Tempêtes DD-780 - Histoire

Tempêtes DD-780 - Histoire

Tempêtes DD-780

Tempêtes(DD-780 : dp. 2 200, 1. 376'6"; b. 40'10"; dr. 14'5", s. 34 k.; cpl. 345; a. 6 5", 12 40mm. , 11 20mm., 2 dct.6 dc p., 10 21"tt.; cl. Allen M. Sumner) Stormes (DD-780) a été posé le 25 juillet 1943 par Todd-Pacific Shipyards Inc., Seattle, Wash .Lancé le 4 novembre 1944 ; parrainé par Mme MC Stormes ; et commandé le 27 janvier 1945, le commandant William N. Wylie aux commandes.Stormes a été aménagé à Seattle et y est parti le 14 février pour la région de la baie de San Diego où a tenu son entraînement au shakedown. À la fin de son shakedown, elle a navigué le 1er avril pour Bremerton pour une révision post-shakedown. Des essais de quai ont eu lieu le matin du 22d; et, cet après-midi, le destroyer a pris la mer, en route vers Hawaï.Les tempêtes sont arrivées à Pearl Harbor le 30 avril et ont navigué le lendemain comme escorte pour Louisville (CW-28) en route vers Okinawa, via Guam. Les deux navires sont arrivés au mouillage de Hagushi le 23 mai et ont rejoint la 5e flotte. Le destroyer a été immédiatement affecté à la lutte antiaérienne t écran. Elle a passé la nuit au mouillage et a pris position dans l'écran le lendemain. Le navire a subi son premier raid aérien ce soir-là. Le temps était mauvais le matin du 25 mai avec une mauvaise visibilité et des rafales de pluie intermittentes. À 9 h 05, un avion japonais a été aperçu alors qu'il passait entre deux avions de la Marine et se dirigeait vers Ammen (DD-527) juste devant Stormes. Au dernier moment, l'avion a tourné et s'est écrasé sur le support de torpille arrière de Stormes. Sa bombe a explosé dans le chargeur sous sa monture numéro trois de 5 pouces. Le navire était en feu et de l'eau de mer s'écoulait par des trous dans la coque. À midi, les équipes de réparation avaient éteint les incendies et bouché les trous. Vingt et un membres de l'équipage ont été tués et 15 blessés. Le destroyer battu a lentement regagné Kerama Retto. Elle est restée là jusqu'au 5 juillet quand elle s'est déplacée à la Baie Buckner pour entrer dans une cale sèche flottante. Le navire a quitté la cale sèche le 13 août et était suffisamment en état de navigabilité pour le long voyage de retour aux États-Unis, même si seul son puits bâbord était en service. Les tempêtes se sont levées de Buckner Bay le 17 août et ont fumé, via Saipan, Eniwetok et Pearl Harbor, jusqu'à San Francisco. Elle est arrivée à Hunters Point le 17 septembre et a commencé une révision de trois mois. Le destroyer a tenu une formation de recyclage dans la région de San Diego et, en janvier 1946, a navigué pour la côte est. Elle est arrivée à Guantanamo Bay, Cuba, le 14 janvier, et, avant de continuer à Norfolk, a agi comme garde d'avion pour les porte-avions menant des opérations de shakedown dans la région. Les tempêtes sont arrivées à Norfolk le 1er février et ont passé le reste du mois à se préparer pour L'opération "Frostbite" qui devait avoir lieu en mars. Midwa' (CVB-41), un pétrolier, Stormes, et deux autres destroyers, se sont déplacés dans une zone entre le Groenland, le Labrador et le détroit d'Hudson en mars pour tester les opérations du porte-avions à des températures inférieures à zéro. À la fin de l'opération, Stormes se rendit au Brooklyn Navy Yard pour l'entretien. Le 11 avril, elle a navigué à Casco Bay, Maine, pour la formation et est revenue pour une révision majeure. Le 22 juillet, elle a navigué à la Baie Guantanamo pour l'entraînement de recyclage et est revenue à Norfolk le 9 septembre. En octobre 1946, le destroyer escorta le Philippine Sea (CV-47) jusqu'à Guantanamo Bay pour le shakedown du porte-avions. En janvier 1947, le Stormes participa à un exercice à Guantanamo Bay et retourna dans les Caraïbes le mois suivant pour un exercice de flotte. Le destroyer a effectué des tâches de routine depuis sa base de Norfolk jusqu'en 1950. En août, il a navigué jusqu'à Charleston, Caroline du Sud, pour inactivation. Cependant, il a été réactivé en septembre en raison de la guerre de Corée. En décembre 1950, elle a commencé une révision de triage de trois mois à Charleston qui a été suivie d'une croisière shakedown de six semaines. En mai 1951, le destroyer a navigué vers la côte ouest et était en route pour rejoindre la 7e flotte au large de la Corée. Les tempêtes ont opéré avec la Force opérationnelle 77, bombardant les lignes ennemies, protégeant les grandes unités de la flotte, sauvant les pilotes abattus et effectuant des tâches anti-sous-marines jusqu'en janvier 1952, date à laquelle elle est revenue à Norfolk. Stormes a fait une croisière d'aspirant en Angleterre et en France cet été-là et a ensuite opéré le long de la côte atlantique jusqu'en juin 1953 quand elle est entrée dans le Norfolk Navy Yard pour une période de chantier de quatre mois et son shakedown ultérieur. En février 1954, le destroyer embarque pour une croisière mondiale qui l'emmène à Naples, Suez, Port-Saïd, Aden, Colombo, Singapour, Yokosuka, Sasebo, Midway et Pearl Harbor. Elle a atteint San Francisco en juillet et est revenue à Norfolk en août. Stormes a navigué, le 4 janvier 1955, pour les Caraïbes pour participer à l'opération "Springboard 55." Il a opéré avec Valley Forge (CVS-45) dans le groupe anti-sous-marin 3 du 4 janvier au mois d'août. Le destroyer a participé à un exercice de l'OTAN début septembre, puis a poursuivi ses opérations locales jusqu'en février 1956, date à laquelle il est entré dans le Norfolk Navy Yard. Stormes a quitté le chantier naval en mai et a navigué vers la baie de Guantanamo pour une formation de recyclage qui a duré jusqu'en juillet. De là à novembre, le navire a participé à des exercices locaux pour maintenir son état de préparation en prévision d'une tournée à l'étranger. Flotte. Elle a servi avec les porte-avions rapides en Méditerranée jusqu'à son retour à Norfolk le 20 février 1957. Le navire a opéré le long de la côte est jusqu'au 3 septembre, date à laquelle elle a navigué dans le cadre d'une force de frappe de porte-avions d'attaque pour l'opération "Seaspray". Après avoir traversé l'Atlantique Nord, les navires sont arrivés à la rivière Clyde, en Écosse, où un certain nombre de navires de l'OTAN attendaient de participer à l'opération « Strikeback ». L'opération s'est terminée fin septembre et le destroyer a navigué vers Gibraltar pour rejoindre la 6e flotte pour sa deuxième tournée qui s'est terminée à Norfolk le 22 décembre 1957. Les tempêtes sont restées au port jusqu'au 27 janvier 1958 lorsqu'elle s'est lancée dans un exercice de deux semaines avec d'autres navires. de DesDiv 261. Le reste de l'année et une partie de 1959 ont vu le. destroyer participant aux opérations locales et de la flotte de New York aux Caraïbes. Le 7 août 1959, il a navigué pour sa troisième tournée avec la 6e flotte qui s'est terminée à son retour à Norfolk le 26 février 1960. Le navire est entré dans le Navy Yard le 3 juin pour une conversion FRAM II qui a duré jusqu'au 5 janvier 1961. Sur le Le 24, elle a navigué pour la Baie Guantanamo où elle a tenu une formation de recyclage, une pratique de tir et a participé à des exercices de groupe. Les tempêtes ont navigué pour Norfolk, via Key West et sont arrivées là le 1 avril. Elle a opéré avec des unités de flotte sur la côte est et dans les Caraïbes pour le reste de l'année. Le point culminant des activités de l'année est survenu en novembre lorsque Stormes a été désigné pour récupérer un vaisseau spatial transportant un chimpanzé nommé Enos. Le vaisseau spatial a atterri à environ 30 miles du destroyer. Stormes, aidé par un avion qui avait la capsule en vue, la récupéra ainsi qu'Enos qui était en bonne santé. Elle passa l'année suivante à opérer avec le Groupe opérationnel Alfa, un groupe de chasseurs-tueurs développant la préparation anti-sous-marine de la Flotte. Le 9 novembre 1962, Stormes rejoignit le Blocus cubain et continua ce devoir jusqu'à ce que les tensions se relâchent. Elle a ensuite repris ses activités régulières. En août de l'année suivante, le « 780 » est devenu le premier navire américain à visiter Santa Marta, en Colombie, depuis 1830. À la fin de 1963, il a subi une révision. Elle a opéré avec le groupe opérationnel Alfa en 1964 jusqu'en octobre lorsqu'elle a participé à l'opération "Steelpike". Son groupe de travail a agi comme le groupe de chasseurs-tueurs qui a précédé le corps principal des navires lorsqu'ils ont traversé l'Atlantique. Les tempêtes ont continué à opérer avec le groupe de travail Alfa jusqu'en mai 1965, date à laquelle elle a reçu l'ordre de patrouiller dans les eaux côtières de la République dominicaine pendant la révolution. . Quand relevé du devoir de patrouille, elle est revenue à Norfolk et s'est préparée pour une période de déploiement. Elle était avec la 6ème Flotte de juin à août et est revenue à son port d'attache début septembre. Le 1er juin 1966, Stormes s'est démarqué de Norfolk avec DesRon 32 pour un déploiement de six mois et demi dans le Pacifique occidental. Pendant qu'il était à WestPac, la tâche principale de Stormes était la garde d'avion pour Constellation (CVA-64) dans le golfe du Tonkin. À un moment donné, elle a été appelée à fournir un appui-feu aux forces terrestres à terre pendant une période de trois jours. Elle est revenue à Norfolk, via la Méditerranée, le 17 décembre 1966. Après des opérations sur la côte est au printemps et à l'été 1967, Stormes a été déployée dans la 6e flotte du 14 novembre 1967 au 23 avril 1968. Elle a navigué vers l'Amérique du Sud en juillet 1968 pour mener des opérations de guerre anti-sous-marine et visiter les ports de Porto Rico, du Brésil et de l'île de Sainte-Lucie. Après avoir repris ses opérations normales depuis Norfolk en septembre, Stormes s'est déployé en Méditerranée avec DesRon 32 le 6 janvier 1969. La tournée de six mois s'est terminée à son retour à Norfolk le 31 mai. Le reste de l'année et jusqu'en juin 1970, il a opéré à partir de son port d'attache. Lorsque Stormes est revenu à Norfolk de sa dernière escale sur la côte est le 18 juin, il a commencé à se préparer à l'inactivation. Stormes a été mis hors service, en réserve, le 5 décembre 1970. Elle a été rayée de la liste de la Marine le 16 février 1972. Stormes a été vendu à l'Iran le 16 février 1972 et sert le gouvernement de ce pays en tant que Palang (DDG-9).Les tempêtes ont reçu une étoile de bataille pour la Seconde Guerre mondiale, trois pour service en Corée, et un pour le service au Vietnam.


