore parfois utilisé dans les traductions anglaises modernes, donc pour le verset ci-dessus ce serait :

La Parole de Dieu allant de l'avant, Sans toutefois quitter le côté du Père, Et se rendant à Son œuvre sur la terre, Avait atteint enfin la fin de la vie.

  1. Les équerres doubles,"et", indiquent simplement la parole.

Les crochets simples surindiquer que la première partie du mot manquait, et que 'cornes' est la reconstruction postulée.

Dans le cas du fragment de Finnsburg, cela est particulièrement problématique puisque le manuscrit original a depuis été perdu, et tout ce que nous avons aujourd'hui est une transcription faite en 1705. Pour en savoir plus à ce sujet, vous pouvez trouver Finnsburh : Fragments of Fact, Fiction et Histoire par Kayse Schmucker d'intérêt.

Pour un texte et une traduction entièrement marqués par des signes diacritiques, voir le Finnsburh Fragment on Beowulf on Steorarume.


  1. Les crochets remplissent un certain nombre de fonctions lors de la transcription de manuscrits. Ici, ils semblent être utilisés pour désigner des lettres ou des mots qui ont été insérés dans la transcription. Cela peut être dû à diverses raisons, par exemple parce qu'une abréviation bien connue dans l'original a été développée, ou parce qu'il semble que le scribe original a raté une lettre.

Pour le hibou et le rossignol, si nous examinons le texte du manuscrit original, les raisons de l'utilisation de crochets dans ce cas deviennent claires :

Ich était dans un sumere dale, dans un suthe diyhele hale, iherde ich holde grete tale an hule et un niyhtingale. Cette tresse était stif & starc & strong, sum wile softe & lud parmi; un autre ayhen autre sval, & que [vue]le mod ut al. & l'un ou l'autre côté des autres, c'est déjà pire que bonjour : & hure & hure de la chanson des autres

Le premier développe l'abréviation de la huitième ligne, et le second fournit la lettre 's' qui semble avoir été omise par le scribe original.


  1. C'est de la prière de Wessobrunn

  • Source de l'image Wikimédia

Comme indiqué dans l'article de Wikipédia, il ressort du contexte que le mot 'stéréo' ('étoile') a été omis par le scribe. Les crochets angulaires sont utilisés ici pour indiquer que le transcripteur a corrigé l'erreur (présumée) du scribe.


  1. L'indentation dans le Kyrie Eleison indique ce que nous pourrions appeler le "chœur", qui dans la liturgie moderne pourrait être sous la forme d'un "appel et réponse"

Ainsi:

Prêtre : Kyrie eleison (Seigneur, aie pitié) Tous : Christe eleison (Christ, aie pitié)

Les barres verticales dans la transcription sont utilisées, correctement, pour indiquer les débuts des lignes dans le manuscrit original (qui peut être vu au-dessus de la transcription pour cet exemple). Cependant, ils semblent s'écarter de la norme ici en ce sens qu'ils n'utilisent pas une double ligne verticale pour indiquer la cinquième ligne.


  1. Cela semble être un très bon exemple de cas où les transcripteurs ont complètement abandonné les conventions de Leyde sur la transcription. La transcription est du Cantar de Mio Cid.

Les barres verticales n'indiquent pas le début d'une nouvelle ligne dans le manuscrit original, comme on peut le voir en examinant le manuscrit original :

  • Source de l'image Wikimédia

Comparaison avec la transcription donnée :

De los sos ojos | tan fuerte mientre lorando tornava la cabeça | y estava los catando. Vio puertas ouvertes | e uços sin cañados, alcandaras vazias | sin pielles e sin mantos e sin falcones e sin adtores mudados. Sospiro mio Çid | ca mucho avie grandes cuidados. Ffablo mio Çid | bien e tan mesurado: "¡Grado a ti, señor, | padre que estas en alto! ¡Esto me an buelto | mios enemigos malos!"

Il semble que votre hypothèse ici soit correcte, et les barres verticales sont utilisées dans ce cas pour indiquer les demi-lignes dans le poème.


De nombreuses publications incluront une brève explication des conventions adoptées dans la transcription des manuscrits ou des papyrus. La plupart se conformeront - à un degré plus ou moins élevé - au système de Leiden, établi dans les années 1930.

Malheureusement, de nombreuses transcriptions disponibles en ligne n'incluent aucune clé des symboles et conventions utilisés. Dans ces cas, vous n'avez qu'à utiliser votre meilleur jugement. Cependant, cela deviendra plus facile à mesure que vous gagnerez en expérience.


En ce qui concerne la modification des symboles et conventions utilisés, je suggérerais :

  • S'ils se conforment déjà assez bien au système de Leiden, laissez-les tels quels.
  • S'ils sont très différents du système de Leiden, envisagez de les modifier afin qu'ils soient conformes au système de Leiden. Après tout, le but est que les autres lisent et comprennent vos transcriptions, il est donc hautement souhaitable de se conformer à un système « standard ».

La plupart des symboles que vous rencontrerez de cette manière sont basés sur des conventions d'édition plus ou moins convenues par la tradition d'usage. La plupart d'entre eux suivront la convention de Leiden pour les symboles ou devront être expliqués quelque part dans les notes de bas de page ou les glossaires des éditions que vous lirez. Ils sont utilisés presque universellement pour la transcription, la description, les éditions critiques ou les citations de textes anciens, médiévaux ou même modernes, d'inscriptions, etc.

