Lamantin II AO-58 - Histoire

Lamantin II AO-58 - Histoire

Lamantin

II

(AO-58 : dp. 7 470 ; 1. 533' ; n. 75' ; dr. 32'4" ; s. 18 k. ; cpl. 314 ; a. 1 511, 4 3", 8 40mm. ; cl , Cimarron)

Le deuxième lamantin (AO-58) wag posé le 28 août 1943 par le chantier naval de Bethlehem-Sparrows Point, Inc., Sparrows Point, Maryland ; lancé le 18 février 1944; parrainé par Mme Paul V. McNutt; et commandé le 6 avril 1944, le lieutenant Comdr. Joseph B. Smyth aux commandes.

Peu de temps après une période de préparation de 10 jours, Manatee a quitté la région de la baie de Chesapeake pour les Antilles néerlandaises. Chargement à ce centre pétrolier, elle est devenue en route pour le canal de Panama et le Pacifique. En arrivant à Eniwetok le 16 juin, elle a reconstitué les forces amphibies envahissant alors Saipan. Elle a fait la navette d'Eniwetok aux zones de ravitaillement tout au long des campagnes pour Saipan, Tinian et Guam, jusqu'à ce qu'elle se déplace à Manus, la plus grande des Amirautés, le 20 août. De Manus, elle a continué à transporter du carburant et d'autres fournitures à des groupes de transporteurs rapides pendant la bataille de Pelelieu et la première phase de la campagne des Philippines. 13Y 20 octobre, lorsque Manatee a quitté Manus pour la dernière fois, l'atoll d'Ulithl avait été sécurisé et était devenu le centre des pétroliers de la flotte.

Depuis les Admiralities, Manatee s'est dirigé vers le nord pour soutenir les forces qui couvraient alors les débarquements de Leyte. Ses activités de ravitaillement l'ont maintenue aux Philippines jusqu'à la fin de février 1945, date à laquelle elle est retournée à Ulithi. D'Ulithi, il retourna au golfe de Leyte pour alimenter les forces amphibies se rassemblant pour la campagne d'Okinawa. Le 28 mars. elle a commencé à transporter du pétrole d'Ulithi aux groupes de transporteurs opérant dans l'invasion d'Okinawa. Il continua à exploiter cette ligne de ravitaillement jusqu'à la sécurisation de l'île le 21 juin, 82 jours après les débarquements.

Le 2 juillet, le Manatee a reçu l'ordre de se joindre à d'autres pétroliers rapides pour apporter un soutien étroit aux groupes de transporteurs lors de frappes sur les îles japonaises. Les pétroliers se déplaçant de nuit pour rejoindre les porte-avions, les ont ravitaillés en carburant à moins de 200 milles des côtes ennemies, puis se sont retirés. Organisation efficace et acheminement rapide des graisseurs vides

à Ulithi pour le ravitaillement a entraîné un approvisionnement suffisant en mazout pour les forces de transport de la flotte.

Avec la cessation des hostilités le 15 août, Manatee a navigué pour Ulithi en route vers San Pedro, en Californie, arrivant le 7 octobre 1945. Le pétrolier a de nouveau quitté la côte ouest pour l'Extrême-Orient, retournant dans le Pacifique occidental à la fin de novembre pour soutenir les opérations d'occupation. Elle a effectué trois voyages aller-retour entre les ports pétroliers du golfe Persique et Tokyo avant de s'embarquer pour Hawaï. La révision accomplie au Port de Perle elle a quitté Hawaï le 11 septembre 1947 pour le Golfe Persique. Au cours de ce voyage, le pétrolier a été chargé à Ras Tanura, en Arabie, et déchargé à Norfolk, étant arrivé le 17 novembre via le canal de Suez et Gibraltar.

Au début de l'année suivante, il partit pour le golfe Persique et effectua deux voyages au Japon depuis Bahreïn avant de retourner à Norfolk le 22 avril 1948. Il commença ensuite des voyages en navette entre Aruba, Bayonne, New Jersey et Argentia. En quittant ce dernier port le 2 juin, elle a fumé via le Golfe Persique et le Japon pour la Californie, en arrivant le 20 août.