Dictionnaire des navires de combat navals américains

Max Clifford Stormes-né le 27 juillet 1903 à Big Flats, N.Y.--a été nommé midshipman le 15 juin 1920 et a obtenu son diplôme le 15 mai 1924. Il a été affecté à Nevada (BB-36) et par la suite servi dans Chewink (AM-39) et S-33.

Stormes a servi avec la division sous-marine 20 en 1929 et 1930, puis a suivi un cours de troisième cycle à l'Académie navale en 1931 et 1932. Son prochain tour de service en mer était en tant que commandant de Talbot (TB-15) suivi d'une visite en Chicago (CA-29) en tant qu'officier de contrôle des avaries.

Stormes est devenu commandant de Preston (DD-379) le 31 octobre 1941 et est promu commandant le 20 août 1942.

Comd. Stormes a été tué au combat dans la nuit du 14 au 15 novembre 1942, lorsque Preston a été coulé lors de la bataille navale de Guadalcanal. Comd. Stormes a reçu à titre posthume la Croix de la Marine car « son sang-froid et son courage face à un grave danger ont inspiré ses hommes à des efforts suprêmes de détermination et d'endurance pour poursuivre l'attaque ».

(DD-780 : dp. 2 200 l. 376'6" b. 40'10" dr. 14'5", s. 34 k. cpl. 345 a. 6 5", 12 40mm., 11 20mm., 2 dct., 6 dcp., 10 21" tt. cl. Allen M. Sumner)

Tempêtes (DD-780) a été posé le 25 juillet 1943 par Todd-Pacific Shipyards Inc., Seattle, Wash. lancé le 4 novembre 1944 parrainé par Mme M. C. Stormes et commandé le 27 janvier 1945, Comdr. William N. Wylie aux commandes.

Tempêtes a été aménagé à Seattle et y est parti le 14 février pour la région de la baie de San Diego où il a tenu son entraînement au shakedown. À la fin de son shakedown, elle a navigué le 1er avril pour Bremerton pour une révision post-shakedown. Des essais à quai ont eu lieu le matin du 22 et, cet après-midi, le destroyer a pris la mer, en route vers Hawaï.

Tempêtes arrivé à Pearl Harbor le 30 avril et a navigué le lendemain comme escorte pour Louisville (CL-28) en route vers Okinawa, via Guam. Les deux navires arrivèrent au mouillage de Hagushi le 23 mai et rejoignirent la 5e flotte. Le destroyer a été immédiatement affecté à l'écran antiaérien. Elle a passé la nuit au mouillage et a pris position dans l'écran le lendemain. Le navire a subi son premier raid aérien ce soir-là. Le temps était mauvais le matin du 25 mai avec une mauvaise visibilité et des rafales de pluie intermittentes. À 9 h 5, un avion japonais a été aperçu alors qu'il passait entre deux avions de la Marine et se dirigeait vers Ammen (DD-527) juste devant Tempêtes. Au dernier moment, l'avion a fait demi-tour et s'est écrasé des tempêtes support de torpille arrière. Sa bombe a explosé dans le chargeur sous sa monture numéro trois de 5 pouces. Le navire était en feu et de l'eau de mer s'écoulait par des trous dans la coque. À midi, les équipes de réparation avaient éteint les incendies et bouché les trous. Vingt et un membres d'équipage ont été tués et 15 blessés.