Comme @sempaiscuba couvre les exemples, voici quelques-uns des symboles les plus importants pour ce système :

[ ] Les crochets indiquent que la section entre crochets de l'inscription originale est endommagée et n'est plus lisible, ou du moins très difficile à lire, et a été complétée par l'éditeur pour la publication imprimée. Les caractères restaurés sont des reproductions de l'original illisible qui ont été classées comme probables à un degré de probabilité proche de la certitude. [… ] Les points sur la ligne indiquent le nombre déterminable de lettres non-reconstructibles (dans ce cas trois). [- -] les lignes horizontales indiquent un nombre indéterminable de lettres non reconstituables. ( ) Les parenthèses indiquent que la partie entre crochets d'un mot a été omise dans l'original, c'est-à-dire que le terme a été abrégé. Le contenu entre parenthèses complète l'abréviation utilisée. Exemple : P(ontifex) M(aximus) signifie qu'au lieu de l'écrit Pontifex Maximus, seul PM peut être trouvé dans l'inscription originale. Exemple d'utilisation dans une traduction : Smikylion (fils) d'Eucalide. (Dans les inscriptions anciennes, le nom d'une personne est souvent suivi du nom de son père au génitif et sans explication plus précise de la relation, il faut donc le compléter dans la traduction. < > les chevrons indiquent que l'éditeur a corrigé une erreur dans l'inscription originale (par exemple, des lettres omises par inadvertance, des fautes d'orthographe ou un nombre erroné). Parfois, la partie erronée du texte est simplement remplacée par la correction (c'est-à-dire "Csar", bien que l'original dise par erreur "César") - alors une référence à l'orthographe originale doit être faite dans le commentaire de l'édition. Parfois, cependant, à la fois l'orthographe erronée et l'orthographe corrigée sont indiquées entre les crochets au format "Csar".[12] { } Des accolades entourent le texte que l'éditeur supprime comme superflu (par exemple, des mots ou des parties de mots écrits deux fois par accident). ạḅc̣ Un point sous la lettre indique que la lettre originale n'est que partiellement conservée et qu'il n'est pas clair d'après les lignes encore visibles (même si cela peut être reconstitué avec une grande certitude grâce aux lettres précédentes et/ou suivantes)… les points sur la ligne indiquent le nombre de lettres supposées non-reconstructibles (grec et papyrologique). +++ Les signes plus sur la ligne indiquent le nombre de lettres supposées non-reconstructibles (Roman) [[abc]] Dans la nomenclature scientifique, la double fermeture d'une section de texte est appelée rasage, ce qui signifie que la section fermée a été intentionnellement retiré d'une inscription dans les temps anciens. Les raisons en sont pour la plupart politiquement motivées : par exemple, l'empereur romain Caracalla a fait effacer le nom de son frère et co-régent Geta des inscriptions après avoir assassiné hi m, que tous deux ont nommés comme dirigeants égaux. Cette mesure est appelée Damnatio memoriae. Si, malgré le rasage, des parties d'une lettre sont toujours reconnaissables, un point est placé en dessous : [[ạḅc̣]] v vv vacat pour "vide" indique une position non marquée dans le texte témoin. La taille du champ vide peut être indiquée par le nombre de lettres qui auraient pu y être laissées en fonction de la taille de la police. Si l'éditeur soupçonne un endroit non marqué, qui ne peut cependant pas être prouvé ou ne peut être prouvé avec certitude en raison de l'état de conservation de l'original, cela peut être indiqué par [vacat] ou ṿ (c'est-à-dire par des crochets ou un point sous la lettre ). | Les lignes verticales marquent le début d'une ligne si le texte n'est pas imprimé avec les sauts de ligne d'origine. || Des doubles traits verticaux marquent le début de chaque cinquième ligne par souci de clarté… Lettres illisibles, non restituées par l'éditeur (étendue connue ou approximativement connue, un point par lettre). Exemple ci-dessus : trois lettres illisibles. Chiffres spécifiques entre deux tirets utilisés pour les zones étendues, au lieu de points individuels par lettre. Dans ce dernier cas, l'approximation, le cas échéant, peut être exprimée avec un signe plus-moins remplaçant le premier tiret. [… ] Lettres manquantes, non restituées par l'éditeur (étendue connue ou approximativement connue, un point par lettre). Exemple ci-dessus : trois lettres manquantes. Chiffres spécifiques entre deux tirets utilisés pour les zones étendues, au lieu de points individuels par lettre. Dans ce dernier cas, l'approximation, le cas échéant, peut être exprimée avec un signe plus-moins remplaçant le premier tiret. [ ou [ ] ou ] Lettres manquantes, non restaurées par l'éditeur, étendue inconnue. [abc] Lettres manquantes, restaurées par l'éditeur. ⟨ ⟩ ou *** Lettres omises par erreur par le texte, non restituées par l'éditeur. ⟨abc⟩ Lettres omises par erreur par le texte, restituées par l'éditeur. a(bc) Abréviation dans le texte, développée par l'éditeur. L'expansion douteuse doit être exprimée avec un point d'interrogation avant la parenthèse fermante : a(bc?). {abc} Lettres considérées comme erronées et superflues par l'éditeur. Si illisible, une lettre individuelle est exprimée par un seul point chacune. Les lettres douteuses sont signalées par un point en indice. ⟦abc⟧ Rasura : une suppression qui peut être restaurée. Dans cet exemple, les lettres abc ont été supprimées, mais sont toujours lisibles ou peuvent être restaurées à partir du contexte. Des suppressions peuvent également être spécifiées dans l'appareil. abc/ Ajout interlinéaire de lettres dans le texte lui-même. Dans cet exemple, les lettres abc ont été ajoutées entre les lignes. Ces symboles sont utilisés lorsque le texte interlinéaire est par ailleurs difficile à représenter en tant que tel typographiquement.