Le 6 janvier 1949, le pétrolier a quitté Long Beach pour le Pacifique occidental. Après avoir accompli trois croisières aller-retour entre Sasebo et le golfe Persique, elle est revenue à la côte ouest le 17 juillet. À San Francisco, sa plate-forme de ravitaillement en mer a été retirée et le Manatee a commencé à servir pendant 20 mois en tant que navire MSTS. D'abord opérant le long de la côte ouest, ses affectations se sont bientôt étendues aux Caraïbes, au golfe et aux côtes est. Avant octobre 1950, il effectua quatre voyages à Norfolk via la zone du canal et les Antilles néerlandaises, ainsi que plusieurs voyages en navette entre ces derniers et les ports de la côte est. Le 27 octobre, elle a quitté Boston pour Ras Tanura sur le Golfe Persique. Le 17 février, après avoir fait escale à Manille, à Yokosuka et à Pearl Harbor, il était de retour à Long Beach. Là, il a été rééquipé pour le ravitaillement en mer et est redevenu un pétrolier de flotte pour soutenir la flotte dans les opérations visant à contrecarrer l'agression communiste en Corée.

Le 17 mars 1951, le Manatee est arrivé dans les eaux japonaises pour commencer son premier déploiement annuel de WesPac. Après de brèves périodes à Tokuyama et Sasebo, il reçoit l'ordre de reconstituer la patrouille du détroit de Taiwan. Elle est revenue à Sasebo le 20 mai et a commencé à entretenir les navires de la Marine dans les zones de combat au large de la côte coréenne. Elle a continué à opérer de Sasebo depuis les 5 mois suivants, en revenant à Long Beach le 11 août. Ses deux prochains déploiements WestPac, du 21 mars au 19 octobre 1952 et du 6 février au 29 juillet 1953, ont suivi le même schéma, 1 mois avec la patrouille du détroit de Taiwan et le reste de la tournée opérant à partir de Sasebo en soutien aux opérations coréennes.

Pendant les 5 années suivantes, le programme d'exploitation de Lamantin a continué à être de 6 mois dans le Pacifique occidental, 6 mois sur la côte ouest. Pendant cette période, il a participé aux opérations de la flotte et aux exercices d'entraînement en cours, ainsi qu'à des révisions régulières. Inclus dans son déploiement dans le Pacifique pour 1954 était le réapprovisionnement des navires présents dans les îles Marshall pour les essais de bombes à hydrogène de mars.

Prévu pour seulement 4 mois de déploiement dans le Pacifique occidental en 1958, de la mi-mai à la mi-septembre, le lamantin est resté un mois supplémentaire pour desservir les navires appelés dans la région pendant la crise de Formose sur les îles Quemoy et Matsu, l'année suivante, après son 4 mois de service WestPac, Manatee a été choisi, en raison de son service toujours efficace, pour participer à une démonstration de réapprovisionnement conjointe canado-américaine tenue le 8 octobre 1959 pour la 14e conférence annuelle de la National Defence Transportation Association. Dans l'année qui a suivi, Manatee a continué d'alterner le service sur la côte ouest avec le service en Extrême-Orient. Elle était l'un des sept navires choisis pour visiter l'Australie, du 29 avril au 13 mai, pour la célébration de la mer de Corail en 1963.

Avec l'intensification des opérations au Vietnam, la tournée WestPac du Manatee en 1964 a été prolongée à 8 mois, du 19 mai au janvier 1965. Au cours de cette période, il a principalement opéré dans la mer de Chine méridionale. Les opérations en mer de Chine méridionale ont également occupé la plupart de ses tournées de 1966, 1967 et 1968, reconstituant les navires de la 7e flotte en patrouille dans cette région à l'appui de la lutte contre l'agression communiste au Vietnam.

Lamantin a reçu huit étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale et six pour son service coréen.


Voir la vidéo: Swimming with Florida manatees