Le destroyer battu retourna lentement vers Kerama Retto. Elle est restée là jusqu'au 5 juillet quand elle s'est déplacée à la Baie Buckner pour entrer dans une cale sèche flottante. Le navire a quitté la cale sèche le 13 août et était suffisamment en état de navigabilité pour le long voyage de retour aux États-Unis, même si seul son puits bâbord était en service. Tempêtes s'est détaché de Buckner Bay le 17 août et a fumé, via Saipan, Eniwetok et Pearl Harbor, à San Francisco. Elle est arrivée à Hunters Point le 17 septembre et a commencé une révision de trois mois.

Le destroyer a suivi une formation de recyclage dans la région de San Diego et, en janvier 1946, a navigué vers la côte est. Elle est arrivée à la Baie Guantanamo, Cuba, le 14 janvier et, avant de continuer à Norfolk, a agi comme garde d'avion pour les porte-avions tenant des opérations de shakedown dans la région.

Tempêtes est arrivé à Norfolk le 1er février et a passé le reste du mois à préparer l'opération "Frostbite" qui devait avoir lieu en mars. À mi-chemin (CVB-41), un pétrolier, Orages, et deux autres destroyers, se sont déplacés dans une zone entre le Groenland, le Labrador et le détroit d'Hudson en mars pour tester les opérations du porte-avions à des températures inférieures à zéro. A la fin de l'opération, Tempêtes à la vapeur au Brooklyn Navy Yard pour l'entretien. Le 11 avril, elle a navigué à Casco Bay, Maine, pour la formation et est revenue pour une révision majeure. Le 22 juillet, elle a navigué à la Baie Guantanamo pour la formation de recyclage et est revenue à Norfolk le 9 septembre. En octobre 1946, le destroyer escorta le Mer des Philippines (CV-47) à Guantanamo Bay pour le shakedown du porte-avions.

En janvier 1947, Tempêtes a participé à un exercice à Guantanamo Bay et est retourné dans les Caraïbes le mois suivant pour un exercice de flotte. Le destroyer a effectué des tâches de routine depuis sa base de Norfolk jusqu'en 1950. En août, il a navigué jusqu'à Charleston, Caroline du Sud, pour inactivation.

Cependant, elle a été réactivée en septembre en raison de la guerre de Corée. En décembre 1950, elle a commencé une révision de triage de trois mois à Charleston qui a été suivie d'une croisière shakedown de six semaines. En mai 1951, le destroyer a navigué vers la côte ouest et a été mis en déroute pour rejoindre la 7e flotte au large de la Corée.

Tempêtes a opéré avec la Force opérationnelle 77, bombardant les lignes ennemies, examinant de grandes unités de flotte, sauvant des pilotes abattus et effectuant des tâches anti-sous-marines jusqu'en janvier 1952, date à laquelle elle retourna à Norfolk.

Tempêtes a effectué une croisière d'aspirant en Angleterre et en France cet été-là, puis a opéré le long de la côte atlantique jusqu'en juin 1953, date à laquelle il est entré dans le Norfolk Navy Yard pour une période de quatre mois et son shakedown ultérieur. En février 1954, le destroyer embarque pour une croisière mondiale qui l'emmène à Naples, Suez, Port-Saïd, Aden, Colombo, Singapour, Yokosuka, Sasebo, Midway et Pearl Harbor. Elle a atteint San Francisco en juillet et est revenue à Norfolk en août.

Tempêtes a navigué, le 4 janvier 1955, pour les Caraïbes pour participer à l'opération "Springboard 55." Elle a opéré avec Forge de la Vallée (CVS-45) dans le groupe anti-sous-marin 3 du 4 janvier au mois d'août. Le destroyer a participé à un exercice de l'OTAN début septembre, puis a poursuivi ses opérations locales jusqu'en février 1956, date à laquelle il est entré dans le Norfolk Navy Yard. Tempêtes a quitté le chantier naval en mai et a navigué vers la baie de Guantanamo pour une formation de recyclage qui a duré jusqu'en juillet. De là à novembre, le navire a participé à des exercices locaux pour maintenir son état de préparation en prévision d'une tournée à l'étranger.

Le 7 novembre, Tempêtes a navigué avec la division de destroyers 261 et est arrivé à Naples, en Italie, un mois plus tard, où il a été attaché à la 6e flotte. Elle a servi avec les porte-avions rapides en Méditerranée jusqu'à son retour à Norfolk le 20 février 1957. Le navire a opéré le long de la côte est jusqu'au 3 septembre, date à laquelle elle a navigué dans le cadre d'une force de frappe de porte-avions d'attaque pour l'opération "Seaspray". Après avoir traversé l'Atlantique Nord, les navires sont arrivés à la rivière Clyde, en Écosse, où un certain nombre de navires de l'OTAN attendaient de participer à l'opération « Strikeback ». L'opération s'est terminée fin septembre et le destroyer a navigué vers Gibraltar pour rejoindre la 6e flotte pour sa deuxième tournée qui s'est terminée à Norfolk le 22 décembre 1957.

Tempêtes est resté dans le port jusqu'au 27 janvier 1958 quand elle a embarqué sur un exercice de deux semaines avec d'autres navires de DesDiv 261. Le reste de l'année et une partie de 1959 ont vu le. destroyer participant aux opérations locales et de la flotte de New York aux Caraïbes. Le 7 août 1959, il a navigué pour sa troisième tournée avec la 6e flotte qui s'est terminée à son retour à Norfolk le 26 février 1960. Le navire est entré dans le Navy Yard le 3 juin pour une conversion FRAM II qui a duré jusqu'au 5 janvier 1961. Sur le Le 24, il a navigué pour la baie de Guantanamo où il a suivi une formation de recyclage, un entraînement au tir et a participé à des exercices de groupe.

Tempêtes a navigué pour Norfolk, via Key West et est arrivé là le 1er avril. Elle a opéré avec des unités de flotte sur la côte est et dans les Caraïbes pour le reste de l'année. Le point culminant des activités de l'année a eu lieu en novembre, lorsque Tempêtes a été désigné pour récupérer un vaisseau spatial transportant un chimpanzé nommé Enos. Le vaisseau spatial a atterri à environ 30 miles du destroyer. Orages, aidés d'un avion qui avait la capsule en vue, la récupèrent ainsi qu'Enos, qui était en bonne santé. Elle passa l'année suivante à opérer avec le Task Group Alfa, un groupe de chasseurs-tueurs développant la préparation anti-sous-marine de la Flotte.

Le 9 novembre 1962, Tempêtes rejoint le blocus cubain et a continué ce devoir jusqu'à ce que les tensions se soient apaisées. Elle a ensuite repris ses activités régulières. En août de l'année suivante, le « 780 » est devenu le premier navire américain à visiter Santa Marta, en Colombie, depuis 1830. À la fin de 1963, il a subi une révision. Elle a opéré avec le groupe opérationnel Alfa en 1964 jusqu'en octobre lorsqu'elle a participé à l'opération "Steelpike". Son groupe de travail a agi comme le groupe de chasseurs-tueurs qui a précédé le corps principal des navires lorsqu'ils ont traversé l'Atlantique.