Si vous avez déjà vu ces touches sur votre ordinateur : < >, [ ] ou < >, alors vous savez où se trouvent tous les types de supports sont, bon travail!

Le mot support est lié au français braguette du nom de l'armure de la morue, qui est littéralement la pièce autour du … euh, la morue de l'homme qui ressemble aux caractéristiques architecturales du support, entre autres. Selon Etymonline, “Le crochet typographique (‘les marques utilisées pour joindre une note, une référence, une explication, etc.,’ anciennement appelé fourches ) est enregistré pour la première fois en 1750, ainsi appelé pour sa ressemblance avec des supports doubles en menuiserie (un sens attesté à partir des années 1610). Vers 1880, supports est également venu à signifier « un groupe mis entre parenthèses sur un pied d'égalité dans un système de notation. Ah !

Que sont les crochets [ ] ?

Crochets ([ ]) sont utilisés à l'intérieur des parenthèses pour désigner quelque chose de subordonné à la clause subordonnée. Voici un exemple de la 13e édition du Manuel de style de Chicago: « Au cours d'une visite prolongée en Australie, Gleuk et un assistant (James Green, qui devait plus tard faire sa propre étude d'un oiseau incapable de voler [le kiwi] en Nouvelle-Zélande) ont passé plusieurs mois difficiles à observer le comportement de survie des casoars et des émeus. "

Que sont les accolades ?

Ceux-ci < > ont une variété de noms qu'ils sont appelés croisillons, accolades, ou crochets ondulés. Habituellement, ces types de parenthèses sont utilisés pour les listes, mais en ligne, ils signifient également des étreintes dans la communication électronique.

Que sont les chevrons < > ou ? ??

Le dernier symbole déroutant, ? ?, est appelé un équerre ou la chevron. Le mot signifiait à l'origine chevron en ancien français et vient probablement du terme latin câpre, ce qui signifie “chèvre.” Le symbole ressemble un peu aux pattes arrière de ces animaux, n'est-ce pas ? Aujourd'hui, il est le plus souvent utilisé dans des problèmes mathématiques complexes. Les parenthèses, les crochets et les chevrons sont également utilisés en informatique et en programmation.


Aspersion

À ce jour, le mot « astérisque » comporte quelques significations supplémentaires dérivées de son histoire en tant que pointeur vers un contenu supplémentaire important. Il est utilisé dans la publicité pour indiquer la présence de petits caractères que vous devriez probablement lire - mais peut-être qu'ils espèrent que vous ne le ferez pas. Dans le journalisme américain, souvent dominé par le sport et la politique, le mot « astérisque » en est venu à signifier « non, vous feriez mieux de lire davantage à ce sujet avant de décider quoi penser ». Elle a été notoirement appliquée à George W Bush après sa « victoire »* contestée à l'élection présidentielle américaine de 2000, lorsque le caricaturiste Doonesbury a commencé à dépeindre Bush comme un astérisque littéral.

Au baseball, on parle toujours d'astérisques placés contre les réalisations enregistrées par les joueurs. Selon le New York Times, l'US Tennis Open de cette année 񢉤) devrait s'appeler "The Asterisk Open", en raison des nombreux joueurs qui n'ont pas pu y assister, et donc le vainqueur n'est pas le meilleur joueur. [3]

Un autre célèbre porteur de l'astérisque insinuant est le trafiquant de drogue et le pédalier à vélo Lance Armstrong.

Donc, le mot lui-même a pris un peu d'odeur.


Astérisques pour indiquer les omissions

De nombreuses publications et histoires incluent des citations pour ajouter de la crédibilité à un article et accroître l'intérêt. Mais les gens ne parlent pas toujours dans l'anglais de la reine, ils jurent souvent et utilisent des gros mots, ce qui constitue un défi pour les écrivains lorsque les éditeurs interdisent l'utilisation d'un langage salé, comme le font la plupart. Entrez l'astérisque, qui est souvent utilisé pour indiquer les lettres qui ont été omises dans les jurons et le langage grossier, tels que merde, où la marque remplace deux lettres dans un terme faisant référence aux excréments.

MediaMonkey dans "Nick Knowles's Twitter SOS", un court article publié dans Le gardien donne cet exemple :

Le tiret a été utilisé pour indiquer l'omission de lettres dans des mots jusqu'au début des années 1950, a déclaré Eric Partridge dans "You Have a Point There: A Guide to Punctuation and Its Allies". Mais au milieu du 20e siècle, les astérisques ont généralement déplacé le tiret dans presque toutes ces utilisations.