Tempêtes a continué à opérer avec le Groupe de travail Alfa jusqu'en mai 1965, date à laquelle elle a reçu l'ordre de patrouiller les eaux côtières de la République dominicaine pendant la révolution là-bas. Quand relevé du devoir de patrouille, elle est revenue à Norfolk et s'est préparée pour une période de déploiement. Elle était avec la 6ème Flotte de juin à août et est revenue à son port d'attache début septembre. Le 1er juin 1966, Tempêtes s'est démarqué de Norfolk avec DesRon 32 pour un déploiement de six mois et demi dans le Pacifique occidental.

Pendant votre séjour à WestPac, tempêtes' fonction principale était la garde d'avion pour Constellation (CVA-64) dans le golfe du Tonkin. À un moment donné, elle a été appelée à fournir un appui-feu aux forces terrestres à terre pendant une période de trois jours. Il est revenu à Norfolk, via la Méditerranée, le 17 décembre 1966. Après des opérations sur la côte est au printemps et à l'été 1967, Tempêtes déployé à la 6ème Flotte du 14 novembre 1967 au 23 avril 1968. Elle a navigué en Amérique du Sud en juillet de 1968 pour tenir des opérations de guerre anti-sous-marine et pour visiter des ports à Porto Rico, au Brésil et à l'île de Sainte-Lucie. Après avoir repris ses opérations normales de Norfolk en septembre, Tempêtes déployé en Méditerranée avec DesRon 32 le 6 janvier 1969. La tournée de six mois s'est terminée à son retour à Norfolk le 31 mai. Le reste de l'année et jusqu'en juin 1970, il a opéré depuis son port d'attache.

Lorsque Tempêtes revenu à Norfolk de sa dernière escale de port de côte est le 18 juin, elle a commencé à se préparer à l'inactivation.

Tempêtes a été mis hors service, en réserve, le 5 décembre 1970. Il a été rayé de la liste de la Marine le 16 février 1972. Tempêtes a été vendu à l'Iran le 16 février 1972 et sert le gouvernement de ce pays en tant que Palang (DDG-9).


Tempêtes DD-780 - Histoire

L'USS Stormes, un destroyer de classe Allen M. Sumner de 2 200 tonnes construit à Seattle, Washington, a été mis en service en janvier 1945. Après le shakedown à San Diego et des réparations à Bremerton, Washington, il a navigué pour Pearl Harbor en avril 1945. De là, le destroyer a escorté Louisville (CA-28) à Okinawa. A son arrivée fin mai, il est immédiatement affecté à l'écran antiaérien. Au cours de son premier jour en poste, un avion suicide japonais s'est écrasé sur elle après un montage de torpilles et a fait exploser sa bombe dans le chargeur sous elle après un montage de canon de 5 "/38. Après des réparations d'urgence, le Stormes a quitté Okinawa en août sur un arbre d'hélice pour des réparations complètes à San Francisco.

Après une formation de recyclage, Stormes a navigué en janvier 1946 pour la côte est. En mars 1946, il escorta Midway (CVB-41) pendant l'opération Frostbite, un test des opérations du porte-avions à des températures inférieures à zéro. Après trois ans de tâches de routine dans la flotte de l'Atlantique depuis sa base de Norfolk, le destroyer a navigué vers Charleston, Caroline du Sud en août 1950 pour être inactivé. En septembre 1950, cependant, Stormes a été réactivé à cause de la guerre de Corée. En mai 1951, il s'embarqua pour la côte ouest puis rejoignit la 7e flotte. Elle est revenue à Norfolk en janvier de 1952 après avoir exécuté le bombardement de rivage, l'escorte de porte-avions, le sauvetage de pilote et les devoirs ASW au large de la Corée. Les faits saillants de son service dans la flotte de l'Atlantique pendant le reste des années 1950 comprenaient une croisière mondiale entre février et août 1954, et trois déploiements en Méditerranée entre novembre 1956 et février 1957, septembre et décembre 1957, et août 1959 à février 1960.

Entre juin 1960 et janvier 1961, Stormes a reçu une conversion FRAM II au Norfolk Navy Yard, avec l'ajout d'installations pour un hélicoptère DASH drone ASW et un sonar à profondeur variable sur la poupe. En novembre 1960, elle récupéra un vaisseau spatial transportant un chimpanzé en bonne santé nommé Enos. En novembre 1962, elle participe au blocus de Cuba lors de la crise des missiles de Cuba. Elle est retournée dans les Caraïbes en mai 1965 pour patrouiller les eaux côtières de la République dominicaine lors d'une révolution là-bas. À la suite d'un déploiement en Méditerranée plus tard en 1965, le Stormes a quitté Norfolk en juin 1966 pour un déploiement dans le Pacifique occidental, au cours duquel sa tâche principale était de servir de garde d'avion pour le Constellation (CVA-64) dans le golfe du Tonkin. Il est retourné à Norfolk via la Méditerranée en décembre 1966. Le destroyer a effectué deux autres déploiements en Méditerranée entre novembre 1967 et avril 1968, et janvier et mai 1969, et a également visité l'Amérique du Sud entre juillet et septembre 1968.

Stormes a commencé à se préparer à l'inactivation en juin 1970 et a été désarmé en décembre 1970. Il a été rayé du Naval Vessel Register et vendu à l'Iran en février 1972. Rebaptisé Palang (DDG-9), il a été modifié au Philadelphia Navy Yard, avec les travaux y compris le retrait du support de canon numéro deux 5"/38 et l'installation de lanceurs de missiles sol-air standard. Palang aurait opéré pour la dernière fois en 1994 et a probablement été depuis construit ou mis au rebut.

Cette page présente et fournit des liens vers toutes les vues que nous avons liées à l'USS Stormes (DD-780).

Si vous souhaitez des reproductions à plus haute résolution que les images numériques présentées ici, consultez : "Comment obtenir des reproductions photographiques."

Cliquez sur la petite photo pour afficher une vue plus grande de la même image.

Aux côtés de l'USS Leyte (CV-32) pour le ravitaillement en carburant lors de l'opération "Frigid", 17 novembre 1948.

Photographie officielle de l'U.S. Navy, provenant des collections du Naval Historical Center.

Image en ligne : 63 Ko 740 x 615 pixels

En cours dans les années 1950.

Avec l'aimable autorisation du Mariners Museum, Newport News, Virginie, de la collection Ted Stone.

Photographie du centre historique de la marine américaine.

Image en ligne : 89 Ko 740 x 610 pixels

En cours dans les années 1960.

Photographie officielle de l'U.S. Navy, provenant des collections du Naval Historical Center.

Image en ligne : 71 Ko 740 x 610 pixels

En cours le 3 novembre 1966.

Photographié par le photographe en chef D. L. Podbreger, USN, de l'USS Constellation (CVA-64).

Photographie officielle de l'U.S. Navy, provenant des collections du Naval Historical Center.

Image en ligne : 80 Ko 740 x 615 pixels

En cours le 3 novembre 1966.