Signification XOXO : que signifie XOXO et d'où vient-il ?

BISOUS BISOUS. Vous avez vu cette expression utilisée un nombre incalculable de fois pour représenter « câlins et bisous » ou, plus littéralement, « embrasser, étreindre, embrasser, étreindre ». Mais que signifie XOXO et pourquoi X et Os se traduisent-ils par des gestes d'amour et d'affection ? Et, si vous envisagez d'incorporer les symboles doux de XOXO dans votre mariage, quelles sont les façons créatives de le faire ?

Que signifie XOXO ?

La réponse courte à "Pourquoi XO signifie câlins et bisous?" c'est que nous ne savons pas. Selon Marcel Denasi, professeur de sémiotique et d'anthropologie linguistique à l'Université de Toronto et auteur de L'histoire du baiser : la naissance de la culture populaire, personne n'a conservé une trace écrite de Pourquoi les symboles de XOXO ont été utilisés, ils ont simplement commencé à les utiliser pour écrire des lettres.

Ce que XOXO signifie vraiment, historiquement parlant

Encore une fois, il n'y a pas de réponse claire ou d'historique facile à suivre pour cela. On pense que le X vient du Moyen Âge, lorsque les gens signaient les lettres de cette façon. X a été utilisé à la place d'une signature parce que de nombreuses personnes ne savaient ni lire ni écrire. C'était aussi un symbole chrétien, destiné à représenter la croix, et utilisé comme substitut du mot "Christ", au moyen de la lettre grecque "Chi" qui ressemble à un X. La théorie est que, parce qu'il y a un long histoire des chrétiens embrassant des statues du Christ ou embrassant la Bible, le X peut avoir signifié à l'origine "le sceller avec un baiser." Une autre théorie est que le X ressemble à deux personnes en train de s'embrasser, et c'est ainsi que cela a commencé à signifier "baiser". Quoi qu'il en soit, au milieu des années 1800, la signification de X s'est solidifiée en tant que "baiser".

Pendant ce temps, le O serait venu d'immigrants juifs qui, également incapables de lire ou d'écrire, sont arrivés en Amérique du Nord et ont refusé de signer des documents avec le X associé aux chrétiens. Au lieu de cela, ils ont signé avec un O. Le O a ensuite fait le sauter à la signification de "câlin" simplement comme un contraire de X, qui en était déjà venu à signifier "baiser". Le O ressemble également à deux personnes s'embrassant d'en haut, donc si nous allons sur la théorie des apparences, cela fonctionne très bien. Indépendamment de l'histoire de ce que signifie réellement XOXO, nous connaissons tous le sens familier maintenant !

X signifie bisous

Denasi, qui a étudié l'histoire du baiser pour son livre, convient que le X dans XOXO a été utilisé dans la correspondance depuis l'époque médiévale. Mais que signifie réellement X ? Bien qu'initialement le X était censé symboliser le "Christ", quelque part en cours de route, il a évolué pour devenir une façon de signer avec un baiser.

Peut-être, dit Denasi, cela reflétait un changement culturel visant à accorder une plus grande importance à l'amour et à l'affection. "Les femmes à cette époque voulaient rompre avec l'idée d'être données en mariage", dit Denasi. "Les femmes voulaient avoir leur mot à dire sur leur propre destin et changer les choses." Alors que tomber amoureux avant de se marier s'est répandu, exprimer cet amour dans une lettre s'est également répandu.

Alors que les gens suivaient la tradition et signaient et scellaient leurs lettres avec un X, cela signifiait finalement qu'ils les scellaient avec un baiser, peut-être même en embrassant physiquement le parchemin ou le papier une fois scellé, croit Denasi.

Aujourd'hui, les gens sont plus susceptibles de considérer le X comme un symbole de la façon dont la bouche d'une personne se plisse lorsqu'elle s'embrasse ou à quoi ressemblent deux personnes qui s'embrassent d'en haut.

O signifie câlins

Ainsi, comme le X et le O étaient faciles à écrire, même pour les personnes qui n'avaient pas appris à lire, et Denasi note que le morpion, un jeu qui utilise les symboles X et O, s'est développé à l'époque médiévale comme eh bien, ces deux symboles sont liés depuis longtemps.

Pourtant, il n'y a pas beaucoup de preuves que le O ait été utilisé pour symboliser le câlin par écrit avant 1960, selon le Washington Post.

Indépendamment de la façon dont cela a commencé, le O peut être considéré comme un symbole visuel d'un câlin. "Si vous entrez dans un cercle, c'est une forme d'enveloppement", dit Denasi. « Vous dites en serrant quelqu'un dans vos bras : « J'enveloppe l'aura et la personne physique que vous êtes. » Et vous faites en fait un cercle avec vos bras."

Variations XOXO (ou façons dont nous utilisons XOXO)

Aujourd'hui, XOXO est utilisé si fréquemment que le sens XOXO est devenu plus nuancé. Nous utilisons de nombreuses variantes et substituts de XOXO, que ce soit dans une lettre écrite, un e-mail, un SMS ou un chat.

  • BISOUS BISOUS: Lorsque nous utilisons des doubles X et Os, c'est comme si nous couvrons l'autre personne de câlins et de baisers. Habituellement, XOXO est réservé à un partenaire romantique, mais parfois, on peut trouver approprié d'utiliser XOXO avec un ami ou un membre de la famille dans un texte ou une note.
  • XO : Que signifie un simple XO ? Eh bien, c'est un moyen plus rapide d'exprimer un baiser et un câlin, vous pourriez donc vous adresser à un autre proche, à un ami bien-aimé ou à un membre de la famille.
  • X: Juste un baiser, un seul X pourrait être considéré comme romantique, mais il pourrait également être utilisé pour signer une lettre à toute personne que vous embrasseriez normalement sur la joue en saluant.
  • SWAK : Pendant la Première Guerre mondiale, les soldats et les marins signaient des lettres d'amour avec cet acronyme, signifiant "scellé par un baiser".
  • Emojis bisous et câlins : Aujourd'hui, nous avons des emojis baisers et cœurs pour exprimer de l'affection à nos proches par SMS et chat.

Même avec toutes ces différentes manières d'envoyer des bisous et des câlins, XOXO perdure. "Lorsque certaines traditions s'établiront et auront un sens pour nous, elles ne disparaîtront pas", déclare Denasi. "Les symboles comme XOXO restent. Ils sont transmis de génération en génération. S'il faut peu d'efforts pour le réutiliser, il continuera à être utilisé. Je pense que des symboles comme XOXO ne disparaîtront jamais tant que nous aurons cette émotion. "

Idées de mariage XOXO

Qu'est-ce que XOXO pour nous maintenant ? C'est une expression d'amour. Avec son sentiment d'affection physique et ses racines dans l'amour conjugal, XOXO fait un doux motif à incorporer dans un mariage.

"XOXO est un message de câlins et de bisous universellement compris ! Je ne peux pas penser à un endroit plus approprié qu'un mariage, où la pièce est remplie d'amour et de soutien inconditionnels, pour partager les XOXO", déclare Jenny Orsini, propriétaire et créatrice directeur de Jenny Orsini Events. Et il y a plusieurs façons de le faire.

Invitations de mariage XOXO

Envoyez une lettre d'amour à vos invités en gravant ou en tamponnant des invitations avec un graphisme XOXO.

"Si vous allez incorporer un graphique XOXO dans votre mariage, la clé est de vous assurer qu'il est lisible, clair, distinct et qu'il fait passer votre message", a déclaré Orsini. "Si vous pouvez engager un graphiste professionnel, je vous recommande vivement de suivre cette voie. Un designer professionnel peut s'assurer que le logo XOXO est parfait pour votre style et peut vous aider à créer un look cohérent tout au long de l'événement."

En envoyant des X et des Os dans votre invitation, vous donnez le ton à un événement chaleureux et accueillant plein d'amour. Une fois que vous avez un symbole XOXO, vous pouvez le transporter dans d'autres articles de papeterie de mariage, tels que le menu, les cartes de table et les cartes d'escorte.

L'heure du cocktail XOXO

Xs et Os fonctionnent très bien à l'heure du cocktail, ce qui peut avoir une atmosphère intime et sociale, explique Sarah Chancey, fondatrice et directrice créative de la société de planification et de conception de mariage Chancey Charm. "En utilisant Xs et Os, vous rappelez à vos invités de se détendre, de s'amuser et peut-être même de créer une petite connexion par eux-mêmes", dit-elle.

Servez un cocktail signature avec des glaçons en forme de X et de O, décorés de bâtonnets de swizzle ornés de XOXO, suggère Chancey. Les serviettes à cocktail peuvent également être blasonnées avec XOXO. Installez une table où les invités peuvent trouver leurs numéros de table sur des cartes en forme de X ou de O.

Gâteau de mariage XOXO

Un gâteau de mariage est la pièce de résistance de la réception de mariage et un endroit idéal pour incorporer XOXO. Pour un look élégant, couronnez votre dessert avec un dessus de gâteau XOXO brillant et métallique. Si vous voulez une touche plus moderne, demandez à votre designer de créer un motif XOXO en glaçage fondant et d'en recouvrir le gâteau, dit Orsini.

Si vous préférez avoir un bar à desserts au lieu d'un gâteau de mariage classique, Chancey suggère d'avoir des cupcakes ornés de X et de O, qui ne sont pas seulement une gâterie sucrée, ils ajoutent un élément de décor.

Décoration de mariage XOXO

XOXO peut être utilisé tout au long de la réception. Recherchez les Xs et Os de table en métal pour mettre en valeur votre table chérie ou le bar. Sache juste que tu n'as pas besoin d'un X et d'un O partout pour que les invités les remarquent.

"Si vous allez incorporer XOXO à votre mariage, assurez-vous de ne pas submerger vos invités", dit Orsini. "Trop d'une bonne chose n'est jamais la voie à suivre." Soyez économe et réfléchissez à vos choix XOXO.

XOXO Photos

Les ballons X et O et les accessoires XOXO portables constituent de jolies séances de photos pour votre fête de mariage ou pour vos invités.

« Pensez à installer un photomaton avec des panneaux XOXO portables », suggère Orsini. "Assurez-vous simplement que vous êtes cohérent avec l'image. Créer ce sentiment de cohésion donne à votre mariage sa propre marque unique, et les invités remarquent vraiment cette attention aux détails."