Photographié par le photographe en chef D. L. Podbreger, USN, de l'USS Constellation (CVA-64).

Photographie officielle de l'U.S. Navy, provenant des collections du Naval Historical Center.

Image en ligne : 108 Ko 740 x 620 pixels

En cours le 3 novembre 1966.

Photographié par le photographe en chef D. L. Podbreger, USN, de l'USS Constellation (CVA-64).

Photographie officielle de l'U.S. Navy, provenant des collections du Naval Historical Center.

Image en ligne : 86 Ko 740 x 615 pixels

En cours le 3 novembre 1966.

Photographié par le photographe en chef D. L. Podbreger, USN, de l'USS Constellation (CVA-64).

Photographie officielle de l'U.S. Navy, provenant des collections du Naval Historical Center.

Image en ligne : 107 Ko 740 x 615 pixels

Aux côtés de l'USS Altair (AKS-32) pour le ravitaillement en avril 1968.

Reçu de l'USS Altair, 1969.

Photographie officielle de l'U.S. Navy, provenant des collections du Naval Historical Center.

Image en ligne : 77 Ko 740 x 520 pixels

Au large de Hampton Roads, Virginie, le 13 novembre 1968.

Photographie officielle de la marine américaine, maintenant dans les collections des Archives nationales.

Image en ligne : 76 Ko 740 x 570 pixels

Des reproductions de cette image peuvent également être disponibles via le système de reproduction photographique des Archives nationales sous le numéro de photo 428-K-61834.
Bien que les reproductions de cette photo des collections du Naval Historical Center ne soient disponibles qu'en noir et blanc, celles des Archives nationales devraient être disponibles en couleur.

Au large de Hampton Roads, Virginie, le 13 novembre 1968.

Photographie officielle de la marine américaine, maintenant dans les collections des Archives nationales.

Image en ligne : 102 Ko 740 x 620 pixels

Des reproductions de cette image peuvent également être disponibles via le système de reproduction photographique des Archives nationales sous le numéro de photo 428-K-61835.
Bien que les reproductions de cette photo des collections du Naval Historical Center ne soient disponibles qu'en noir et blanc, celles des Archives nationales devraient être disponibles en couleur.

Au large de Hampton Roads, Virginie, le 13 novembre 1968.

Photographie officielle de la marine américaine, maintenant dans les collections des Archives nationales.

Image en ligne : 82 Ko 740 x 620 pixels

Des reproductions de cette image peuvent également être disponibles via le système de reproduction photographique des Archives nationales sous le numéro de photo 428-K-61836.
Bien que les reproductions de cette photo des collections du Naval Historical Center ne soient disponibles qu'en noir et blanc, celles des Archives nationales devraient être disponibles en couleur.

En plus des images présentées ci-dessus, les Archives nationales semblent détenir d'autres vues de l'USS Stormes (DD-780). La liste suivante présente certaines de ces images :

Les images énumérées ci-dessous ne font PAS partie des collections du Naval Historical Center.
N'essayez PAS de les obtenir en utilisant les procédures décrites dans notre page "Comment obtenir des reproductions photographiques".

Les photographies suivantes ont été prises après que Stormes ait reçu sa modernisation FRAM II :

Des reproductions de ces images doivent être disponibles via le système de reproduction photographique des Archives nationales pour les images non détenues par le Centre historique naval.


Guerre de Corée[modifier | modifier la source]

Cependant, elle a été réactivée en septembre en raison de la guerre de Corée. En décembre 1950, elle a commencé une révision de triage de trois mois à Charleston qui a été suivie d'une croisière shakedown de six semaines. En mai 1951, le destroyer a navigué vers la côte ouest et a été mis en déroute pour rejoindre la 7e flotte au large de la Corée.

Tempêtes a opéré avec la Force opérationnelle 77, bombardant les lignes ennemies, examinant de grandes unités de flotte, sauvant les pilotes abattus et effectuant des tâches anti-sous-marines jusqu'en janvier 1952 lorsqu'elle est revenue à Norfolk.

Alors qu'il était affecté à la protection du port de Wonsan en soutien à l'équipe d'observation de la Marine sur une petite île, les Stormes ont participé à l'opération de sauvetage d'un bombardier B-29 abattu par Migs alors qu'il revenait d'une mission. Sur les onze hommes d'équipage, sept membres de l'équipage ont été sauvés, les autres ont été tués sur le coup par des coups de feu des Migs. Les survivants ont été parachutés dans la mer au large de la côte et ont ensuite été récupérés par les Stormes et d'autres navires dans les environs immédiats. L'équipage Master Sargent chef d'équipage avait du mal à rester à flot. Le secouriste est allé dans l'eau pour aider et a découvert qu'il portait toujours deux ceintures contenant tous les outils pour l'entretien du moteur, si nécessaire. Le médecin a détaché les ceintures pour permettre aux autres sauveteurs de l'amener à bord du canot de sauvetage. Le mécanicien était paniqué parce qu'il était responsable de l'équipement et craignait d'être chargé de remplacer les outils. Le pilote responsable lui a assuré que c'était une perte compréhensible et qu'il n'aurait pas à les payer, il se détendit.

eTempêtes a effectué une croisière d'aspirant en Angleterre et en France cet été-là, puis a opéré le long de la côte atlantique jusqu'en juin 1953, date à laquelle il est entré dans le Norfolk Navy Yard pour une période de quatre mois et son shakedown ultérieur. En février 1954, le destroyer embarque pour une croisière mondiale qui l'emmène à Naples, Suez, Port-Saïd, Aden, Colombo, Singapour, Yokosuka, Sasebo, Midway et Pearl Harbor. Elle a atteint San Francisco en juillet et est revenue à Norfolk en août.

Tempêtes a navigué, le 4 janvier 1955, pour les Caraïbes pour participer à l'opération "Springboard 55". Elle a opéré avec Forge de la Vallée (CVS-45) dans le groupe anti-sous-marin 3 du 4 janvier au mois d'août. Le destroyer a participé à un exercice de l'OTAN début septembre, puis a poursuivi ses opérations locales jusqu'en février 1956, date à laquelle il est entré dans le Norfolk Navy-Yard. Stormes a quitté le chantier naval en mai et a navigué vers la baie de Guantanamo pour une formation de recyclage qui a duré jusqu'en juillet. De là à novembre, le navire a participé à des exercices locaux pour maintenir son état de préparation en prévision d'une tournée à l'étranger.

Le 7 novembre, Tempêtes a navigué avec la Division de destroyers 261 et est arrivé à Naples, en Italie, un mois plus tard, où il a été attaché à la 6e Flotte. Il a servi avec les porte-avions rapides en Méditerranée jusqu'à son retour à Norfolk le 20 février 1957. Le navire a opéré le long de la côte est jusqu'au 3 septembre, date à laquelle il a navigué dans le cadre d'une force de frappe de porte-avions d'attaque pour l'opération "Seaspray". Après avoir traversé l'Atlantique Nord, les navires sont arrivés à la rivière Clyde, en Écosse, où un certain nombre de navires de l'OTAN attendaient de participer à l'opération « Strikeback ». L'opération s'est terminée fin septembre et le destroyer a navigué vers Gibraltar pour rejoindre la 6e flotte pour sa deuxième tournée qui s'est terminée à Norfolk le 22 décembre 1957.