Liste d'abréviations de SMS

Ce qui suit est une liste des abréviations de messages texte couramment utilisées. Parcourez la liste pour savoir ce que signifient les acronymes de certains mots. Vous pouvez en savoir plus sur les abréviations des messages texte.

Abréviation de texte Sens
?4U Question pour vous
2bctnd à suivre
2g4u trop bien pour toi
2l8 Trop tard
2MORO Demain
2NITE Ce soir
2WIMC aussi qui cela peut concerner
4e Pour toujours
4 ans rien que pour vos yeux
AAM en réalité
UN B! Ah bénisse !
Adctd2uv dépendant à l'amour
Autant que je sache Pour autant que je sache
AFK loin du clavier
LBA tout mon amour
AMOF En réalité
au plus vite dès que possible
ASFAIC En ce qui me concerne
ASL âge, sexe, lieu
ATW au weekend
AYDY As-tu déjà fini
AYS Es-tu sérieux
B4N Au revoir
BCNU Soyez vous voir
BFF Meilleurs amis pour toujours
BRB Je reviens tout de suite
d'ailleurs D'ailleurs
C&G Rire et sourire
Cm appelle-moi
COS Parce que
UC à bientôt
CUL A plus tard
DQMOT Ne me citez pas à ce sujet
DUR ? tu ne te souviens pas?
NEM fin de la conversation
EOL fin de cours
F2F face à face
F2T libre de parler
FC doigts croisés
FEYO rien que pour vos yeux
pour votre information Pour ton information
G9 génie
GF Copine
BF Petit ami
GG bon jeu
GMTA Les grands esprits se rencontrent
SUPER Super
GTG Dois y aller
GTSY content de te voir
H&K câlins et bisous
H8 détester
HAGN bonne nuit
MAIN bonne journée
CI je vois
je ne sais pas je ne sais pas
IL Y Je vous aime
OMI À mon avis
J4F juste pour le fun
J4K juste pour les bisous
JK Je rigole
KC garder son calme
TROUSSE rester en contact
L8R Plus tard
MDR Mort de rire
LTG Aime aller
LTK aime venir
LYLAS Je t'aime comme une soeur
A3 N'importe quand n'importe où n'importe où
M8 camarade
MGB que Dieu bénisse
MYOB Occupe-toi de tes oignons
NMH Pas grand chose ici
NON1 personne
NP Pas de problème ou parents curieux
NSA Sans attaches
NVM Peu importe
O4U Seulement pour toi
OCI Oh je vois
OMG oh mon Dieu
OXOX Câlins et bisous
PCM s'il te plait appelle moi
PLMK s'il vous plaît, faites-moi savoir
PDV Point de vue
PPL personnes
RBTL Lire entre les lignes
RMB Appelle-moi
ROFL Plié en quatre
SRY Pardon
STATISTIQUES votre sexe et votre âge
STBY Ça craint d'être toi
T+ penser positivement
T2ul on se parle plus tard
TMB Envoie moi un message en retour
TMI Trop d'informations
TTYL On se parle plus tard
TYVM Merci beaucoup
U4E vôtre pour toujours
UFB Incroyablement crédible
URH Vous êtes chaud
URTO tu es celui
W4U Dans votre attente
WAN2 vouloir
JEM Sourire maléfique
WRT en ce qui concerne
éolienne marche à suivre
FUM d'où viens-tu
WWYC Écrivez quand vous le pouvez
WYWH J'aimerais que tu sois ici
An 2000 Vous êtes trop gentil
YBS tu le regretteras
YouTube Vous y
ZZZZ Dormir ou s'ennuyer

Aimeriez-vous écrire pour nous? Eh bien, nous recherchons de bons écrivains qui veulent faire passer le mot. Contactez-nous et nous discuterons.

Vous pouvez également utiliser les symboles de SMS ci-dessus pour iPhone. J'espère que la liste des symboles de textos ci-dessus vous aide à comprendre et à envoyer des abréviations intéressantes lors de l'envoi de SMS et à gagner du temps lors de la messagerie.

Articles Similaires

Les symboles textuels sont le moyen le plus simple et le plus rapide d'exprimer son état d'esprit. Pour la plupart d'entre nous, nos messages semblent incomplets sans ces émoticônes. Continuez à lire sur&hellip

Voulez-vous apprendre à utiliser les symboles textuels pour Facebook ? Dans cet article, nous vous expliquons ce que signifient les différents symboles et comment vous pouvez créer ces textos&hellip

Avec l'augmentation de l'utilisation des téléphones portables et des sites de réseaux sociaux, nous devons tous être conscients des raccourcis SMS. De plus en plus de personnes utilisent des symboles dans&hellip


Qu'est-ce qu'un symbole ?

Un symbole est un objet qui représente autre chose et, en fait, fait partie de votre vie quotidienne, pas seulement un morceau de littérature. Vous ne le réalisez peut-être pas, mais vous rencontrez des millions de symboles dans votre vie quotidienne, tels que :

  • Feux de circulation : le feu rouge signifie arrêter, le vert signifie aller et le jaune signifie prudence
  • La flèche signifie "par ici"
  • Une croix représente la religion, ou plus précisément, le christianisme
  • Ampoule signifie "nouvelle idée"
  • Les chiffres 1 et 0, mis ensemble, signifient dix
  • Un coeur signifie l'amour
  • Les logos représentent des marques, comme le swoosh de Nike ou Apple de Mac
  • Même nos noms sont des symboles qui nous représentent en tant qu'êtres humains individuels

Les symboles peuvent avoir une signification inattendue, mais après une enquête plus approfondie, ils peuvent avoir beaucoup de sens. Par exemple, si vous lisez une scène mettant en scène une mouffette tapie à l'arrière-plan, vous pourriez vous demander ce que cet animal pourrait signifier. Mais, s'il y a quelque chose qui ne va pas dans le travail de votre histoire, comme une rupture ou un peu de malchance, la mouffette commence à évoquer des images de quelque chose qui est moins qu'agréable à vivre. Ainsi, le symbolisme.

Pour mieux comprendre le symbolisme, vous pourriez vous demander ce que pourraient représenter une variété d'objets du quotidien s'ils étaient utilisés dans un morceau de littérature. Par exemple, pensez aux émotions ou aux pensées qui vous viennent à l'esprit lorsque vous voyez ce qui suit :

  • Fleurs (représentent la nature, la naissance, la croissance, la féminité, la beauté)
  • Éclair (représente la vitesse, la force, la puissance, l'électricité)
  • Spider web (represents entanglement, entrapment, mystery)

Creating Cross-Curricular Text Sets for the Middle Grades

By Amanda Wall

A text set is a group of texts that share a common theme. Text sets are common in elementary school classrooms, and they can also be a great resource in middle school classrooms—across the content areas. Text sets allow students to explore different aspects of a topic through texts that differ in ways such as genre, format, and complexity.

Middle grades preservice teachers in a Literature and Writing course recently designed text sets for their future classrooms. These preservice teachers plan to teach a variety of content areas besides Language Arts. We’re going to share our process as well as some examples in hopes of inspiring you to put together your own text set.

Organizing a Text Set

The first step was to understand the goal behind a text set—to assemble a set of texts to explore a common theme. Two ways to organize text sets are by general themes or by an anchor text, a text that frames the text set. We organized text sets around anchor texts. By the time the preservice teachers were ready to design their text sets, we had read some selections and highlights from young adolescent literary works and had formed two book groups, each based on a different novel.

Designing a Text Set

To design the text set, each person thought about a theme in the anchor text to explore through the text set. Different people were able to design different text sets around a shared anchor text. In this way, each preservice teacher selected an anchor text and a topic within that text to explore further through the text set.

Next, each preservice teacher began to put a text set together. These requirements framed the assignment:

  • The text set needed to include 6-8 texts, including the anchor text.
  • The text set had to include both narrative and informational genres.
  • The text set had to include both print and digital texts.
  • The text set needed to include texts of varying complexity.

The completed text set was presented in a box, basket, or other container that a teacher may have in a classroom. For each text, they wrote an original synopsis of each text that connected it to the anchor text and was written to engage students. Each preservice teacher also designed a sample assignment built around the text set. Their sample assignments were designed to (1) require students to read multiple texts in the text set (2) offer students choice and (3) promote higher-order thinking about the texts and the anchor text.

Resources for Texts

To help preservice teachers find appropriate texts, these links were shared at the beginning of the assignment:

There are other ways that you can locate texts for text sets. Your local library (whether a school library or a public library) is a great resource. Wesbites such as Goodreads or Amazon can yield suggestions, as can other teachers.

Even though each preservice teacher turned in a text set with all texts present, this assignment did not require them to purchase all the texts. They were encouraged to use both the university library and the public library to find texts.

Three Example Text Sets

Everyone designed a text set that could be successful in a middle grades classroom. Here, we want to highlight three examples (the student names are pseudonyms). Two examples show how the same anchor text can inspire different text sets in different content areas. The third example is a text set designed for math—yes, math! This example demonstrates how text sets are not just for Language Arts.

Same Book, Different Text Sets

Some preservice teachers chose R.J. Palacio’s Wonder as their anchor texts. This fantastic novel follows Auggie Pullman, who was born with significant facial deformities, through fifth grade, his first year in school after many years of homeschooling. Julia, who plans to teach science and math, focused on the main character’s birth defects and built a text set around genetics and birth disorders. Amy, who plans to teach Language Arts, focused on Auggie’s social experience and crafted a text set around understanding and responding to differences.

As a future teacher of science, Julia focused on the genetics behind Auggie’s appearance and other birth defects that people experience. Some of her texts were:

Both these narratives follow other young people who face difficulties as a result of birth defects. Julia also sourced two science books that she could use in excerpts and with annotations.

Amy focused on Auggie’s social experience of being bullied at his new school. She generalized from Auggie’s specific experience to the experiences other young people have with bullies. Some of her texts included:

  • The Giver, by Lois Lowry
  • Frankenstein, by Mary Shelley
  • The Biggest Nose, a picture book by Mary Caple.

In addition, Amy located a short informational text about genes, Gene Machines. Working from a desire to equip students to respond to bullying, she also found How to Handle Bullies, Teasers and Other Meanies. She imagined her students reading Wonder and the other texts and then enacting a service learning project around bullying. These two different examples reflect how one text can inspire a number of themes and topics of further study.