Tempêtes est resté au port jusqu'au 27 janvier 1958 lorsqu'il s'est lancé dans un exercice de deux semaines avec d'autres navires du DesDiv 261. Le reste de l'année et une partie de 1959 ont vu le destroyer participer à des opérations locales et de flotte de New York aux Caraïbes. Le 7 août 1959, il a navigué pour son troisième tour avec la 6e flotte qui s'est terminé à son retour à Norfolk le 26 février 1960. Le navire est entré dans le Navy Yard le 3 juin pour une conversion FRAM II qui a duré jusqu'au 5 janvier 1961. Sur le Le 24, il a navigué pour la baie de Guantanamo où il a suivi une formation de recyclage, un entraînement au tir et a participé à des exercices de groupe.

Tempêtes a navigué pour Norfolk, via Key West et est arrivé là le 1er avril. Elle a opéré avec des unités de flotte sur la côte est et dans les Caraïbes pour le reste de l'année. Le point culminant des activités de l'année est survenu en novembre lorsque Stormes a été désigné pour récupérer un vaisseau spatial transportant un chimpanzé nommé Enos. Le vaisseau spatial a atterri à environ 30 miles du destroyer. Stormes, aidé par un avion qui avait la capsule en vue, la récupéra ainsi qu'Enos qui était en bonne santé. Elle passa l'année suivante à opérer avec le Task Group Alpha, un groupe de chasseurs-tueurs développant la préparation anti-sous-marine de la Flotte.

Le 9 novembre 1962, Tempêtes rejoint le blocus cubain et a continué ce devoir jusqu'à la fin de la crise des missiles cubains. Elle a ensuite repris ses activités régulières. En août de l'année suivante, le « 780 » est devenu le premier navire américain à visiter Santa Marta, en Colombie, depuis 1880. À la fin de 1963, il a subi une révision. She operated with Task Group Alpha in 1964 until October when she participated in Operation “Steel-pike.” Her task group acted as the hunter-killer group that preceded the main body of ships as they crossed the Atlantic.

Stormes continued operating with Task Group Alfa until May 1965 when she was ordered to patrol the coastal waters of the Dominican Republic during the revolution there. When relieved of patrol duty, she returned to Norfolk and prepared for a deployment period. She was with the 6th Fleet from June to August and returned to her homeport in early September. On 1 June 1966, Stormes stood out of Norfolk with DesRon 32 for a six and one-half month deployment to the western Pacific.


Viêt Nam

While in WestPac, her primary duty was plane guard for Constellation (CVA-64) in the Tonkin Gulf. At one time, she was called on to provide gunfire support to ground forces ashore for a three-day period. She returned to Norfolk, via the Mediterranean, on 17 December 1966. After east coast operations in the spring and summer of 1967, Stormes deployed to the 6th Fleet from 14 November 1967 to 23 April 1968. She sailed to South America in July 1968 to hold antisubmarine warfare operations as part of UNITAS IX and to visit ports in Puerto Rico, Brazil, and St. Lucia. After resuming her normal operations from Norfolk in September, Stormes deployed to the Mediterranean with DesRon 32 on 6 January 1969. The six-month tour ended upon her return to Norfolk on 31 May. The remainder of the year and into June 1970, she operated from her homeport as a dedicated participant of the Squeeze Play ASW exercises.

Lorsque Stormes returned to Norfolk from her last east coast port call on 18 June, she began preparing for inactivation.

Stormes was placed out of commission, in reserve, on 5 December 1970. She was struck from the Navy list on 16 February 1972. Stormes was sold to Iran on 16 February 1972 and serves that country's government as Palang (Leopard) (DDG-9).

Stormes received one battle star for World War II, three for service in Korea, and one for service in Vietnam.


Stormes DD-780 - History

(DD-780: dp. 2,200 l. 376'6" b. 40'10" dr. 14'5", s. 34 k. cpl. 345 a. 6 5", 12 40mm., 11 20mm., 2 dct., 6 dcp., 10 21 tt. cl. Allen M. Sumner)

Stormes (DD-780) was laid down on 25 July 1943 by Todd- Pacific Shipyards Inc., Seattle, Wash. launched on 4 November 1944, sponsored by Mrs. M. C. Stormes and commissioned on 27 January 1945, Comdr. William N. Wylie in command

Stormes was fitted out at Seattle and departed there on 14 February for the San Diego Bay area where she held her shakedown training. Upon completion of her shakedown, she sailed on 1 April for Bremerton for a post-shakedown overhaul. Dock trials were held on the morning of the 22d and, that afternoon, the destroyer put to sea, en route to Hawaii.

Stormes arrived at Pearl Harbor on 30 April and sailed the next day as escort for Louisville (CA-28) en route to Okinawa, via Guam. The two ships arrived at Hagushi anchorage on 23 May and joined the 5th Fleet. The destroyer was immediately assigned to the antiaircraft screen. She spent the night in the anchorage and took her position in the screen the next day. The ship underwent her first air raid that evening. The weather was bad on the morning of 25 May with poor visibility and intermittent rain squalls. At 0905, a Japanese plane was sighted as it passed between two Navy planes and headed for Ammen (DD-527) directly ahead of Stormes At the last moment, the plane turned and crashed into Stormes aft torpedo mount. Its bomb exploded in the magazine under her number three 5-inch mount. The ship was on fire, and sea water poured through holes in the hull. By noon, repair parties had extinguished the fires and plugged the holes. Twenty-one members of the crew were killed and 15 injured.

The battered destroyer slowly made her way back to Kerama Retto. She remained there until 5 July when she moved to Buckner Bay to enter a floating drydock. The ship left drydock on 13 August and was sufficiently seaworthy the for the long trip back to the United States, even though only her port shaft was in commission. Stormes stood out of Buckner Bay on 17 August and steamed, via Saipan, Eniwetok, and Pearl Harbor, to San Francisco. She arrived at Hunters Point on 17 September and began a three-month overhaul.

The destroyer held refresher training in the San Diego area and, in January 1946, sailed for the east coast. She arrived at Guantanamo Bay, Cuba, on 14 January, and, before continuing to Norfolk, acted as a plane guard for aircraft carriers holding shakedown operations in the area.

Stormes arrived at Norfolk on 1 February and spent the remainder of the month preparing for Operation "Frostbite" which was to take place in March. Midway (CVB-41), a tanker, Stormes and two other destroyers, moved into an area between Greenland, Labrador, and Hudson Strait in March to test carrier operations in sub-zero temperatures. Upon completion of the operation, Stormes steamed to the Brooklyn Navy Yard for upkeep. On 11 April, she sailed to Casco Bay, Maine, for training and returned for a major overhaul. On 22 July, she sailed to Guantanamo Bay for refresher training and returned to Norfolk on 9 September. In October 1946, the destroyer escorted the Philippine Sea (CV-47) to Guantanamo Bay for the carrier's shakedown.

In January 1947, Stormes participated in an exercise at Guantanamo Bay and returned to the Caribbean the following month for a fleet exercise. The destroyer carried out routine fleet duties from her Norfolk base until 1950. In August, she sailed to Charleston, S.C., for inactivation.