Text Sets in Math

Other preservice teachers designed text sets for their future math classrooms. Margaret, for example, started with James Patterson’s Middle School, the Worst Years of My Life. She empathized with the struggles the main character, Rafe, faced to comprehend geometry, and that was the inspiration for the text set. Rather than selecting math textbooks, Margaret chose to focus on texts middle school students would find more approachable. She selected a few digital texts and these books:

The last book introduced Margaret to math poetry, a genre new to her. Margaret imagined the books in this text set working to give students more points of access to math through interesting stories, poems, and pictures.

These examples show how teachers of different content areas can develop different text sets from the same book, and how teachers from every content area can incorporate text sets into their curricula.

Why did we design text sets?

We know it is important for students to read all across the content areas. With the Common Core State Standards, for example, we see how important reading a variety of texts is for students at all grade levels. These text sets allowed preservice teachers to collect a range of texts to appeal to readers with a range of interests and ability levels. Although these text sets were designed for middle school classrooms, many included picture books. Some of these picture books were chosen because of their lesser text complexity and some for the visual addition of pictures and other graphics. Because students read more and more online, each preservice teacher selected appropriate digital texts. One of our course texts was Reading and Writing Genre with Purpose in K-8 Classrooms, which emphasizes the importance of students reading texts in a range of genres. This text inspired us to include both narrative and informational texts.

The goals of this assignment were to help preservice teachers (1) understand what a text set is and (2) experience putting a text set together. The important decisions included:

  • Choosing an anchor text
  • Deciding on a theme in the anchor text to explore through the text set
  • Selecting other appropriate texts.

In some instances, curriculum standards can guide the selection of texts. Some concerns about using a text set may arise. The first relates to time. You can design a text set as a way to differentiate content for students: perhaps all students read a common anchor text, but then various students read different complementary texts. Texts in a text set may also be optional reading for students intrigued by the anchor text. A text set can be used to support student projects and research. Also, you can provide annotations or other text supports to address time concerns. These annotations and text supports also can help a broader range of readers access more complex texts.

This We Believe, the guiding document of the Association of Middle Level Education (www.amle.org), encourages a middle school curriculum that is challenging, exploratory, integrative, and relevant for young adolescents. More specific to literacy, the Common Core State Standards call on students to read a range of texts of varying genres and increasing complexity across the content areas. These standards can seem daunting to preservice teachers. A text set assignment, like the one described above, is one way for teacher educators to prepare preservice teachers to plan curriculum and instruction that meets the CCSS and AMLE Standards through specific focus on one anchor text and supporting texts. In framing this assignment, these sources provided examples and guidance:

Amanda Wall is an assistant professor in the Department of Teaching and Learning at Georgia Southern University, where she teaches courses in the middle grades program. She taught Language Arts and Latin in grades 5-12 for many years. Her articles for MiddleWeb can be found here.


Kukulkan

The Mayan feathered serpent deity Kukulkan was known to other Mesoamerican cultures like the Aztecs and Olmecs who worshipped the god under different names. The myth surrounding this deity mention the god as a creator of the cosmos in the Popul Vuh, the Kiche Maya sacred book. The serpent god is also called the Vision Serpent. Feathers represent the god’s ability to soar in the heavens while as a serpent the god can also travel the earth. Kukulkan cult temples during the Post-Classical era can be found in Chichen Itza, Uxmal and Mayapan. The serpent cult emphasized peaceful trade and good communication among the cultures. Since a snake can shed its skin, it symbolizes renewal and rebirth.


Symbols

In addition to the runes, the pre-Christian mythology and religion of the Norse and other Germanic peoples were full of intriguing and powerful symbols. Here are some of them:

Thor’s Hammer, a symbol of protection, strength, consecration, and the integrity of custom and tradition.

The Swastika or sunwheel, a symbol of luck, holiness, power, prosperity, and the sky. This article covers both its original usage and meaning and its later, tragic appropriation by the Nazis.

The Valknut, a symbol associated with death, the transition from life to death, and Odin.

The Helm of Awe, a symbol of protection and might, but in a darker and more individualistic sense than Thor’s Hammer.

The Svefnthorn, a symbol that could put someone into a long, deep sleep.

The Vegvisir, a symbol from an early modern Icelandic magical manuscript (and therefore not necessarily a truly “Norse” symbol), which was supposed to help with finding one’s way when lost.

Just about any other so-called “Norse symbol” out there doesn’t date from the Viking Age or earlier, and is therefore not authentically Norse. How can you tell the difference between truly Norse symbols and the countless “Norse-flavored” symbols? Simple: is there any concrete evidence that the symbol in question dates from the Viking Age or earlier? If not, one can reasonably assume that it’s a pseudo-Norse symbol that somebody came up with in the Middle Ages or modern times. Those kinds of symbols greatly outnumber genuinely Norse ones. And no, “It looks kinda Norse-y and some New Age website says it’s the ‘Norse symbol for love’” is not evidence.

Looking for more great information on Norse mythology and religion? While this site provides the ultimate en ligne introduction to the topic, my book L'esprit viking provides the ultimate introduction to Norse mythology and religion period. I’ve also written a popular list of The 10 Best Norse Mythology Books, which you’ll probably find helpful in your pursuit.


Voir la vidéo: Les Jardins Médiévaux