However, she was reactivated in September due to the Korean war. In December 1950, she began a three-month yard overhaul at Charleston which was followed by a six-week shakedown cruise. In May 1951, the destroyer sailed to the west coast and was routed onward to join the 7th Fleet off Korea.

Stormes operated with Task Force 77, shelling enemy lines, screening large fleet units, rescuing downed pilots, and performing antisubmarine duties until January 1952 when she returned to Norfolk.

Stormes made a midshipman cruise to England and France that summer and then operated along the Atlantic seaboard until June 1953 when she entered the Norfolk Navy Yard for a four-month yard period and its subsequent shakedown. In I February 1954, the destroyer embarked on a world cruise which took her to Naples, Suez, Port Said, Aden, Colombo, Singapore, Yokosuka, Sasebo, Midway, and Pearl Harbor. She reached San Francisco in July and returned to Norfolk in August.

Stormes sailed, on 4 January 1955, for the Caribbean to participate in Operation "Springboard 55." She operated with Valley Forge (CVS-45) in Antisubmarine Group 3 from 4 January to August. The destroyer participated in a NATO exercise in early September and then continued local operations until February 1956 when she entered the Norfolk Navy Yard. Stormes left the shipyard in May and sailed to Guantanamo Bay for refresher training which lasted until July. From then to November, the ship participated in local exercises to maintain her state of readiness in anticipation of an overseas tour.

On 7 November, Stormes sailed with Destroyer Division 261 and arrived at Naples, Italy, a month later where she was attached to the 6th Fleet. She served with the fast carriers in the Mediterranean until returning to Norfolk on 20 February 1957. The ship operated along the east coast until 3 September when she sailed as part of an attack carrier strike force for Operation "Seaspray." After crossing the North Atlantic, the ships arrived at the River Clyde, Scotland, where a number of NATO ships were waiting to take part in Operation "Strikeback." The operation ended in late September, and the destroyer sailed to Gibraltar to join the 6th Fleet for her second tour which ended at Norfolk on 22 December 1957.

Stormes remained in port until 27 January 1958 when she embarked on a two-week exercise with other ships of DesDiv 261. The remainder of the year and part of 1959 saw the destroyer taking part in local and fleet operations from New York to the Caribbean. On 7 August 1959, she sailed for her third tour with the 6th Fleet which terminated upon her return to Norfolk on 26 February 1960. The ship entered the Navy Yard on 3 June for a FRAM II conversion which lasted until 5 January 1961. On the 24th, she sailed for Guantanamo Bay where she held refresher training, gunnery practice, and participated in group exercises.

Stormes sailed for Norfolk, via Key West, and arrived there on 1 April. She operated with fleet units on the east coast and in the Caribbean for the remainder of the year. The highlight of the year's activities came in November when Stormes was designated to recover a spacecraft carrying a chimpanzee named Enos. The spacecraft landed approximately 30 miles from the destroyer. Stormes, aided by an aircraft which had the capsule in sight, recovered it and Enos who was in good health. She spent the next year operating with Task Group Alfa, a hunter-killer group developing the antisubmarine readiness of the Fleet.

On 9 November 1962, Stormes joined the Cuban Blockade and continued that duty until tensions eased. She then resumed her regular operations. In August of the following year, "the 780" became the first United States ship to visit Santa Marta, Colombia, since 1830. In the latter part of 1963, she underwent an overhaul. She operated with Task Group Alfa in 1964- until October when she participated in Operation "Steelpike." Her task group acted as the hunter-killer group that preceded the main body of ships as they crossed the Atlantic.

Stormes continued operating with Task Group Alfa until May 1965 when she was ordered to patrol the coastal waters of the Dominican Republic during the revolution there. When relieved of patrol duty, she returned to Norfolk and prepared for a deployment period. She was with the 6th Fleet from June to August and returned to her home port in early September. On 1 June 1966, Stormes stood out of Norfolk with DesRon 32 for a six and one-half month deployment to the western Pacific.

While in WestPac, Stormes' primary duty was plane guard for Constellation (CVA-64) in the Tonkin Gulf. At one time, she was called on to provide gunfire support to ground forces ashore for a three-day period. She returned to Norfolk, via the Mediterranean, on 17 December 1966. After east coast operations in the spring and summer of 1967, Stormes deployed to the 6th Fleet from 14 November 1967 to 23 April 1968. She sailed to South America in July 1968 to hold antisubmarine warfare operations and to visit ports in Puerto Rico, Brazil, and St. Lucia Island. After resuming her normal operations from Norfolk in September, Stormes deployed to the Mediterranean with DesRon 32 on 6 January 1969. The six-month tour ended upon her return to Norfolk on 31 May. The remainder of the year and into June 1970, she operated from her home port.

When Stormes returned to Norfolk from her last east coast port call on 18 June, she began preparing for inactivation. Stormes was placed out of commission, in reserve, on 5 December 1970. She was struck from the Navy list on 16 February 1972. Stormes was sold to Iran on 16 February 1972 and serves that country's government as Palang (DDG-9).

Stormes received one battle star for World War II, three for service in Korea, and one for service in Vietnam


USS Stormes (DD 780)

Decommissioned 5 December 1970.
Stricken 16 February 1972.
Transferred to Iran 16 February 1972 being renamed Palang.

Commands listed for USS Stormes (DD 780)

Veuillez noter que nous travaillons toujours sur cette section.

Le commandantDeÀ
1T/Cdr. William Naylor Wylie, USN27 Jan 19454 May 1947

Vous pouvez aider à améliorer notre section de commandes
Cliquez ici pour soumettre des événements/commentaires/mises à jour pour ce navire.
Veuillez l'utiliser si vous repérez des erreurs ou si vous souhaitez améliorer cette page de navires.

Notable events involving Stormes include:

14 Feb 1945
USS Stormes departed from Seattle bound for San Diego.

1 Apr 1945
With her shakedown at San Diego completed USS Stormes sails to the Bremerton Navy Yard.

22 Apr 1945
USS Stormes departed from the Bremerton Navy Yard bound for Pearl Harbor.

30 Apr 1945
USS Stormes arrived at Pearl Harbor.

23 May 1945
USS Stormes arrived in the Okinawa area.

25 mai 1945
USS Stormes is hit by a Japanese kamikaze aircraft in position 27°06'N, 127°38'E. 21 of her crew were killed and 15 were injured. The damaged destroyer limped into Kerama Retto.

5 juillet 1945
After being patched up USS Stormes moves to Buckner Bay where she enters a floating dry-dock.

13 Aug 1945
USS Stormes leaves the floating dry-dock at Buckner Bay.

17 Aug 1945
USS Stormes departed from Buckner Bay bound for the Hunters Point Navy Yard for full repairs and overhaul.

17 Sep 1945
USS Stormes arrived at the Hunters Point Navy Yard.

Liens médias


Après la guerre

On January 4, 1955, the ship steamed to the Caribbean to take part in Operation “Springboard 55.” She operated with Valley Forge (CVS-45) in Antisubmarine Group 3 from January into August. On September 3, 1957, the Stormes took part in an attack carrier strike force for Operation Seaspray. The convoy then crossed the North Atlantic to the River Clyde in Scotland and joined a NATO fleet and participated in Operation Strikeback.

In 1962, the Stormes was chosen to recover a spacecraft carrying a chimpanzee named Enos. The spacecraft touched down about 30 miles from the ship, and aided by an aircraft, the destroyer recovered the capsule with Enos intact and healthy. Later, she joined with Task Group Alfa in 1964 and took part in Operation Steel-pike in October of that year. Her task group acted as the hunter-killer force that led the fleet across the Atlantic. The USS Stormes was decommissioned on December 5, 1970, and struck from the naval register two years later. She was subsequently sold to Iran, where she served as the Palang DDG-9 until 1994. While in U.S. service, the Stormes received one battle star for World War II, three for service in Korea, and one for service in Vietnam.


Notre Newsletter

Product Description

USS Stormes DD 780

World Cruise

3 Feb 1954 - August 1954 Cruise Book

Donnez vie au livre de croisière avec cette présentation multimédia

Ce CD dépassera vos attentes

A great part of Naval history.

You would be purchasing an exact copy of the USS Stormes DD 780 cruise book during this time period. Chaque page a été placée sur un CD pour des années de visionnage agréable sur ordinateur. Les CD est livré dans une pochette en plastique avec une étiquette personnalisée. Chaque page a été améliorée et est lisible. Les livres de croisière rares comme celui-ci se vendent cent dollars ou plus lors de l'achat de la copie papier réelle si vous pouvez en trouver un à vendre.

Cela ferait un excellent cadeau pour vous-même ou pour quelqu'un que vous connaissez qui a peut-être servi à son bord. Généralement seulement UNE personne dans la famille a le livre original. Le CD permet à d'autres membres de la famille d'en avoir également une copie. Vous ne serez pas déçu, nous le garantissons.

Certains des éléments de ce livre sont les suivants :

  • Ports of Call: Naples, Port Said, Aden, Columbo, Singapore, Yokosuka, Kobe and Sasebo Japan, Midway Island, pearl Harbor, San Francisco, Los Angeles, San Diego and Norfolk.
  • Divisional Group Photos
  • Brief History of the Ship
  • Operations at Sea
  • Crossing the Equator
  • Crew Roster
  • Many Crew Activity Photos
  • Plus Much More

Over 254 Photos on Approximately 70 Pages.

Once you view this book you will know what life was like on this Destructeur during this time period.

Bonus supplémentaire :

  • Audio de 20 minutes d'un " 1967 Traversée de l'équateur " (Pas ce navire mais la cérémonie est traditionnelle)
  • Several Additional Images of the USS Stormes DD 780 (National Archives)
  • Audio de 6 minutes de " Sons de Boot Camp " à la fin des années 50 début des années 60
  • D'autres éléments intéressants incluent :
    • Le serment d'enrôlement
    • Le credo des marins
    • Valeurs fondamentales de la marine des États-Unis
    • Code de conduite militaire
    • Origines de la terminologie de la marine (8 pages)
    • Exemples : Scuttlebutt, Chewing the Fat, Devil to Pay,
    • Hunky-Dory et bien d'autres.

    Pourquoi un CD au lieu d'un livre papier ?

    • Les images ne se dégraderont pas avec le temps.
    • CD autonome aucun logiciel à charger.
    • Vignettes, table des matières et index pour visualisation facile référence.
    • Visualisez comme un flip book numérique ou regardez un diaporama. (Vous définissez les options de synchronisation)
    • Fond musique patriotique et sons de la marine peut être activé ou désactivé.
    • Les options d'affichage sont décrites dans la section d'aide.
    • Marquez vos pages préférées.
    • La qualité sur votre écran peut être meilleure qu'une copie papier avec la possibilité de agrandir n'importe quelle page.
    • Diaporama de visualisation pleine page que vous contrôlez avec les touches fléchées ou la souris.
    • Conçu pour fonctionner sur une plate-forme Microsoft. (Pas Apple ou Mac) Fonctionne avec Windows 98 ou supérieur.

    Commentaire personnel de "Navyboy63"

    Le CD de livre de croisière est un excellent moyen peu coûteux de préserver le patrimoine familial historique pour vous-même, vos enfants ou vos petits-enfants, surtout si vous ou un être cher avez servi à bord du navire. C'est un moyen de se connecter avec le passé, surtout si vous n'avez plus le lien humain.

    Si votre proche est toujours avec nous, il pourrait considérer cela comme un cadeau inestimable. Les statistiques montrent que seulement 25 à 35% des marins ont acheté leur propre carnet de croisière. Beaucoup auraient probablement souhaité l'avoir fait. C'est une belle façon de leur montrer que vous vous souciez de leur passé et que vous appréciez le sacrifice qu'eux et beaucoup d'autres ont fait pour vous et le LIBERTÉ de notre pays. Serait également idéal pour les projets de recherche scolaire ou tout simplement l'intérêt personnel pour la documentation de la Seconde Guerre mondiale.

    Nous n'avons jamais su à quoi ressemblait la vie d'un marin pendant la Seconde Guerre mondiale jusqu'à ce que nous commencions à nous intéresser à ces grands livres. Nous avons trouvé des photos dont nous ignorions l'existence d'un parent qui a servi sur l'USS Essex CV 9 pendant la Seconde Guerre mondiale. Il est décédé très jeune et nous n'avons jamais eu la chance d'entendre beaucoup de ses histoires. D'une manière ou d'une autre, en visionnant son livre de croisière que nous n'avions jamais vu jusqu'à récemment, la famille a renoué avec son héritage et son héritage naval. Même si nous n'avons pas trouvé les photos dans le livre de croisière, c'était un excellent moyen de voir à quoi ressemblait la vie pour lui. Nous les considérons maintenant comme des trésors de famille. Ses enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants peuvent toujours être liés à lui d'une manière dont ils peuvent être fiers. C'est ce qui nous motive et nous pousse à faire la recherche et le développement de ces grands livres de croisière. J'espère que vous pourrez vivre la même chose pour votre famille.


    Viêt Nam

    While in WestPac, her primary duty was plane guard for Constellation (CVA-64) in the Tonkin Gulf. At one time, she was called on to provide gunfire support to ground forces ashore for a three-day period. She returned to Norfolk, via the Mediterranean, on 17 December 1966. After east coast operations in the spring and summer of 1967, Stormes deployed to the 6th Fleet from 14 November 1967 to 23 April 1968. She sailed to South America in July 1968 to hold antisubmarine warfare operations as part of UNITAS IX and to visit ports in Puerto Rico, Brazil, and St. Lucia. After resuming her normal operations from Norfolk in September, Stormes deployed to the Mediterranean with DesRon 32 on 6 January 1969. The six-month tour ended upon her return to Norfolk on 31 May. The remainder of the year and into June 1970, she operated from her homeport as a dedicated participant of the Squeeze Play ASW exercises.

    Lorsque Stormes returned to Norfolk from her last east coast port call on 18 June, she began preparing for inactivation.

    Stormes was placed out of commission, in reserve, on 5 December 1970. She was struck from the Navy list on 16 February 1972. Stormes was sold to Iran on 16 February 1972 and serves that country's government as Palang (DDG-9).

    Stormes received one battle star for World War II, three for service in Korea, and one for service in Vietnam.


    Voir la vidéo: Histoire - La période glaciaire